Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 13:49
Restrictions d'eau dans la Vienne !

Services de l'Etat en Vienne

Sécheresse - limitation des usages de l'eau à partir du 20 juillet, 8h

 

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 10:13

"A toutes les filles"

Le titre phare du duo Barbelivien/Gray a passé 28 semaines dans le Top 50 des ventes en France, de Juin à Décembre 1990

Un film de Gerry Lively (1990)

"Un chagrin d'amour"

par Didier Barbelavie et Félix Grave

La Télé des Inconnus (Juin 1991)

 

Un chagrin d'amour
C'est un bateau qui part
Sans larguer les amarres
Un chagrin d'amour
Une samsonite oubliée
Sur le quai d'une gare
Un chagrin d'amour
C'est comme ton maquillage
Le matin au réveil
C'est une paire de Rayban
Alors qu'y'a plus de soleil

Un chagrin d'amour
C'est comme une grève de métro
Quand tu restes sur le quai
Un chagrin d'amour
C'est une boîte de nuit
Sans son disc-jockey
Un chagrin d'amour
C'est une golf GTI
Qui n'aurait plus qu'une vitesse
Une station de ski
Sans neige et sans tire-fesses

Refrain:
Mais un chagrin d'amour
C'est l'amour sans amour
Et l'amour sans amour
Ca n'est plus de l'amour
Laisse le temps á l'amour
De redevenir l'amour
Et tu verras l'amour
Ca n'est rien que l'amour

Un chagrin d'amour
Putain, ça fait mal
Un chagrin d'amour
C'est comme si Roméo
N'aimait plus... Virginie
Un chagrin d'amour
Comme si l'équipe de Marseille
N'avait plus Bernard Tapie
Un chagrin d'amour
C'est un sapin de noël
Sans guirlandes et sans boules
C'est un papa noël
Sans sa hotte et ses boules

C'est comme la mer sans les vagues
C'est comme les vagues sans l'écume
C'est comme l'écume sans le sel
C'est comme le sel sans le poivre

Refrain

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 23:16
François Mitterrand avec un Pentax, à la Une de la Nouvelle République, Jeudi 11 Juillet 1985.

François Mitterrand avec un Pentax, à la Une de la Nouvelle République, Jeudi 11 Juillet 1985.

François Mitterrand à Hinault: "Suivre son instinct"

 

MONTAUD (Isère). - Le Tour de France a reçu, hier, la visite d'un spectateur de marque en la personne du président François Mitterrand, venu en milieu d'après-midi assister, dans une ambiance bon enfant, au passage des coureurs au sommet du col de Montaud, dans le massif du Vercors.

M. Mitterrand a débarqué d'un hélicoptère posé dans un grand pré, quelques minutes seulement avant le passage de la caravane. Il a immédiatement été applaudi par la foule nombreuse massée sur le parcours, qui a lancé, mi-surprise, mi-amusée: "Allez François!" et "François, un vélo"!

Sous la chaleur accablante, le président de la République, vêtu d'un complet beige clair, a pris place en haut de la côte, l'une des principales difficultés de cette douzième étape, un appareil photo à la main. L'Espagnol Chozas, qui a franchi le col avec une confortable avance, a été le premier à avoir droit au cliché présidentiel...

Le reste des coureurs ont ensuite défilé, certains n'ayant de regard que pour le macadam surchauffé, tandis que d'autres, dans le peloton, ont eu le temps d'esquisser un petit geste de la main en reconnaissant ce spectateur inhabituel.

Le président de la République a également eu droit à un vibrant "salut de la Colombie" lancé avec un fort accent latino-américain depuis la voiture suiveuse de la radio-télévision colombienne.

Une fois le cortège des voitures-balai passé, M. Mitterrand, visiblement très détendu, a serré de nombreuses mains d'habitants des hameaux voisins et de vacanciers pressés autour de lui. Brigitte, une adolescente qui avait fait le pari de faire la bise au président a pu réaliser son souhait sous l'oeil amusé de ses copines.

"J'ai déjà assisté à de nombreuses arrivées et passages du Tour de France" a confié M. Mitterrand, qui a fait part de son estime pour Bernard Hinault, le maillot jaune, "toujours capable de se surpasser". "Si j'avais un conseil à lui donner, a-t-il poursuivi, ce serait de toujours agir selon son instinct".

Mitterrand, qui était accompagné de M. Michel Vauzelle, porte-parole de l'Elysée, et de M. Richard Mariller, directeur adjoint du Tour et ancien résistant du maquis du Vercors, a repris son hélicoptère vers 16h15.

Il s'est rendu à Val-Chevrière, toujours dans le massif du Vercors, pour participer à une cérémonie commémorative devant un monument rappelant l'un des hauts faits de la Résistance dans ce secteur.

 

La Nouvelle République, Jeudi 11 Juillet 1985.

Antenne 2, Le Journal du Tour, Mercredi 10 Juillet 1985.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 08:55

Mais une fois arrivé à destination, ça allait beaucoup mieux!

Poitiers, Samedi 11 Juillet 2015.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Gunther le Terrible
commenter cet article
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 09:09
Le vainqueur du Tour 1910, Octave Lapize, met pied à terre dans le col du Tourmalet que le Tour visite pour la première fois cette année-là. Tour de France 1910 - 10ème étape (Luchon - Bayonne) © Presse Sports

Le vainqueur du Tour 1910, Octave Lapize, met pied à terre dans le col du Tourmalet que le Tour visite pour la première fois cette année-là. Tour de France 1910 - 10ème étape (Luchon - Bayonne) © Presse Sports

TOURMALET

par François Cavanna

 

"Le Tourmalet, mes petits vieux, moi, j'ai voulu voir ce que c'était au juste. On a beau entendre raconter les uns et les autres, le mieux, c'est de se faire une opinion par soi-même, pas? Eh bein, je l'ai vu, le croquemitaine. Je veux croire que le père Desgrange, lui, n'y est pas allé regarder de trop près, ou, alors, c'est qu'il est à point (1) pour la camisole...Un mur, mes enfants! Faudrait avoir des ventouses aux pattes, comme des mouches. Et si c'était que ça! On peut toujours grimper à pied, pas? Ou à quatre pattes ou à plat ventre. Mais faut voir le chantier! De la neige partout, les gars. Parfaitement, de la neige en plein mois de juin, et pas pour rire, je vous en réponds. Là ou ça dégèle, c'est le bain de mélasse: dans la bouillabaisse jusqu'aux yeux. Et la descente, dites-donc! Une piste de savon noir, à la verticlae, et je te tourne et le te vire, à droite, à gauche, de vraies épingles à cheveu, avec le précipice tout autour qui ouvre sa gueule pour vous avaler. J'avais un de ces vertiges! C'est simple, je suis redescendu jusqu'au bas à pied, à reculons, les yeux fermés et en appelant ma mère. Vous parlez d'un entraînement! J'en tremble encore. Ah, si je n'avais pas quatre gosses à nourrir..."

 

Le Tour de France, 1960.

Lionel, Serge et Françoise Laget, Le Tour en toutes lettres, 2003, p.121.

 

COL DU TOURMALET

Altitude: 2115m

Premier passage: 1910

Nombre de passages: 77 (avant 2015)

Nombre d'arrivées: 2 au sommet, 2 à la Mongie

Accès: 19km par Luz-Saint-Sauveur/17.2km par Sainte-Marie-de-Campan

Ascensions records: Ullrich et Armstrong en 2003: 38'43" (chrono déclenché à partir de Gripp)

NdPPP: sources: Slate.fr pour les chronos/Le Cyclisme en infographie (JL Gattelier, 2015) pour le reste.

 

 

Au sommet du Tourmalet se trouve le Souvenir Jacques Goddet (directeur du Tour de 1936 à 1986, décédé en 2000), qui récompense de 5.000€ le coureur qui passe en tête au sommet de ce mythe. A ne pas confondre avec le Souvenir Henri Desgrange, qui récompense le coureur qui passe en tête du col le plus élevé du Tour (col d'Allos cette année).

Le souvenir Jacques Goddet, inauguré en 2001.

Le souvenir Jacques Goddet, inauguré en 2001.

Sommet du Tourmalet.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Café des Sports
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 07:15

Gainsbourg-et-gendarmes.JPG

La Nouvelle République, Lundi 15 Juillet 1985.

Le même cliché, mais en intégralité, de l'agence Reuters, pris sur le site lexpress.fr.

Serge Gainsbourg et François Mitterrand (sans doute dans les jardins de l'Élysée) © auteur inconnu, reproduction ChT

Une photo de cette garden-party 85 déchirée, puis recollée, qui a eu une seconde vie à l'occasion d'une vente aux enchères d'objet de Gainsbourg/Gainsbarre à Nantes en Octobre 2013 (source : France 3  Pays de la Loire)

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 08:09
Une photo pour l'Histoire, que la télévision a manqué: Thévenet qui dépasse Merckx sans un regard. Pris sur http://club-ocr.com

Une photo pour l'Histoire, que la télévision a manqué: Thévenet qui dépasse Merckx sans un regard. Pris sur http://club-ocr.com

Pra Loup 1975: Le Cannibale a trouvé plus fort que lui

 

13 juillet 1975: étape Nice-Pra Loup. Eddy Merckx, invaincu depuis plusieurs années, tombe de son piédestal. Le Cannibale doit s'avouer vaincu face à plus fort que lui: le Français Bernard Thévenet.

Eddy Merckx aborde les premières difficultés du Tour 1975 avec un bon matelas, créé lors des deux contre-la-montre déjà disputés. Ses principaux adversaires sont déjà à plus de 2 minutes et le Cannibale se montre serein. Pourtant, Merckx va perdre du temps au fur et à mesure des étapes de montagne. Loin de vaciller, le Belge perd quelques secondes et donne surtout l'impression à ses adversaires qu'il n'est plus aussi invicible que les autres années.

Dans la transition entre le massif pyrénéen et alpin, c'est le drame. Dans l'étape se terminant au Puy de Dôme, Eddy Merckx est victime d'un coup de poing de la part d'un spectateur. Le champion belge accuse le coup mais parvient malgré tout à limiter les dégâts. Thévenet devance Merckx, lui reprend encore 30 secondes. L'écart se resserre en tête du classement général.

Vient alors l'étape de Pra Loup, après un jour de repos. Eddy Merckx tente de remettre l'église au milieu du village. Après quelques tentatives de Bernard Thévenet, il place un contre implacable et s'envole dans le Col d'Allos.

 

 

Luc Varenne, qui commente alors la course pour le RTBF est dithyrambique sur la prestation d'Eddy Merckx et l'impression donnée par cette attaque foudroyante. Merckx bascule seul en tête du Col d'Allos. Il continue son effort dans une descente à tombeau ouvert. Le revêtement de la route est médiocre, le ravin à portée de boyau. La voiture de Giancarlo Ferretti en fait les frais. Elle fait une chute de plus de 80 mètres sur le bord de la route. Ces risques inconsidérés permettent à Eddy Merckx d'entamer la montée finale vers Pra Loup avec plus d'une minute d'avance sur le peloton Thévenet.

Le Bourguignon ne s'excite pas et sait que le terrain montagneux l'avantage plus que Merckx. Pourtant, le Cannibale continue sur sa lancée et le duel est palpitant. Tout se passe bien pour le maillot jaune, jusqu'à 4 kilomètres de la ligne. Merckx se désunit, il est saisit de vertiges, a le souffle coupé. Ses poursuivants ne demandent pas mieux. Felice Gimondi est le premier à doubler Merckx, bientôt suivi par Bernard Thévenet, qui s'envole vers la victoire d'étape. Zoetemelk et Van Impe vont aussi dépasser le quintuple vainqueur du Tour.

Luc Varenne, qui n'avait pas de retransmission télévisée, tombe de sa chaise en apprenant le déroulé de la montée. Lui qui pensait voir Merckx triompher, doit commenter la victoire de son plus farouche adversaire, qui prend aussi le maillot jaune, pour 58 secondes.

"Depuis des années, on attend que je m'effondre" déclare Merckx au soir de l'étape de Pra Loup. "Mais la défaillance n'est jamais venue. Pour être battu, il fallait que je tombe sur plus fort que moi. C'est fait. Bernard Thévenet était plus fort que moi!"

S. Rouquet

Pris sur www.rtbf.be (15 Mai 2014)

Les derniers kilomètres de la mythique 15e étape entre Nice et Pra-Loup (217.5 km) du Tour de France 1975 avec notamment au menu le col des Champs et le col d'Allos

TF1, 13 Juillet 1975.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 16:44

Ou pédagogie de la préparation des plus grands champions...de air-vélo.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Notre sélection de vidéo
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg