Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 11:40

Logo Centre Presse 1982

 

Cluricaume, le pub change de tête

Terrasse Cluri Janvier 08 La terrasse du Cluricaume (Cluri pour les intimes), Poitiers, Place Charles de Gaulle, Janvier 2008.

 

Après quinze ans derrière le comptoir du "Cluri", Philippe Papail a décidé
de passer la main. Deux frères irlandais reprennent le pub.

 

Ambiance chaleureuse, musique, pots entre amis... Samedi, c'était une soirée à la fois comme les autres au Cluricaume, et à la fois pas du tout comme les autres. Samedi, c'était la dernière soirée de Philippe Papail, le patron, à la tête du « Cluri ». « Cela fait quinze ans que je suis ici, c'était le moment de passer la main à des jeunes dynamiques. » Les jeunes dynamiques, ce sont deux frères irlandais, Mark et Peter Jordan, et l'un des employés du Cluri depuis dix ans, Xavier Woerly, qui viennent donc de racheter le bar.

 

« Nous sommes à Poitiers depuis dix ans, et clients du Cluricaume depuis... dix ans, lance Mark Jordan. C'est le seul bar de Poitiers avec une ambiance de pub irlandais. En Irlande, le pub, abréviation de "public house", c'est le centre culturel et social du village, l'endroit où tout le monde peut venir et parler avec tout le monde. On avait peur que le Cluricaume disparaisse et change de style si quelqu'un d'autre ne le reprenait. » Philippe, lui, est ravi de passer la main à Peter, Mark et Xavier: « J'ai eu la chance de pouvoir choisir mes acheteurs. Je suis content que ce ne soit pas quelqu'un qui lance un truc nouveau qui disparaisse dans deux ans... »

 

"Rien ne va changer"

 

A 57 ans, l'ancien patron va assurer une transition avec les nouveaux avant d'éventuellement monter un nouveau projet, « mais plus dans le métier », dit-il. Samedi soir, il avouait ne pas encore avoir réalisé que c'était son dernier jour à la tête du pub. Entouré de nombreux clients et amis, il affichait le sourire, et évoquait tout juste une pointe d'amertume quant aux bâtons que les autorités ont pu mettre dans les roues de son bar ces dernières années.
Quant au Cluri, les clients peuvent être rassurés: « Rien ne va changer », assure Mark Jordan. Ni l'ambiance, ni les enseignes de bières irlandaises de la déco, ni le personnel. « Si, le seul truc qui va changer, c'est qu'on trouvera les frères irlandais de l'autre côté du comptoir!, sourit-il. Avec mon frère, on a déjà bossé dans des bars en Irlande par le passé. Des bars plus grands avec davantage de monde, donc ce n'est pas nouveau pour nous. »

 

Le Cluricaume, 24 place De-Gaulle, tél. 05.49.41.25.67.

E.R.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 10:49

 

 


 
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 09:22

La bombe atomique a fait pschitt!

 

 


PublicSénat, Mi-Décembre 2011.

 

Elle était en colère la mère Boutin. Elle était prête à sortir le crucifix et à partir en guerre contre Copé, l'Elysée et l'UMP. Elle préparait avec son groupuscule intégriste sa bombinette pour faire tomber les glands du chêne de l'UMP. Elle voulait défendre la démocratie, "c'était inadmissible et scandaleux" de "kidnapper la démocratie". Et puis, la révolte s'est intériorisée. Le téléphone a du sonner, une circonscription se négocier. Au final, la "démocratie cadenassée" a été acceptée.

Boutin supporte plus facilement de voir sa candidature étouffée que de devoir regarder deux homos qui s'embrassent. Elle est comme ça Christine, elle s'est regarder vers ou souffle le vent, un peu comme les résistants de l'été 45. On ne l'aime pas Christine et sa voix réactionnaire ne nous manque pas. Qu'a mis l'UMP dans la balance pour la voir rallier ceux qui voulaient étouffer la démocratie? Haro sur le mariage homosexuelle? Légitimer davantage la place de l'homme de religion plutôt que l'instituteur vantant les vertus de la laïcité? Un tour au Vatican avec Bigard?

On ne sait pas.

Mais deux choses sont sûrs: le ralliement annonce une droitisation renforcée (ils vont finir par prendre le FN sur sa droite!) de la campagne à venir du pas-encore-candidat Sarkozy, qui du coup grattera un demi point supplémentaire dans les sondages! Et la seconde chose, mais celle là fait plaisir, c'est qu'il y aura une figure de moins de l'intégrisme sur les panneaux électoraux et dans les professions de foi. La sienne, au mieux, aurait pu servir à servir d'emballage de fortune à une capote usagée...

 

Boutin-rallie-Sarkozy.jpgAprès des centaines de prières en latin, Boutin range sa colère et ses conviction sous sa bure et son chapelet.  Pris sur l'Express.fr, Lundi 13 Février 2012 vers 21H.

La mission que l'Elysée avait confiée à soeur Boutin en 2009 (9.500€ par mois) était-elle une première tentative pour l'amadouer? Le Canard Enchaîné avait révélé l'affaire et, en Juin 2010, et soeur Boutin, sous la pression médiatique avait alors décidé de ne pas toucher sa dîme.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 09:08

Une hilarante comédie bien trop méconnue!

 

L'affiche du film, prise sur le site "jugnotsurlecran.blogspot.com".

 

J'ai découvert ce film par hasard sur Youtube, en traînant sur le net. On y retrouve une grande partie de l'équipe du Splendid (Clvier, Jugnot, Lhermitte, Moynot, Blanc, Balasko), et aussi, une grande partie du gratin du cinéma français du début des années 1990 (Villeret, Yanne, Giraud, Gelin, de Turkheim,...), avec à la réalisation Alessandro CAPONE, Stephane CLAVIER, Mathias LEDOUX, Thierry LHERMITTE, Herve PALUD.

L'histoire se décompose en 4-5 séquences: Lhermitte (Dr Apfelglück) doit recevoir un fauteuil de Martineau (Villeret), qui se trouve bloqué un soir d'orage et trouve refuge dans une étrange auberge (à voir le passage de l'énigme). Bref, le fauteuil en question n'arrive pas au destinataire. Ensuite, nouvelle séquence, sur un patient d'Apfelglück, qui lui annonce que tout va bien, et qui participe à un tournage d'un film en Italie,  dans lequel il occupe un second rôle, pour un film lui-même médiocre. C'est l'épisode de la chandelle, qu'ils ne parviennent pas à éteindre malgré les tentatives multiples de l'accésoiriste, forçant les acteurs à jouer des dizaines de fois la même scène, avec une Véronique Genest qui sombre dans l'alcool au fur et à mesure que le tournage reprend.

La troisième partie s'intéresse à une émission que regarde sur son bureau en cachette la secrétaire d'Apfelglück, Valérie Mairesse. Le jeu "Bleu Blanc Rouge" est animé par Chabat (Martinez), qui est confronté à un vigile surdoué mais au tempérament trempé et au racisme exacerbé, Roland Giraud (Leberck). Ce dernier rend Martinez malade, alors que grâce à lui, l'émission bat des records d'audience, malgré les dérapages incessants de l'invincible candidat.

Les deux dernières séquences s'entremêlent: Apfelglück reçoit Martini (Jugnot), un patient qui se sent escroqué par un fabricant de lunettes qui prétend qu'avec elle on pourrait voir à travers les vêtements. Mais durant la consultation, le docteur étouffe, et est envoyé dans un paradis très spécial, sur lequel on ne peut dire ni "oui" ni  "non", et ou tout le monde se trimballe dans d'horribles survêtements à la mode il y a 20 ans. Celles et ceux qui disent l'un des deux mots interdits redescendent sur Terre dans un endroit répugnant, de pire en pire à chaque fois.

 

Pour éviter de vous dévoiler la fin de l'histoire, je ne vous en dirais pas plus. Mais je vous recommande cette comédie, qui sans tomber dans l'humour bien "flon-flon pouet-pouet" qui reflète le cinéma français de nos jours, permet de passer un bon moment (environ 1H30) et de se payer une bonne tranche de rigolade.

C'est avec cette séquence de Jugnot que j'ai découvert le film, et qui m'a motivé pour en savoir un peu plus: "le seau de merde".

 

 


 

 

Par ailleurs, une scène de la première séquence, Matineau à l'auberge, fut parodiée par Les Guignols (vers 1992-1994), où Denisot a le rôle de Villeret, Guy Roux celui de l'aubergiste (Holgado) et la vieille, celui de la vieille.

Séquence Bourgognie-AJ Auxerre.

 


 
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 11:37

Toi aussi propose au Guinness Book des records ton record idiot!

Les victimes de sécheresse ont du apprécier le geste...

Logo Centre Presse 1982

 

Ils sont uniques, ces Anglais...

 

Un tôlier anglais de 35 ans, Michael qui en a sans doute assez de la saleté et de la graisse dans laquelle il travaille, a décidé de prendre la plus longue de tous les temps.

Michael entrera dans une cabine de douche samedi spécialement construite pour lui dans un centre commercial de la petite ville de Harbord. Il espère n'en ressortir qu'après plus de huit jours et huit heures, afin de battre le précédent record mondial en la matière.

Michael compte se distraire avec la télévision, des disques et des cartes - sans doute en plastique - et quelques mouvements de danse pour se dégourdir. Il espère grâce à son exploit pouvoir rassembler environ dix mille dollars au profit des enfants paraplégiques.

 

Centre Presse, Mi-Février 1977.

 

A titre de complément d'information, voici ce que j'ai pu trouvé sur le site kaleidoplumes.net

 

Copié dans le livre des records de 1983: la douche la plus longue du monde est détenue par l'allemand Clemens Müter. Le 26 Mars 1983, il sort d'une cabine de douche au bout de 360 heures et 15 minutes.

 

Voilà qui correspond à 15 jours et 15 minutes. Il semble que le record n'ait pas été battu. Bref, c'est un record absurde.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 09:29

Après la victoire intéressante (ni belle, ni facile) de nos Bleus sur le XV d'Italie samedi dernier, (30-12), le XV du Coq, pour conserver l'espoir de gagner le Tournoi doit confirmer contre l'Irlande ce soir. Par rapport à ça, je n'apprécie guère le fait de voir des matchs joués le soir: le Tournoi, c'est l'après-midi que ça se joue, la tradition est ainsi faite!

Bref, Saint-André a réussi sa première sortie en mêlant cadres (Rougerie, Dusautoir, Servat, Nallet,...), revenants (Malzieu, Beauxis) et petits nouveaux (Fofana, Maestri, Debaty). Certes l'adversaire n'était pas le plus redoutable, mais il semble que désormais, contre l'Italie, il faut se prémunir de déclarations hâtives du style "se faire une bonne différence de points", car les Italiens s'améliorent d'année en année.

En face, nous retrouverons les Irlandais, accompagné de la grosse bosse qu'ils ont pris dimanche dernier contre l'héroïque Pays de Galles, qui a réussi l'exploit, à 14 contre 15, d'aller chercher la victoire à l'Aviva Stadium (ex-Lansdowne Road) dans les dernières minutes d'une très intense rencontre qu'hélas, je n'ai pu voir. Certes nous n'avons plus perdu contre les Irish depuis le grand Chelem de 2009 (30-21 à Croke Park), mais nous aurons en face de nous une équipe de revanchards. De plus, côté Bleus, des corrections sont à apporter dans la mélée et aussi sur les touches (le style de jeu viendra après quelques matchs).

La discipline sera elle aussi à inviter au Stade de France samedi soir, pour éviter de lâcher trop de points à la botte du buteur irlandais Jonathan Sexton (3 pénalités et une transfo pour lui contre Galles dimanche dernier).

 

Mon coup de coeur bleu revient évidemment à la grosse performance de Fofana, qui a réussi parfaitement son match, faisant fi de la pression qui pesait alors sur ses épaules (public, staff et coéquipiers). Peut-être un poil trop stakhanoviste sur certaines séquences, mais une volonté, une hargne qui, si elle se confirme, risque à l'avenir de donner des problèmes de riches à Philippe Saint-André pour constituer sa ligne de 3/4.

En matière de problèmes de riches, nous avons aussi la question de la charnière: pour ma part, je suis plus favorable à Morgan Parra qu'à Dimitri Yachvili. Sans forcément prêcher "la jeunesse au pouvoir", je pense qu'il est dommage de laisser Parra sur le banc, bien que l'on puisse miser sur les vertus du jeu de la concurrence. Mais pour samedi, Yachvili est forfait (lumbago). Le problème est réglé...jusqu'au prochain match des Bleus, en Ecosse.

 

Prono: Victoire des Bleus, mais serrée, genre...21-18.

 

Les compos possibles:

 

FRANCE:  Médard - Clerc, Rougerie, Fofana, Malzieu - (o) Trinh-Duc, (m) Parra - Harinordoquy, Picamoles, (Cap.) Dusautoir - Maestri, Papé - Mas, Szarzewski, Poux

Remplaçants : Servat, Debaty, Nallet, Bonnaire, Dupuy, Beauxis, Mermoz

 

IRLANDE: Kearney - Bowe, Earls, D'Arcy, Trimble - (o) Sexton, (m) Murray - Healy, Best, Ross - O'Callaghan, O'Connell (capt) - Ferris, O'Brien, Heaslip.

Remplaçants :
Cronin, Court, Ryan, O'Mahony, Reddan, O'Gara, McFadden.

 

 

Le résumé du match Irlande - Pays de Galles

 

 

Le résumé de France - Italie

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Café des Sports
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 10:40

Et dire que le "Paris -Moscou" de l'hiver 2012 est moins intense que celui de Février 1954!

En temps de grand froid, il est difficile de prêcher sur la lutte contre le réchauffement climatique...

 

Les Actualités Françaises, Jeudi 11 Février 1954.
Nous vivons un mois de février exceptionnel. La vague de froid, et son lot de records battus (pour le mois de Février j'entends) s'est abattu sur le pays très rapidement, nous faisant perdre en quelques jours une dizaine de degrés.
Les records de Février: pour le froid, il s'élevait en Poitou-Charentes à -19,4°C (Cognac, 15 Février 1956), à -17,3° dans la Vienne (Poitiers, 14 Février 1929), tandis qu'au niveau hexagonal, je pense qu'il n'a pas été battu, pour le mois de février (-29°C le 14 Février 1929 à Clermont-Ferrand).
Selon la DM de Centre Presse du 9 Février 15H46, le thermomètre est tombé dans le Montmorillonais à -19,4°C (donc record égalé) tandis qu'à Poitiers, il n'a pas osé le -12,5°C. Cependant, malgré ce terrible froid, dont les conséquences se paieront plus tard, par des factures, mais aussi sans doute par des anomalies naturelles, il ne semble pas que cela ait suffit à geler le Clain (sinon, on aurait pu avoir quelques photos pour l'Histoire). Toutefois, le mélange froid et neige rend glissant certains des nouveaux secteurs pavés du centre-ville, expérience à laquelle j'ai eu droit dimanche dernier.
Par ailleurs, pour faire lien avec l'hiver 54, entré dans la postérité par la voix de l'Abbé Pierre, le mercure était tombé à -13°C à Poitiers. Mais l'Europe fut alors glacée de part en part, aussi bien à Lisbonne qu'à Istanbul, et la neige est même tombée sur l'Algérie (la même année que la "Toussaint rouge" marquant le début du soulèvement et de la guerre d'Algérie).
Pour se réchauffer le coeur, voici les records de chaleur enregistrés:
- France: 31,2°C à Saint Girons le 29 Février 1960
- Charentes - Poitou : 22,9°C à Cognac le 15 Février 1998
- Vienne: 21,8°C à Poitiers le 20 Février 1998
Enfin, pour que votre culture météo soit la plus complète, deux liens: le premier, s'intéresse au terrible hiver 54, tandis que le second est un site de météo "participatif" et très prisé notamment par les agriculteurs, c'est Météociel.fr.
PS: les indications météo citées ci-dessus émanent de Météo France.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 09:09

Rumeur-Amin-Dada-cannibale.JPGCentre Presse, Vers le 29/30 Avril 1977.

IDI AMIN DADA

1928 - 2003

DICTATEUR DE L'OUGANDA DE 1971 A 1979

BILAN ESTIMATIF: 300.000 MORTS

Idi-Amin-Dada-1975.JPGLa Nouvelle République, Vers le 18 Avril 1975.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg