Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

Les Dossiers D'antan...

10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 12:32

Énigme. À la recherche du film qui n’existe pas

Publié le

Shazaam : le mystère du film qui n'existe pas

Des milliers d’internautes s’évertuent depuis des années à retrouver une copie de Shazaam, un film des années 1990 qui les avait enthousiasmés. Problème : cette comédie kitsch n’a jamais été tournée. Le magazine britannique New Statesman a mené l’enquête.

Ils se souviennent de tout : du titre (Shazaam), de l’acteur principal (l’humoriste américain Sinbad), de l’intrigue (un génie surgi d’une lampe accorde un vœu à deux enfants) et même de l’affiche de ce film censé dater du milieu des années 1990 (une image du génie en question, les bras croisés, sur fond violet).

Comme le rapporte New Statesman, de nombreux utilisateurs du site communautaire Reddit emploient depuis plus de cinq ans cette plateforme pour “échanger leurs souvenirs de Shazaam. Ensemble, ils ont ratissé Internet à la recherche de preuves que le film avait bien existé, mais leurs tentatives sont toujours restées infructueuses. [Le comédien] Sinbad lui-même a dû démentir sur Twitter avoir jamais joué un tel rôle.”

“Contagion sociale”

Malgré l’absence de toute trace tangible du film, il se trouve “chaque jour une nouvelle personne pour tweeter à son sujet”, souligne l’hebdomadaire britannique. À l’en croire, la confusion pourrait provenir du film Kazaam : une comédie bien réelle, sortie en 1996, dont l’affiche et le titre ressemblent beaucoup au film imaginaire des utilisateurs de Reddit. Beaucoup, pourtant, affirment qu’il ne s’agit pas du même film et que Shazaam a bien existé.

Pour le spécialiste de psychologie cognitive Henry Roediger, qu’a interrogé New Statesman, l’“affaire” Shazaam relève d’un phénomène dit de “contagion sociale de la mémoire” ou “conformité mémorielle”. “Ainsi que l’explique Roediger, il est fréquent que le récit d’un souvenir par une personne influence celui d’une autre personne et c’est ainsi que peut se propager un souvenir déformé”, résume le magazine.

Ce type de biais cognitifs existait bien avant Internet. Mais il semble que l’usage des réseaux sociaux l’amplifie : “Nous nous sommes habitués à l’idée que l’on peut tout trouver sur Internet, mais qu’acceptons-nous comme des ‘preuves’ interroge New Statesman. Avons-nous besoin de photos, de vidéos et d’articles, ou bien le fait que des centaines d’autres [internautes] partagent le même souvenir nous suffit-il [à prouver sa véracité] ?”

Le trailer de Kazaam (so 90's).

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 09:10
Voyage au Mont-Saint-Michel : partie III
Une rencontre inattendue...

Une rencontre inattendue...

Voyage au Mont-Saint-Michel : partie III
Le coeur de l'Abbaye.

Le coeur de l'Abbaye.

Voyage au Mont-Saint-Michel : partie III
Une échelle extérieure pour aller vers le clocher...

Une échelle extérieure pour aller vers le clocher...

Voyage au Mont-Saint-Michel : partie III
Voyage au Mont-Saint-Michel : partie III
Le jardin du cloître.

Le jardin du cloître.

A suivre...

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 09:33
Le cinéma en 1977 : en France, l'hyper-domination des Etats-Unis (Partie I)

Morosité française...optimisme américain

 

Angoissé par la situation actuelle du cinéma français, le Bureau de Liaison des Industries cinématographiques s'est résolu à faire appel au président de la République française lui-même dans une lettre ouverte, largement diffusée dans la presse, en lui écrivant notamment: "Ce cinéma (le cinéma français), on est en train de le tuer, et si nous nous permettons de nous adresser à vous, c'est parce que nous avons épuisé en vain toutes les possibilités de nous faire entendre...En 20 ans, en effet, le nombre d'entrées dans les salles est tombé de 410 à 175 millions par an. Dans le même temps, le nombre de films annuellement diffusés par les chaînes est passée de 100 à plus de 500. Ainsi, en un an, 4 milliards de Français regardent les films à la télé...contre 175 millions dans les salles de cinéma qui, elles, représentent l'essentiel (89%) de nos ressources". Cette "lettre ouverte", diffusée au début de janvier 1978, résume parfaitement la tension qui s'est établie aujourd'hui, et tout particulièrement en 1977, entre le cinéma français et les trois chaînes de télévision nées de l'éclatement de l'ancien ORTF.

A ce pessimisme très passéiste, s'oppose au contraire la vitalité étonnante du cinéma hollywoodien et la revue professionnelle "Variety" titre ainsi fièrement son numéro du 11 janvier 1978: "1977: Biggest year in film history". La période de Noël 1977 a notamment été la plus rentable pour le cinéma américain depuis les débuts de son histoire, la recette globale ayant été de plus de dix millions de dollars par jour durant cette période. L'année 1977 marque ainsi une augmentation générale de 17% des recettes par rapport à 1976.

En France, en revanche, les recettes n'augmentent pas et indiquent au contraire dans certaines régions une baisse notable. Fait beaucoup plus grave pour le cinéma français, on découvre aujourd'hui que les films français perdent graduellement leur public habituel qui se tourne vers les films américains et surtout les films italiens qui font depuis quelques années une spectaculaire poussée sur le marché français.

La crise importante que traverse le cinéma français est beaucoup plus une crise de qualité et de création qu'une crise purement économique. La télévision exerce évidemment, face au cinéma, une redoutable concurrence, mais on peut remarquer d'une part qu'aux Etats-Unis, où la télévision est gorgée de films, les recettes sont en augmentation et d'autre part, que le public français continue de se presser en masse vers les films qui le tentent. A titre d'exemple, notons que le dernier James Bond, L'Espion qui m'aimait et La Guerre des Etoiles, ont eu, comme Les Aventures de Bernard et Bianca, plus de neuf cent mille spectateurs sur Paris-périphérie. Ce qui est vrai, c'est qu'aujourd'hui, le film français moyen qui assurait autrefois la fortune de son producteur n'est pas assez bon pour attirer un public devenu peut-être plus exigeant. Au lieu de regarder vers l'avenir, les producteurs français se tournent délibérément vers leur passé, regrettant l'heureuse situation économique des années cinquante, sans tenter, comme c'est le cas aux Etats-Unis et en Italie, d'innover et de créer un cinéma moderne qui corresponde aux exigences d'un nouveau public. Faute d'ambition et de talents créateurs, le cinéma français risque aujourd'hui de rejoindre le cinéma britannique contemporain, ou le cinéma allemand des années soixante.

 

Patrick Brion, Panorama Mondial des Evènements 1977, 1978.

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 11:56
Alicante depuis la Cova del Canelobre.

Alicante depuis la Cova del Canelobre.

Les Ramblas d'Alicante.

Les Ramblas d'Alicante.

Sur les Ramblas d'Alicante.

Sur les Ramblas d'Alicante.

Le fort d'Alicante dominant la ville.

Le fort d'Alicante dominant la ville.

Souvenirs d'été : le charme de la belle Alicante (Partie I)
Souvenirs d'été : le charme de la belle Alicante (Partie I)
La Basilica Santa Maria de Alicante.

La Basilica Santa Maria de Alicante.

Souvenirs d'été : le charme de la belle Alicante (Partie I)
Souvenirs d'été : le charme de la belle Alicante (Partie I)

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 12:14
Trouvé sur le twitter de DDR Museum (à Berlin).

Trouvé sur le twitter de DDR Museum (à Berlin).

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 09:00
La bonne année : le petit chat collector !

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 10:12
Moyen-Age, inconnu.

Moyen-Age, inconnu.

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 09:32
Poitiers, 21 Décembre 2016.

Poitiers, 21 Décembre 2016.

Partager cet article

Repost0

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg