Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

Les Dossiers D'antan...

14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 11:10
La différence entre Ségolène Royal et le pilier de comptoir c'est que ce dernier paye son café  ou son verre de blanc sec pour sortir de telles abérrations!Ségolène Royal en Corse sur la couverture de Paris Match

Royal: "Qu'on laisse tranquille Rachida Dati!"
Propos recueillis par Virginie LE GUAY
Le Journal du Dimanche


Alors que Rachida Dati est revenue aux affaires cinq jours après la naissance de Zohra, Ségolène Royal pointe, dans le Journal du Dimanche, un acharnement, "indécent et injuste", contre la garde des Sceaux. Pour la socialiste, qui fut la première ministre à accoucher en exercice, c'est Nicolas Sarkozy, qui est responsable de la reprise au travail de la ministre.

Le
retour de Rachida Dati sur la scène politique, cinq jours après la naissance de la petite Zohra donne lieu à une vive polémique. Cela doit vous rappeler des souvenirs....

Qu
'on laisse donc tranquille Rachida Dati! Cet acharnement contre elle est indécent et injuste. Mes souvenirs sont d'autant plus aigus que j'ai été la première ministre en exercice à accoucher. Je savais que j'étais enceinte lorsque j'ai été nommée ministre de l'Environnement et j'ai choisi de ne rien dire au premier ministre d'alors, Pierre Bérégovoy. Je craignais d'être écartée. J'ai attendu que ma grossesse se voie. Et lorsque j'ai mis au monde ma fille Flora, le 1er juillet 1992, j'ai refusé d'être remplacée, comme cela a failli se faire, et décidé de reprendre mes fonctions au bout de quinze jours à un rythme ralenti. Mes collaborateurs se déplaçaient chez moi. J'ai laissé les caméras de télévision entrer dans ma chambre d'hôpital car je voulais assumer mon rôle de mère à une époque où, pour être prise au sérieux, il fallait cacher sa maternité. Si c'était à refaire, je le referais.

Vous avez toujours milité pour un allongement du congé maternité...
Et je milite encore. Toutes les femmes qui ont des enfants ont droit à un congé maternité le plus long possible. J'ai eu quatre enfants et je sais à quel point l'arrivée d'un nouveau-né est une chose magnifique. La mère doit pouvoir en profiter pleinement. Les femmes non salariées sont plus exposées. Un homme qui s'arrête trois semaines pour une appendicite, tout le monde trouve cela normal. Il ne viendrait à l'idée de personne de le faire remplacer. Mais une femme qui se met en retrait de son activité professionnelle pour s'occuper de son bébé n'est jamais sûre de retrouver son poste. Voilà la grande inégalité entre hommes et femmes! Comme tout le monde, quand je vois les photos de Rachida Dati, traversant la cour de l'Elysée, je pense à sa fatigue, à son bébé, et j'ai un pincement au coeur. Se remettre debout cinq jours seulement après avoir subi une césarienne, c'est trop rapide, sans doute. Mais à fonction exceptionnelle, comportement exceptionnel.

On a toujours le choix...
"Vraiment? Quel choix a-t-on lorsqu'on est Garde des Sceaux et que le Président de la République décide d'annoncer une importante réforme de la Justice un mercredi alors qu'on a accouché le vendredi précédent. La pression est extrêmement violente. Pourquoi Nicolas Sarkozy n'a t-il pas laissé à sa ministre le soin d'annoncer la suppression des juges d'instruction? Où était l'urgence? Le faire ainsi, à sa place, relève de la provocation. C'est une façon de la gommer de l'espace politique. Je comprends que Rachida Dati se soit sentie obligée d'être présente aux côtés du chef de l'Etat lors de la rentrée solennelle de la Cour de Cassation."

Une forme de pression dites-vous...
On sait ce que coûte la politique de la chaise vide. Le responsable de la reprise rapide de Rachida Dati, c'est Nicolas Sarkozy: son comportement brutal, provocateur et humiliant témoigne d'un total manque de respect vis-à-vis d'elle. Au lieu de la rassurer et de la sécuriser, il la bouscule psychologiquement et la contraint à un choix cornélien. Au regard du code du travail, cela s'appelle du harcèlement moral.

A la place de Rachida Dati, qu'auriez-vous fait?
Sans doute la même chose, quitte à serrer les dents. Rachida Dati devait marquer son territoire, faire bonne figure. Elle a montré un grand courage, beaucoup d'énergie. Pour autant, je suis persuadée qu'elle va très bien s'occuper de sa petite fille et lui consacrer le temps qu'il faudra. Rachida Dati a l'air si heureuse de cette naissance. Je ne l'encouragerai jamais assez à profiter autant qu'elle le pourra de son bébé: aménager son emploi du temps, travailler ses dossiers à la maison, régler certaines choses par téléphone. Et si j'osais plaisanter, je conseillerais au père de l'enfant de prendre un congé paternité: ce Royal cadeau que j'ai fait à tous les pères lorsque j'étais ministre de la famille.

NB: comme le site de la Bataille de Poitiers l'a remarqué, le titre de cet article n'avait aucun sens car deux mots ont été oublié.
C'est à cause de ma maladresse et aussi d'Over-blog qui limite les titres à 70 caractères, ce qui est ennuyeux lorsqu'on apprécie les titres à rallonges, genre à l'ancienne.
Toutes mes excuses et encore merci de votre fidélité.
Partager cet article
Repost0

commentaires

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg