Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 08:33

"  Le 14-Juillet de la gauche"

Francois-Mitterrand-PRESIDENT.JPG

En Une de la Nouvelle République, Lundi 11 Mai 1981.

Fete-victoire-Mitterrand-Poitiers-1981.JPG

La Nouvelle République, Lundi 11 Mai 1981.

 

Le "changement" passait l'autre soir par la fête populaire...

 

Dans bien des villes dimanche soir, à l'annonce des résultats que l'on sait, c'est toute une foule en liesse qui s'est retrouvée pour célébrer l'évènement. Poitiers, sous sa banière socialiste, n'a pas échappé à la règle et en quelques minutes un véritable concert de cris, de klaxon et de sifflet s'est improvisé place d'Armes. D'abord des automobilistes, ensuite de nombreux motards, venus exprmier leur contentement en réalisat qu'ils échappaient à la fameuse vignette "deux-roues" et enfin tous les autres, investissant progressivement la place.

Les manifestations de joie, d'enthousiasme débordant, se traduisaient un peu plus tard par la mise en place d'un bal populaire tandis que le député-maire Jacques Santrot et quelques-uns des conseillers municipaux étaient félicités chaleureusement.

Etait-ce bien possible? Pour tous ceux qui espéraient un changement, et c'est à l'évidence ce qui réunissait toute une jeunesse dimanche soir, le vent du renouveau commençait à souffler.

"Enfin, la fête promise, jubilait un garçon d'une vingtaine d'année, en jean délavé, nous la tenons et il faut en profiter". Dans un élan unanime, tout le monde se retrouvait au pied de la sono, pour rire, "s'éclater", se rapprocher, sans se connaître. Dans une bonne humeur contagieuse on sautait, on dansait, et certains pleuraient...

Si quelques fois, au milieu d'une cohue, au cours d'un bal, on craint les mauvais coups, il n'était pas question de ça dimanche. Même si deux sympathisants empoignaient une fille ou un garçon, il s'agissait juste de les porter à bout de bras, pour peu qu'ils brandissent le portrait du nouveau président.

Ambiance bon enfant, vent du changement et vent d'une folie somme toute contenue, c'était le climat de rigueur ce soir-là! Derrière toute une jeunesse qui soufflait, chahutait, s'éveillait, les sihouettes habituelles de militants habitués, prenaient alors une autre dimension. Sans forfanterie, l'air juste satisfait, tous ces artisans, à leur mesure, d'un changement, regardaient dans l'arène....

Aux accents d'une musique aigrelette s'ajoutaient le ronron interminable des gros-cubs, les coups de klaxon tombant à chaque instant, pour ponctuer l'évènement. Oui, c'était la fête place d'Amres, toute modeste dans sa tenue, mais toute efficace dans son symbole. Pour une fois, la province se mettait au diapason de la capitale, mais gageons que même au siège du Parti socialiste (10, rue de Solfériono), le bonheur n'était pas plus grand, pas mieux partagé que dans ce petit coin du Poitou gagné lui aussi par cette fièvre du changement.

 

Gens-sur-drapeau-10-MAI-1981.JPGLiesse-a-Poitiers-1981.JPGFoule-danse-et-Santrot-Poitiers-10-MAI-1981.JPG"On a gagné!..". De 20 heures à l'aube, dimanche, place Leclerc, des centaines et des centaines de Poitevins, surtout des jeunes, rejoints un moment par l'équipe municipale, ont célébré dans la liesse "le 14 juillet de la gauche".

La Nouvelle République, Mardi 12 Mai 1981.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 07:45

Etrangement, le festival semble avoir eu une durée de vie...incroyablement courte!

Briseur-mur-de-briques.JPGEn Une de la Nouvelle République, début Mai 1981.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 14:23

Logo-NR-1971.jpg

NOTRE TEMPS

 

EN MAI 1945

 

Un Châtelleraudais, Maurice Lhuillier "crapahutait" à Berchstesgaden (le nid d'aigle du Fürher)

 

Le 8 mai 1945 a été diversement vécu. L'ivresse de la liberté était quasi-générale. Les déportés retrouvaient le goût de vivre. Le sprisonniers réintégraient leur foyer. Avec une soif de fraternité telle que les liens "de maître à escalve" (selon la formule du philosophe) se sont bien souvent transformés en lien d'amitié.

En mai 1945 existait encore une autre France: la France combattante engagée dans la lutte ultime et marchant le front haut vers la victoire. Et c'est celle-ci qui va aujourd'hui retenir notre attention grâce au témoignage de Maurice Lhuillier qui dissimule derrière sa profonde modestie et ses occupations de paisible retraité de la résidence Gauguin, un ardent patriotisme affermi au coté des grands "capitaines".

Article-Maurice-Lhuillier-Mai-1981.JPG

 

Napperon-nazi.JPGMaurice-Lhuillier-Fanion-hitler.JPGLa Nouvelle République, Vendredi 8 Mai 1981.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 12:19

Un Homme, une Rose à la main,...

 


  (Live Pantin 1981)
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 18:15

Double-arc-en-ciel-rue-drault.JPG

Zoom-sur-arc-en-ciel.JPG

Flou-sur-arc-en-ciel.JPG

Poitiers, depuis la Rue Sylvain Drault, Vendredi 20 Avril 2012, 19H07.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 07:26

La Teutonne*, c'est du solide!

Golf-II-1990-Merkel.JPG

L'ancienne "Merkelwagen" vendue aux enchères

 

La vieille Golf Volkswagen qui avait appartenu à la chancleière allemande Angela Merkel de 1990 à 1995 a été adjugée, lundi, sur la plate-forme de vente en ligne eBay au prix de 10165€. La patronne de la CDU avait acheté ce véhicule un mois avant la réunification des deux Allemagne.Après une première tentative de vente en avril abandonnée à cause d'enchère fantaisistes, cette voiture blanche qui affiche 190000km au compteur a été achetée par un admirateur, Dirk Fricke. "Nous sommes politiquement neutres mais il fallait que ce véhicule reste en Allemagne, contrairement à ce qui s'est passé avec la voiture du pape il y a plusieurs années". A l'époque, en 2005, lors d'une enchère comparable, un Américain avait acheté près de 250 000 $ une Golf grise de 1990 ayant appartenu au cardinal Joseph Ratzinger, l'actuel pape Benoît XVI. Depuis cette Golf, Merkel est montée en gamme et roule désormais dans une Audi blindée.

 

Aujourd'hui en France, Mercredi 2 Mai 2012.

 

Petite précision: selon un post d'un blog affilié au Bigaro, il est indiqué que la mise de base était de...10.000€. C'est-à-dire que l'objet en lui-même n'a pas déchaîné les passions. Mais en 2012, ça en fait la Golf II la plus chère du monde, pour les véhicules de base (rares sont celles dont le prix dépasse les 2500€).En effet, une recommandation m'a été adressée hier soir (Momo, le spécialiste de la SIMCA) pour signaler la particuarité des Golf GTI G60 (modèle, selon les forum, fabriqué de février 1990 à la fin 1991 avec un moteur qui atteint les 160 ch). Ces véhicules sont très recherchés et pourraient voir leur prix dépasser les 10.000€ Donc hormis ces modèles spéciaux, la Golf II "ordinaire" à 10.165€ en 2012, c'est un record!

De plus, il semble que la Golf de Benoit XVI (soupapes) ne date pas de 1990, mais plutôt de 1999. Ce qui signifierait donc que ce serait une Golf IV. Mais si les voix du Seigneur sont impénétrables, les voitures de leurs serviteurs sont pour ainsi dire pénétrable, pour n'importe quelle âme en manque de religion...

 

*: la Teutonne, ce n'est pas pour Mme Merkel, c'est mon petit nom affectueux pour les Golf II.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:19

Francois-Hollande-a-Bercy-2012.JPGLors du meeting de Paris-Bercy, Dimanche 29 Avril 2012, 15H56.

 

Mai 2012. La fin de la bataille politique. C'est à proprement parler le terme de l'une des plus longues et des plus dures campagnes présidentielles. A l'heure où ses lignes sont rédigées, les jeux sont faits. Et c'est avec une certaine émotion que j'écris ce dernier article relatif à la campagne présidentielle de 2012 qui, perversité de la mise en place du quinquennat, aura tant occupé nos esprits durant le mandat de Nicolas Sarkozy.

Devant nous, citoyens de la République s'offre deux choix: celui de la continuité d'une politique sarkozyste de cinq ans qui a cherché tout au long de ces dernières années à monter les Français les uns contre les autres et qui s'est conclu, lors de l'entre-deux tours par une course effrénée vers une légitimation des valeurs nauséabondes de l'extrême-droite, celle-ci n'ayant jamais obtenue autant de voix sous la Vème République (6,4 millions) Ou celui du changement. Changement de politique, changement de cap, changement d'horizon. Le choix d'une société apaisée qui ne gouvernera pas à coup de sondages, où les valeurs et les principes de la République, celle qui unit, celle qui rassemble seront réaffirmées et renforcées. Parce qu'après une présidence faite d'agitation, chacun d'entre nous peut aspirer à une présidence normale, où le président préside et le gouvernement gouverne.

Le débat de mercredi soir, que pour ma part j'ai trouvé intéressant et instructif bien que de nombreux thèmes (culture, logement, santé,...) n'aient pu être abordés, a mis en lumière les divergences entre les deux candidats. Les choix sont clairs, bien que l'on ait du mal à comprendre véritablement le programme du candidat sortant. En effet, dans le cas où celui-ci viendrait à être réélu, cela signifierait-il que l'on rétablirait les contrôles au frontières, celui-ci menaçant de suspendre la participation de la France aux accords de Schengen de 1985 posant un principe fondateur de l'Union Européenne, à savoir la libre circulation des biens, des capitaux et des personnes? Devra-t-on considérer chaque personne de religion musulmane comme un ennemi de la République? Pourra-t-on tolérer encore et encore les réductions de poste dans la fonction publique au détriment du bon fonctionnent des servies publiques dans nos territoires? Et que penser, aux yeux des générations futures, du choix aveugle de poursuivre la politique de l'indépendance nucléaire au prix d'un quadrillage de la France par des centrales vieillissantes, en refusant d'accepter la montée en puissance des énergies renouvelables?

Le candidat François Hollande est le candidat qui peut nous permettre de sortir le pays du désarroi dans lequel il se trouve depuis 2007. Certes, il est bel et bien finit le temps des folles espérances de 1981. La gauche a appris de ses erreurs. Evidemment, la France devra encore subir les épreuves des différents aléas économiques, sociaux et financiers qui vont la frapper. Nul n'en doute. Mais l'investissement dans la recherche, l'innovation, l'éducation, ce sont les clés de l'avenir, celles qui peuvent permettre à notre pays de parvenir à s'imposer dans la compétition mondiale, à laquelle il faudra bien finir par poser des règles, car cette mondialisation là, nous ne pouvons plus l'accepter.

Et c'est là que la carte de l'Europe est un atout majeur, crucial, pour s'en sortir. L'austérité sans fin n'appelle que l'austérité, n'apporte que misère et colère. Elle éveille les tensions et les replis communautaires. C'est tout l'enjeu d'inscrire une orientation vers la croissance dans le traité européen de 2011 que la France n'a pas encore ratifié. Sans cela, nous courrons à la catastrophe. Tant au niveau français qu'au niveau européen.

Cela fait dix ans cette année que j'ai adhéré au mouvement des jeunes socialistes (MJS). Mon engagement (je suis un adhérent du 21-Avril) est le résultat d'une volonté d'inscrire les choix de notre pays en fonction des valeurs qui l'ont fondé, et qui font la devise de la République: la liberté, l'égalité, la fraternité. La France est un pays qui a fondé sa richesse, sa diversité, son identité grâce à son ouverture sur le monde. C'est pour cela que le droit de vote des étrangers aux élections locales sera un pas supplémentaire pour faciliter l'intégration de personnes qui bien que n'étant pas françaises, participe à la vie économique du pays. C'est le pays des Droits de l'Homme qui fait briller la France au delà des frontières, des monts et des océans. C'est de cela dont je suis fier. Et je resterai toujours favorable à la politique de la main tendue plutôt qu'à celle du doigt pointé.

Alors dimanche, nous, membres du corps électoral, nous serons plus de 80% à nous rendre aux urnes. Mettons de côté les sondages et donnons un maximum de suffrages à François Hollande. Cette légitimité issue d'un vote massif pour la candidat de la gauche nous donnera des forces supplémentaires pour mettre en oeuvre les 60 propositions de François Hollande, pour lesquelles, plus de 10 millions de citoyens ont voté, c'est-à-dire que même en 1981,  candidat socialiste François Mitterrand n'avait obtenu autant de voix dès le premier tour.

Dimanche, voter François Hollande, c'est faire le choix du changement, de la justice, du rassemblement, de l'avenir, de l'espoir. Nous sommes prêts pour écrire une nouvelle page de l'Histoire de la République.

 

Vote-Hollande-22-Avril-2012.JPGAu bureau de vote de la Maison du Peuple, Poitiers, Dimanche 22 Avril 2012, 13H.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Et nous dans tout ça !
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 07:10
Le Quick de Belleville, Paris, Mardi 1er Mai 2012, peu après minuit.

Le Quick de Belleville, Paris, Mardi 1er Mai 2012, peu après minuit.

Les restaurants (tous genres confondus) de Poitiers sont-ils confrontés à ce problème?

 

Moins de 48 heures après, la réaction de Quick sur sa page Facebook:

 

"Quick France: "Quick regrette la présence inopinée de rongeurs dans son restaurant de Belleville. Ce restaurant dispose d'un contrat permanent de dératisation et fait donc l'objet de passages réguliers de professionnels. Un passage supplémentaire a été demandé par la direction. Ce type de nuisance n'est pas une prérogative des établissements de restauration rapide mais un véritable problème pour l'ensemble des établissement commerçants des grandes villes de France."

 

Sur son compte Twitter @clouzal (c'est un copain qui m'a donné l'autorisation de reprendre le cliché) précise que cette photo a été prise après minuit le 1er Mai 2012 "depuis la rue" alors que le Quick "était fermé depuis 45 minutes".

 

La photo a été notamment reprise sur internet par plusieurs sites d'informations dont le blog "bigbrowser" affilié à lemonde.fr .

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg