Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

Les Dossiers D'antan...

29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 13:33
Le-casse-du-si--cle.JPGCentre Presse, 2 Juillet 1976

Avec une telle concurrence, Spaggiari , Mesrine et autres voleurs de poules n'avaient qu'à bien se tenir!
Et puis un casse de 8 Francs, on ne doit pas être loin d'un record mondial!
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 12:39
Mercredi 28 Janvier 1998: le froid s'est abbattu depuis quelques jours sur la France. Mais ce jour là, les yeux sont tournés vers Paris, en fait Saint Denis plus précisément:

INAUGURATION OFFICIELLE DU STADE DE FRANCE
1er Match


France - Espagne

La France s'impose 1 à 0 lors de tout premier match de football dans ce stade. Le premier but de l'histoire de cette enceinte est marqué par Zinédine Zidane à la 20ème minute, sur une pelouse gelée (il y a eu par ailleurs des problèmes la concernant: elle n'arrivait pas à pousser correctement, si bien que les Guignols l'avaient imaginé peinte en vert, et on pouvait voir la marionnette de JPP le nez et la bouche tout vert, après avoir embrassé la pelouse...) qui n'a pas aidé la production de beau jeu lors de cette première. Les travaux du stade ont été lancés en 1993, une fois le Mondial 98 acquis à la France.
Ce soir là, 78836 personnes s'étaient déplacés au Stade de France. L'arbitre de ce match amical était un Suisse, M. Maier.
Voici la composition des deux équipes:

FRANCE: Barthez - Thuram, Blanc, Desailly, Boghossian - Deschamp (Candela 62 ème), Ba(Pires 62 ème), Zidane, Diomède, Djorkaeff (
Leboeuf 90 ème), Guivarc'h (Trézéguet 74 ème).

ESPAGNE: Zubizarreta, Abelardo, Nadal, Alkorta, Aguilera - Amor  (Fernando 80 ème), Sergi (Rios 80 ème), Extebarria (Lardin 52 ème), Luis Enrique - Alfonso, Raul (Pizzi 72 ème).


Partager cet article
Repost0
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 23:01
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 19:59

undefined

Mars 1977: la France a bien changé depuis 1971. Les gaullistes au pouvoir depuis 1958 n'y sont plus, en perdant l'Elysée en 1974 et Matignon en 1976. Le centre a disparu au profit de la droite.

Giscard, élu après le décès de Pompidou en 1974, doit affronter la crise économique, qui est due au choc pétrolier de 1973, ainsi qu'à d'autres phénomènes. L'inflation est à deux chiffres, et Raymond Barre tente de la combattre par tout les moyens, qui se révèlent peu efficaces. Le chomage touche la France, pour la première fois depuis 1945: ainsi fin 1976, le cap du million de chomeurs est franchi.
Dans le pays, le mécontentement est grand. En face, la gauche est unie par le Programme Commun de Gouvernement depuis Juin 1972: PS, PC et MRG sont alliés, et passent des accords en vue des élections: ainsi veulent-ils affronter le premier tour unis, éviter d'avoir des primaires à gauche, malgré quelques tiraillements entre Marchais et Mitterrand.
A Poitiers, les choses évoluent: Pierre Vertadier, maire depuis 1965, fait le choix de ne pas se représenter, apparement poussé vers la sortie par ses fidèles...
Une ville qui a changé avec une évolution majeure: l'A 10 est arrivée à Poitiers en 1976, ce qui ouvre un peu plus la ville. Les halles styles Baltard furent détruites et de nouvelles ont été ouvertes en 1976, non sans mécontenter les marchands. La Pénétrante arrive en ville depuis cette même année, alors que le quartier de Beaulieu sort de terre depuis 1975.
Politiquement parlant, nous avons une reconstruction de la situation nationale: la gauche part au combat unie. La liste d'Union de la Gauche est dirigée par Jacques Santrot (38 ans), et prend pour nom "Avec Vous Changeons Poitiers". A droite, la majorité, malgré quelques tiraillements, se présente sous l'égide de Jacques Grandon (51 ans), dans la liste "Poitiers Chance Nouvelle", liste dans laquelle on retrouve les noms de Jean-Yves Chamard ainsi que de Jean-Pierre Raffarin. Grandon est 1er adjoint depuis 1971, mais se présente sans le soutien de son futur ex-superieur hiérarchique. Enfin, à 30 minutes de la cloture du dépot des listes, le 4 mars 1977, une liste d'inspiration jobertiste se présente: "Poitiers Avenir", dirigée par Guy Gouiller.
Encore une fois la presse locale affirme que la campagne fut sans passion, comme en 1971, à la différence que leur attention a été attiré par la " Bataille de Paris": pour la première fois depuis la Commune de 1871, Paris va se doter d'un maire élu par le peuple; la bataille oppose d'Ornano (giscardien et ministre) à Chirac (député de Corrèze, président du RPR qu'il a fondé en décembre 1976) .Le 1er tour a lieu le 13 Mars 1977:
                          1er tour 13 Mars 1977      
Bureau de vote Inscrits Votants Exprimés Liste P.C.N. Liste A.V.C.P. Liste P.A.
Condorcet 1 1406 1021 993 436 500 57
Condorcet 2 1390 1010 982 406 522 54
Condorcet 3 1362 1015 997 388 562 47
Condorcet 4 1396 1035 1002 408 514 80
Montmidi 5 1569 1101 1081 503 507 71
CANTON I 7123 5182 5055 2141 2605 309
Jardin des plantes 6 959 652 627 349 250 28
Jardin des plantes 7 904 623 601 328 243 30
Charles Perrault 8 1595 1116 1099 390 634 75
Charles Perrault 9 1461 986 968 373 536 59
Charles Perrault 10 1384 933 919 314 540 65
CANTON II 6303 4310 4214 1754 2203 257
Maison du Peuple 11 999 701 684 472 185 27
Maison du Peuple 12 968 673 659 445 182 32
Maison du Peuple 13 920 678 665 444 189 32
Coligny 14 1378 1015 993 502 444 47
Coligny 15 1177 854 832 413 372 47
Coligny 16 1134 794 772 371 369 32
Alphonse Daudet 17 1195 844 834 280 507 47
Alphonse Daudet 18 1180 806 796 257 485 54
Breuil-Mingot 19 550 448 435 208 201 26
Petit-Tour 20 1422 1065 1033 454 530 49
Saint Exupéry 21 1604 1235 1199 451 694 54
CANTON III 12527 9113 8902 4297 4158 447
Hotel de Ville 22 1204 855 835 565 211 59
Hotel de Ville 23 1155 816 797 544 184 69
Hotel de ville 24 1145 773 748 514 179 55
Paul Blet 25 1551 1109 1077 551 465 61
Saint Cyprien 26 1305 982 960 350 557 53
Saint Cyprien 27 1277 957 944 350 544 50
Clos Gaultier 28 1133 805 779 285 455 39
Clos Gaultier 29 1067 789 755 262 454 39
CANTON IV 8837 7086 6895 3421 3049 425
Jules Ferry 30 1336 930 913 522 330 61
Jules Ferry 31 1461 1035 1006 564 390 52
Ernest Perrochon 32 1334 890 859 397 402 60
Ernest Perrochon 33 1166 837 806 374 386 46
Ernest Perrochon 34 1210 860 831 375 387 69
CANTON V 6507 4552 4415 2232 1895 288
TOTAL POITIERS 42297 30244 29481 13845 13910 1726
 
Deux listes restent donc en course pour le second tour: la gauche contre la droite, la liste "Poitiers Avenir" étant éliminée. Cependant, avec 65 voix d'écart, rien est joué et cette liste, en position d'arbitre, fait le choix de ne pas donner de consigne de vote pour le second tour du Dimanche 20 Mars 1977, où les choses vont se décanter:


Bureau de vote Inscrits Votants Exprimés PCN AVCP
Condorcet 1 1406 1095 1079 479 600
Condorcet 2 1390 1084 1066 421 625
Condorcet 3 1362 1065 1049 414 635
Condorcet 4 1396 1124 1102 457 645
Montmidi 5 1569 1213 1200 572 628
CANTON I  7123  5581  5496  2363  3133
Jardin des Plantes 6 959 703 693 397 296
Jardin des Plantes 7 904 670 658 359 299
Charles Perrault 8 1595 1203 1189 443 746
Charles Perrault 9 1461 1080 1067 423 644
Charles Perrault 10 1384 1008 999 354 645
CANTON II   6303   4662   4606   1976   2630
Maison du Peuple 11 999 738 727 507 220
Maison du Peuple 12 968 732 722 485 237
Maison du Peuple 13 920 708 696 471 225
Coligny 14 1378 1071 1061 542 519
Coligny 15 1177 905 896 451 445
Coligny 16 1134 865 849 383 466
Alphonse Daudet 17 1195 899 883 297 586
Alphonse Daudet 18 1180 866 859 285 574
Breuil-Mingot 19 550 473 468 228 240
Petit Tour 20 1422 1138 1125 494 631
Saint Exupéry 21 1604 1318 1299 499 800
CANTON III   12527   9712   9585   4642   4943
Hotel de Ville22 1204 927 910 628 282
Hotel de Ville 23 1155 880 872 632 240
Hotel de Ville 24 1145 851 834 595 239
Paul Blet 25 1551 1201 1186 606 580
Saint Cyprien 26 1305 1033 1017 366 651
Saint Cyprien 27 1277 1003 989 343 646
Clos Gaultier 28 1133 883 870 303 567
Clos Gaultier 29 1067 844 827 283 544
CANTON IV   9837   7623  7505  3756  3749
Jules Ferry 30 1337 1001 984 582 402
Jules Ferry 31 1461 1099 1079 619 460
Ernest Perrochon 32 1334 995 976 438 538
Ernest Perrochon 33 1166 906 893 427 466
Ernest Perrochon 34 1210 909 887 403 484
CANTON V  6508  4910  4819  2469  2350
TOTAL 42297 32488 32011 15206 16805

Le 20 Mars, la gauche l'emporte à Poitiers, une première depuis trois décénnies:undefinedLa Nouvelle République, Lundi 21 Mars 1977

Le conseil municipal est installé le 25 Mars 1977. Jacques Santrot est élu maire de Poitiers jusqu'à 1983.

PS: au niveau national, triomphe de la gauche dans tout le pays: la gauche controle désormais 156 villes de plus de 30.000 habitants. Ce phénomène politique a depuis été baptisé "La Vague Rose".


Précédemment:
A suivre:
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 23:29
Non, nous n'allons pas faire un article sur l'épopée napoléonienne de 1815, qu'un certain Galouzeau de Villepin a traité récemment.
Disons que ce message est en quelques sorte un faire part: en effet, ce 26 Janvier 2008, nous venons de fêter nos:

100 JOURS

Depuis le 19 octobre 2007, 18813 pages ont été vues; 5523 visiteurs sont venus sur PourquoiPasPoitiers , 260 articles (celui-ci compris) ont été publié et 169 commentaires ont été postés.

Merci à vous.
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 22:53
Lu dans Libération du Samedi 26 Janvier 2008

"Il lui manque au moins cinq centimètres pour porter des lunettes d'aviateur. Il est trop grassouillet de cinq kilos pour jouer les Poutine et enlever sa chemise en public. Et à 52 ans, il a cinq ans de trop pour être photographié la main  sur le ventre dénudé de sa maîtresse."

En fait, Libé a pompé The Times.
Certes, c'est pas très constructif, mais bon ça fait un peu, beaucoup plaisir en ces temps de Sarkophilie forcée. Notre coté "Grande Gueule" ne plait pas au monde entier et le Président ne nous fait pas vraiment une bonne publicité. Heureusement que la liberté journalistique Outre-Manche est bien portante, car ce n'est pas avec nos "journalistes" copinant avec le pouvoir (comme au bon temps de l'ORTF) que les choses vont s'améliorer: on peut penser à Joffrin posant une bonne question à Sarkozy, et que ce dernier lui répond en ce foutant de lui, et que toute la salle se met à se marrer, ridiculisant pourtant l'excellent Joffrin.
On pourra noter aussi la référence aux "bourrelets" du Chef suprême de la civilisation. C'est vrai que Paris Match a pris le rôle  de la commission des pays de l'Est au temps du Rideau de Fer, qui corrigeait les photos du chef (rajeunir et dégraisser le portrait des dirigeants, importante mission pour la propagande): ainsi avait-on un Brejnev avec un seul menton même au début des années 1980 (il meurt en 1982, avec un quadruple menton...), un Ceaucescu éternellement jeune, etc.
Allez, un jour viendra où Lagardère et Bouygues n'auront plus la main sur une part trop importante des média. Du moins après 2012 au mieux...
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 21:35
Voici la liste dirigée par Alain Claeys en vue des élections municipales.
Tout d'abord, la photo de famille, puis la liste:

Photo-Liste-Claeys-2008.JPG
Samedi 19 JANVIER 2008, Parc de Blossac

Alain Claeys,
59 ans, député.


Jeanne Baillergeau, 59 ans Educatrice Spécialisée, responsable syndicale.

Magali Barc, 34 ans, Cadre à l'université.

El Mustapha Belgsir, 49 ans, Dirigeant d'entreprise, chercheur en chimie.

Jean-Marie Compte, 49 ans, Directeur Littérature et Arts à la BNF, ancien directeur de la médiathèque.

Christiane Fraysse, 44 ans, Inspectrice du Trésor.

Anne Gérard, 30 ans, Administratrice d'une compagnie de Théâtre.

Nathalie Girault, 41 ans, Médecin phoniatre au CHU.

Abderrazak Halloumi, 41 ans Enseignant de Lettres, militant associatif.

Bernard Cornu, 59 ans, Directeur de la formation du CNED, professeur.

Anne Joulain, 37 ans, Enseignant Chercheur en Physique des matériaux.

Jean-François Macaire, 51 ans, Fonctionnaire Territorial, conseiller régional.

Jules Aimé, 22 ans, toujours pion, animateur et étudiant en Histoire.

Francette Morceau, 52 ans, Comptable.

Maurice Monange, 63 ans, Avocat et acutellement premier adjoint à la mairie.

Yves Jean, 52 ans, Professeur, doyen de l'UFR sciences-humaines et arts.

Jean-Jacques Guérin, 57 ans, Employé.

Sophie Chrétien, 21 ans, Etudiante en droit, Trésorière nationale de la Jeunesse Idépendante Chrétienne.

Marie-Pierre Magnan, 46 ans,Secrétaire sans-emploi, membre fondatrice de l'association Pourquoi-Pas?

Nathalie Rimbault-Raitière, 44 ans, Enseignante.

Laurent Lucaud, 37 ans, Demandeur d'emploi.

Lydia Piquet, 44 ans, assistante commerciale, militante et élue CGT.

Babak Rabar, 40 ans, Economiste, enseignant.

Claude Thibault, 58 ans, Institutrice retraitée.

Patrick Coronas, 38 ans, Enseignant.

Françoise Cottet, 58 ans, Sans profession.

Nathalie Rimbault-Hérigault, 42 ans, Employée d'une moyenne surface.

Eliane Rousseau, 49 ans, Employée de commerce.

Jean-Daniel Blusseau, 54 ans, infirmier psychatrique.

Jean-Claude Bonnefon, 53 ans, Cadre à la Caisse des Allocations Familiale.

Catherine Debenest, 55 ans, Technicienne Biologiste.

Jean-Pierre Garnier, 62 ans, Retraité.

Laurence Vallois-Rouet, 39 ans, Agent territorial.

Daniel Hofnung, 56 ans, Médecin généraliste.

Michel Berthier, 55 ans, Pédiatre.

Francis Mérigout, 48 ans, Sapeur-Pompier, élu syndical.

Robert Rocheau, 53 ans, Cadre supérieur à France Télécom.

Georges Stupar, 54 ans, Professeur d'histoire.

Francis Chalard, 60 ans, Retraité des banques.

Bernadette Vergnaud, 57 ans, Députée européenne.

Frédéric Bouchareb, 48 ans, Chargé de cours.

Daniel Duperron, 64 ans, Ancien journaliste et directeur de quotidien.

Bernard Ramat, 53 ans, Agent de maîtrise.

Fabienne Bord, 51 ans, Adjointe administrative.

Murielle Ollivier, 41 ans, Enseignante.

Christine Sarrazin-Baudoux, 46 ans, Directrice de recherche au CNRS.

Aurélien Tricot, 31 ans, Juriste, directeur de cabinet du maire.

Michèle Faury-Chartier, 45 ans, Infirmière Libérale.

Albert Bouchet, 34 ans, Conseiller Commercial.

Elisabeth Ballaguy, 46 ans, Professeur agrégée de Français, chargée de mission.

Martine Gaboreau, 51 ans, Cadre Administratif, seule femme conseillière générale (Poitiers-Saint Benoit)

Régine Laprie, 64 ans, Assistante Sociale à la CAF.

Chantal Noquet,
50 ans, CPE du collège Jean-Moulin.

Les femmes en rouge, les hommes en bleu.
Une liste paritaire, la moyenne d'âge est de 48 ans, avec un renouvellement au deux tiers accomplis. Les positions ne sont pour l'instant pas établies.


UNE GRANDE REUNION PUBLIQUE AURA LIEU LE VENDREDI 1er FEVRIER 2008
AUX SALONS DE BLOSSAC, A PARTIR DE 20H30.

PS: Grand merci à Jules d'avoir pris la peine de recopier la liste des noms.
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 15:08

Tag.JPG"La Ville déclare la guerre mais elle 'a perdu d'avance!!!"
Poitiers Est, Mardi 22 Janvier 2008, 12H15

La réplique a l'air claire: c'est totalement idiot; quitte à être en mal d'expression, autant prendre un crayon un papier et faire des gribouillages plutôt que de pourrir les murs de la ville. Les frais occasionnés pour nettoyer ces inscriptions pourraient aller à des assoc ou à d'autres choses bien plus utiles et permettre aux employés municipaux à consacrer leur temps à autre chose, d'autant plus que Poitiers compte de nombreux murs d'expression!

Petit rappel, par un maigre voyage dans le temps,...en 2007!
C'est Jacques Santrot qui avait sonné la charge en premier:undefinedLa NR, Novembre 2007

Et avant de poursuivre quelques jours plus tard:
Jacques-Santrot-dans-M.-Echo.JPGMonsieur Echo, Centre Presse, Vendredi 23 Novembre 2007

Voici un portrait de l'auteur de ces propos:

undefinedPhoto Jacques Santrot, Tract "Avec Vous Changeons Poitiers", Début 1977

Les choses sont claires désormais, seule question sans réponse: Qui aura le dernier mot dans cette affaire?
Partager cet article
Repost0

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg