Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 11:11
Une version canadienne de Donald Trump dans la 19e saison de South Park.

Une version canadienne de Donald Trump dans la 19e saison de South Park.

Un Donald Trump, ça trompe énormément

 

PLUS il dit d'énormités incendiaires, sur les "Mexicains violeurs" ou sur "cette connerie de réchauffement climatique", plus il grimpe dans les sondages...Il est à la démocratie américaine ce que Marine Le Pen est à la République française. Prenant le mors aux dents dans l'escalade verbale qui lui permet de faire la course en tête pour la primaire républicaine de juillet, le milliardaire américain Donald Trump a exigé, le 7 décembre, "l'arrêt total et complet de l'entrée des musulmans aux Etats-Unis". Cinq jours après la tuerie commise par un couple américano-pakistanais djihadiste à San Bernardino.

Il s'agit d'un appel à la discrimination religieuse qui contredit directement la Constitution, dans un pays épris de libertés individuelles, notamment celle du culte. Et comment trier les musulmans à la frontière? En leur demandant de manger un sandwich au bacon, rigolent des internautes sur "Twitter". Mais dans ce cas, il pourrait s'agir aussi d'un Juif, d'un hindou végétarien, voire d'un athée "vegan"!

Le secrétaire d'Etat, John Kerry, parle de "mise en danger de la sécurité nationale", ce genre de déclaration accréditant l'idée d'"une guerre contre l'islam", qui pousse à la radicalisation, dans le monde...Même le Premier ministre israélien Netanyahou a condamné ces propos, Trump annulant aussitôt la visite controversée qu'il devait lui faire à Jérusalem.

Le neveu du roi d'Arabie saoudite, le prince Al-Walid, a traité Trump de "honte pour l'Amérique"...Or ce prince outré est le patron du puissant conglomérat Kingdom Holding, actionnaire, aux Etats-Unis, de la banque Citigroup, de News Corporation, des hôtels Four Seasons et des parcs Disney.

Pour justifier sa volonté d'interdire l'Amérique aux musulmans, Trump invoque "un sondage" qui montre que 25% des musulmans vivant aux Etats-Unis soutiennent le djihad et que 51% souhaiteraient l'instauration de la charia...Or ces chiffres ont été publiés par le think tank conspirationniste de Frank Gaffney, qui propage aussi la rumeur qu'Obama est secrètement musulman (et non protestant) ou qu'un juge de la Cour suprême voudrait imposer la charia ("Libération",13/12).

Heureusement, le toubib personnel de Trump affirme qu'il "sera l'individu en meilleure santé jamais élu à la présidence"! Il parle aussi de son équilibre psychique?

DF

 

Le Canard Enchaîné, Mercredi 16 Décembre 2015, N°4964.

La course aux primaires républicaines, via @infos140 sur Twitter.

La course aux primaires républicaines, via @infos140 sur Twitter.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 00:42
Luz, pris sur la page facebook de Groland, 24 Décembre 2015.

Luz, pris sur la page facebook de Groland, 24 Décembre 2015.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le Marronnier
commenter cet article
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 11:43
Gerard Depardieu, membre la communauté de Russie.

Gerard Depardieu, membre la communauté de Russie.

La déchéance de nationalité, c'est une manière fourbe et impolie de refourguer d'une certaine façon nos déchets à l'étranger, un peu comme les Libanais, mais eux, ce sont vraiment leurs vraies poubelles qu'ils ont besoin d'évacuer.

La déchéance, une fois inscrite dans la Constitution de 1958, notamment et surtout grâce aux voix des parlementaires de droite (rappelons que l'inscription du droit de vote des étrangers aux élections locales n'était pas possible parce que la gauche ne comptait pas assez de sièges au Parlement...), permettra de retirer la nationalité française à des binationaux, quand bien même ils seraient nés Français.

Cette mesure, on peut se le dire, ne vise pas vraiment...les Franco-Suisses. Dison qu'elle semble légèrement orientée pour les binationaux surtout issus de l'autre coté de la Méditerranée.

Donc nous avons quelques gugusses à savoir les Kouachi, Coulibaly, Abaoud et autres fous de Dieu qui ont donc réussi à modifier en l'espace d'un an notre loi fondamentale, celle qui est au sommet de la hiérarchie des normes dans notre République. Non non et non, les terroristes n'ont pas gagné il paraît. Sans parler qu'ils auraient été terriblement déçu de savoir qu'ils pouvaient perdre leur nationalité là...où ils souhaitaient perdre la vie pour devenir martyr.

Mais allons plus loin dans la connerie (enfin malgré tous mes efforts je resterai toujours à l'arrière de Valls et sa clique). Donc si nous avons un terroriste 100% français (pas franco-quelque chose, quand bien même il aurait des origines étrangères), nous ne pourrons donc le déchoir de sa nationalité dans la mesure où de nombreuses conventions internationales interdisent de créer...des apatrides.

Par ailleurs, si des pays étrangers veulent applique le même principe vis-à-vis de la France, appliquant ainsi une sorte de protectionnisme sécuritaire, ce sera une sorte de course à la déchéance qui va s'ouvrir: ainsi l'Algérie, le Bostwana ou la Suisse, à partir du moment où ils auraient des indésirables sur leur territoire ayant en même temps la binationalité française, nous offriraient gentiment sur un plateau ces personnes dont...on ne saurait quoi faire.

Alors que faire du cas Gérard Depardieu? On sait que le comédien se prétend "ami personnel" du président Poutine et qu'il est un ardent défenseur de sa politique, contre laquelle nous avons pris des sanctions économiques (embargo de 2014) à la suite de l'annexion de la Crimée et de sa politique soutien aux terroristes en Ukraine orientale. Et bim' terrorisme!

Bon sang, mais c'est bien sûr. C'est l'évidence: Gérard Depardieu fait l'apologie du terrorisme. Il est l'heure de le déchoir et de confisquer son pinard. Prenez gardes les terroristes, tremblez enemis de la France: on vous aura, comme en 40!

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les Gens
commenter cet article
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 08:54

Construit au XIVème siècle pour Olivier IV de Clisson, la légende veut qu'il ait servi de modèle à Hergé pour son aventure de Tintin qui se déroule sur le château de l'Île noire.

Le Vieux-Château de l'Île d'Yeu (partie I)
Le Vieux-Château de l'Île d'Yeu (partie I)

Au coeur de l'anse du Jars, le Vieux-Château est l'unique forteresse militaire de l'Île d'Yeu.

Le Vieux-Château de l'Île d'Yeu (partie I)
Le Vieux-Château de l'Île d'Yeu (partie I)

Son système de défense de l'intérieur des terres a inspiré un siècle plus tard, après une tentative d'invasion ratée des Espagnols, le système de défense de Vauban sur les forts français.

Le Vieux-Château de l'Île d'Yeu (partie I)
Île d'Yeu, 29 Octobre 2013.

Île d'Yeu, 29 Octobre 2013.

La suite et fin de cette visite du Vieux-Château de l'Île d'Yeu.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 10:50
Affiche de La Guerre des Etoiles pour la France, 1977.

Affiche de La Guerre des Etoiles pour la France, 1977.

La Guerre des étoiles, ou l’Amérique reconciliée avec sa technologie

L’aspect clinquant du futur Star Wars l’étale plutôt du côté de l’énonciation (le comment-il-est-fait) que du côté de l’énoncé (le ce-qu’il-raconte). La promotion publicitaire du film ne nous a épargné aucun détail de la cuisine futuriste où il a été élaboré: récit établi par ordinateur, montage réalisé électroniquement, caméras téléguidées, bruitage par synthétiseurs, invention spéciale de toutes sortes de gadgets… Cela fait du film un produit déjà contemporain de ces personnages, en avance sur nous; le voir ne signifie pas seulement visualiser le futur mais, proprement, consommer du futur. C’est là le comble de Star Wars; et il faut reconnaître que, par endroits, sa radicale nouveauté est surprenante; on est saisi par la force inaugurale d’un tel film, par l’impression de voir, d’une certaine manière, pour la première fois. Rare.

Côté fiction, c’est déjà beaucoup moins nouveau. Mais ceux qui, au cinéma, pulsionnent à la fiction, se rassurent, l’ordinateur ne s’est pas trompé, et Star Wars constitue, pensons-nous, la fiction la plus fictionnante qui ait jamais été filmée. Bien entendu, elle relève d’une teralogie (comme d’ailleurs toutes les grandes sur-fictions des dernières années : western italien ou film-karaté), elle a été obtenue en greffant les uns sur les autres des traits spécifiques de nombreux genres d’aventure : feuilleton policier, westerns, films samouraï, films de guerre, etc. Sur fond d’hommage à la bande dessinée d’Alex Raymond Flash Gordon qui procure au futur de Star Wars son désuet aspect médiéval.

Une lecture idéologique du film serait peut-être pesante, desséchante ; elle ne révèlerait cependant que, de tous les êtres humains qui peuplent actuellement la terre, seuls les Blancs (et anglophones) parviendront jusqu’au futur : que, avenir ou pas, les femmes des agriculteurs devront toujours faire la cuisine pour leur mari; que dans les déserts (comme dans les films de légionnaires), il y aura toujours des pillards en djellabas pour vendre des (robots) esclaves; que les marginaux continueront à s’entasser dans des bouges immondes pour cacher leur laideur infernale; que la vie quotidienne (vieille rengaine) sera robotisée, que les militaires auront des tentations totalitaires, qu’ils fonderont un Empire et que les Rebelles, au nom de la République, se mettront sous les ordres d’une jeune princesse et que celle-ci, à la fin, distribuera des décorations au cours de grandioses cérémonies de saveur hitlérienne. Rien de bien original comme on voit; en somme, une fiction encratique.

Plus intéressant serait de réfléchir à Star Wars en tant que super-production. On constaterait qu’il opère un décrochage par rapport aux super-productions dominantes (films-catastrophe, films de guerre, ou sur des révoltes animales), nées de la crise qui se caractérisaient par une méfiance à l’égard de la technologie et en dénonçant la trahison. Star Wars dans ce sens, marque un répit et, quoiqu’il entretienne un certain mysticisme autour de l’idée nauséeuse de «force», il accréditerait bruyamment la réconciliation de l’Amérique et de sa technologie. Par ailleurs, il confirme que la concurrence cinématographique passe aujourd’hui très exactement par la performance des effets spéciaux et démontre qu’en ce domaine-là l’avance du cinéma américain est difficilement rattrapable.

Se souvenir donc que, sous ses charmes onctueux, Star Wars n’en constitue pas moins le dernier gadget engagé dans la guerre des films par l’Impérialisme culturel américain.

LIBERATION , Ignacio Ramonet, 19 Octobre 1977.

Le producteur Gary Kurtz à la RTS, 20 Septembre 1977.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 12:22

Des éléments simples, basiques, patriotes: le clip était parfait!

Mister Underwood est devenu président des Etats-Unis, en poussant à la démission celui qui l'avait nommé vice-président. Et comme dans la réalité, en 2016, il doit affronter le suffrage universel, alors que son parti n'est vraiment unit derrière lui.

Alors "4 more years" ou retour à la vie normale?

En tout cas, Netflix, dans le cadre de la promo de la saison 4 de House of Cards, a bien fait les choses: il y a même un site internet, www.fu2016.com où l'on peut suivre l'actualité de la campagne du président Underwood.

La page d'accueil de FU2016.COM

La page d'accueil de FU2016.COM

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 09:26
La Nouvelle République, Février 1981.

La Nouvelle République, Février 1981.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 08:46

France 3, le 19/20, 14 Décembre 1995.

La Bosnie, 20 ans après Dayton : le pays reste divisé. Les jeunes ne pensent qu'à partir

 

LE PLUS. La paix en Bosnie a vingt ans. Le 14 décembre 1995, les accords de paix de Dayton étaient signés à Paris, après des années de conflit et des semaines de négociations. Un accord qui consacre l'intégrité de la Bosnie mais divise cette dernière en deux entités. Vingt après, où en est ce pays ? Éclairage de Loïc Tregoures, doctorant en sciences politiques, spécialiste des Balkans

Il y a vingt ans, le 14 décembre 1995, Paris accueillait la signature des accords de Dayton, qui mettaient fin à la guerre en Bosnie-Herzégovine.

La paix en Bosnie a donc vingt ans, à condition de considérer la paix dans son sens négatif d’absence de conflit armé, et d’oublier pourquoi ce conflit a eu lieu et qui en sont les responsables, par delà une folklorisation ethniciste des belligérants aussi absurde intellectuellement que dévastatrice politiquement.

Seulement, ce qui a été présenté comme un success-story du peace-building, au point même de servir de modèle à certains apprentis mécaniciens de la paix en Syrie, ne trompe plus personne depuis longtemps.

 

Un pays qui reste profondément divisé

 

De fait, les accords de Dayton, parce qu’ils ont entériné le nettoyage ethnique, ont créé un monstre institutionnel avec 14 gouvernements, autant de Premier ministres et plus d’une centaine de ministres pour moins de 4 millions d’habitants.

Or, ce système ne peut pas structurellement se réformer par lui-même car les clés de l’accord ont été données à ceux-là même qui ont provoqué la guerre et qui sont toujours aujourd’hui en situation de rente économique et politique grâce à ces accords.

Cela a permis la construction d’un puissant système de clientélisme, avec une fonction publique pléthorique, qui assure aux partis nationalistes bosniaques, croates, et serbes de ne jamais être inquiétés ni être tenus pour responsables de leurs actes.

Ainsi, dans un pays où les séquelles psychologiques des parents sont si dramatiquement négligées, une génération de jeunes a grandi après 1995 dans un système scolaire divisé, dans lequel on apprend trois versions différentes de l’histoire ancienne et moderne, dans lequel on ne rencontre jamais l’autre.

Personne n’est donc d’accord sur ce que signifie la Bosnie, historiquement, géographiquement, politiquement et philosophiquement, et le système scolaire ne fait que reproduire et aggraver cette impasse.

 

Avoir 20 ans en Bosnie, c’est chercher à partir

 

Avoir 20 ans en Bosnie, c’est être confronté à la corruption à l’université, c’est servir des cafés comme unique opportunité de travail alors que le chômage des jeunes dépasse 60%. Avoir 20 ans en Bosnie, c’est chercher à partir à tout prix, ou bien accepter de s’accommoder du système politique pour obtenir un poste de fonctionnaire.

En somme, comme le dit le chercheur Vlado Azinovic, avoir 20 ans en Bosnie, c’est parfois trouver plus rationnel d’aller faire le djihad pour se sentir exister que de rester en Bosnie sans la moindre chance de se réaliser.

Qu’on ne s’y trompe pas. Quoi qu’en disent les dirigeants serbes de Bosnie, personne n’a intérêt localement à sortir d’un système qui les nourrit. Personne dans la communauté internationale ne permettra non plus un éclatement du pays.

L’Union Européenne a répété que la Bosnie avait une vocation européenne, ce que conteste la Russie, mais sait très bien qu’une future intégration ne peut passer que la réforme d’un système institutionnel auquel personne ne veut plus toucher de peur de sauter dans l’inconnu. Dès lors, chaque acteur politique, local et international, se maintient dans son propre confort d’un "jusqu’ici tout va bien", et que demain c’est loin.

 

Un système institutionnel et politique verrouillé 

 

Et quand les citoyens bosniens, dans une posture fermement anti-nationaliste, osent se révolter comme en février 2014, on leur oppose à Bruxelles et ailleurs une prétendue stabilité qui n’est que le masque d’un renoncement volontaire à toute forme de véritable démocratie dans ce pays qui étouffe.

Prétendre que les citoyens de Bosnie peuvent prendre en charge leur propre destin par leur vote à l’intérieur d’un système institutionnel et politique si verrouillé est une illusion. Il n’y a pas d’autre issue que de prendre à revers le système, par le bas grâce à des mobilisations populaires comme en 2014, et par le haut grâce à un réinvestissement de la communauté internationale.

Il n’y a certes aucune solution simple, mais personne ne peut prétendre aimer et aider ce pays et se satisfaire que personne ne se tire plus dessus après 20 ans. En attendant, quand on a 20 ans en Bosnie, on ne fête pas Dayton, on le fuit.

 

Le Plus, Le Nouvel Observateur, Mardi 15 Décembre 2015.

 

Explications des accords de Dayton: un pays, deux peuples séparés.

France 2, 20h, 14 Décembre 1995.

Des origines lointaines pour un conflit "récent"

Le dessous des cartes, Arte, vers 2006-2007.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg