Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 10:25
Dans le viseur du gouvernement, le Conseil Constitutionnel va voir 3 de ses membres remplacé en 2010 par le pouvoir! (1)
Dutheillet de Lamothe, Schnapper et Joxe, installés depuis 2001, vont devoir céder leurs places!

Logo du Conseil constitutionnelLogo du Conseil Constitutionnel, trouvé sur Wikipédia.

NouvelObs.com en temps réel
INSTITUTIONS
NOUVELOBS.COM | 12.01.2010 | 19:59

Le Conseil constitutionnel a "de plus en plus tendance à vouloir faire la loi", lance le ministre de la Relance. C'est la troisième attaque de l'UMP, en une semaine, contre les Sages...
Patrick Devedjian (AFP)
D
écidément le Conseil constitutionnel n'est pas en odeur de sainteté ces temps-ci. Dans Le Monde daté du mercredi 13 janvier, c'est au tour de Patrick Devedjian de s'attaquer violemment aux Sages du Palais Royal, qui ont censuré partiellement, en l'espace de six mois, le projet de loi Hadopi puis la taxe carbone. "Quand le président du Conseil constitutionnel est un homme politique qui s'est vivement opposé au président en exercice, cela nuit à l'autorité de la décision prise par l'institution et c'est dommage", déclare le ministre de la Relance, avocat de profession, dans les colonnes du quotidien, en référence à Jean-Louis Debré, qui préside le Conseil constitutionnel.

Ce conseil qui veut "faire la loi"

Les décisions des Sages sont-elles trop politiques à son goût ? "Certaines le sont", répond Patrick Devedjian, avant d'ajouter :"Je souhaite que le Conseil constitutionnel soit toujours à l'abri du soupçon".
Et de déplorer que la haute juridiction ait "de plus en plus tendance à vouloir faire la loi en lieu et place du Parlement". Il cite notamment les "cavaliers" législatifs (qui sont des dispositions sans rapport avec le corps du texte de loi examiné), que les juges constitutionnels traquent sans que ce soit réellement justifié aux yeux du ministre.


Sarkozy, Lefebvre, et maintenant Devedjian


Ce n'est toutefois pas une nouvelle. On savait déjà, grâce à Nicolas Sarkozy et Frédéric Lefebvre, que le Conseil constitutionnel et son président Jean-Louis Debré, nommé par Jacques Chirac en 2007 en pleine campagne présidentielle, faisaient grincer des dents la Sarkozie.
"Le Conseil constitutionnel nous a coûté la modeste somme de 750 millions d'euros" avec la censure partielle du projet de loi instaurant la taxe carbone, aurait tempêté le chef de l'Etat le 5 janvier dernier en Conseil des ministres, selon un participant.
Le lendemain, le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre tonnait à son tour sur LCI contre ce qu'il qualifiait de "décision d'opportunité" de la haute juridiction, dont il épinglait le "conservatisme".
S'il n'y a pas de réforme en vue du Conseil constitutionnel - contrairement à d'autres instances également dans le collimateur de l'Elysée dont l'indépendance risque de prendre un sacré coup, à commencer par la justice avec la disparition du juge d'instruction -, reste que le prochain renouvellement d'un tiers des Sages va être l'occasion pour Nicolas Sarkozy de gonfler les rangs de ses partisans au Palais Royal.

(Nouvelobs.com)

(1): le Conseil Constitutionnel est renouvelé au tiers tous les 3 ans; l'un des trois Sages est nommé par le Président de la République (Sarkozy), un autre par le Président de l'Assemblée Nationale (Accoyer) et enfin le dernier par le Président du Sénat (Larcher).
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 14:41
Et c'est reparti pour une nouvelle année de marronniers!Voeux-de-la-municipalite.JPGRue Magenta, Poitiers, Mardi 12 Janvier 2010, vers 11H30.

Tout comme l'an dernier, Alain Claeys est la tête qui dépasse de la municipalité, même si ce n'est plus, pour 2010, le député-maire qui nous présente ses voeux!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 08:20
N-attendez-pas-le-degel.JPGCampus de Poitiers, Vendredi 8 Janvier 2010, vers 10H20, en plein pendant le gel...

Pour ma part, je n'attendrai pas le dégel ou qoui que ce soit vu que je n'en ai point pris du tout!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 12:46
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 00:07

Mieux que le précedent, moins bien que le prochain!
Plus de mieux et du mieux en plus!
Mais quel avenir s'il en existe un à long terme?
Nouveau-centre-Presse.JPGLe mot de Richard Lavigne, Centre Presse, Samedi 9 Janvier 2010.

Voilà, encore un nouveau nouveau Centre Presse qui sera plus plus clair, plus agréable à lire que le précédent, mais qui sera largement moins bien, voire médiocre, par rapport à la suivante qui sera encore beaucoup mieux!
C'est un peu la sensation que j'ai à chaque fois que je lis les arguments pour un nouveau journal, alors qu'auparavant, on s'économisait en matière de superlatif, comme lors du changement de maquette d'octobre 1977 (un changement très intéressant) qui n'avait été annoncé nul part et qui faisait évoluer l'orientation politique de ce quotidien franchement à droite, disons pro-Chamard et anti-Santrot!
Le mot est signé ici de Richard Lavigne, qui va saisir l'occase du grand mercato hivernal pour rejoindre la boutique d'en face, la NR, l'ancienne chapelle ennemie de Centre Presse, jusqu'au rachat par la NR (50 millions de Francs CASH vers 1996).
J'ai déjà évoqué le sujet dans des articles précédents (et écrit peut-etre un certain nombre d'âneries), mais je ne sais pas quoi penser de cette "évolution", qui intervient moins de 2 ans (moins de 16 mois pour être précis) après le passage au format tabloïd. Les rédactions vont fusionner sur un certain nombre de points, tant et si bien que les différences se verront sur les pages Poitiers (et son agglo), Sport et aussi les éditos. Sur le reste, les journaux locaux du 86 se ressembleront comme deux gouttes de pétrole. J'attends de voir mais je reste pessimiste quant au devenir de la PQR chez nous; qui dit économies dit charette sociale, mais aussi perte d'identité (et perte de mémoire en se débarrassant de ses archives...).
Je veux bien tenir les paris, mais celui là, j'ai peur de le gagner, à savoir que l'on risque clairement d'avoir plus qu'un seul journal dans la Vienne dans nos kiosques le Jeudi 2 Janvier 2020, voire même avant, que la NR et Centre Presse ne passeront pas tous les deux (la NR ou Centre Presse, ou un bébé issu de la fusion qui pourrait, à tout hasard prendre le nom de Vienne Matin...) la seconde décennie du XXIeme siècle. C'est regrettable mais c'est pourtant disons...une vérité, car je ne prétends pas détenir LA vérité, mais j'ai des certitudes.
Alors moi qui suis un passionné des archives de notre presse locale, je vous propose de ne pas jeter l'édition du LUNDI 11 JANVIER 2010, car comme l'a écrit une personne dont je ne citerai pas le nom, "il n'y a donc plus qu'un journal de presse écrite quotidienne régionale dans la Vienne.".
2010 marque en tout cas la fin d'une certaine idée de la presse dans la Vienne.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 00:09
Diplome-Master.JPGMon diplôme de Master cru 2008-2009. Ici la Licence cru 2007.

Bon évidemment je défends la maison Histoire, celle qui m'a tout appris, mais ça vaut aussi pour les autres filières de SHA.
Plus qu'un bout de papier, c'est la récompense de deux ans de taf, et ça marque dans la vie d'un étudiant, surtout quand il par de loin, très loin comme moi. En juin 2007, lors d'une réunion de préparation du master, j'avais levé la main pour demander s'il était possible de rendre le mémoire...à l'écrit! Face à l'absurdité de cette question, j'ai du me résoudre à investir dans un ordinateur, qui m'a par ailleurs permis de lancer, avec Alex, l'aventure de PPP.
Plus que de l'autocélébration, c'est pour moi le symbole de l'université républicaine, celle qui donne sa chance à toutes et à tous, celle ou chacun peut tenter sa chance pour acquérir un savoir, des compétences, dans tous les domaines possibles; c'est l'université qui, par le biais des bourses, permet de donner non pas une égalité, mais une équité des chances réelle à toutes celles et à tous ceux qui veulent...tenter leur chance. C'est enfin l'université, le lieu du savoir, qui permet de casser les statistiques concernant l'héritage sociologique, à savoir qu'un fils d'ouvrier aura de fortes chances de finir ouvrier, et que les CSP++ auraient une sorte de monopole concernant l'occupation des bancs des facultés. Moi-même, fils d'ouvrier et d'une mère au foyer, j'ai pu acquérir des connaissances, mais aussi traverser les lignes pour quitter l'héritage sociologique qui aurait dû être le mien. Je suis parti de rien, et j'ai réussi à faire quelque chose: c'est une victoire, celle de l'aboutissement d'un projet qui me tenait à coeur. Et encore une fois, je tiens à remercier Madame Christine MANIGAND qui m'a permis, en me suivant durant plus de deux ans, de réussir à conclure ma construction de recherches historiques.
Pour moi, l'université de la République devrait être celle-ci, celle où la culture, la connaisance devraient être prioritaires sur les finances. Mais assurément, la mise en place de la LRU est à l'opposé de cet idéal républicain là.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Et nous dans tout ça !
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 01:07
Une excellente caricature des Guignols de l'Info (vers 1999) sur l'état calamiteux de la droite en cette fin de XXeme siècle!
STARRING: Chirac, Seguin, Sarkozy, Bayrou, Giscard,...

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 17:27
Devant plus de 4200 personnes, le PB86 a réalisé un grand match face à une belle équipe de Gravelines, alors en quête d'une 10eme victoire consécutive!
Une communion exceptionnelle entre le peuple Poitevin et son équipe de Basket!
MERCI POITIERS!
Après la victoire du PB86Les Arènes de Poiters, quelques instants après la victoire du PB86 sur Gravelines, vendredi 8 Janvier 2010, vers 22H20.

Quel match! Il est une chose indiscutable: le PB 86 a commencé de la plus belles des manières l'année et disons même la décennie 2010; d'ailleurs, à l'aube des années 2000, le PB86 n'existait pas du tout, et au temps de ces années Santrot en cloture de XXeme siècle, il était assez farfelu de venir évoquer de grandes rencontres de Pro A à Poitiers.
Alors que cette année n'a pas commencé depuis 10 jours, le PB86 tient déjà sa première réussite son premier exploit: ne jouons pas la carte de la fausse modestie et sachons profiter de ces instants qui ne se reproduiront sont doute pas très souvent au cours de cette saison de Pro A. Avec cette sixième victoire de l'année, Poiters a fait selon mes calculs du début d'année, 60% du travail dans la perspective du maintien, c'est à dire pour le moment 6 victoire sur les 10 nécessaires, le maintien se jouant selon moi à 40 points, soit 10 victoires à 2 point et 20 défaites à 1 point, en espérant qu'il y ait déjà deux occupants dans le corbillard de la relégation en Pro B.
Pour revenir à vendredi, il faut parler de cette ambiance des grands soirs de sport à Poiters: succés populaire (salle blindée de 4260 personnes) et succés sportif au rendez-vous (victoire). Les deux sont liés: en effet ce soir là, il s'est passé quelque chose entre le public et les joueurs, une sorte de communion, une fusion transformant plus de 4200 éléments vivants en un seul et unique corps poussant dans la meme direction. Ce fut beau, ce fut intense, comme aux meilleurs instants de l'aventure du PB86 dans la chaleur de Lawson-Body (d'ailleurs, les joueurs ont reconnu implicitement que Lawson leur manquait). Le peuple, le résultat, mais aussi le spectacle fut au rendez-vous, avec une belle équipe de Gravelines pour assurer un match de haut niveau, le PB 86 ayant réalisé 98% de la course en tête, les Nordistes faisant à chaque fois l'accordéon pour finalement craquer sur la fin, en loupant 4 lancers-francs consécutifs dans le money time, pour reprendre l'expression d'Eddy George.
Et puis ne tombons pas dans la téléologie du style: "Ils ne pouvaient pas perdre dans le Parc des Expos, la victoire était impérative: c'était écrit quelque part et ils le savaient très bien...". Non, le PB pouvait perdre, ce qui aurait été difficile à accepter, bien que ce soit la dure loi du sport, ce qui rend au finale la victoire d'autant plus savoureuse!
Puisque tout a été dit sur le match et que ma contribution n'y apporterai strictement rien en terme qualitatif, je vais y aller de mon lot de remerciements: tout d'abord, à la municipalité de Poitiers pour avoir accepter d'investir (50.000€) dans cet évènement et qui le refera à 4 nouvelles reprises pour les matchs retour, avec notamment la venue de l'ASVEL. Merci à la mairie, et aux partenaires du club qui ont permis que cet évènement se réalise, écrivant ainsi le premier chapitre de la décennie sportive de Poitiers pour les années 2010.  De plus, et ç'est la-dessus qu'une mairie de gauche peut mettre en valeur ses convictions, la municipalité  a proposé 300 places du match à 1€ pour des personnes de milieux défavorisés. Autant dire qu'elles ont toutes trouvé preneur.Un grand bravo aux agents municipaux, qui en ces temps climatiques difficiles, ont réalisé du très très bon boulot. De plus, merci à Sport+ d'avoir fait confiance à Poitiers, en déplaçant ses caméras dans cette bonne bourgade de province et d'avoir pu proposé un spectacle de qualité à ses téléspectateurs.
Et enfin, les congratultions envers le PB86, en commenaçnt par toutes et tous les bénévoles du club qui ont encore une fois, réalisé un excellent travail (cela tourne au pléonasme...) dans ces Arènes de Poitiers. Des compliments aussi pour la direction du club, et je pense notamment au président Baudier, qui lors de propos d'après match, évoquait le bon mot de la députée Coutelle pour qui "le retour du PB à Saint Eloi sera difficile...".
Enfin, des remerciements pour tout le staff technique, les coachs Nelhomme et Brault, et évidemment, car sans eux rien ne serait possible, aux joueurs, (qui pour l'occaze ont remué leurs cojones!) que ce soit Badiane (MVP), Wright, Younger, Gunn, Maynier, Guillard et tout les autres.
Alors en deux mots, tout est dit: MERCI POITIERS!

PS: pour votre info, cet article aurait du etre publié ce samedi 9 janvier, mais à la suite d'un bug d'Over Blog, cette publication fut retardée. Merci de votre compréhension.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg