Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 08:19
Les Jeunes Avec Macron sont-ils déjà en campagne à Poitiers ?

Poitiers, sous la Pénétrante, Vendredi 23 Septembre 2016.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 14:34
Trouvé sur le twitter Raphaelle Bacqué (grand reporter chez Le Monde), 21 Septembre 2016.

Trouvé sur le twitter Raphaelle Bacqué (grand reporter chez Le Monde), 21 Septembre 2016.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 15:00
Le retour de la Foire d'Automne : le nouveau marronnier de Poitiers
Vienne - Poitiers - Économie

La Foire d'automne s'étoffe

15/09/2016 05:38
 
La deuxième édition de la Foire d’automne aura lieu du 7 au 9 octobre au Parc des expositions. Un rendez-vous qui veut s’inscrire dans l’agenda poitevin.
 
 

Les équipes s'activent pour faire de cette deuxième édition un événement riche, généreux et créatif, annonce Marc Halpert, directeur du parc des expos et du centre de conférences de Grand Poitiers. Les espaces exposants de l'habitat (hall A et B), du livre, de la gastronomie, des seniors, du sport (dans les Arènes) se remplissent et le programme finit de se monter.

Habitat, artisanat, jardin, BD, concerts

L'équipe du parc des expositions a souhaité placer cette foire d'automne sous le signe de l'innovation. Il y aura donc de nombreuses nouveautés côté de l' habitat, avec des paysagistes locaux et le service des parcs et jardins de la ville de Poitiers.
Le thème de l'habitat sera aussi étoffé par l'artisanat d'art et le village de la science et de l'énergie co-organisé par l'Espace Mendès-France et l'agglomération de Grand Poitiers.
Nouveauté aussi du côté du livre avec un salon enrichi par la présence de BD et des mangas. A noter la présence de Frédérick Gersal, animateur radio, le samedi.
La musique fera aussi son apparition : des concerts gratuits seront donnés tous les jours.
Pour attirer un public plus nombreux, les organisateurs ont conforté leur campagne d'affichage et leur plan média. Le programme des animations et la liste des exposants sont à découvrir dès à présent sur le site foiredautomnedepoitiers.fr.
17.566 visiteurs avaient été comptabilisés à la première foire d'automne en octobre 2015. Ils étaient 70.155 à la foire de printemps de cette année, qui reste la référence.

 

Informations pratiques : Foire d'automne de Poitiers Parc des expositions Arènes, Hall A, Hall B, 11 rue Salvador-Allende à Poitiers Horaires d'ouverture public : 10 h-20 h tous les jours. Vide-greniers le dimanche à partir de 8 h dans les Arènes. Entrée gratuite. Restauration et bar sur place.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le Marronnier
commenter cet article
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 14:02

Prévue pour être naturellement de courte durée. Mais 40 ans, sur l'histoire d'un pays, ce n'est pas si long que ça, non?

TF1, 22 Septembre 1976.

Antenne 2, 22 Septembre 1976.

Antenne 2, 22 Septembre 1976.

Antenne 2, 22 Septembre 1976.

Antenne 2, 22 Septembre 1976.

Septembre 1976 – Le plan Barre. « La France vit au dessus de ses moyens ». L’expression semble aujourd'hui devenue l’un des poncifs politiques les plus courants. C’est déjà ainsi, le 22 septembre 1976, que Raymond Barre introduit la présentation de son plan, un mois après avoir été nommé premier ministre. Mais le « meilleur économiste de France » (Valéry Giscard d’Estaing dixit) ajoute : « Le crédit est distribué d’une manière trop abondante. (…) Les rémunérations progressent trop vite en France ». Ce sont les fondements de ce plan « Barre » : lutter contre l’inflation galopante, qui entraîne avec elle la hausse des salaires (ils sont indexés) et amoindrit la compétitivité de la France.

Les mesures. Blocage temporaire des prix, hausse de la vignette automobile et des taxes sur le carburant (+15 %) et l’alcool (+ 10%), augmentation de l’impôt sur le revenu de 4 à 8 points (selon les seuils)…

Imposée par la première crise pétrolière, la « potion » de Raymond Barre est amère : entre 1975 et 1979, le taux de prélèvements obligatoires augmente de dix points, à 39,4%.

« Ce plan utilise d’abord l’arme fiscale, note l’historien Jean Garrigues. L’idée est davantage la hausse des recettes que la baisse drastique des dépenses de l’Etat ».

Frédéric Says, Avril 2014.

Article complet à lire sur franceculture.fr (avec les plans de 1983, 1995, 2011, 2014).

La Une de la Nouvelle République, Jeudi 23 Septembre 1976.

La Une de la Nouvelle République, Jeudi 23 Septembre 1976.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 13:41

Toulouse, 21 Septembre 2001, 10h17.

31 mort(e)s. 2500 blessé(e)s.

Les restes de l'usine AZF, Décembre 2001. Illustration prise sur regard-sur-la-terre.over-blog.com

Les restes de l'usine AZF, Décembre 2001. Illustration prise sur regard-sur-la-terre.over-blog.com

 

Les 31 victimes

Serge Comenje, 50 ans, de l'équipe de sécurité à AZF.

Alain Laudereau, 45 ans, chauffeur routier (décédé à AZF).

Mathilde Sapy, 74 ans, retraitée à Lardenne.

Gilles Contremoulins, 32 ans, ingénieur d'exploitation à AZF.

Thierry Le Doussal, 42 ans, ingénieur environnement à AZF.

Robert Schmitt, 56 ans, agent de fabrication à AZF.

Huguette Amiel, 72 ans, retraitée, rue de l'Ukraine.

Jérôme Amiel, 29 ans, électro-pompier à AZF.

Robert Delteil, sous traitant CTRA à AZF.

Robert Marnac, 56 ans, contremaître- adjoint à AZF.

Abderrasak Tahiri, 56 ans, chauffeur-livreur à AZF.

Philippe Boclé, 26 ans, sous traitant CTRA à AZF.

Christophe Esponde, 30 ans, employé d'EDF.

André Mauzac, 51 ans, ingénieur chimiste à AZF.

Arlette Teruel, 45 ans, secrétaire à AZF.

Frédéric Bonnet, 27 ans, sous traitant Sclé à AZF.

Michel Farré, 50 ans, chauffeur routier (décédé à AZF).

Nicole Pifféro, 49 ans, postière (décédée chez Speedy).

Louis Uribelarrea, 70 ans, retraité à Carmaux (mort à la clinique Pasteur).

Guy Préaudat, 51 ans, menuisier (décédé chez Brossette).

Mousthoupha Bourra, 24 ans, étudiant au lycée Gallieni.

Hassan Jandoubi, 35 ans, sous traitant à AZF.

Marguerité Vidallon, 93 ans, retraitée; Toulouse.

Rodolphe Vitry, 28 ans, en entretien d'embauche à AZF.

Gilles Chenu, 51 ans, formateur à l'AFPA.

Alain Joseph, 46 ans, salarié d'AZF.

Alain Ramahefarinaivo, 30 ans, livreur (décédé à AZF).

Gérard Coma, 58 ans, responsable de sécurité à AZF.

Berbard Lacoste, 37 ans, sous traitant TMG à AZF.

Alain Ratier, 33 ans, salarié Otis (décédé à AZF).

Jacques Zeyen, 43 ans, agent de maîtrise à la SNPE.

 

La Dépêche du Midi, 21 Septembre 2011.

Les premières images post-explosion. France 3, le 12/14 (son décalé).

Stèle du souvenir de la catastrophe d'AZF. Frédéric Scheiber/20minutes

Stèle du souvenir de la catastrophe d'AZF. Frédéric Scheiber/20minutes

Annonce de l'explosion de Toulouse au Pernaud de 13h. Sur TF1.

Survol de l'usine AZF par la Gendarmerie.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 08:43

Un gros pochetron rempli comme un cubis qui passe son temps à pleurer sur son sort!

Astérix chez les Bretons, France, 1986.

Astérix chez les Bretons, France, 1986.

Dis donc Nico, fallait rester éveiller à l'école pendant le cours d'histoire (ou cesser les bavardages avec le petit Brice Hortefeux!).

Je crois que le meilleur résumé de nos ancêtres, qui consitue donc notre héritage, bein qu'en évolution constante, provient de...Tonton Mitterrand, s'exprimant à la Sorbonne* en Mai 1987.

Malgré toutes les critiques, les reproches qu'on peut, à juste titre lui faire, je ne peux m'empêcher de penser: putain, quel cador, rien à voir avec les tocards de notre génération...

 

*: Extrait de l'allocution prononcée par François MITTERRAND à l'occasion d'un colloque sur "La France et la pluralité des cultures" organisé à la Sorbonne par l'association France Libertés qu'anime Danielle MITTERRAND. (Ina.fr)

 

PS: si nos ancêtres sont Gaulois, alors la France n'est pas de culture catholique. Nous sommes...des païens malgré nous!

Antenne 2, Journal de 20h, 18 Mai 1987.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 11:37

Faut-il garder les noms de rues communistes en ex-RDA?

Slate.fr

 

Monde

18.12.2011

Illustration prise sur blogs.taz.de

Illustration prise sur blogs.taz.de

«Rue de la paix», «avenue Karl-Marx», «rue de l’amitié germano-soviétique», voilà des standards des villes de RDA. Aujourd’hui, on tombe encore sur ce type de plaques, surtout dans le Land du Brandenbourg, autour de Berlin. Si ces plaques ont presque un caractère pittoresque, d’autres semblent gêner aux entournures de nombreux citadins, lit-on dans le Berliner Morgenpost:

«Quelques exemples d’une longue liste: Wilhelm Pieck, l’ancien président de la RDA, défenseur d’un régime dictatorial, ou Peter Göring (Un garde-frontière de RDA qui, tirant sur un fugitif, fut à son tour abattu par la police ouest-allemande, et devint un «martyr du Mur», ndlr)» 

Dans ce débat typiquement allemand, les positions sont tranchées. Pour certains, ces traces du passé, dont les plus contestables furent retirées il y a déjà 20 ans, n’ont que peu d’incidence. Mais d’autres ne sont pas de cet avis, à l’instar de l’historien Klaus Schroder, de l’Université Libre de Berlin. Le Berliner Zeitung le cite:

«Cette façon de cohabiter facilement avec des noms aussi marqués est le symptôme d’un manque de volonté du Brandebourg à réaliser son travail de mémoire.»

Schroeder est membre de la commission d’enquête sur le travail de mémoire de la dictature communiste. Il s’insurge de la clémence générale à l’égard de certains hommes, comme Ernst Thälmann, un communiste de l’entre-deux-guerres:

«C’était un staliniste de la pire espèce. Ce n’est pas parce qu’il a été assassiné ensuite par les Nazis qu’il faut le hisser directement au rang des héros».

 

Cette vigilance vis-à-vis des reliquats communistes est farouchement réclamée par Saskia Ludwig, chef du groupe CDU au Parlement du Land. Elle va même plus loin, relate la Märkische Allgemeine Zeitung:

«Au-delà des noms de rues, elle exige un relevé précis de tous les symboles restants: Combien de maternelles portent encore le nom de communistes ou de militaires russes? À propos des stades et centres sportifs, "combien sont encore affublés de noms d’athlètes célébrés par la propagande communiste?  (…)  Combien de bustes et de statues jonchent encore l’espace public?"»

Selon elle, il en irait d’un «besoin urgent d’éclaircissement». Le Berliner Morgenpost pousuit la citation:

«Dans une société démocratique comme l’Allemagne, il est important de savoir quel genre de personnalités se cachent derrière des marqueurs d’identité aussi forts que les noms de rue.»

Cette bataille pour la mise à plat du passé récent de l’Allemagne, les socialistes du Brandenbourg ne la prennent pas au sérieux, apprend-on dans la Märkische Allgemeine:

«Selon Ralf Holzschutzer, chef du groupe SPD au Parlement du Brandenbourg, Saskia Ludwig voit un complot communiste à chaque coin de rue. Et pour le secrétaire général, "tout cela a quelque chose de sectaire".»

Évidemment, quand le travail de mémoire se mêle au débat politique, les choses peuvent rester longtemps stériles. Ulrike Poppe, délégué régional à la réflexion critique sur la dictature communiste, tente d’élever le débat. La Berliner Zeitung se fait l’écho de son opinion:

«Se contenter de démonter une plaque de rue ne fera pas plus avancer la culture démocratique que d’accrocher de nouveaux noms auxquels personne ne réfléchit. Tout cela doit s’accompagner d’une vraie discussion publique». 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 10:31

Cela dit, entre temps il est devenu orange et a désormais la plus mystérieuse coiffure du continent américain, d'Anchorage (Alaska) à Ushuaïa (Argentine)!

Le NY Post, 14 Février 1990. Pris sur retrorama.tumblr.com

Le NY Post, 14 Février 1990. Pris sur retrorama.tumblr.com

Le NY Post, 16 Février 1990. Pris sur www.fortune.com

Le NY Post, 16 Février 1990. Pris sur www.fortune.com

NY Post, 16 Février 1990. Pris sur  www.envisioningtheamericandream.com

NY Post, 16 Février 1990. Pris sur www.envisioningtheamericandream.com

Fin de l'histoire en 2016. Contraiement à Cavani, Trump maîtrise (bien) la conclusion.

NY Post, 3 Avril 2016. Pris sur www.envisioningtheamericandream.com

NY Post, 3 Avril 2016. Pris sur www.envisioningtheamericandream.com

Le New York Post est un tabloïd américain forcément avec un tel nom), fondé en 1801. Appartenant à Rupert Murdoch depuis la fin des années 1970, le NY Post est un titre ouvertement conservateur, voire populiste, très vendu.

Pour les amateurs, c'est un peu le cousin germain du Sun (Angleterre) ou du Bild (Allemagne): de la presse à scandale en tirage quotidien (ce que nous ne connaissons pas vraiment en France dans ce format là).

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg