Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 08:49
La Une de Centre Presse, Lundi 21 Mars 1977.

La Une de Centre Presse, Lundi 21 Mars 1977.

20 Mars 1977 : Poitiers, une ville emportée par la Vague Rose
20 Mars 1977 : Poitiers, une ville emportée par la Vague Rose

La poussée de la gauche dans l'ensemble du pays, trouve sa confirmation à Poitiers, où la liste de l'Union de la gauche l'a emporté sur celle de la Majorité que conduisait M. Jacques Grandon. M. Santrot a amélioré de 5 points son score du premier tour. Alors que le 13 mars dernier, la différence de voix entre M. Santrot et M. Grandon était de 65 voix aux bénéfice du premier, hier le leader de l'Union de la gauche a totalisé 1599 voix de plus que son concurrent. Au premier tour, l'Union de la gauche faisait 48,18% des suffrages exprimés hier 52,49% tandis que la Majorité n'améliorait que de 0,54% son score précédent 47,50% contre 46,96.

 

Les résultats du premier tour avaient été les suivants: Inscrits : 42.297 ; Votants: 30.244; Exprimés : 29.481.

Liste de l'Union de la Gauche: 13.910 voix; liste de la Majorité: 13845.

Les résultats d'hier: Inscrits : 42.297; Votants : 32.488; exprimés : 32.011. IL y avait un pourcentage de votants de 76,8% contre 76,5% au 1er tour.

Liste de l'Union de la Gauche: 16.805 voix; liste de la Majorité: 15.206 voix.

Les incidents qui marquèrent l'avant-campagne parmi les tenants des partis de la Majorité, ont sans aucun doute, crée le trouble parmi l'électorat de ces derniers et ont contribué à la défaite de la liste qui avait été constituée, s'ajoutant à la montée de la gauche, qui est plus sensible encore après ce second tour, au vu des résultats des communes où se déroulait le scrutin de ballottage.

A l'Hôtel de Ville de Poitiers, envahi par une foule considérable à l'heure du dépouillement, les résultats furent proclamés par M. Pierre Vertadier. M. Jacques Santrot qui était arrivé quelques instants auparavant avait été salué par les applaudissements, puis les ovations de ses très nombreux supporters, qui se trouvaient là rassemblés. On entendit chanter l'Internationale, puis à la demande de M. Santrot et de quelques-uns de ses amis, la Marseillaise fut reprise en choeur.

Le futur maire de Poitiers qui sera élu vendredi soir, le Conseil municipal tenant sa première réunion ce jour-là, prenait alors la parole entouré de MM. Monange et Pensec, pour déclarer, "qu'il était heureux de la victoire de la gauche à Poitiers, qui confirme les progrès qu'elle a réalisés non seulement dans la capitale de région, mais également dans tout le département"; il ajoutait en conclusion: "Cette mairie sera la mairie de tous, y compris de ceux qui n'ont pas voté pour ma liste". Il reprit d'ailleurs ces termes dans la déclaration qu'on lira ci-après, ajoutant que "son premier travail de maire serait d'associer les Poitevins à la vie de la commune".

[...]

 

Une déclaration de Jacques Santrot

Dans la soirée, le futur maire de Poitiers, faisait la déclaration ci-après:

"Je remercie tous les Poitevins qui ont voté pour nous. Nous sommes bien conscients que, si cette élection représente une poussée de la gauche, c'est aussi la participation d'un certain nombre de démocrates qui a permis à notre liste d'être élue.

"Comme nous l'avons déjà dit, au cours de toute notre campagne, nous avons la ferme intention de travailler en liaison étroite avec tous nos concitoyens et leurs associations. Nous renouvelons notre volonté de faire de la mairie de Poitiers la mairie de tous les Poitevins, même de ceux qui, dimanche, n'ont pas voté pour nous.

"Nous sommes heureux de constater que comme dans toute la France, et particulièrement dans notre région, Poitiers a suivi le courant national.

"Nous sommes confiants et sereins, car la transfusion et la transmission des pouvoirs à la mairie de Poitiers se déroulera dans les meilleures conditions; l'élection de la nouvelle municipalité est d'ailleurs prévue pour vendredi prochain".

 

Une déclaration de Jacques Grandon

M. Jacques Grandon a fait la déclaration ci-après:

"Ici, comme ailleurs, les élections municipales, ont été fortement politisées. C'était d'ailleurs la seule chance de l'équipe concurrente de l'emporter. Poitiers n'a pas échappé au courant, malgré la qualité des hommes qui m'entouraient et la valeur de notre projet municipal. je regrette, il va sans dire, que nous ne puissions maintenant travailler à réaliser ce que nous avions proposé aux Poitevins. Pour autant, les jeunes de notre équipe auront tôt ou tard leur place dans la vie publique. Ils le méritent.

"Je ne retiens pour ma part de cette campagne, que la joie que m'ont donné toutes les marques d'amitié et de dévouement que j'ai reçues des Poitevines et des Poitevins. C'est donc sans la moindre amertume que je retrouverai demain mes occupation habituelles tout en souhaitant pour Poitiers que les nouveaux élus réussissent aussi bien que nous aurions voulu le faire.

"Je remercie bien vivement les électrices et les électeurs qui nous ont fait confiance, ainsi que tous ceux et toutes celles qui ont travaillé avec nous. Et si pour conclure la moitié des électeurs éprouvent quelque tristesse du résultat de l'élection, qu'ils sachent s'en consoler en pensant qu'il en existe un peu plus qui connaissent la joie du succès obtenu. C'est la règle de la démocratie".

Centre Presse, Lundi 21 Mars 2017.

 

PS: l'élection municipale de Poitiers en 1977 fut...mon sujet de master de recherche d'histoire.

20 Mars 1977 : Poitiers, une ville emportée par la Vague Rose

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article

commentaires

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg