Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 10:08
Une étonnante rencontre à Matignon pour clôturer 1977!Dali-chez-Barre.JPGCentre Presse, Fin Décembre 1977.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 07:06

Logo-NR-1971.jpgLa Nouvelle République du Centre Ouest, 17 Juillet 1971.

Piscine de la Ganterie : comment en est-on arrivé là ?

Il a d'abord été question de fermer la piscine jusqu'à la mi 2010, puis 2011.
Aujourd'hui, on sait qu'elle ne rouvrira pas avant fin 2012. Pourquoi ?


LEGENDE DE LA PHOTO:
Après le centre aquatique de la Pépinière, la piscine de la Ganterie était la plus fréquentée : 157.800 nageurs en 2008, 117.530 en 2009 en dépit de la fermeture en fin d’année
.

C'est sans doute l'un des dossiers les plus difficiles qu'Alain Claeys et son équipe aient à traiter. Il touche un équipement sportif majeur de la ville. Même avec l'ouverture du centre aquatique de la Pépinière, les nageurs continuent de fréquenter la piscine de la Ganterie. Pas seulement les écoles et les clubs sportifs. En semaine ainsi que le dimanche, les amateurs étaient nombreux à venir y piquer une tête.
Quand, en décembre 2008, la municipalité a découvert à la suite d'un rapport resté confidentiel jusqu'au printemps suivant, que l'équipement présentait .de sérieux signes de vieillissement – il a plus de quarante ans – elle a fait poser un filet de sécurité. Pas plus. « La corrosion ne touche que les faux plafonds, il n'est pas utile de fermer la piscine », ont dit les ingénieurs aux élus municipaux.
À partir d'octobre, les évènements vont se précipiter. Un diagnostic est commandé. Il devait prendre quelques jours, puis quelques semaines. Décision est alors prise de fermer les deux bassins couverts (bassin de 25 mètres et pataugeoire). Seule la piscine extérieure reste ouverte sous sa bulle hivernale. Les clubs sont privés de lignes d'eau et demandent à accéder aux autres équipements de la ville. Aurélien Tricot, adjoint aux sports, organise une réunion. Il y a bien eu des tiraillements, mais globalement les responsables sportifs ont acquiescé. Même s'ils ont perdu des adhérents mécontents de devoir changer leurs habitudes.

 
Juillet 2010, puis 2011, puis 2012
 

La réouverture complète de la piscine est alors annoncée pour l'été 2010. Un peu plus de six mois de patience… Les six mois vont se muer en dix-huit puis en deux ans et demi. « Il y a deux explications à cela, dit Alain Claeys. Il avait d'abord été prévu de conduire les travaux en deux temps. La réouverture l'été 2010 aurait été suivie d'une nouvelle fermeture. La décision a finalement été prise de mener à bien toute la réhabilitation de la piscine en une seule fois. ». D'où une prolongation de la fermeture jusqu'à la mi 2011.
La deuxième explication tient à la spécificité du travail à conduire. Le maire de Poitiers : « Jamais jusqu'alors les services techniques de la Ville n'avaient eu à travailler sur un équipement comme une piscine. C'est très particulier.»
.  D'où les tâtonnements et la dernière date annoncée de réouverture : fin 2012.
En attendant, les nageurs, clubs, écoles et particuliers, vont devoir prendre leur mal en patience. Les contribuables de l'agglomération, eux, paieront les travaux de réhabilitation : cinq millions d'euros. A elle seule, la piscine de la Ganterie représente le quart des investissements annoncés pour remettre à niveau l'ensemble des équipements sportifs de l'agglomération durant les quatre années à venir. Un chantier devenu incontournable.
Jean-Jacques Boissonneau
Ganterie-en-travaux-1965.JPGVisite-CM-travaux-Ganterie.JPGCentre Presse, 1ere quinzaine de Janvier 1965. La Ganterie, une oeuvre de la municipalité Masteau (1959-1965).
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 11:43
Tennismen sur 4 décennies: 1989-2010!
L'Equipe: toute l'actualité sportive en direct.

Le 19/01/2010 à 07:47 | Mis à jour le 19/01/2010 à 10:02

Tennis - AUS (H)

Santoro n'a pas de regrets

Battu (7-5, 7-5, 6-3) par Marin Cilic, Fabrice Santoro a conclu son 70e tournoi du Grand Chelem et affirme que c'était la der des ders. Sa tenue est partie au musée du tennis à Newport, à la demande de l'ATP.

Fabrice Santoro était de retour à Melbourne.(EQ)
Fabrice Santoro était de retour à Melbourne.(EQ)

«Fabrice Santoro, est-ce la der des ders ?

Oui, c'était le dernier match. De toute façon, ma carrière s'est terminée à Bercy. Mais je suis vraiment content d'être venu ici. J'avais de bonnes raisons de faire ce voyage pour jouer un 70e tournoi du Grand Chelem sur quatre décennies ou pas (sourires). Ce n'est pas banal et c'est une ville très spéciale pour moi dans un tournoi que j'aime énormément. J'ai reçu tellement de messages qui me disaient que j'allais le regretter si je ne venais pas. Je n'ai pas de regrets. C'était un très bon match car c'était un tour extrêmement difficile après deux mois sans compétition et face à Marin Cilic, 14e mondial. J'ai bien résisté.

Quand vous avez vu le nom de votre adversaire, est-ce que vous avez eu peur ?
Oui. Le tirage aura aussi pu être pire. N'ayant pas joué et bien déconnecté dans la tête après Bercy, je ne savais pas si j'allais retrouver la concentration sur la durée. Avoir réussi un break d'entrée m'a rassuré et réconforté pour la suite du match. Au bout du compte, j'aurais signé des deux mains pour réussir ce match. C'était du lourd, il est invaincu cette année et ce n'est pas le gars qu'on fait dégoupiller. Il n'a jamais montré un signe d'énervement ou une perte de lucidité. J'ai l'impression d'avoir eu des occasions dans chaque set.


Existe-il une chance de vous revoir sur un court cette saison ?
Sauf si vous venez me voir taper avec des copains. Sinon ce n'est vraiment pas prévu. Si je pouvais être joueur de tennis professionnel en disputant 8-10 tournois par an, je le ferai. Mais je sais que ce n'est pas possible. J'ai donc décidé de mettre un terme à ma carrière. Si j'arrête, ce n'est pas parce que je n'aime plus le tennis, c'est ma vie et ma passion. Si un joueur me demande de faire un double, j'irai peut-être le faire mais cela ne voudra pas dire que je suis de retour sur le circuit.

Vous êtes-vous ennuyé en novembre-décembre ?

Non, je ne m'ennuie jamais. Je ne sais pas ce que c'est que de me poser deux heures à la maison avec les bras croisés. J'ai toujours des choses à faire, des projets, j'appelle des copains. J'ai toujours besoin d'avoir des projets et il y a plein de choses qui vont se mettre en place dans les prochains jours ou semaines. J'ai des objectifs qui sont nouveaux et différents. Je n'ai ressenti aucun manque.

A quoi votre retraite va-t-elle ressembler ?
Je vais peut-être travailler pour les TV et radio françaises et dans l'événementiel avec la reprise du tournoi de Metz. Puis il y aura peut-être un peu de formation et des exhibitions. Je suis très ouvert à d'autres projets. Je n'ai pas encore envie de devenir coach et de repartir sur la route.»

Recueilli par Sophie DORGAN, à Melbourne

 


Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 05:03
Deux vidéos de KRITIX
La vie du Conseil Régional de Charentes-Poitou, Janvier 2010.

"VOUS, les gens de droite..." Jacques SANTROT.


"Il faut aller à l'inverse de ce que fait le gouvernement..."
Paul FROMONTEIL
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 10:35
Radios Libres, Politique, Futuroscope, bref, tout y passe!Radios-libres-Vienne.JPG
Politique-Vienne-annees-80.JPGMeteo-Vienne-annees-80.JPGUniversite-de-Poitiers-annees-80.JPGLe-Futuroscope-a-emerge.JPGLa Nouvelle République, Samedi 30 Décembre 1989.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 12:26
Maradona-et-ballon.JPGMaradona en Une de la Nouvelle République,Vendredi 1er Septembre 1989.

Pris dans SO FOOT, N°50 (spécial Maradona), Décembre 2007.

Raconté par Josep Maria Minguella, le type qui l'a fait venir à Barcelone en 1982 puis l'a transferé au Napoli en 1984.

"Il y avait aussi les Mercedes! Ce fut d'ailleurs un de mes premiers désaccords avec Diego: il voulait absolument importer des Mercedes directement d'Argentine. Je lui ai pourtant dit que Mercedes était allemand et que leurs usines étaient en Europe, et que donc acheter une Mercedes en Espagne ou en faire venir une d'Argentine, c'était la même chose. Mais il s'est branché avec une personne qui trabaillait au Barça et qui avait une entreprise d'import-export, et il a fait venir ses voitures d'Argentine!".
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 10:25
Dans le viseur du gouvernement, le Conseil Constitutionnel va voir 3 de ses membres remplacé en 2010 par le pouvoir! (1)
Dutheillet de Lamothe, Schnapper et Joxe, installés depuis 2001, vont devoir céder leurs places!

Logo du Conseil constitutionnelLogo du Conseil Constitutionnel, trouvé sur Wikipédia.

NouvelObs.com en temps réel
INSTITUTIONS
NOUVELOBS.COM | 12.01.2010 | 19:59

Le Conseil constitutionnel a "de plus en plus tendance à vouloir faire la loi", lance le ministre de la Relance. C'est la troisième attaque de l'UMP, en une semaine, contre les Sages...
Patrick Devedjian (AFP)
D
écidément le Conseil constitutionnel n'est pas en odeur de sainteté ces temps-ci. Dans Le Monde daté du mercredi 13 janvier, c'est au tour de Patrick Devedjian de s'attaquer violemment aux Sages du Palais Royal, qui ont censuré partiellement, en l'espace de six mois, le projet de loi Hadopi puis la taxe carbone. "Quand le président du Conseil constitutionnel est un homme politique qui s'est vivement opposé au président en exercice, cela nuit à l'autorité de la décision prise par l'institution et c'est dommage", déclare le ministre de la Relance, avocat de profession, dans les colonnes du quotidien, en référence à Jean-Louis Debré, qui préside le Conseil constitutionnel.

Ce conseil qui veut "faire la loi"

Les décisions des Sages sont-elles trop politiques à son goût ? "Certaines le sont", répond Patrick Devedjian, avant d'ajouter :"Je souhaite que le Conseil constitutionnel soit toujours à l'abri du soupçon".
Et de déplorer que la haute juridiction ait "de plus en plus tendance à vouloir faire la loi en lieu et place du Parlement". Il cite notamment les "cavaliers" législatifs (qui sont des dispositions sans rapport avec le corps du texte de loi examiné), que les juges constitutionnels traquent sans que ce soit réellement justifié aux yeux du ministre.


Sarkozy, Lefebvre, et maintenant Devedjian


Ce n'est toutefois pas une nouvelle. On savait déjà, grâce à Nicolas Sarkozy et Frédéric Lefebvre, que le Conseil constitutionnel et son président Jean-Louis Debré, nommé par Jacques Chirac en 2007 en pleine campagne présidentielle, faisaient grincer des dents la Sarkozie.
"Le Conseil constitutionnel nous a coûté la modeste somme de 750 millions d'euros" avec la censure partielle du projet de loi instaurant la taxe carbone, aurait tempêté le chef de l'Etat le 5 janvier dernier en Conseil des ministres, selon un participant.
Le lendemain, le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre tonnait à son tour sur LCI contre ce qu'il qualifiait de "décision d'opportunité" de la haute juridiction, dont il épinglait le "conservatisme".
S'il n'y a pas de réforme en vue du Conseil constitutionnel - contrairement à d'autres instances également dans le collimateur de l'Elysée dont l'indépendance risque de prendre un sacré coup, à commencer par la justice avec la disparition du juge d'instruction -, reste que le prochain renouvellement d'un tiers des Sages va être l'occasion pour Nicolas Sarkozy de gonfler les rangs de ses partisans au Palais Royal.

(Nouvelobs.com)

(1): le Conseil Constitutionnel est renouvelé au tiers tous les 3 ans; l'un des trois Sages est nommé par le Président de la République (Sarkozy), un autre par le Président de l'Assemblée Nationale (Accoyer) et enfin le dernier par le Président du Sénat (Larcher).
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 14:41
Et c'est reparti pour une nouvelle année de marronniers!Voeux-de-la-municipalite.JPGRue Magenta, Poitiers, Mardi 12 Janvier 2010, vers 11H30.

Tout comme l'an dernier, Alain Claeys est la tête qui dépasse de la municipalité, même si ce n'est plus, pour 2010, le député-maire qui nous présente ses voeux!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg