Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 07:41

A chaque fois, c'est le même scénario, connu de tous, qui comme par magie, se réécrit, toujours de la même façon. Que ce soit de nos jours ou dans un passé lointain, la peur de la pénurie alimente les phantasmes.

Dès qu'une menace pèse sur le réprovisionnement en carburant, malgré les messages "rassurants" des autorités (en même temps, comment pourrait-il en être autrement?), la peur de la pénurie refait son apparition, en partie due à une modification, en masse, du comportement des individus. Comment en 5 actes rejoue-t-on à chaque fois la même pièce?

ACTE 1

La Menace

Tout bascule au moment où les menaces de blocages sont mises à éxecution. Qu'elles proviennent des travailleurs des raffineries ou des routiers, les uns et les autres étant des élements indispensables à l'acheminement de pétrole. L'Etat dispose toutefois de réserves stratégiques en pétrole pouvant ainsi faire face à des grèves, ou autres problèmes de livraison sur le territoire métropolitain.

 

ACTE 2

L'écho  médiatique

Une fois le blocage lancé, les médias, qui pour le coup font leur boulot, évoquent le problème ainsi que ses conséquences, à moyen terme, et non pas à court terme, en considérant une consommation "normale" de carburant. Avec toujours en bruit de fond les grèvistes qui assurent qu'ils "sont déterminés" et qu'ils iront "jusqu'au bout' pour que leurs revendications soient satisfaites.

 

ACTE 3

L'anticipation excessive

L'information étant reprise, les gens veulent éviter de se retrouver à sec. Donc ils font le plein. Où se dirigent vers une station essence, quand bien même ils n'utiliseront leur voiture que pour s'assurer que le réservoir est plein. La surconsommation créee des files d'attente, qui alimentent la peur, irrationnelle, de manquer de carburant.

Les livraisons se font plus rares, grève oblige. Une pompe fermée. Puis deux. Puis un carburant n'est plus disponible. Puis la station ferme. La frénésie s'empare alors de la population.

Une petite anecodte personne. Vendredi soir, en rentrant de Loudun, une grosse file d'attente à Neuville était sur le point de créer un bouchon sur la RD347. Les gens faisaient la queue pour obtenir du carburant....Je poursuis ma route, mais il se trouve que moi aussi, j'ai besoin de faire le plein: la loupiotte de ma jauge venait de s'allumer. J'arrive à la station, et, sans trop d'attente, je me prépare à me ravitailler. Devant moi, une personne dans un vieux Trafic Renault venait de donner à boire à sa chariotte. Par curiosité, je regarde ce qu'il a fait: un plein...de 13 litres. our un véhicule qui a un réservoir de 80 litres. Voilà, l'illustration parfaite du problème. Ce comportement étant multiplié des milliers de fois, et l'on débouche sur l'acte d'emballement de cette mini-tragédie.

 

ACTE 4

Et la pénurie devint réelle...

Comme à la parade, tout les acteurs brillent dans cet acte: les médias, images et cartes à l'appui, montrent les files d'attente, les stations fermées ou procédant au rationnement, les clients affichent leur colère (et leurs jerricans), les grévistes maintiennent leurs piquets de grève en affirmant que l'Etat devra employer la manière forte pour les déloger, tandis que les autorités, répètent à l'envi, que nous disposons de nos réserves stratégiques (et que ce n'est pas bien de prendre un pays en otage, mais le concept "d'otage" est désormais moins usité depuis...2015) et qu'il n'y a aucune raison de paniquer (en même temps, peut-il en être autrement une fois encore?).

 

ACTE 5

Le dénouement de la crise

Les autorités sentant le danger entament des négociations qui finissent par aller dans le sens des grévistes. Les piquets de grève sont levés. Le pétrole revient dans les cuves des stations. Les médias une fois l'annonce parvenue du déblocage regardent ce qu'ils se passent ailleurs. Les gens ayant fait le plein sont rassurés. Quoi qu'il arrive, ils avaient tout prévu.

 

EPILOGUE

En voulant à tout prix anticiper, la masse populaire est parvenue à créer de toutes pièces un état de pénurie qui n'aurait en aucun cas existé si chacun n'avait pas modifié son comportement. Par ailleurs, j'ajoute qu'il ne me semble pas que ce soit purement un problème de culture française. La voiture ayant une telle importance désormais, il est probable que ce scénario puisse se jouer exactement de la même façon un peu partout dans le monde (enfin dans les démocraties du moins...).

 

PS: au passage, quelques esprits malins se seront débrouillés pour gratter quelques sous sur le dos de la populace: là où il y a de la gène...

Pris sur Twitter, Photo Guillaume Blardone, 21 Mai 2016.

Pris sur Twitter, Photo Guillaume Blardone, 21 Mai 2016.

Leclerc dans un article du Télégramme, affirme que c'est un malentendu. A 60€ par client, c'est toutefois un "malentendu" qui rapporte très gros...D'ailleurs, c'est une pratique interdite.

Moi y en a vouloir des sous, Jean Yanne (Musique Michel Magne, 1973).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article

commentaires

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg