Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 14:45
Hier, Mercredi 6 Fvérier 2008, le Ligue de Football a décidé d'octroyer les droits de la Ligue 1 à Canal +et à Orange pour la somme de 668 Millions d'euros par an, le contrat courant jusqu'à 2012. Lors de l'appel d'offres précédent Canal en concurrence avec TPS avait misé 600 millions d'euros en 2004 afin d'etre tranquille avec le championnat, espérant une progression du niveau des clubs pro, tant par une concurrence avec Lyon (qui domine le championnat depuis 2001-2002, que dans de beaux parcours en Coupes d'Europe, ce qui n'a pas vraiment été le cas.
Voici une petite séquence amusante: la remise des Marcel d'Or, récompense donnée aux joueurs ou à l'équipe s'étant le plus illustré...dans le pire! Cette remise a lieu lors des "Oscars du Foot Français" diffusés sur..Canal.
En 2006, le PSG a été récompensé pour l'ensemble de son oeuvre lors de cette saison.
Ce genre de trophée se dévellope peu à peu: le Marcel d'Or est en concurrence avec le "Soulier de Plomb", récompensant la plus grosse "chèvre" du championnat. Cette année Metz est bien partie pour tout rafler...

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 14:07
Une fois n'est pas coutume, nous allons faire un peu de people, ou de politique, c'est vous qui voyez.
Tout le monde le sait, la France compte deux mariés supplémentaires depuis ce week end, mais le site du Nouvel Obs à dégotter une petite perlouse qui vaut le détour, et qui peut preter à sourire, voire même paraitre hallucinante, comme dirait le bon Gustave de Kerven.

NouvelObs.com en temps réel

"Si tu reviens, j'annule tout". Voilà le contenu d'un SMS que le chef de l'Etat aurait envoyé à son ex-épouse huit jours avant son mariage.

QUELLE est la part de vengeance et de provocation vis-à-vis de Cécilia dans l’attitude de Nicolas Sarkozy ces dernières semaines et jusqu’à son mariage, samedi dernier ? La bague identique offerte à ses ancienne et actuelle épouses, le voyage à Petra, en Jordanie, là où Cécilia était pour la première fois partie avec le publicitaire Richard Attias, le choix comme témoin de son mariage avec Carla de Mathilde Agostinelli, directrice de la communication de Prada, longtemps amie intime de Cécilia, étaient autant de signes évidents : qu’elle prenne le visage de l’amour ou de la haine, la véritable obsession de Nicolas Sarkozy a été et reste Cécilia Sarkozy, dont le mariage avec Richard Attias est attendu le mois prochain.
On en a maintenant une nouvelle confirmation. Huit jours avant son mariage, le président de la République a adressé un SMS à son ex épouse, en forme d’ultimatum : "Si tu reviens, lui a-t-il écrit, j’annule tout". Il n’a pas eu de réponse.
Pendant son mariage, le chef de l’Etat est apparu à plusieurs témoins moins heureux qu’on aurait pu l’imaginer. Il était même particulièrement tendu lorsque Catherine Pégard, à l’issue de la cérémonie, lui a soumis un communiqué. Il l’a renvoyé dans les cordes : "Pas besoin de communiqué, tous ces cons, j’en ai rien à foutre" lui a-t-il lancé.
Aujourd’hui, l’entourage de Sarkozy voudrait lui déconseiller d’emmener Carla avec lui en Guyane, là où avaient été médiatisées ses retrouvailles provisoires avec Cécilia, mais personne n’ose le lui dire de front. "Sur ces sujets, il est dans sa bulle, il n’écoute pas, dit un proche. Pire, il ne veut rien entendre". AR
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Les petites infos
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 18:50
Une fois de plus, le carnaval de Poitiers s'est déroulé dans une ambiance agréable et joyeuses, où de nombreux participants ont pris part aux festivités. Un beau spectacle, de jolis "chars" et de nombreuses batailes de confettis,  farine, oeufs, mousse à raser...ont rythmé la journée de mardi dans la capitale régionale.
Cependant, la météo ne fut pas de la partie: le vent ainsi qu'un crachin s'est abbatu en fin de journée sur la ville, ceci  ne permettant pas d'emmener Monsieur Carnaval au bucher, qui l'attendait pourtant place d'Armes.
Mais cette malheureuse contrainte n'a pas empeché les poitevines et les poitevins de profiter des animations proposées (concerts et dégustation de potée).
Enfin, encore une mention TRES TRES BIEN aux services municipaux qui ont, une fois de plus, rendu la ville toute propre après les festivités.

Place-d-Armes-Carnaval-2008.JPG

MONSIEUR-Carnaval-2008.JPG


Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 14:16
Et voilà, nous y sommes arrivés: depuis quelques jours, le compteur tournait, et voilà le 5 février devant nous: le carnaval de Poitiers 2008 se revétira de noir&blanc.
Les festivités débuteront à 17H: le maire remmettra pour la dernière fois les clès de la ville aux festivaliers, les "chars" déambuleront dans les rues piétonnes avec musique et spectacle de rues, et encore une fois, aux alentours de 19H30-20H, Mr Carnaval (un très bel Arlequin) sera brulé Place d'Armes, ou la population pourra déguster la traditionnelle et délicieuse potée, accompagnée de vin chaud, ou de chocolat chaud.

PS: attention aux oeufs et à la farine...
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 22:17
undefined
Ce Lundi 4 Février 2008 se tenait le conseil municipal de Poitiers. Mais celui-ci avait une saveur particulière: en effet , c'est le dernier présidé par Jacques Santrot. Une aventure qui prend fin en tant que premier magistrat après 31 ans de bons et loyaux services. Succédant à Vertadier, il a vu passer les Grandon, Chamard, Raffarin, Daigre et autres dans l'opposition, tandis que les victoires aux municipales se succédaient pour la gauche.
Quelques délibérations et autres coup de gueule de la droite (sur les arrets minute à la gare, les cimetières,...bref de la politique locale, même si parfois  on frisait la caricature), des remerciements envers son action de la droite, du PC, des Verts, des Indépendants, ainsi qu'un bel hommage de la part de Maurice Monange, qui faisait parti de "l'aventure" de 1977.
Le maire a eu le temps de balancer quelques bons mots dans une bonne ambiance, ainsi qu'un mini-discours bilan, et ses espoirs pour la ville.
La Majorité avait concocté, rejoint par l'opposition (!!!) une petite surprise à l'attention du 342 ème maire de Poitiers depuis 1200:



Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 11:22
undefined
Mars 1983: la France est entrée dans une nouvelle ère. Petit retour en...1981. Les présidentielles voient la victoire du socialiste François Mitterrand sur le candidat sortant Giscard, pourtant grand favori tout au long de l'année 1980, contrairement aux idées reçues. Pour la première fois de la Ve République, la gauche arrive au pouvoir: le 10 mai 1981, un grand espoir (et une grande peur, selon le camp) se lèvent dans le pays. Les 10 et 17 juin, la gauche est majoritaire à l'Assemblée Nationale: le PS a la majorité absolue, le PCF constate ses pertes électorales régulières (ils sont encore à 15%).
Les 110 propositions de la gauche commencent à s'appliquer, et le "changement" se fait attendre, alors que le peuple gronde: "changer la vie" est un échec. Les résultats des réformes du Premier ministre Pierre Mauroy (1981-1984) se font attendre et plombent l'économie française en 1982. La droite s'est refaite une santé lors des cantonales de mars 1982. Après le "flux de 1977", la presse annonce le " reflux de 1983".
De plus, il est important de rappeler que les règles du jeu ont changé, depuis les lois Defferre de 1982, le mode de scrutin a été modifié: une opposition municipale est créée; auparavant, la liste qui gagnait avait tous les sièges. Désormais, le scrutin est à la "proportionnelle": la liste qui arrive en tête remporte d'office la moitié du conseil municipal, la moitié des sièges restant sont redistribués selon les résultats, toujours à la proportionnelle.
A Poitiers, la gauche a développé son programme de 1977 dans une situation nationale économique difficile: solidarité, rénovation urbaine, développement des quartiers, modernisation des transports en commun...
Jacques Santrot repart au combat en tête de la liste "Pour Poitiers avec vous", toujours dans le mode de l'union de la gauche, tandis que la droite crie vengeance, et cherche à récuperer ce qu'elle considère comme son bien légitime. Jacques Grandon, à nouveau tête de liste de la droite, secondée par Jean-Yves Chamard avec "Union pour Poitiers", une liste RPR-UDF, les deux partis étant de nouveau comme cul et chemise, malgrè la trahison de Chirac à Giscard en 1981. La droite critique férocement tout ce que la gauche a mis en place.
La presse ne se risque à aucun pronostic sur cette élection, qui comporte une liste LO-LCR-JCR dirigée par Reserbat (pas plus d'infos sur cette liste). Le conseil municipal compte désormais 49 membres, contre 37 en 1977. Le 1er tour a lieu le 6 Mars 1983.

POITIERS: 45676  INSCRITS   32960 VOTANTS   32150 EXPRIMES

Liste Santrot: 16198 VOIX  50,36%

Liste Grandon: 15257 VOIX  47,44%

Liste Reserbat: 705 VOIX  2,19%

Un peu à la surprise générale, la liste de gauche est réelue dès le premier tour, avec moins de 1.000 voix d'avance sur la droite. Jacques Santrot est donc maire de Poitiers jusqu'en 1989.

Santrot-1983.JPGLa Nouvelle République, Mi-Mars 1983

Voici la composition du nouveau conseil municipal: PS: 18; PC : 9; MRG:3; PSU : 3; non-inscrits: 4. La liste Santrot a 37 sièges; voici pour l'opposition: RPR: 5 ; UDF: 5; Radical UDF :1; non-inscrits: 4; soit 12 sièges pour la liste Grandon.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Archives en tout genres
commenter cet article
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 23:07
Coutelle-1983.JPG
La photo date de 1983. Cette femme fait son entrée dans le conseil municipal de Jacques Santrot, et prendra avec le temps des responsabliités plus amples. Pas moyens d'en dire plus, ça serait alors très facile, mais elle est connue à Poitiers.

CATHERINE COUTELLE, députée de la 2nde circonscription de la Vienne depuis Juin 2007.
Bravo à nos trois winners. La photo se trouve dans la NR du 11 mars 1983.Les gagnants ont...toute notre estime!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Archives en tout genres
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 12:12
Regarder la télévision? Il n'y a rien et puis on fait ça déjà toute la semaine. Aller au restaurant? C'est cher et puis il y a déjà plein de monde. Aller au cinéma? Il y a des séances les autres jours! Boire un coup dans un bar? On ne peut plus fumer et dehors il fait froid (et il pleut!).
Mais que faire alors? Voilà une idée originale:

GRAND MEETING
DE LA LISTE D'ALAIN CLAEYS

"POITIERS GRANDEUR NATURE"
20H30
SALONS DE BLOSSAC
undefinedPrésentation de la liste, discours, fanfare...Tout est prévu afin de passer une soirée conviviale, pour préparer l'Avenir de Poitiers.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Les petites infos
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg