Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 09:37

vACHES-DU-cANTAL.JPG

zOOM SUR UN groupe de vaches du cantal

VACHES-DANS-LE-CANTAL.JPGDans le sud du Cantal, Mardi 1er Janvier 2013, vers 16h30.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 10:20

Du bon vieux son vintage: ouais gros!

 

 


 
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 10:01

Le favori: l'Angleterre, hélas

 

Ça y est, ça repart. Les hostilités amicales entre les VI Nations reprennent aujourd'hui avec un programme 100% britannique ce samedi, les Latins Français et Italiens se retrouvant ce dimanche à Rome.

Après un petit Tournoi 2012, nos Bleus doivent nous montrer un visage qui s'inscrit dans la continuité des matchs de l'automne (victoire sur l'Australie, l'Argentine et les Samoa). Bien que je pense que pour la victoire finale, notre sélection risque d'être un peu courte, sachant que les années impaires sont plus dures avec un programme qui prévoit le terrible déplacement à Twickenham, où notre XV de France ne s'est plus imposé au Tournoi depuis 2005.

Toutefois, j'attends beaucoup de ce match contre l'Italie, où la France a plus à perdre qu'à gagner. En effet, si elle s'impose, tout le monde reconnaîtra que la norme a été respectée. Mais si elle perd...reprennez les articles d'il y a 2 ans, quand les hommes de Liévremont s'étaient inclinés au Flaminio de Rome "Honte", "Humiliation", "Manque d'humilité".

 

La surprise du Tournoi: l'Italie!

 

L'Italie coachée par Jacques Brunel qui avance à grands pas et qui pourrait être en passe de remporter deux matchs cette année. En effet, à l'automne, l'Australie a faillit tomber en Italie. Et les Italiens sont très motivés cette année pour faire un coup. D'ailleurs, quand on regarde les stats, on peut s'apercevoir que l'Italie encaisse de moins en moins de points (mais elle n'en marque pas beaucoup, c'est tout le problème d'une équipe qui ne repose que sur le talent de son buteur...). A mon avis, on ne verra pas de matchs avec 50 pions d'encaissés par l'équipe d'Italie cette année.

L'Ecosse, l'homme malade du Tournoi va devoir, avec un nouveau sélectionneur à sa tête, tenter de ne pas récupérer la cuiller de bois reçue l'an dernier. Et avec pour commencer un match en Angleterre, les affaires semblent mal barrées pour les Scottish.

De la Perfide Albion, j'en fais mon favori pour cette édition. Pas non plus "l'incontestable" ou "le grand favori" mais il me semble que le XV de la Rose a le plus de chance de s'imposer, bien que je pense que le Grand Chelem ne se fera pas à cause d'une défaite soit en Irlande, soit au Pays de Galles.

Les Gallois...la nation qui impose le plus beau jeu de ces 4-5 dernières années. Et qui n'est pas toujours récompensée. Ils seront proche de la gagne, mais leur match contre l'Irlande sera décisif quant à la suite des évènements. Mais cette année, il faudra jouer avec la pancarte du "tenant du titre" dans le dos, ce qui renforcera les motivations des adversaires de "se faire" le détenteur du Grand Chelem.  Que notre XV de France retrouvera à Saint-Denis le week end prochain.

Enfin, les Irlandais ont le plus dur des tournois: 3 déplacements et les deux visiteurs de l'ex Lansdowne Road ne seront autres que le XV de la Rose et les Français. Dur programme en perspective, qui certes, ne les avait pas empêchés de remporter le grand Chelem en 2009, mais la dynamique était toute autre. Et depuis, la force des clubs irlandais en H Cup a diminué. Attention donc à un Tournoi difficile pour les Verts, qui finiront l'aventure à Rome dans une rencontre qui pourrait ne pas être une simple rencontre de fin de Tournoi face à des Italiens qui auront à coeur (désormais au Stadio Olympico) de bien finir devant leur public.

 

A toutes et à tous, un très bon Tournoi des VI Nations 2013!

 

Le programme de la première journée

 

Sam 02/02/2013
Cardiff
22 GALLES14h30 IRLANDE 30
Sam 02/02/2013
Londres
  38 ANGLETERRE 17h00 ECOSSE 18
Dim 03/02/2013
Rome
23 ITALIE 16h00 FRANCE 18

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Café des Sports
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 12:26

Les "Affreux": nom donné aux combattants engagés par les sécéssionnistes Katangais de Moïse Tshombé (M. Tirroit-Caisse) pour lutter contre le pouvoir congolais (Lumumba) de 1961 à 1963, puis ayant servi Mobutu au pouvoir pour écraser la rebellion du Kwilu (1965-1966)

Le retour des "Affreux"

 

 

Richard Rouget, alias le Colonel Sanders. Ne cherchez pas sur Internet, il n'y a rien sur lui...Cliché emprunté au blog militaryanalysis.blogspot.fr

 

Le fier guerrier s'appelle Richard Rouget. Ce Français naturalisé sud-africain a eu les honneurs du "Figaro" (28/12) car il dirige le bureau local de Bancroft Global Development. Cette compagnie américaine, dite "de sécurité" (en réalité une chic bande de mercenaires), encadre, en Somalie, les forces africaines mises en place par les Etats-Unis et l'Europe depuis la déroute militaire des islamistes. Très satisfait du bilan de ses troupes, Rouget est décrit come un ancien lieutenant para, employé un temps par Bob Denard, le chef des "Affreux".

Déjà flatteur, ce portrait est malheureusement incomplet. Rouget a d'abord été l'un des responsables du GUD, cet ancien groupuscule d'extrême-droite implanté à la fac d'Assas. En 1981, il a relancé le Parti des Forces Nouvelles, pour lequel le Front National est franchement trop à gauche. Ce grand amateur de safaris (pas seulement animalier), qui se fait appeler "Colonel Sanders", n'a pas dépassé le grade de sous-lieutenant dans l'armée française. Il a joué à la guerre avec Denard aux Comores et promené son flingue un peu partout, avant d'être arêté, en 2003, par la police sud-africaine pour "constitution de réseaux vers la Côte d'Ivoire" et condamné comme mercenaire.Une étiquette qui lui a fait beaucoup de peine.

Un pedigree qui devrait faire rêver le député UMP Christian Ménard et son collègue PS Jean-Claude Viollet, auteurs, en février dernier, d'un rapport parlementaire qui abordait la question du recours à des sociétés militaires privées, très à la mode chez les Anglo-Saxons. Compte tenu du nombre de théâtres d'opérations sur fond de prises d'otages et de réduction des effectifs, le sujet n'est plus tabou. Les deux parlementaires préconisent de s'adresser à des entreprises de services de sécurité et de défense pour protéger, disent-ils, les grands groupes français à l'étranger, leurs personnels et leurs intérêts.

Un marché à conquérir pour Rouget et ses collègues. Avec un résultat garanti...affreux.

 

Le Canard Enchaîné, Mercredi 2 Janvier 2013, page 4, Numéro 4810.

 

En bonus, un complément d'informartion sur son arrestation de 2003.


Afrique du Sud

Les étranges safaris de Richard Rouget

Un Sud-africain d’origine française soupçonné d’avoir recruté des mercenaires pour la guerre en cours en Côte d’Ivoire, a été arrêté à Pretoria par les «Scorpions», une unité d’enquête d’élite de la police sud-africaine.

 

Sur le papier - et sur son site Internet - il organise de jolis safaris, destinés aux riches occidentaux pouvant se permettre de sortir plusieurs milliers de dollars pour séjourner en Afrique du sud et y chasser un impala ou un hippopotame. Cheveux roux et allure très sportive, Richard Rouget, un Lyonnais de 44 ans, a un curriculum vitae déjà bien chargé : à partir des années 70, ce jeune étudiant de l’université parisienne d’Assas fréquente régulièrement le GUD (un groupuscule d’extrême droite qui ne refuse jamais d’affronter violemment ceux d’extrême gauche, voire quelques «basanés») avant de rejoindre d’autres groupes extrémistes, tels que Occident et le Parti des Forces nouvelles (PFN).

Entré ensuite dans l’armée française, Richard Rouget en sort en 1984 sous-lieutenant, pour se rapprocher aussitôt du milieu des mercenaires qui gravitent autour du plus connu d’entre eux : Bob Denard. Son nom de guerre est «Sanders». Avec eux il commence à rendre quelques services au régime sud-africain, qui apprécie que les Comores soient ainsi devenues un véritable centre d’écoutes permettant aux tenants de l’apartheid de traquer les responsables de l’ANC (African National Congress) de Nelson Mandela, notamment dans leurs principales arrière-bases situées en Tanzanie et en Zambie.

Ce sont les derniers «coups tordus» de Bob Denard : le «condottiere» vieillissant préfère désormais la douceur du Bordelais à la brousse africaine. Ainsi Richard Rouget s’éloigne de la «bande à Denard» et part s’installer en Afrique du sud, officiellement pour représenter deux sociétés françaises que viennent de créer deux autres «anciens des Comores» : Cabanac et Chabassol. «Sanders» travaille désormais directement pour le régime de l’apartheid. Si l’on en croit la justice belge, son groupe est chargé de traquer les leaders de l’ANC en Europe, et notamment en Belgique et en France : il serait lié à la tentative d’assassinat en Belgique de Godfrey Motsepe et à celui de Dulcie September, abattue en plein Paris en 1988. Mais, après des années d’enquêtes infructueuses, les autorités belges sont obligées, en 1992, de prononcer un non-lieu, faute de preuves convaincantes.

«Il aurait recruté des mercenaires pour les deux camps ivoiriens»

Après la fin du régime d’apartheid, Richard Rouget ne quitte pas le milieu du mercenariat, ni l’Afrique du sud. Naturalisé sud-africain, il poursuite officiellement ses activités d’organisateur de safaris tout en participant au recrutement de «soldats de fortune» pour d’autres fronts africains, sans que l’on sache exactement lesquels. Jusqu’à l’année dernière, lorsque sa présence est signalée en Côte d’Ivoire, après le 19 septembre, date à laquelle a éclaté de dernier putsch. Cette fois-ci c’est la justice sud-africaine qui ne le lâche plus, depuis l’interdiction officielle de toute activité liée au mercenariat.

Samedi dernier, lorsqu’il débarque à l’aéroport international de Johannesburg en provenance de Harare (Zimbabwe) il est arrêté et aussitôt transféré au Cap, pour avoir recruté des mercenaires pour la Côte d’Ivoire. Ce lundi il a été inculpé de trois chefs distincts en violation de la loi sur l’assistance militaire à l’étranger qui, depuis 1998, interdit et punit toute activité mercenaire ou para-mercenaire. D’après la presse sud-africaine, Richard Rouget serait le premier inculpé dans le cadre de la nouvelle loi.

Si l’on en croit des sources officielles citées par la presse locale, Rouget «aurait combattu en personne en Côte d’Ivoire, mais aussi recruté au moins trente personnes en Afrique du sud», et «il y a une possibilité qu’il ait en fait recruté pour les deux camps», c’est-à-dire les loyalistes, fidèles à Laurent Gbagbo, et les rebelles que dirige Guillaume Soro.

Le porte-parole de la police sud-africaine a précisé que plusieurs agences de sécurité ont participé à l’enquête et au suivi de Rouget, son interpellation n’étant intervenue qu’après l’obtention de nombreux indices sur ses activités illégales. Le nom de Richard Rouget était officiellement apparu dans le rapport de la fameuse Commission Vérité et Réconciliation, en 1998, à propos de l’assassinat de Dulcie September : un assassinat qui n’a jamais été tout à fait élucidé.

 

RFI, Mardi 29 Juillet 2003.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 09:14

A priori, c'est bien l'avant-dernière affiche avec les voeux du "député-maire" de PoitiersAFFICHE-BONNE-ANNEE-2013-POITIERS.JPGPoitiers, Boulevard Solférino, Dimanche 20 Janvier 2013.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le Marronnier
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 09:47

Défi: trouver la même chose avec Mahomet ou Sarkozy dans les rues de Poitiers...et sur neige!I-LOVE-JESUS-Dessin-neige-clio.JPGPoitiers, rue Henri Pétonnet, Dimanche 20 Janvier 2013, vers 11h45.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 10:16

L'Italie va-t-elle enfin se décider à tourner la page de la pire de ses caricatures publiques?

Italiennes, Italiens, tournez la page de la décadence!

Berlusconi and the 1953 page about Stalin's death.

Berlusconi dans les années 2000, tenant dans les mains le journal communiste l'Unita (sans doute du 6 mars 1953, lendemain de la mort de Staline "STALIN E MORTO"). Tout au long de ces dernières années, il n'a cessé d'accuser les juges s'intéressant à ses affaires d'être "des rouges, des communistes". Pris sur le site martinfrost.ws .

 

 

ITALIE Et si Berlusconi l'emportait ?

A un mois du scrutin, la question est posée par la presse italienne.
On croyait le berlusconisme enterré, noyé par les scandales, le bunga bunga [ou “crac crac”, nom donné aux soirées de Berlusconi en référence à une de ses blagues fétiches sur les pratiques sexuelles présumées des cannibales], les sarcasmes de l'Union européenne, la sanction des marchés et l'inconséquence de son représentant. Mais, "l'hypothèse [de la victoire de Berlusconi aux législatives du 24 février] ne peut pas être complètement écartée", estime le sociologue et éditorialiste de La Stampa, Luca Ricolfi. Avec ces arguments :

1/ D'après les derniers sondages, son parti le Peuple de la Liberté, dépasse à peine les 14 ou 15% d'intentions de vote. A priori, pas de quoi inquiéter le centre gauche crédité de 33 à 40% de voix. Sauf à rappeler le fameux "effet winner" : les sondés disent qu'ils vont voter pour le favori [en l'espèce Pier Luigi Bersani du parti démocrate] et changent d'avis au dernier moment. Les sondages sont donc à relativiser.
 
2/ Depuis le début de la Seconde République (de 1993 à nos jours), le candidat sortant n'a jamais remporté les élections. "Les Italiens ont toujours recalé celui qui était au gouvernement et ont toujours parié sur celui qui était dans l'opposition". Un facteur qui désavantage Mario Monti.

3/ "Concernant les programmes, personne n'est crédible, écrit Luca Ricolfi. Et Berlusconi ne fait pas exception. Mais c'est une chose de faire des promesses crédibles, c'en est une autre de les faire passer pour crédibles à l'opinion publique. La distinction est subtile mais à bien y réfléchir : qui de Pier luigi Bersani, Monti et Berlusconi fait les propositions les plus faciles à croire ?"

4/ Les impôts sont devenus le problème prioritaire des Italiens et l'enjeu principal de la campagne. "Face à ce problème qui est le plus crédible ? La gauche qui a les impôts dans son ADN ? Le gouvernement Monti qui a soigné les maux de l'Italie en imposant de nouveaux impôts ou Berlusconi qui promet d'éliminer l'IMU [taxe foncière, impopulaire] ?" s'interroge La Stampa. Le Cavaliere a promis de réduire la pression fiscale de 5 points en cinq ans (80 milliards d'euros) : argument qui ne manquera pas de séduire les commerçants et petits entrepreneurs du nord de l'Italie dont le poids électoral reste décisif.

5/ Sur la question du travail aussi, l'autre grand problème des Italiens, Berlusconi semble le plus "crédible". Le slogan répété à l'envi par la gauche - "faire du travail la priorité" - n'évoque plus rien de concret. Mais "dire que toute entreprise qui embauchera un jeune pourra le faire sans débourser un seul euro d'impôt ou de charge ("comme si c'était au noir", a dit Berlusconi à la télévision) est une proposition que tout le monde peut comprendre."

6/ Berlusconi communique mieux. Depuis le début de la campagne, il multiplie les shows à la télévision. Son duel télévisuel du 11 janvier avec Michele Santoro, le journaliste vedette de La7, a attiré 8,7 millions de téléspectateurs. "Pour le dire avec Adriano Celentano [chanteur italien très populaire] : Berlusconi est rock, Monti est lent", écrit La Stampa.

Pour le politologue  et journaliste Ilvo Diamanti, un autre argument s’ajoute à cette liste : “le Cavaliere à réussi à bipolariser la campagne : PDL-Berlusconi contre PD-Bersani en occultant Monti et sa coalition, mais aussi Beppe Grillo et Antonio Ingroia [chef de file de la liste Révolution civile, gauche]”, écrit-il dans La Repubblica.

Paolo Natale, professeur de Sciences Politiques et auteur d’un pamphlet sur les sondages, ne l’entend pas ainsi. Au contraire. Il qualifie le retour de Berlusconi de “légende urbaine”. “L’électeur ne ressemble pas au mythique chien de Pavlov. Il est doté de bon sens et de capacité intellectuelles supérieures : la déception liée aux précédents gouvernements ne s’évapore pas à la moindre sonnette d’alarme", explique-t-il dans Europa.

Que l’hypothèse de la victoire de Berlusconi soit pertinente ou pas, peu importe. Ce qui est intéressant, c’est de constater que la question se pose. Or, qu’on soulève la question ou qu’on conteste son fondement, c’est la même chose : “cela revient à la légitimer”, estime Ilvo Diamanti. “Accepter le jeu de la “vidéo” politique définie comme opération marketing signifie reproduire le berlusconisme. (…) Dans un mois, nous autres spectateurs-électeurs avons l’opportunité de mettre fin au reality show auquel nous participons depuis 20 ans”.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 10:34

2012  : une année noire avec une augmentation du chômage s'élevant à 284600 chômeurs supplémentaires

 

 

Chômage: Sarkozy invente "la baisse tendancielle de l'augmentation"

Ce pourrait être dans un sketch de Coluche, mais c'est du Nicolas Sarkozy dans le texte. Le président candidat a affirmé que les chiffres du chômage, communiqués ce lundi soir par l'INSEE, montreraient "une baisse tendancielle de l'augmentation du nombre de chômeurs" pour février, sur France Info.


Après "la lessive qui lave plus blanc que blanc" de Coluche, voici donc la "baisse de la hausse". Et encore, "tendancielle". Lors de son intervention, le candidat UMP a tenté de donner le change sur la question de l'emploi, alors que le chômage est en constante hausse depuis un an, touchant désormais 10% de la population active, soit 2,8 millions de personnes.

Croissance nulle

Nicolas Sarkozy a de même affirmé sans vergogne, sur France Info, que cela "témoigne d'une reprise économique sensible depuis que nous avons essayé de résoudre la crise financière de la Grèce, cette crise financière qui créait une crise de confiance, qui créait elle-même une crise économique". Le président de la République fait là mention aux prévisions de croissance publiées par l'INSEE jeudi dernier. Ces dernières, peu glorieuses, anticipent une croissance nulle au premier trimestre, de 0,2% au deuxième. Nicolas Sarkozy est le seul à voir dans le fait que la France échappe de peu à la récession une preuve de "reprise économique sensible".

 

L'Humanité.fr, 26 Mars 2012.

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg