Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 13:40
Centre Presse, Mi Novembre 1976

Et dire qu'après ils vont voter CPNT pour dire que les charges de l'Etat sont trop lourdes! Qu'ils fassent du tir à la carabine en fête foraine et on s'entendra pas plus mal...
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Archives en tout genres
commenter cet article
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 13:10
Une page de l'histoire des Etats-Unis se tourne. Le pays, dans la tourmente de la guerre du Viet Nahm depuis 1964, voit le leader des Noirs assassiné, celui qui a tant fait pour l'égalité des Noirs et des Blancs depuis 1955 s'écrouler sous les balles de son assassin.


MARTIN LUTHER KING EST ASSASSINE

Le pasteur, âgé de 39 ans connut mondialement après son discours de Washington en 1963 devant plus de 250000 personnes, fut un partisan de lutte non violente.
Sa mort plongea le pays dans une forte de vague de violence. Avec George Washington, c'est le seul à avoir un jour férié en son honneur le 3ème lundi de janvier chaque année, si bien que même Wall Street est fermée.
Voici le journal de CBS du 4 Avril 1968 avec diverses réactions sur le meurtre du pasteur, entre appel au calme et hommage à Martin Luther King (15 Janvier 1929- 4 Avril 1968).

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 00:37
Alors que cette date n'avait sur le plan historique français rien de particulier à mettre en avant dans l'histoire et notamment dans celle de Poitiers, ce 1er mardi d'avril a pris alors une signification particulière: alors que le pays manifestait et les universités se bloquaient, Poitiers connut ce jour là,
 LA PLUS GRANDE MANIFESTATION DE SON HISTOIRE
 
et pour une ville vieille de plus de 2000 ans, c'est quand même notable. Oui cette journée, plus de 30000 Poitevines et Poitevins ont foulé le goudron des rues et avenues de Poitiers (voire pour certains ses rails et mieux encore), pour dire leur opposition sans faille au Contrat Première Embauche de Dominique Galouzeau de Villepin, fidèle chiraquien, et durant une certaine période (il y a peu de temps de celà), le quasi premier opposanrt de France au mari de Carla.
Revenons en 2006: l'Université de Poitiers est bloquée depuis le 13 Février avec pour revendications le retrait du CPE, l'abolition du CNE, et le rétablissement du nombre de postes au CAPES (le nombre de postes qui se réduit de plus en plus d'ailleurs cette année, on frole l'anorexie!). Manifestations, actions diverses et variées, le discours hallucinant de Chirac à la nation le 31 mars ("je promulgue et je suspends", un vrai numéro d'équilibriste...). Le 28 Mars, des milliers de gens étaient descendus dans les rues de Poitiers (sous les giboulées, entre Rébeilleau et l'Hotel de Ville en passant par Blossac et la gare). Un pouvoir sourd et des manifestant(e)s toujours plus nombreux. Ce 4 avril 2006 doit probablement faire partie des plus grands jours de manif dans toute la France, vu le mécontentement du peuple (comme quoi les joggings torse nu à La Baule ne suffisent pas pour s'assurer une popularité sans faille). Et dire que le CPE n'avait alors plus qu'une semaine à vivre,...
Dominique, voilà ton oeuvre, ce que l'histoire retiendra de toi, en plus de la dissolution ratée de 1997.
Petit récit imagé de la plus grande manifestation de Poitiers.
 
11H30
Sur le blocus de la fac de droit, une petite partie de football ensoleillée.
 
13H40
Encore une fois, beaucoup de monde lors de cette AG, qui remplit les tribunes de Rébeilleau (ce qu'a du rarement faire le Stade Poitevin Rugby, locataire de l'espace). L'horaire des AG a fait sauter de très nombreux repas.
 
14H45
Le cortège est lancé. Deux objectifs: que tout se passe bien durant le long et original parcours du jour, et égaler voire dépasser le record de manifestant(e)s obtenus le Mardi 28 Mars 2006 (Plus de 25000). Les deux objectifs seront atteints.
 
Du pont de Beaulieu, le cortège parait interminable, renforçant ainsi l'impression de puissance qui s'en dégage. L'Histoire est en marche.
 
Mieux qu'à la Samaritaine, la manifestation le lieu de tout les mélanges, de toutes les retrouvailles. On trouve de tout. Citoyens engagés, étudiants, lycéens, fonctionnaire, des policiers évidemment quelques part dans le lot, militants de parti et de syndicats, bref, une grande macédoine de citoyens.




15H12
La grande parade des couleurs se pousuit. Alors que la tête de cortège est bien engagée sur la Pénétrante (l'oeuvre de Pierre Vertadier des années 1970, gaulliste s'il en fut), la queue du serpent franchit à peine le petit pont de Beaulieu.
 
Une manifestation sur la Pénétrante, sans doute une première. Le Soleil est peu à peu masqué par un voile nuageux. La bonne humeur est là, voilà l'essentiel!
 
15H30
Les nez-rouges font de leur mieux pour rabattre l'impossant cortège sur une seule voie. Il ne faisait pas bon être automobiliste ce jour là à Poitiers.



Un message simple pour un gouvernement sourdingue.

 

15H45

Ni queue ni tête. Au très loin le début de la manifestation. Peut-être parvenue sur la Pénétrante, la fin du cortège.

16H00
Sans les banderoles, la scène pourrait revetir un esprit de chaos à Poitiers. Il y en a de partout, de quoi faire faire des cauchemars à Nicolas Baverez.
 
 
 
 La tête de cortège à proximité de la Porte de Paris. Derniers instants de répit.

 

16H26

L'invasion des chemins de fer a commencé. De toutes façons, les cheminots sont aussi en grève et le réseau férré est paralysé d'un peu partout, les gares étant de bonnes cibles d'invasion.

Etrange sensation que de toucher une caténaire de la tête. La maladresse aurait pu couter cher, pour un cliché...
 

17H00

Faire régner l'ordre sous la menace du flash ball. Mission difficlie lorque la gare est envahie. Et pendant ce temps là, le cortège remonte le Boulevard du Grand Cerf.
 

17H10
L'ascencion finale vers la ville.
 
Le goudron masqué, les routes disparaissent pour ne laisser place qu'au chemin de la protestation.
 
Message clair pour usager non averti.

17H25
La ligne d'arrivée après une marche de plusieurs kilomètres, rythmées à coup de slogans originaux.
 
La surprise du manifestant en fin de parcours, sur la façade de l'Hotel de Ville.
La Place d'Armes est le point "d'atterrissage" d'une grande part du cortège.
 La fin de la manifestation arriva bien longtemps après.
 
Critique illustrée de la poliqtique du gouvernement, d'un projet de société qui ne passe pas.
Cette illustration se trouvait sur les grilles de l'Hotel Fumé.

 
23H38
Un document historique: un document demandant le rejet du CPE/CNE signé de Lutte Ouvrière au Parti Socialiste.
Ils ne sont pas nombreux à avoir provoqué une telle union...

PS: Grand Merci à Alex sans qui rien eut été possible!Sans son appareil, pas de photos !
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 16:58
Mystères,...Emission de notre enfance (pour la génération des années 1980) diffusée le lundi en seconde partie de soirée, présentée par Alexandre Baloud! TF1 privatisée imprimait déjà son tempo infernal dans la course à la recherche intellectuelle dès le début des années 1990! Cette émission revenait sur tout les faits inexpliqués et inexplicables: extraterrestres, fantomes, apparitions, etc, tout y est passé en l'espace de 3-4 ans!
L'histoire que tout le monde connait plus ou moins: la Dame Blanche et ses apparitions sur les routes du Sud.
STARRING:
 un chercheur avec un jeu d'acteur bluffant, des jeunes, une femme repeinte en blanc, des témoignages, des effets spéciaux à couper le souffle, une DS, une Renault 5,  une vignette 93 sur une reconstitution d'un fait de 1981, un décor pur années 1990 et les Doors pour la séquences musicale(????).
ACCROCHEZ VOUS!

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 14:32

Le coup du point virgule était tout de même sympathique d'autant plus qu'il faisait suite à un article parus quelques jours auparavant sur "le danger de la disoarition du point virgule" qui lui n'était pas une blague. Cependant, en matière de Poisson d'Avril, la palme d'or du poisson pas frais reviens à...Michelle Alliot-Marie (dite Miam) sur le plateau de Denisot (merci à Didier Porte pour l'info), sur le thème: pour mieux controler les supporters dans les stades, on va mettre des hommes du GIGN et RAID sur le terrain en créeant un module sport pour l'entrainement. Pour voir la séquence, allez sur le site de Canal+ et regardez la seconde partie du Grand Journal. Vous avez aimez le naufrage du Titanic, vous adorerez celui de Miam Miam!!!!


Rue89 écaille son poisson d'avril: quelques victimes dans nos filets

Par Rue89 Making of | 01/04/2008 | 19H29

Dommage. On aurait bien aimé que Nicolas Princen surveille Rue89, que l'on soit à l'origine d'une mission de l'Elysée, qu'un de nos députés blogueurs dirige cette mission, qu'Alain Rey en fasse partie...

Mais Obash, riverain de Rue89, a rélevé la supercherie dans les commentaire dès 00h37, soit à peine deux minutes après la mise en ligne. Oui, l'article "L'Elysée lance une mission pour sauver le point-virgule" est bien un poisson d'avril.

On avait d'abord pensé, il y a deux semaines, à un tout autre sujet: "Cécilia a bien voté le 6 mai". Référence à notre scoop publié une semaine après la naissance de Rue89. Mais reparler de Cécilia nous a paru un peu dépassé.

Et puis l'article de l'excellente Guillemette Faure sur le point-virgule est arrivé. Les reprises dans les médias -véridiques, elles- ont suivi. Pascal Riché a alors tilté: "Si on imaginait que le gouvernement formait une mission sur le sujet?" Unanimité dans la rédaction. Ledit canular était en route.

Comme pour tout bon forfait, il fallait de bons complices. Remercions ici Benoist Apparu et Alain Rey. Le premier, député UMP et habitué à lutter dans les commentaires pour défendre ses points de vue qu'il publie sur Rue89, a tout de suite accepté.

Le célèbre linguiste ne s'est pas fait prier non plus. Lui-même se dit "toujours partant pour les bonnes blagues". Il faut croire qu'il a apprécié celle-ci. En témoigne son large sourire à la fin de la vraie-fausse interview, évidemment coupé dans le poisson d'avril:



Notre poisson a bien nagé. Si certains lecteurs ont tiqué à la première lecture, d'autres se sont pris les pieds dans les filets des commentaires, mais tous ont en général apprécié.

Journalistes et politiques aussi ont réagi. Le téléphone portable de l'assistant parlementaire de Benoist Apparu a croulé sous les appels toute la journée. Sous les félicitations de ses collègues d'une part; sous les sollicitations de nos confrères d'autre part, notamment ceux du Monde, du quotidien britannique The Times et du journal italien Il Foglio.

Journaliste à Médiapart, Sylvain Bourmeau a également plongé. Dans son émission diffusée sur France Culture "La suite dans les idées", il s'est inquiété ce mardi que "la présidence de la République [ait] demandé à ce qu'on s'inquiète de la disparition du point-virgule dans les documents administratifs":



Pour finir, levons le voile sur quelques indices que nous avions glissés dans l'article. D'abord à propos d'Alain Rey que nous avions qualifié de "moins enclin à noyer le poisson". Et dans le nom du cosignataire de l'article: un certain Justin Simet. Une petite "private joke" qu'il fallait lire comme ci: "Juste un 6 mai", jour de l'apparition de Rue89 sur les écrans.

Julien Martin

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Les Gens
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 18:42

L'Elysée lance une mission pour sauver le point-virgule 

Par Rue89 | 01/04/2008 | 00H35

D'après un courrier que Rue89 s'est procuré, Sarkozy veut réhabiliter ce signe de ponctuation dans les documents administratifs.

Alain Rey (Rue89), Nicolas Sarkozy (Reuters) et Benoist Apparu (Rue89)

On se demandait si Nicolas Princen, nouvel œil du Web de Nicolas Sarkozy, en jetait un -d'œil- sur Rue89. On sait maintenant que c'est certainement le cas. Selon nos informations, l'Elysée a mis sur pied une mission sur "l'utilisation du point virgule dans les documents administratifs".

Tout pourrait en effet être parti d'un article publié par Rue89 le 24 mars dernier, "Un appel du mouvement contre la disparition du point-virgule". Un appel entendu d'abord par nos confrères. "Faut-il sauver le point-virgule?" titrait le site Bibliobs trois jours plus tard, en évoquant ledit article de Rue89 qui "semble avoir (enfin) réveillé les consciences". Et la truculente chroniqueuse de France Inter, Caroline Cartier, consacrait jeudi trois minutes de montage sonore à la question:



"La disparition du point-virgule est absolument dramatique"

Si nous avions certes pris le sujet au sérieux, nous ne nous doutions pas que l'Elysée allait en faire de même. C'est pourtant une lettre siglée "Présidence de la République" que Rue89 s'est procurée. En date du 28 mars, elle confie au député UMP Benoist Apparu une mission pour la sauvegarde du point-virgule.

Interrogé par Rue89, Benoist Apparu, qui est par ailleurs un de nos députés blogueurs, a refusé de confirmer notre information, même s'il reconnaît l'existence de "discussions sur ce sujet-là avec un certain nombre de personnes". Selon lui, "la disparition du point-virgule en France est quelque chose d'absolument dramatique", mais "nous verrons bien le moment venu comment et par qui les choses seront annoncées":



Les services de la Présidence commencent par appliquer à eux-mêmes ce qu'ils préconisent, en utilisant un point-virgule dès le premier paragraphe du courrier. Dommage toutefois que cette mission ne concerne pas également l'orthographe, cela aurait peut-être évité une grossière faute d'accord dans la ligne suivante...

Toujours selon nos informations, que l'Elysée se refusait lundi à commenter, une règle serait d'ores et déjà dans les tiroirs: au moins trois points-virgules par page dans chaque document émanant de l'administration. Il faut dire que ce ne sont pas les phrases longues qui manquent.

Alain Rey pourrait aussi participer à la mission

Quant au "comité composé de personnalités politiques plurielles et d'experts de la société civile" évoqué dans la lettre, aucun nom n'a pour l'heure filtré, si ce n'est celui d'Alain Rey, célèbre linguiste français. Moins politique -et peut-être moins enclin à noyer le poisson-, il avoue lui avoir "été contacté en vue même de présider la mission concernant le point-virgule", mais il s'est "désisté", n'aimant "pas trop les présidences". Celle-ci a donc échu à Benoist Apparu.

Alain Rey n'a cependant pas renoncé à "y participer", pour "apporter un regard historique un peu rationnel sur la question", si le député le sollicite à son tour. "Le point-virgule fait partie des signes qui nous sont indispensables pour raisonner sainement et qui sont en train de disparaître", estime-t-il, loin de craindre d'être affublé d'une quelconque étiquette politique, car "la ponctuation transcende les clivages politiques":



Le Comité de défense et d'illustration du point-virgule pourrait donc voir enfin satisfaites ses revendications. Un comité évoqué par Sylvie Prioul et Olivier Houdart dans leur récent ouvrage "La Ponctuation ou l'art d'accommoder les textes" (Editions Points). Ses membres se seraient engagés à "chanter les louanges en toute occasion" du point-virgule, mais ils auraient aujourd'hui disparu de la circulation.

Julien Martin et Justin Simet


Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Les petites infos
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 16:48
Le secteur ouest du centre ville est en pleine mutation, avec la création du pôle multimodal de la gare ces deux dernières années, ainsi qu'avec la construction et désormais la finalisation du Théâtre Auditorium de Poitiers (T.A.P.). Des travaux de modernisation sont en cours (après le changement d'éclairage public), perturbant la circulation poitevine jusqu'à la fin du mois de juin 2008.
Evolution du secteur, d'avant à maintenant:


Samedi 9 Février 2008, aux journées Portes Ouvertes du T.A.P.
Un rond point va pousser ici...


Poitiers Magazine, Mars 2008


Boulevard Solférino, Lundi 31 Mars 2008
Pour l'instant, l'endroit ressemble plus à Beyrouth en reconstruction qu'autres choses...

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Les petites infos
commenter cet article
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 13:25
En Une de Centre Presse, Fin Octobre 1976

Bernard Phanie, télépathe, a voulu impressionner la galerie de par ses talents. Certes, faire conduire un homme les yeux bandés sur un circuit et le guider que par la pensée, rien à dire. Malheureusement, le clou du spectacle a légèrement foiré, le cascadeur percuttant violemment le téléphate au moment où le pilote devait freiner plie devant lui!!!
Phanie qui a toutefois survécu au choc aura au moins eu le droit de décrocher la Une d'un journal quotidien!

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Archives en tout genres
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg