Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 09:39

Les héros du week end: Leconte, Forget, Noah, et le public de Gerland!

La Coupe Davis 1991, héritière des Mousquetaires, vainqueur de la compétition de 1927 à 1932

Une-NR-2-Decembre-1991.JPGLa Une de la Nouvelle République, Lundi 2 Décembre 1991.

 

La bande à Noah par Hervé Guéneron

 

C'est à peine si la France du tennis osait y croire. Parvenir en finale d' l'une des plus prestigieuses, des plus belles épreuves du sport international lui paraissait déjà tenir du miracle. Alors, pensez donc, battre ces Américains Agassi et Sampras, monstres sacrés du circuit, cela ressemblait à des "travux d'Hercule" pour notre vaillante paire nationale Forget-Leconte.

Et pourtant! L'exploit de nos deux nouveaux "mousquetaires", cinquante-neuf ans après les glorieux Cochet, Borotra, Brugnon et Lacoste n'est pas seulement à la mesure de la surprise: c'est aussi la victoire d'une "méthode" et d'une rigueur auxquelles le sport français ne nous avait pas habitués depuis bien longtemps. Ce week-end de rêve démontre à quel point deux champions, bien préparés physiquement et mentalement, mis à l'abri pendant des semaines des tentations et des facilités qui ont toujours pollué le milieu du tennis, peuvent se transcender lors de circonstances exceptionnelles faisant appel à la fierté nationale.

Sport individuel entre tous, le tennis devient à chaque coupe Davis une affaire d'équipe où la solidarité du groupe décuple les talents et la rage de vaincre. Le même esprit de corps qui fit autrefois la force de Borotra et des autres - malgré certaines rivalités - se retrouve aujourd'hui dans ce que l'on appelle la "bande à Noah", avec bien évidemment en plus les progrès de la technique, de l'entrainement et de la nutrition.

On connaissait déjà le sérieux, la solidité de Guy Forget; mais comment ne pas être frappé par la réssurection d'Henri Leconte, son panache, son application même, lui que l'on croyait "fini", usé par trop d'inconstance. Jamais leurs qualités respectives n'avaient paru exploser à ce point, portées par le climat d'euphorie de leur entourage et par l'invraisemblable clameur de la foule en délire. Trop chauvin, trop bruyant le public français? Sans doute. Il régnait à Lyon une atmosphère de corrida, sympathique certes, mais qui devrait être insoutenable pour le jeune Sampras, superbe joueur, visiblement atteint par cet incessant tintamarre. Souvenons-nous, il y a quelques années, l'équipe de France de coupe Davis avait perdu en Tchécolslovaquie dans des conditions similaires. A l'époque, toute la presse avait crié à l'injustice et au scandale. Aujourd'hui, reconnaissons que le calme de Wimbledon sied mieux au tennis que les excès de l'arène.

En devenant sport populaire, juste derrière le football, le tennis, il est vrai, n'est plus un simple délassement de gentlemen. Il fait partie du grand spectacle que s'offrent les nations pour montrer leur force et cacher parfois leur désarroi.

Equipe-France-Coupe-Davis-1991.JPG

Article-victoire-coupe-davis-1991.JPG

 

Noah-felicite-Forget.JPG

Guy Forget: le point d'orgue

 

PARIS

Guy Forget s'étend de tout son long sur le court. Le Marseillais vient de donner la coupe Davis à la France, point d'orgue d'une année exceptionnelle.

Arrivé tard à maturité - "depuis la naissance de son fils Mathieu le 31 octobre 1989", affirme son entourage -, Guy Forget a vu son jeu se mettre en place progressivement depuis deux saisons. Mais c'est en 1991 que les résultats et la confiance sont venus. A près de 27 ans (le 4 janvier prochain), Forget actuel numéro sept mondial, tient enfin toutes les promesses entrevues quand il état l'un des meilleurs juniors du monde.

Passé professionnel en 1982 - l'année où Noah et Leconte jouaient et perdaient la finale de la coupe Davis face aux Américains à Grenoble -, ce gaucher longiligne (1,90m, 80kg) n'a remporté son premier tournoi du Circuit masculin qu'en 1986, à Toulouse. Un tournoi gagné vingt ans plus tôt par son père Paul et, quarante ans auparavant par son grand père Pierre...

Cette année-là, il avait surtout brillé en double, terminant la saison comme numéro un de cette spécialité.

Il ne renouait avec le succès qu'à Nancy en 1989, puis à Bordeaux en 1990. Et les détracteurs du gentil Guy de souligner que décidément, Forget était un produit haut de gamme qui ne s'exportait pas.

 

Succès prémonitoire

 

Annoncée par sa victoire dans le Masters de double en décembre 1990 avec le Suisse Jakob Hissek, la riposte claquait cinglante, en 1991. A grands coups de services hyper-violents et millimétrés, Guy Forget écartait les meilleurs joueurs du monde et s'imposait à Sydney, à Bruxelles et à Cincinnati avant de briller sur ses terres en gagnant à Toulouse et à Bordeaux (encore), puis à Paris-Bercy (enfin).

Ce dernier succès, aux dépens de l'Américain Pete Sampras, avait quelque chose de prémonitoire dans la mesure où la grande forme affichée par le vainqueur de l'U.S. Open 1990 en faisait alors un titulaire logique pour Lyon. Et c'est encore ce même Pete Sampras, au jeu bien léché, mais au mental encore friable, que Guy Forget a donné le point de la victoire à la France.

Vendredi, Guy Forget avait perdu son permier simple face à André Agassi. Henri Leconte, le revenant au bras gauche de feu, avait replacé l'équipe sur les rails, lui volant quelque peu la vedette.

L'incontestable chef de file du tennis français a parachevé un triomphe attendu depuis l'époque des Mousquetaires. Ce n'est que justice.

 

La Nouvelle République, Lundi 2 Décembre 1991.

 

Bonus vidéo:

Le jeu de la gagne

 

 

  Le 20H d'Antenne 2 du 1er Décembre 1991, par Henri Sannier

 

La Une du Journal L'Equipe du Lundi 2 Décembre 1991.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 10:36

Une chose est sûre à Poitiers: chaque chantier se doit de prévoir un temps de fouilles archéologiques tellement le sous-sol est riche d'Histoire et de ruines!

Logo Centre Presse 1982

 

RUE ARTHUR RANC

 

Les vestiges gallo-romains sont-ils les restes de thermes publics?

 

Ruines-thermes-rue-Arthur-Ranc-Poitiers.JPG

 

Rue Arthur Ranc à Poitiers, sommes nous en présence des vestiges de thermes publics gallo-romains? Ces questions sont actuellement posées...

Il faut savoir que le projet de construction des futurs bureaux de la direction départementale de l'Equipement rue Arthur Ranc à Poitiers a amené la direction régionale des Antiquités Historiques (le directeur est M. Papinot) à effectuer des fouilles préalables, ce site étant connu comme un site archéologique. Les premiers sondages se sont révélés positifs en juin. Une fouille systématique du terrain a été décidée en accord avec la DDE du 5 juillet au 30 octobre.

 

RECONSTRUIT QUATRE FOIS

Cette fouille a amené la mise au jour d'un ensemble gallo-romain allant du 1er siècle au milieu du 3e siècle. Il s'agit d'un édifice public qui a été reconstruit successivement quatre fois sur le même emplacement. Le premier édifice se manifeste par des murs conservés à un mètre de hauteur dans leur largeur normale de deux mètres.A une époque, cet édifice a été arasé et un deuxième a été construit dont les murs mis au jour s'étendent sur trois mètres de hauteur, 1,60m de largeur et dans leur plus grande longueur sur 25m. Ces murs sont encore mieux conservés que les précédents.

A la troisième  épqoue, tout en conservant la plupart des murs, on a refait les sols et certainement les charpentes, comme en témoigne de grosses pierres qui ont servi de soutien des piliers. La quatrième époque qu'on peut situer au 3e siècle a vu l'arasement d'un certain nombre de murs et la conservation d'autres. Un sol a été recréé sur l'ensemble du bâtiment. Bâtiment qui a complètement brûlé comme en témoigne une couche d'incendie très épaisse. On y retrouve de la cendre de bois, des tuiles, des clous de charpente. De cette dernière époque datent les salles mises au jour au nord-ouest du chantier et dont une au moins était une piscine chaude.

 

VENUE D'UNE COMMISSION

La découverte de cette piscine et un certain nombre d'autres éléments comme une grande canalisation pourrait faire penser que nous sommes en présence d'une partie de thermes publics. Il ne s'agit là que d'une hypothèse de travail qui sera vérifiée par la progression ultérieure des fouilles (une deuxième phase dans la construction de bureaux pour la DDE sera précédée par une deuxième campagne de fouilles).

L'importance et la qualité des vestiges découverts ont nécessité la venue d'une commission de l'Inspection Générale de la sous-direction de l'archéologie et du conseil supérieur de la recherche archéologique vendredi 5 novembre prochain. Elle examinera la question de l'éventuelle conservation de ces vestiges; la décision sur l'avenir du site sera prise à l'échelon ministériel.

En attendant, le début de la construction a été remis éventuellement au 15 novembre. Ce délai est mis à profit pour continuer les fouilles, "délai laissé très aimablement par la DDE qui a apporté son concours au déroulement de ce chantier" note M. Papinot.

La responsabilité scientifique du chantier incombe à Mlle Martine Fabioux, ingénieur technique à la Direction des Antiquités et les fouilles sont réalisées par le personnel de la direction et par des bénévoles (lycéens, étudiants...). A noter que la datation est gênée par le très petit nombre d'objets trouvés sur le site: il s'agirait d'un édifice public (donc comportant peu d'objets) et une récupération systématique a vraisemblablement été faite pendant une partie du Moyen-Age.

 

UNE MOTION DES ANTIQUAIRES DE L'OUEST

Dans une "motion pour la conservation des vestiges archéologiques rue Arthur Ranc à Poitiers", la société des antiquaires de l'Ouest indique notamment: "Cet ensemble constitue en effet, un des derniers témoins importants de la période romaine à Poitiers, après les destructions successives des arènes, du rempart du bas-empire et plus récemment du forum situé place Charles de Gaulle. En conséquence, la Société des Antiquaires de l'Ouest appelle l'attention de l'autorité publique et des élus sur l'impérieuse nécessité de conserver intégralement les vestiges de ce monument qui se trouvent situés qui se trouvent situés sur un terrain appartenant à l'Etat".

 

Centre Presse, Jeudi 4 Novembre 1982.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 10:53

Anges-et-clairons.JPGConfiseur-les-rigolettes-nantaises.JPG

Tour-LU-Nantes.JPGL'épicerie du Maréchal nantesNantes-depuis-navette-sur-la-loire.JPGCrepuscule-nuage-sur-nantes.JPGCrepuscule-sur-la-Loire-Nantes.JPGElephant-a-Nantes.JPGPub-Tziganes-charters.JPG

Les-quais-de-nantes-le-soir.JPG

Axe-boulevard-Pasteur-soir.JPGVieux-bateau-nuit-et-anneaux-eclaires.JPGNantes, entre 16H30 et 22H30, le Samedi 28 Mai 2011.

Cet épisode trois à deux ancêtres: le début est ICI, la suite est LA et la fin arrivera dans quelques jours.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 09:12

 

Publié le 24/11/2011 07:54 | V. S.

Une société toulousaine se propose de "corriger" les fautes d'orthographe de l'Élysée

L'histoire du jour

Quelle(s) faute(s) ! Mardi, suite à la disparition de Danielle Mitterrand, l'Élysée a diffusé un communiqué officiel pour lui rendre hommage… Ce communiqué, truffé de fautes d'orthographe, a fait réagir la France entière et bondir une petite PME toulousaine. Pour exemple : « Elle su (oubli du t) ; le chemin qu'elle s'était tracée (pas de e) ; ses petits enfants (oubli du -) ; d'une volonté et d'une dignité exceptionnelle (oubli du s)… et l'on tombe ensuite sur des absences de virgules, des mots manquants, et des « a » qui ne sont pas accentués… « Ce sont des fautes vraiment grossières, ce qui est redoutable c'est que cet écrit a été rédigé par un sous-fifre à la va-vite et que ça a été à peine contrôlé… alors que c'est signé du président de la République ! » s'amuse Dominique Grégoire, gérant de la société Synapse Développement, une société toulousaine d'édition de logiciels fondée en 1994. Cette TPE distribue « Cordial », un logiciel grand public de correction orthographique. « A l'Élysée, ils auraient bien besoin de notre correcteur », souligne Dominique Grégoire, « c'est un outil qui aurait permis à son auteur, le président Nicolas Sarkozy, de ne pas tomber dans le ridicule ». Cordial le correcteur, lui, aurait encadré son mari le président François Mitterrand, cité dans le communiqué », de deux bonnes virgules. Point final.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 10:15

La-traversee-des-canards.JPGAvec deux palmipèdes supplémentaires, on aurait pu reproduire la célèbre pochette des Beatles...Promenade-de-canards.JPGDechetterie-improvisee-dans-un-ruisseau.JPGQuand la sécheresse du printemps met à jour la lumière intellectuelle de certains abrutis...Rue-parisienne-a-Nantes.JPGEscalier-passage-pommeraye.JPGFoule-immense-sur-quais-nantais.JPGFille-royale-deluxe-dans-son-lit.JPGLa fille Royal Deluxe dormant, attendant l'arrivée de son père.Foule-remontant-les-quais.JPGFoule-immense-dans-une-rue-commercante-de-nantes.JPGLa foule suivant le spectacle déambulant dans la ville. Des dizaines de milliers de personnes qui convrgent au même point, à savoir le cours des 50 Otages.

Nantes, Samedi 28 Mai 2011, entre 12H et 16H30.

La suite de la suite, après demain. La veille est à retrouver ici.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 10:28

IRA de NantesL'IRA de Nantes. Rien à avoir avec l'Irlande, c'est l'Institut Régional d'Administration, l'ENA des régions. Que j'ai tenté. Just for fun. Admissible, mais pas admis.

Fumeuse de Gitanes

L-Erdre-a-nantes.JPGTour-de-Bretagne-derriere-ilot-de-l-ERdre.JPG

Capitainerie-maison-asiatique-et-pont-metallique.JPG

Bateau-la-copieuse.JPG

Statue-de-Gaulle-et-tour-Bretagne.JPGLa statue du Général de Gaulle, au terme du cours des 50 Otages. Voici ce que l'on peut y lire:

Charles de Gaulle

1890-1970

Le général de Gaulle est venu officiellement à Nantes le 14 janvier 1945 remettre la Croix de la Libération décernée le 11 novembre 1941

"Quelle émotion nous étreint tous aujourd'hui à Nantes dans cette grande ville libérée, dans cette grande ville exemplaire qui, dans les plus dures années de l'histoire de France a donné en 1940, en 1941, en 1942 en 1943 en 1944 à la France entière l'exemple de ce que sait faire une bonne et grande ville française, quand elle est courageuse et résolue".

Françoise Roudier, Sculpteur,

2010

Fontaine-et-chien-royal-de-luxe.JPG

Dans-le-passage-pommeraye.JPGFille-royal-deluxe-sur-transat.JPGFille-royal-de-luxe-cote-nantes.JPGFoule-marches-theatre-nantes-devant-fille-royal-deluxe.JPGLe Royal Deluxe. Un spectacle gratuit offert à la population de Nantes, où des marionnettes géantes déambulent dans la ville, avec le père, la fille, et le chien. Un grand moment. Vécu en compagnie de dizaines de milliers, non pas de Nantais(es) mais de personnes, venues de divers horizons.

Boulevard-pasteur-nantes.JPGNantes (ici le Boulevard Pasteur, avec un motard qui fait coucou), Vendredi 27 Mai 2011, entre 11H et 16H. Le tout parcouru à pied.

Ce qui fait près de 10km.

En-costume.JPGEn compagnie d'un barbecue et de six merguez.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 11:10

Le marché français malmené se mettait déjà à l'heure allemande...

 


 
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 09:24

C'est bien plus sympa que Meetic quand même!

Logo-NR-1971.jpg

 

HIER, LES "CATHERINETTES" ONT FÊTE LEUR "LIBERTE"...

 

A LA PREFECTURE

 

Pour les Poitevins célibataires ayant franchi le cap des 25 ans, ce vendredi 25 novembre n'était pas un jour comme les autres.

Sacrifiant à la tradition, les "Catherinettes" fêtaient dignement cette journée. Ainsi, à la préfecture, au service comptabilité, les collègues de Melle Claire R.* avaient organisé une petite fête pour l'occasion. Melle R. arborait une magnifique coiffe de la région de Bonnes, sur lequel un oiseau fabriquait son nid. Présage ou espérance?

 

Les-catherinnettes-1977-prefecture.JPG

A LA MAIRIE

 

A la mairie, c'est la cabinet du maire qui était en fête. Melle Francine B* fêtait également sa sainte patronne. Le secrétaire du maire de Poitiers, qui la coiffa, reçu en témoignage d'amitié de ses collègues, un bonnet représentant ses sports favoris (car très sportive): une bombe ornée d'une raquette de tennis, sans oublier les "insignes" de ses fonctions, un crayon et une boule de machine à écrire. L'ambiance fut très cordiale et les bouchons de certaines bouteilles tonnèrent tout en l'honneur de Mlle B*, qu'un futur époux dut les entendre.

 

Santrot-et-les-Catherinnettes.JPG

A LA B.N.P...

 

A la B.N.P., les collègues de Mlle Sylvie L.* n'avaient point oublier non plus la date du 25 novembre. C'est en présence de la direction de la banque que Mlle L. reçu ses cadeaux. Elle portait une magnifique coiffe "musicale" de surcroit, au nom évocateur de "Parler moi d'amour"...Il serait bien difficile de ne pas répondre à une telle invitation, subjugué par le charme de cette jeune secrétaire de direction.

 

A LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L'EQUIPEMENT

 

A la Direction départementale de l'équipement Marie-Chantale G.*, dessinatrice typographe, recevait les marque d'amitié de ses collègues. Un vin d'honneur était offert et la "Catherinette" reçu de forts beau cadeaux, dont un "music hall": une chanson écrite par ses camarades de bureau sur l'air de "Charlotte", chanson vantant ses mérites motocyclistes mais aussi et surtout sa gentillesse dans le travail.

 

La Nouvelle République, Samedi 26 Novembre 1977.

 

Logo Centre Presse 1982

 

Poitiers

 

"Reines d'un jour"

 

Les catherinettes perpétuent une tradition

 

Si certaines traditions se perdent, il en est une qui reste bien vivace: celle des Catherinettes, ces jeunes filles qui fêtent la Sainte-Catherine l'année de leurs 25 ans. Vendredi donc, les Catherinettes ont été à l'honneur, fêtées par leurs collègues dans les bureaux, les ateliers...coiffées du traditionnel chapeau, voic les "reines d'un jour".

 

Santrot-et-les-catherinettes.JPG

A  la mairie de Poitiers, c'est M. le Maire lui-même qui a remis le chapeau de catherinette à sa secrétaire, Melle Francine B. Un chapeau, en forme de bombe de cavalier, surmonté d'une raquette de tennis: deux images représentant les sports favoris de Francine.

 

Centre Presse, Samedi 26 Novembre 1977.

 

*: les noms de famille de ces demoiselles ont été volontairement masqué.

PS: puisqu'il n'est pas cité, je me charge de rétablir l'info: le maire en question n'était n'autre que Jacques Santrot (PS), nouvellement élu le 20 Mars 1977 maire de Poitiers.

 

Plaque-rue-Sainte-Catherine.JPG

Bordeaux, Plaque de la rue Sainte-Catherine, Dimanche 19 Avril 2009.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le Marronnier
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg