Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 09:09

Rumeur-Amin-Dada-cannibale.JPGCentre Presse, Vers le 29/30 Avril 1977.

IDI AMIN DADA

1928 - 2003

DICTATEUR DE L'OUGANDA DE 1971 A 1979

BILAN ESTIMATIF: 300.000 MORTS

Idi-Amin-Dada-1975.JPGLa Nouvelle République, Vers le 18 Avril 1975.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 11:05

Logo-Albertville-1992.JPGLa Nouvelle République,  Eté 1985. C'est le logo de la candidature d'Albertville pour l'organisation des Olympiades d'hiver 1992.

 

  Le président Mitterrand ouvre les Jeux Olympiques d'Albertville

(avec Barnier et Jean-Claude Killy)

Les espoirs français d'Albertville 1992
(avec une très belle présentation de Michel Drey, dans un très beau pull...)

 

 

  La flamme olympique, le serment de Surya Bonaly, la Marseillaise

 

Bonus-vidéo:
le JT FR3 Savoie des Inconnus (vers 1991)

 
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Café des Sports
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 11:43

Main-jaune-depuis-cheminee-Manu.JPGDepuis la cheminée de la Manufacture de Châtellerault.Pont-de-Chatellerault-et-main-jaune.JPG

 

Voiture-sur-main-jaune.JPGReflet-main-sur-carrosserie-Clio.JPGAu nord de Châtellerault, Dimanche 22 Août 2010, vers 17H20.

 

Pour les curieuses et curieux, le lien vers le site officiel de la Main Jaune, et quelques explications de la part de l'auteur de cette oeuvre (ici en cours de réalisation), Francis Guyot.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 12:01

Grand-froid-meteo-france-Fevrier-2012.jpgPris sur le site MétéoFrance.fr, Jeudi 2 Février 2012, 22H30.

 

Le record de froid enregistré dans les Hautes Alpes, est, ou était de -12,6° C à Saint Auban le 3 Février 1956. Avec un potentiel -21°C  on est désormais certain que nous faisons face à un évènement d'une ampleur exceptionnel!

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 13:09

Logo Courrier International

FRANCE

Morano, alias "Nadine chien fidèle"

Grande gueule et reine du tweet, la ministre de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle mord à la culotte les ennemis du président. Sa fidélité à toute épreuve lui vaut d'être l'une des rares femmes de l'entourage proche du chef de l'Etat.

02.02.2012 | Angelique Chrisafis | The Guardian

 

Issue des classes laborieuses, elle affiche sans honte ses opinions de droite. Elle est connue pour ses élucubrations riches en fautes d'orthographe sur Twitter et, caricaturée en poissonnière dans Les Guignols de l'info, c'est une des personnalités politiques les plus parodiées de Paris.

Pourtant, Nadine Morano est la meilleure "superflingueuse" dont dispose Nicolas Sarkozy, qui l'envoie régulièrement en première ligne tirer à boulets rouges sur la gauche. La ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle est une des ultimes rescapées de la stratégie du président, qui consistait à mettre en avant les femmes de son entourage.

Fille d'un chauffeur routier et d'une standardiste de compagnie de taxis, petite-fille d'un maçon italien immigré, elle a grandi dans une cité de Nancy (dans l'est de la France) et a été décrite comme "la fille des tours" par l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin. Féministe convaincue, elle s'est plainte d'avoir subi les blagues sur les "blondes idiotes" de la part d'un député de son propre parti, l'Union pour un mouvement populaire (UMP), alors qu'elle intervenait à l'Assemblée.

Aujourd'hui âgée de 48 ans, la députée de Meurthe-et-Moselle (Lorraine) est considérée comme une arme essentielle dans l'arsenal de Sarkozy pour empêcher les électeurs de se rallier à Marine Le Pen, l'actuelle présidente du Front national (FN). En effet, la classe ouvrière est plus particulièrement tentée par le FN, qui présente maintenant un visage féminin et plus policé de l'extrême droite. Morano, qui ressemble vaguement à Le Pen, a été accusée de courtiser hypocritement les classes laborieuses alors qu'elle vivrait dans un "château" à l'ouest de Paris.

"Nadine, ce n'est peut-être pas la finesse incarnée, mais c'est une combattante. Je l'aime bien. J'ai besoin de personnes comme elles qui montent au front par tous les temps," a déclaré Sarkozy à ses ministres en janvier. Elle est surnommée à la fois le "chien de garde" de Sarkozy et "Lassie chien fidèle" [du nom de la série]. Or sa présence ne fait que souligner cruellement l'absence de ces femmes politiques de haut rang qui, en dépit de la promesse du président de les traiter sur un pied d'égalité au sein du gouvernement, n'ont pas tardé à tomber en disgrâce avant de se retourner contre leur parti.

Rachida Dati, l'ancienne ministre de la Justice, la première femme de parents nord-africains à occuper un poste clé dans un gouvernement français, fut un temps le symbole sarkozyste de la diversité. Furieuse d'avoir été évincée des législatives de juin prochain [au profit de François Fillon] par l'UMP, elle a taxé le Premier ministre de sexisme et d'élitisme. Rama Yade, ancienne secrétaire d'Etat chargée des Sports, a quitté le parti présidentiel pour rejoindre le Parti radical centriste.

Le président, douloureusement conscient de leur absence, a accueilli dans son équipe Salima Saa, femme d'affaires qui préside le conseil d'administration de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (ACSE). Son père a été l'un des rares Algériens à devenir officier en se battant aux côtés des Français pendant la guerre d'Algérie. On la dépeint comme la "nouvelle Rachida Dati".

Bruno Bernard, consultant politique et ancien membre de l'équipe parlementaire de l'UMP, explique : "Les femmes sont importantes dans la campagne de Sarkozy, mais il faut reconnaître qu'elles sont moins nombreuses autour de lui aujourd'hui. Nadine Morano est une de ses dernières authentiques sarkozystes, pures et dures. Il cherche à faire intervenir Salima Saa, mais il est trop tard. L'atmosphère n'est vraiment pas du tout la même que pendant la campagne de 2007 – il n'y a pas d'équivalent de Rachida Dati ou de Rama Yade".

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 10:29
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 10:37

Grand chelem Tounroi Rugby

L'Equipe, début Février 2010, année du Grand Chelem français.

 

Les combats de la plus belle compétition rugbystique reprennent enfin! Quand je parle de combats et d'hostilités, c'est la noblesse du sens (sportif) de ces mots auquel je me réfère. Alors que pour certains les VI Nations n'est devenue qu'une compétition en vue de la préparation du Mondial suivant, pour moi, comme pour beaucoup, c'est le rendez-vous traditionnel et incontournable de l'ovalie de l'hiver, plus fort et plus important que tout. Je déteste louper un match du XV de France, quelque soit son niveau de performance.

En parlant de notre XV, difficile de savoir ce que cela va donner: l'an dernier, au terme d'un Tournoi mitigé (défaite contre Angleterre et Italie), la France termina quand même en seconde position. En bon Poulidor, perdant mais sympathique, la Coupe du Monde nous laisse un agréable mais étrange souvenir désormais lointain, d'une finale dont on ne saura jamais si la pénalité de Donald a véritablement franchi les perches.

Mais voilà, trois mois plus tard, la page est tournée, Liévremont est parti, Saint-André a pris sa place, et se sait attendu au tournant. Et pour débuter: l'Italie entrainée par Jacques Brunel, qui nous a laissé un bien mauvas souvenir l'an passé (défaite 22-21 au Flaminio de Rome). Cette année, au Stade de France, les choses devraient mieux se passer. Quoi qu'il arrive, la France aura une grosse pencarte clignotante "Favori" dans le dos, du fait de nos performances, pourtant à relativiser d'octobre 2011.

Mais cette année, la compétiton devrait être encore très relevée, avec une Angleterre revancharde et championne du Tournoi en titre, un Pays de Galles qui, à mes yeux, produit le meilleur jeu possible mais paye très lourdement la moindre erreur, un XV d'Irlande toujours au rendez-vous dans le Tournoi. Sans oublier l'Ecosse et l'Italie, dans le rôle d'outsider qui aimeraient faire autre chose que de lutter pour ne pas avoir la cuiller de bois (0 victoire).

Du 4 Février au 17 Mars (St Patrick), voilà désormais un mois et demi de rugby qui nous attend, nous menant du coeur de l'hiver aux portes du printemps (qui celui là, reste toujours ouvert...). De l'émotion, des hurlements de joie, de la déception, de l'espoir, bref, l'esprit du Tournoi, avec de la bière ou du cidre, et un bon copain: rien de mieux pour savourer la plus belle des compétitions sportives!

Vive le rugby, Vive les VI Nations!

 

Mon pronostic: ça m'arrache la gueule de dire ça, mais je mise sur une victoire de la Perfide Albion. (sans Grand Chelem) Après un Mondial réussi, la France ne brille pas vraiment après une Coupe du Monde réussie, sauf pour 1988 (2ème derrière Pays de Galles): 3ème en 1996 (2v, 2d) après une 3ème place au Mondial 1995, 2ème à égalité avec Pays de Galles et Irlande après un Tournoi plutot fade en 2000.

 

1er match: France - Italie à 15H30 au Stade de France en ouverture du Tournoi, sur France 2.

 

La première sélection de Philippe Saint-André:

Médard - Clerc, Rougerie, Fofana, Malzieu - (o) Trinh-Duc, (m) Yachvili - Bonnaire, Picamoles, Dusautoir (cap) - Nallet, Papé - Mas, Servat, Debaty 

Remplaçants : Szarzewski, Poux, Maestri, Harinordoquy, Parra, Beauxis, Mermoz

 

(source: FFR.fr)

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Café des Sports
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 09:49

"De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont encore ceux qui se taisent". Coluche, 1986.013-copie-5.JPG

Poitiers, Mardi 20 Novembre 2007.

 

Logo-Le-Monde-1976.jpg

 

Rien de moins que 25 communiqués UMP pour défendre Nicolas Sarkozy

LEMONDE.FR | 30.01.12 | 12h20

 

On les avait trouvés un peu "mollassons", dimanche 22 janvier, après le meeting de lancement de la campagne de François Hollande. Les "snipers" de l'UMP avaient tardé à réagir, et encore les réactions avaient-elles été quelque peu tâtonnantes. Depuis, vigoureusement admonestés, ils ont repris du poil de la bête. Jeudi 26, après la présentation de son projet par le candidat socialiste, pas moins de 23 communiqués du service de presse de l'UMP arrivaient dans les boîtes aux lettres électroniques des journalistes.

Dimanche soir, après la prestation télévisée de Nicolas Sarkozy, record battu : 25 communiqués de presse pour faire l'éloge du président sortant, sans compter la conférence de presse tenue au siège de l'UMP par son secrétaire général, Jean-François Copé. Autant de déclarations témoignant de l'immodéré engouement des troupes pour leur "espéré candidat" et de délicieuses variations sur le thème de l'hymne à l'amour.

Et le vainqueur de la soirée fut... Christian Estrosi. A 21h22, anticipant même la fin de l'entretien retransmis sur neuf chaînes, le député des Alpes-Maritimes saluait le "courage" du chef de l'Etat "pour réformer en profondeur notre pays jusqu'au dernier jour de son mandat". Se félicitant des "mesures antidélocalisation" annoncées par le président de la République, l'ancien ministre de l'industrie allait plus loin : "J'exige des entreprises quelles baisses [sic] leurs prix grâce aux allègements de charges patronales et que les entreprises où l'Etat est actionnaire donnent l'exemple immédiatement." Et le maire de Nice de conclure : "Alors que François Hollande vole l'élection aux Français en estimant qu'il est déjà président de la République, Nicolas Sarkozy lui protège les Français."

Franck Allisio, président des Jeunes actifs de l'UMP, n'est pas en reste pour saluer le "courage" de M. Sarkozy. "Plus que jamais, nous, les trentenaires, sommes convaincus que le changement, c'est depuis cinq ans et que c'est avec Nicolas Sarkozy. Plus que jamais, nous sommes convaincus que le courage, c'est maintenant et c'est avec Nicolas Sarkozy. Plus que jamais, nous en appelons à cinq années supplémentaires de courage et de changement pour la France !"

 

"CELA S'APPELLE LE COURAGE POLITIQUE !"

 

"Le président de la République, avec lucidité, vient d'annoncer des mesures extrêmement fortes et courageuses, se félicite à son tour le ministre chargé des relations avec le Parlement, Patrick Ollier. Ses actions ne sont dictées que par la responsabilité qu'il a envers tous nos concitoyens et non par la démagogie et l'incantation. Cela s'appelle le courage politique."

Devancé d'une courte tête par son compère des Jeunes actifs, le président des Jeunes populaires, Benjamin Lancar, tente de combler son retard : "Nicolas Sarkozy continue de rejeter la fatalité, l'inaction et l'impuissance, et fait le choix du courage, de l'ambition et du rayonnement de la France, salue-t-il. Notre jeunesse n'a jamais connu un président de gauche. Ce soir, elle se rend compte de sa chance d'avoir comme chef de l'Etat un homme qui fait preuve de courage et sait décider pour l'avenir de chaque Française et chaque Français."

Thierry Mariani, ministre des transports et conseiller politique de l'UMP, cofondateur de la Droite populaire, "salue le discours de vérité d'un président de la République en action, courageux et responsable qui n'hésite pas à briser les tabous de la société française". Dénonçant les "incantations démagogiques, archaïques et inopportunes" du candidat socialiste, il relève que "le président de la République a montré sa pleine et entière détermination à être au service des Français et de la France jusqu'au terme de son mandat".

 

"LUCIDE, CLAIR, COHÉRENT ET DÉTERMINÉ"

 

Député (UMP) des Yvelines et président du Cercle Nation et République, Jacques Myard souligne la "totale sérénité" du président de la République. "En annonçant une hausse, au demeurant très limitée, de la TVA et de la CSG pour financer le système social, le président a pris une mesure inéluctable qui s'imposera à tout gouvernement quelque soit [sic] sa couleur politique", ajoute-t-il.

La secrétaire d'Etat chargée de la santé, Nora Berra, est presque en manque de qualificatifs après la prestation de son chef : "Lucide, clair, cohérent et déterminé, le président de la République a tenu un langage sincère et authentique que les Français apprécieront, il a annoncé des décisions claires, significatives et rapides. En un mot, il a pris dignement ses responsabilités dans l'intérêt des Français." Chapeau !

Pas mal non plus le communiqué de Marie-Anne Montchamp, ex-villepiniste devenue sarkozyste inconditionnelle depuis qu'elle est entrée au gouvernement. "Ce soir le Président de la République a balayé tous les conformismes et toutes les postures démagogiques. Déterminé, il est aux avant-postes avec lucidité, volontarisme et courage, salue la secrétaire d'Etat aux solidarités. Nicolas Sarkozy a refusé l'immobilisme et la mise à l'arrêt du pays pour convenance personnelle, assumant totalement le risque de l'action dans le seul intérêt de nos compatriotes." La barre est placée haut.

Henri de Raincourt la relève. "Dans un propos lucide et courageux, transparent et authentique, le chef de l'Etat a clairement désigné l'adversaire : le chômage, estime le ministre de la coopération. Ces mesures sont concrètes, cohérentes et réalistes. Elles sont portées par le chef de l'État qui entend assumer ses responsabilités, quel que soit le calendrier électoral. Cela s'appelle le courage et le sens de l'intérêt général."

 

"AUTHENTIQUE ET COURAGEUX"

 

Entretemps, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a tenu un point presse au siège du parti. "Le président a tracé, éclairé un chemin avec, certes, des efforts, des décisions courageuses, mais aussi une espérance, s'est félicité M. Copé. Le premier message de Nicolas Sarkozy est un message que nous pouvons tous partager : le principal, pour ne pas dire le seul adversaire de la France, ce n'est pas le monde de la finance, c'est le chômage."

Ses acolytes ne relâchent pas pour autant leurs efforts. Le secrétaire général adjoint, Marc-Philippe Daubresse, ne manque pas de souligner que, "face à une crise d'une ampleur sans précédent, le chef de l'Etat a démontré sa détermination à agir sans relâche pour protéger l'emploi des salariés français et restaurer la compétitivité de nos entreprises". " Nous avons entendu ce soir un président authentique et courageux, concentré sur les décisions à prendre et déterminé à maîtriser le destin de la France ", ajoute le député du Nord.

 

"TRÈS PÉDAGOGUE ET TRÈS CONCRET" 

 

La députée européenne Constance Le Grip, ancienne conseillère à l'Elysée, salue un chef de l'Etat "très pédagogue et très concret". "Lucidité sur le diagnostic, détermination et courage dans l'action de réforme, sincérité et précision dans l'explication aux Français : le chef de l'Etat est le seul à même de poursuivre le travail de préparation de l'avenir de la France et des générations futures", conclut-elle.

Renaud Muselier, député des Bouches-du-Rhône, a trouvé, lui, "un président de la République déterminé et rassurant". Il est convaincu que "les Français sauront reconnaître le courage et la hauteur de vue de Nicolas Sarkozy dans la tenue de ce discours de vérité". Un autre Marseillais lui succède. Jean-Claude Gaudin, sénateur des Bouches-du-Rhône, se dit "persuadé que, comme les sénateurs UMP, nos compatriotes ont compris et approuvé ce langage de courage, de vérité et de sincérité".

 

"CONCENTRÉ, RIGOUREUX" ET "DÉTERMINÉ"

 

Bruno Beschizza, secrétaire national de l'UMP, "salue le discours courageux du président de la République sur la nécessité de continuer les réformes afin de lutter contre le véritable ennemi de notre économie : le chômage". "Face à la crise, Nicolas Sarkozy fait le choix du courage et de la vérité", approuve le futur candidat aux élections législatives en Seine-Saint-Denis.

Récemment promue secrétaire nationale de l'UMP et elle aussi future candidate aux législatives, dans le Nord, Salima Saa se félicite que Nicolas Sarkozy ait eu "le courage de s'attaquer au chômage des jeunes et des peu qualifiés". "Nous avons vu ce soir un président de la République lucide sur l'état de la crise, qui recherche des résultats sans relâche et qui ne désarme pas devant la tâche à accomplir. Il y a dans son action une détermination et une authenticité qui témoignent de son engagement sans faille aux côtés des Français", conclut-elle.

"A l'heure où certains battent la campagne électorale et se complaisent dans des postures démagogiques, Nicolas Sarkozy choisit le parti pris de l'action et du courage politique", insiste à son tour Franck Riester, député de Seine-et-Marne. Suivi de Catherine Vautrin, députée de la Marne, qui juge que, "à l'opposé des rêves bon marché du PS, le président de la République a fait preuve d'authenticité et de sincérité". "Nous avons entendu un président concentré, rigoureux et dont la détermination est sans faille", ajoute-t-elle.

Camille Bedin, secrétaire nationale de l'UMP, ne dit pas mieux : "Le président de la République, Nicolas Sarkozy, a fait preuve d'une détermination sans faille à placer l'emploi au cœur de son action. Il maintient le cap d'une action cohérente dans la durée, une action courageuse face à la crise, une action de sincérité pour des Français qui attendent des réponses concrètes." Et Jonas Haddad non plus, pour qui "le président de la République a osé un discours en opposition au discours d'assistanat sur la jeunesse".

Valérie Rosso-Debord, députée de Meurthe-et-Moselle et déléguée générale adjointe de l'UMP, "salue le grand courage dont a fait preuve le président de la République lors de son intervention télévisée". Elle précède de peu Sébastien Huyghe, député du Nord, pour qui, "face à la crise et à ses nombreux soubresauts, le président de la République a, en vérité et en responsabilité, pris les mesures courageuses qui s'imposaient pour protéger la France et les Français".

Cette fois, donc, la tactique du "carpet bombing" (pilonnage) des communiqués a bien fonctionné. Trop de louanges ne risque-t-il pas, cependant, de tuer la louange ?

 

Patrick Roger

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg