Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 11:01

Boutique-PB86-fnac-Poitiers.JPG

TRIBUNE-BERCY-PB-86-FINALE-2009.JPG

Dans les Cordeliers à Poitiers, Jeudi 11 Décembre 2013.

Je vous l'avoue: c'est un peu par hasard que je...me suis tombé dessus. Evidemment, j'ai pris le temps de flâner dans la boutique (à quand diable des portes-clés du club?) quand en regardant cette image, je me suis remémoré l'agréable souvenir de la victoire du PB86 le samedi 20 juin 2009 à Bercy, et j'ai soudain aperçu ma binette. J'ai quand même eu le regret que la photo soit coupé car à mes côtés se trouvaient, tout de bleu vêtus, les amis Jules et Clémence.

Sinon, pour la boutique, il vous reste plus que quelques jours pour y trouver votre bonheur, le PB SHOW ROOM faisant partie des "boutiques éphémères".

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 07:54

Une-centre-presse-24-decembre-1968.JPG

La Une de Centre Presse, Mardi 24 Décembre 1968.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le Marronnier
commenter cet article
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 09:21

 

 


Ce qu'ils sont devenus 20 ans après

Devin Ratray : "Buzz"

home_alone_cast_then_now_07 

 

John Heard : "Peter McCallister"

home_alone_cast_then_now_08

 

Catherin O'Hara: "Kate McCallister"

home_alone_cast_then_now_09

 

Macaulay Culkin : "Kevin McCallister"

home_alone_cast_then_now_01

 

Daniel Stern : "Marvin Merchants"

home_alone_cast_then_now_02

 

Michael C. Maronna : "Jeff"

home_alone_cast_then_now_03

 

Roberts Blossom :  "Marley" (mort en 2011)

home_alone_cast_then_now_06

 

Joe Pesci : "Harry Lime"

home_alone_cast_then_now_05

 

Gerry Bamman : "Oncle Frank"

home_alone_cast_then_now_04

 

Photos empruntées sur le site nerdalors.fr

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 08:52

SARCOLOGIE-1889.JPG

Dictionnaire des mots et des choses, tome 3, 1889.


La chronique de Philippe Alexandre

Petits manuels de sarkologie

Publié le 01/04/2008

C'est un métier, foutu métier, sarkologue! Ce n'est pas le journaliste Philippe Ridet qui a trouvé le mot mais c'est pour lui qu'il a été inventé. Ce malheureux confrère a été pris d'un coup de blues en réalisant qu'il avait consacré une douzaine d'années et l'essentiel de sa vie professionnelle à "ce personnage qui, dit-il, n'était pas mon genre". Mais la presse est un miroir dans lequel Nicolas Sarkozy se contemple et ses rapports avec les journalistes constituent une bonne méthode d'analyse sarkologique. 

Le livre de Ridet n'a rien de pédant ni d'universitaire. C'est le journal d'un homme qui a suivi, vu et écouté Nicolas Sarkozy. D'un expert. Le résultat est savoureux, parfois hilarant, mais aussi pathétique et accablant. Pour accomplir sa besogne, il lui a fallu s'accrocher à une charrette chargée de reporters ou "monter à bord d'une pirogue sur le fleuve Maroni en juin 2006 pour assister à la réconciliation du couple Sarkozy" (chapitre Cécilia). 

Sur un petit carnet, notre auteur a noté les moindres répliques et coups de gueule de son "cas d'étude", d'abord candidat puis chef de l'Etat. Dix-huit mois avant l'élection, au cours d'un voyage à La Réunion, il rêve devant les journalistes: "Je peux gagner de l'argent. D'abord, je fais Président, puis je fais avocat." C'est cette étrange conjugaison du verbe "faire" qui retient l'attention du sarkologue patenté. Autre expression dont les professionnels de la sarkologie feront leur miel, elle a été relevée aux Etats-Unis alors que Sarkozy est devenu Président: "Moi, je suis un gros populaire!" Un jour, commentant une rumeur qui lui prêtait des aventures avec les épouses de quelques-uns de ses proches, le chef de l'Etat, faisant briller à son poignet le chronomètre qui (avec le portable) lui sert de marque de fabrique, s'est amusé: "Je suis très inférieur à ma réputation." Un autre jour, prenant Ridet à témoin, il avait gloussé: "C'est incroyable ce qu'on peut séduire à cinquante ans, hein?" 

Non professionnel mais néanmoins fiable en matière de sarkologie, l'ancien ministre François Léotard est revenu, le temps d'un livre, à la politique pour adresser au président de la République des remontrances amères. Regrets éternels? Le temps n'est pas si loin où Léo avait sa bande, ses fans et un destin présidentiel auquel Mitterrand l'avait encouragé. Aujourd'hui, il dit dans un bref ouvrage sa déception, sans doute partagée par beaucoup d'hommes et de femmes qui, comme lui, ont voté Sarkozy en 2007, le coeur bondissant d'espoir. "On est un peu honteux, assure-t-il. On s'est fait prendre. Mais quel talent! Les ménagères de 40 ans sont subjuguées!" (L'ancien ministre de la Communication se trompe un peu sur l'âge de la ménagère-étalon de l'Audimat, mais bah!) Au comble du désenchantement, il va jusqu'à critiquer - oh! sacrilège! - l'élection du président de la République au suffrage universel: "On sait maintenant que cela rend les candidats fous et les électeurs légèrement ivres." 

Mais l'ancien collègue de gouvernement et frère d'armes du chef de l'Etat a de plus sérieux griefs contre lui. D'abord, ce ministère de l'Immigration, de l'Intégration et de l'Identité nationale qui lui est resté en travers de la gorge, avec son concept identitaire "le plus flou qui soit, le plus chargé de fantasmes, de réécritures et d'impasses". 

L'ancien ministre n'a pas le regard en coin du journaliste ni sa verve assassine, mais il ne fait pas la fine bouche devant la belle Italienne du Président. Sauf Disneyland. On ne va pas à Disneyland "quand on porte le flambeau des amours françaises". 

Aux diplômés du troisième cycle, il faut conseiller la lecture de deux cours de sarkologie appliquée. Ils ont pour auteurs un psychanalyste et deux linguistes. Pour le premier, Sarkozy est un cas de pathologie tel que Norman Mailer l'a décrit (dans Les nus et les morts). Pour les deux autres, le chef de l'Etat est un double: une tête, Henri Guaino, et une voix, Nicolas Sarkozy. Ou une plume et un corps. 

Mais c'est le journaliste qui résume le mieux ces leçons de sarkologie: "Et si Nicolas Sarkozy était finalement celui qu'aiment haïr ses détracteurs: hâbleur, bluffeur, seulement occupé de lui-même et de l'image qu'il projette?" 

Après cela, Ridet peut se faire du souci pour la suite de sa carrière de sarkologue du premier rang.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 09:05

Plaque-la-fin-du-monde.JPG

Dans la commune de Montsalvy, Cantal, Jeudi 3 Janvier 2013.

 

Il y a un an : c’était la fin du monde

Une prophétie maya annonçant la fin du monde pour le 21 décembre 2012 dominait l’actualité il y a très exactement un an. Des Etats-Unis à Bugarach en passant par les livres ou le cinéma, retour sur une catastrophe annoncée quasiment oubliée aujourd'hui.

 

Souvenez-vous, l’année dernière à la même période un événement majeur pour l’humanité devait se produire. Le 21 décembre 2012 très exactement, suivant une mystérieuse prophétie, le monde tel que nous le connaissons allait disparaître.

À l’origine de toute cette agitation un calendrier maya débuté en 3114 avant Jésus Christ et se terminant le 21 décembre 2012. Cette date, qui marque la fin d'un cycle de 5.200 ans, a été interprétée par certains comme une prophétie de la fin du monde. 

 

Des sociétés angoissées

La prophétie maya a médiatisé le phénomène "survivaliste" : partout dans le monde des individus se sont préparés à une éventuelle catastrophe.  

Aux Etats-Unis des gens n’ont pas hésité à débourser des milliers de dollars pour passer le jour J dans des bunkers ou des abris antiatomiques. Aux Pays-Bas, un Néerlandais a fait l’étonnante acquisition d’un bateau de survie pouvant contenir jusqu’à 50 personnes.

Pour calmer les plus angoissés, une hotline spéciale Apocalypse est créée en Suisse. En France, le président François Hollande, interrogé sur la prédiction, déclare que la France n’est pas "un pays fini", et qu’au contraire, "tout commence".

 

Impact artistique et technologique

La fin du monde a inspiré le monde de la culture et de nombreux artistes dans tous les domaines.

Tandis, que les Mayas s’exposent au musée du quai Branly à Paris, le cinéaste Abel Ferrara, avec son film 4h44, dernier jour sur Terre, plonge le spectateur dans l’intimité d’un couple New-Yorkais vivant ses derniers instants avant la fin des temps.

Plusieurs ouvrages, comme le livre de Jean-Noël Lafargue, 5.000 ans de fins du monde, s'inspirent également de la prophétie maya.

Les derniers outils technologiques ne sont pas en reste  : Plusieurs applications spéciales fin du monde pour smartphones voient le jour et une chaîne de télévision éphémère entièrement dédiée à l’Apocalypse est lancée. 

 

Le phénomène Bugarach

En France, le village de Bugarach (Aude) connait un tapage médiatique sans précédent et devient célèbre dans le monde entier du jour au lendemain.  

La rumeur veut que la montagne voisine du pic de Bugarach serait épargnée par l’Apocalypse. Des personnes affirment y avoir vu des phénomènes inexpliqués comme des soucoupes volantes ou des lumières nocturnes émanant de celle-ci.

 

Les fins du monde : une histoire ancienne

Selon l’historien Luc Mary, cité par le site slate.fr, il y aurait eu 182 annonces de fin du monde avant celle du 21 décembre 2012.

Régulièrement, de nouvelles prédictions sont annoncées. Des scientifiques russes ont ainsi récemment identifié un objet céleste de très grandes dimensions dont le chemin pourrait croiser celui de la Terre.

 

Direct Matin
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 09:03

IV. UN MATCH DE BILLARD ADMINISTRATIF

  attachment.jpg

La Place d'Armes de Poitiers en 1859, avant le percement de la rue impériale, un document unique reproduit avec l'aimbale autorisation de Centre Presse.

 

Le trait tiré par le préfet Mercier-Lacombe, sur le plan de Poitiers, entre le rue du Puygarreau et le côteau de la Visitation, allait provoquer la plus belle discussion de style administratif qui ait jamais opposé au XIXème siècle, la ville de Poitiers à l'autorité préfectorale.

Une véritable rencontre - au sens sportif du terme - eut lieu pendant deux années, dans toutes les règles d'un art qui tenait à la fois de la manille aux enchères et du jeu de billard. Annonces quelque peu surfaites et cartes forcées; longues périodes au cours desquelles chaque joueur marque seul des points tandis que l'adversaire attend la fin de la série en "frottant le procédé", telles nous apparaissent, aujourd'hui, les actions des deux parties en présence.

 

BILLE-EN-TETE

 

Or donc, Mercier-Lacombe avait attaqué, bille-en-tête: une Préfecture ici, une rue toute droite, dans l'axe, et, toujours dans l'axe, en face, une mairie...On l'imagine, mettant la mairie de Poitiers au courant:

-Vous m'obligeriez beaucoup, cher M. Grellaud, en voyant de très près cette question de la rue impériale...

Et ajoutant, avec une bonne grâce un peu condescendante:

-Peut-être pourriez-vous par voie de conséquence, si j'ose dire, pressentir une assiette pour votre futur hôtel de ville...

Henri Grellaud avait la soixantaine ombrageuse. Il était grave par complexion naturelle, du fait de son veuvage aussi et, endin, parce qu'il enseignait le droit à la Faculté. Pas de grands besoins et 7000 fr. de rentes déclarées: un certain désir d'indépendance, toutefois, qu'il avait manifesté en 1847 lorsqu'il s'était démis de sa charge de procureur du Roi et qui avait pu apparaître comme une opposition à la monarchie de Juillet. Il administrait la mairie de Poitiers depuis cinq années ayant du pouvoir central qui lui avait, au surplus, donné le décant de la Faculté de Droit.

Le préfet, avec toutes ses façons de colonisateur et cette intempestive manière de surcharger les cartes de géographie comme s'il se fût agit d'un désert africain ou de quelques ardents de porphyre en Provence, le préfet donc, révérence parler, importunait le maire et le doyen Grellaud.

Ce n'est pas que l'association des intérêts combinés de la ville et du département ne méritât une étude mais il y fallait mettre quelques formes et, en tous cas, y consacrer une longue période de réflexion.

 

UN COUP MASSE

 

Quand la déclaration de Mercier-Lacombe selon laquelle le nouvel Hôtel de Préfecture ne devait rien laisser à désirer "sous le rapport de la facilité des abords, des dégagements extérieurs, du voisinage et, autant que possible, de l'agrément du site" fut applaudie par le Conseil général, en août 1860, Henri Grellaud sentit peser la menace.

Décidément, le Préfet avait confiance dans la justesse de son premier coup d'oeil et, pressé d'en finir, usait de virtuosité devant un Conseil général complaisant ou obséquieux...

Quand, enfin, Mercier-Lacombe fixa au 1er janvier 1861, terme de rigueur, le vote par le Conseil municipal d'une grande voie de 16m. de largeur allant de la Préfecture à la Place d'Armes, alors Henri Grellaud pensa que ce coup massé, asséné par un joueur expert, ne devait pas rester sans riposte.

Il entreprit de rendre visite à ses conseillers municipaux pour leur exposer ses remarques et son plan.

 

Alain R. DANY.

Prochain article: REPONSE ENTRE LES LIGNES

 

Précédemment:

I - LA COURSE DE LENTEUR

II -  LES REVES DES NOTABLES

III - UN PREFET DESSINATEUR

 

A SUIVRE:

V. REPONSE ENTRE LES LIGNES

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 08:54

FOUDRE-ROCHEFORT-MONUMENT-AUX-MORTS.JPG

Orages, pluies diluviennes, grèle et tonnerre sévissent depuis plusieurs jours sur nos régions côtières. Lundi dernier tout l'intérieur de l'église de St-Jean-d'Angély était soufflé par la foudre pénétrant par le clocher, l'autel pulvérisé, les vitraux brisés...des milliers de francs de dégâts.

Mercredi soir, l'orage s'était installé au-dessus de la ville; les coups de tonnerre étaient fréquents et violents. A 23H30, un éclair fulgurant coupa l'électricité. En même temps la statue représentant "la Patrie" qui surmontait le monument aux morts était touchée par la foudre et s'écrasait dix-huit mètres plus bas sur le soubassement, volant en éclats et causant d'importants dommages. Fort heureusement, il n'y eut aucun accident de personne.

Cette statue en marbre de Carrare, avait trois mètres de haut et pesait près de trois tonnes, elle terminait le monument haut de vingt mètres, qui fut inauguré par un ministre de la Marine en 1924.

 

Centre Presse, Samedi 21 Décembre 1968.

1326101103-17-Rochefort-sur-Mer-monument-aux-morts.jpgLe Monument aux Morts de Rochefort-sur-Mer, version 1924-1968. Illustration prise sur le site cparama.com.

Statue-monument-aux-morts-Rochefort.JPGLa statue du Monument aux Morts de l'après 1968.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 08:59

 

 

La Cuisine des Mousquetaires, FR3, Mardi 7 Janvier 1992.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg