Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

Les Dossiers D'antan...

4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 08:48

 

Campagne bière Willy Brandt 1965

Willy Brandt pendant un campagne électorale, Centre Presse, 1965.

 

LES CHAMPIONS DE LA BIERE

 

On connaît les héros de la vigne, ou plus précisément de son jus, qu'illustrèrent des hommes comme Noé, premier blessé d'une longue suite.

Les assoiffés d'Europe centrale n'oublieront jamais Venceslas IV "L'Ivrogne", qui durant un quart de siècle fut l'Empereur d'Allemagne que oncques sujets ne vit tenir droit son sceptre tant l'autre main était occupée de la bouteille.

L'estomac britannique sourit ncore à la mémoire du duc de Clarence, proclamé par le peuple, le plus gros buveur des temps passés et futurs, à la suite d'un exploit hors du commun. Accusé de trahison, condamné à mort par son frère Edouard IV roi d'Angleterre et libre de choisir le genre d'exécution qui lui conviendrait, il finit, dit-on, joyeusement et golument sa vie, le corps plongé dans un toneau rempli de vin grec.

Mais la bière, direz-vous, quels sont ses héros, ses champions. Ils sont nombreux et tout peuple producteur de houblon honore leurs performances. Seule la France, manifeste à leur égard un certain silence provoqué peur-être par l'abondance et la magnificence d'une littérature vineuse qui laisse peu de place à des soifs qu'elle considère de trop haut.

Devant un tel monument de dalles en pente, de panses en coupole, de coudes levés, de chopes débordantes, de sécheresse toujours arrosées et avides de recevoir encore, nous nous inclinerons pour ne citer que deux noms.

D'abord celui qui fut peut-être le plus grand: le Hollandais Van der Groynk, dentiste de son état, celui qui buvait jusqu'à 25 litres de bière dans sa nuit et dont jamais la main ne trembla, ni sur la chope, ni sur la fraise professionnelle.

Son chef d'oeuvre: 100 litres en trois jours, et le lendemain de l'épreuve, il reprenait joyeusement son travail.

Il mourut tragiquement le 2 mai 1842, en pleine force, en pleine gloire, lors d'un voyage en Espagne. Van der Groynk était un estomac trop exigeant qui voulait jouir de tous les biens, solides et liquides.

Un soir, cet admirable organe si bien entraîné maria malencontreusementun record de bière avec un record de riz, qui gonfla...gonfla au point que le malheureux champion ne put que rendre l'âme. Pour la Hollande, ce fut un deuil.

 

Surnommé "La Cuve"

 

Le style de l'Allemand Kurt Von Tatas était bien différent. Il vivait à Landsberg, près de Munich, exerçant le métier d'avocat. On l'appelait "L'Apôtre de la bière" tellement il savait imposer sa foi.

Son palmarès est éloquent, si long que l'on doit se contenter d'en citer les principales étapes:

Champion d'Allemagne en 1859 à Heidelberg

Champion du monde en 1861 à Bruxelles

Champion du monde en 1866 à Munich devant le Suisse Meyer, surnommé "La Cuve", 127kg.

Kurt Von Tatas était un puriste, un idéaliste de la boisson. Quelques temps avant sa mort, il écrivait à sa femme: "Je ne vis pas pour manger, mais pour boire, voilà la morale et le secret de ma réussite".

Cependant la nourriture solide que tant il méprisait, au point de vivre un continuel carême, se vengea puisqu'il devait mourir en 1867, empoisonné par des champignons.

Il n'avait jamais bu de vin. "La dispersion gâte le plaisir", disait-il souvent à ses disciples.

Voici des faits véridiques qu'il faut sortir de l'oubli, au dédain de l'histoire; de mâme qu'il est souhaitable d'exhumer la bière d'une certaine réputation d'infériorité brillament entretenue par les successeurs de Noé. Mais il faut aussi la défendre contre les sots qui à son sujet, se livrent à l'humour le plus noir.

 

Bière et...bière

 

Faut-il rappeler les charmants propos entendus de nos jours et venant du directeur d'une honorable mais fort triste société.

Alors que l'on évoquait devant lui les activités d'une ligue anti-alcoolique, il eut une lippe méprisante et sinistre, leva sa chope, la vide d'un trait, lacha un rire énorme pour enfin déclarer sentencieusement que tous les buveurs d'eau avaient grand tort de se priver de vin et surtout de bière puisque de toutes façons, un jour, ils y finiraient dans la bière, la sienne, celle des "Pompes Funèbres"!

Nos académiciens et les pouvoirs publics devraient interdire l'usage de ce miot à nos utlimes convoyeurs. Ce mot bière, synonyme de joie, de fraîcheur et d'aimables rondeurs.

 

Centre Presse, Jeudi 12 Juillet 1973.

Partager cet article
Repost0

commentaires

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg