Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 07:32
Mac Mahon face à Gambetta (1877). Illustration prise sur Caricadoc.com

Mac Mahon face à Gambetta (1877). Illustration prise sur Caricadoc.com

140 ans. C'est le temps qui nous sépare de l'une des plus importantes crises de la III ème République. Il est amusant de constater que cette date anniversaire tombe au même moment que la "recomposition politique" qui est actuellement en train de s'opérer.

Que s'est il passé?

La République a été proclamée en septembre 1870 après la chute du Second Empire. La monarchie n'a pas été restaurée, mais l'idée du régime républicain ne s'est pas encore imposée dans le pays, dirigé par le Président Mac Mahon, orléaniste, qui souhaiterait favoriser le retour du roi.

Aux législatives de 1876, les Républicains ont la majorité à la Chambre des Députés. Jules Simon prend la tête d'un gouvernement républicain modéré.

Le 16 mai 1877, Mac Mahon envoie une lettre à Jules Simon lui demandant de démissionner (ce qu'il accepte), alors que ni la Chambre, ni le Sénat ne mettent en minorité son gouvernement. Albert de Broglie est nommé le 18 Président du Conseil, à la tête d'un gouvernement conservateur et "d'ordre moral". Pour le Président, le gouvernement de la France émane tout autant du Chef de l'Etat que du Parlement. Le même jour, 363 députés dénonce cet acte (le Manifeste des 363).

Le 16 juin, demande l'avis conforme du Sénat pour dissoudre la Chambre des Députés. Le 19, le gouvernement est renversé par les députés. La Chambre est dissoute le 25 juin.

S'ouvre alors une violente campagne électorale marquée par une intense propagande des deux camps, et notamment par cette phrase demeurée célèbre de Gambetta, leader du camp républicain (avec Thiers): " Quand la France aura fait entendre sa voix souveraine, croyez-le bien, Messieurs, il faudra se soumettre ou se démettre ".

En octobre 1877, les républicains l'emporte avec 323 députés sur 523 sièges (le reste se divisant entre les bonapartistes, les orléanistes, les légitimistes et les divers). Après quelques tentatives de constitutions de "gouvernements d'affaires", Mac Mahon capitule en décembre 1877, en nommant un gouvernement de centre-gauche. Plus aucun Président de la IIIème République ne dissoudra la Chambre des Députés. En 1879, les Républicains s'imposent au Sénat et Mac Mahon, troisième président l'histoire de la République Française démissionne. C'est l'année décisive de l'implantation du régime républicain en France. Installant le Chef de l'Etat dans un rôle mineur au sein des institutions, c'est la bascule définitive de la IIIème République vers un parlementarisme absolu, fragilisant le gouvernement dans la mesure où la menace de la dissolution est anéantie, exposant les ministères aux humeurs et au coups d'éclat des parlementaires.

Il n'est pas question d'établir une quelconque similitude entre le contexte de 1877 et le notre, si ce n'est de constater que le régime républicain s'est constitué sur un choc entre deux lignes radicalement opposées. Cette victoire des républicains a donc été aux origines de près de 80 ans de pratique parlementarisme absolu (en retirant évidemment la période de l'Etat Français de 1940 à 1944), qui a connu son âge d'or sous la IVème République marquée par l'instabilité gouvernementale, et donc par opposition, a vu lui succéder en 1958 la Vè République, restaurant le parlementarisme rationalisé, mettant fin au "régime des partis" honnis par le Général de Gaulle. Enfin, en attendant de voir les résultats des législatives de juin prochain...

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 08:51

Quatorze avril 77,
dans la banlieue où qu'y fait nuit,
la petite route est déserte,
Gérard Lambert rentre chez lui.
Dans le lointain les mobylettes
poussent des cris...
Ça y est, j'ai planté le décor,
créé l'climat de ma chanson,
ça sent la peur, ça pue la mort,
j'aime bien c't'ambiance pas vous ? Ah bon !
Voici l'histoire proprement dite,
voici l'intrigue de ma chanson
Gérard Lambert roule très vite,
le vent s'engouffre dans son blouson.
Dans le lointain les bourgeois dorment
comme des cons...
Lorsque soudain survient le drame,
juste à la sortie d'un virage,
y'a plus d'essence dans la bécane,
Gérard Lambert est fou de rage !



T'aurais pas dû, Gérard Lambert,
aller ce soir là à Rungis,
t'aurais dû rester chez ta mère,
Comme un bon fils.

Il met sa mob sur la béquille,
s'assied par terre et réfléchit :
dans cette banlieue de bidonvilles
y'a pas une pompe ouverte la nuit !
Dans le lointain y'a une sirène
qui s'évanouit...
Qu'est-c'que j'vais faire, bordel de Dieu ?
J'vais quand même pas rentrer à pied ?
Plus il s'angoisse moins ça va mieux,
quand soudain lui vient une idée :
j'vais siphonner un litre ou deux
dans l'réservoir de cette bagnole,
et pis après j'lui crève les pneus,
comme ça, gratuit'ment par plaisir,
'faut bien qu'j'me défoule un p'tit peu,
j'suis énervé...
Une fois son forfait accompli,
Gérard Lambert va repartir,
la mobylette veut rien savoir,
c'est l'Bon Dieu qui l'a puni !

T'aurais pas dû, Gérard Lambert,
Aller ce soir là à Rungis,
T'aurais dû rester chez ta mère
Comme un bon fils.

Alors, pendant une demi-heure,
Dans son moteur il tripatouille
Il est crevé, il est en sueur
Il a du cambouis jusqu'aux coudes
Dans le lointain le jour de lève comme d'habitude
A c'moment là un mec arrive
Un p'tit loubard aux cheveux blonds
Et qui lui dit comme dans les livres :
S'te plaît dessine moi un mouton
Une femme à poil ou calibre,
Un cran d'arrêt, une mobylette,
Tout c'que tu veux mon pote, t'es libre
Mais dessine-moi quelque chose de chouette !
Dans le lointain il s'passe plus rien du moins il m'semble

Alors, d'un coup d'clé à molette,
Bien placé entre les deux yeux,
Gérard Lambert éclate la tête
du Petit Prince de mes deux
Faut pas gonfler Gérard Lambert
quand il répare sa mobylette,
C'est la morale de ma chanson,
Moi j'la trouve chouette,
Pas vous ? Ah bon...

 

Album Marche à l'Ombre, 1980.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 16:37

Et pourtant, la guerre dura encore plus de 18 mois...

Illustration du Congrès après la déclaration de guerre.

Illustration du Congrès après la déclaration de guerre.

6 Avril 1917 : les Etats-Unis entrent en guerre contre l'Allemagne
Propagande française après la déclaration de guerre des Etats-Unis.

Propagande française après la déclaration de guerre des Etats-Unis.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 07:57

Bordeaux remporte sa 2ème Coupe de la Ligue!

Le résumé de la finale.

Alors que Lyon dominait largement cette saison de Ligue 1, tout laisse à croire que cette finale ne sera qu'une formalité face à des Girondins de Bordeaux qui réalisent une saison moyenne.

Match tendu, jeu haché par beaucoup de fautes, et des Bordelais qui sont venus avec l'autobus. 4 tirs pour les hommes de Ricardo, un seul cadré, contre 15 pour ceux de Gérard Houiller (dont 4 cadrés).

L'armada lyonnaise est impressionnante, avec notamment Juninho, Abidal, Malouda, Toulalan, Cris, Fred, Govou...Et pourtant, avec un grand Ramé dans les cages, les Girondins tiennent. Alors que l'on se dirige tout droit vers les prolongations, sur un corner bordelais frappé à la 89è par Micoud, Henrique domine toute la troupe et envoie le ballon dans les cages désertées par Vercoutre qui s'est totalement troué sur sa sortie.

1-0. La messe est dite. Lyon rentre brecouille en terres rhodaniennes tandis que les Girondins sauvent tant bien que mal leur saison, qui verra Ricardo dirigé vers la sortie.

Le XI Bordelais:

Ramé

Faubert - Henrique - Planus - Jurietti

Fernando - Mavuba - Wendel - Planus

Darcheville - Chamakh

Le but de Henrique, dans les conditions du direct. Avec Titi Adam.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 09:05
24 Mars 2016 : Johan Cruyff, le Hollandais volant, quitte définitivement le terrain

JOHAN CRUYFF, MÉMOIRES : LE TESTAMENT DE JOHAN…

Johan nous a quittés le 24 mars dernier. Au moment où il luttait contre la mort, il est revenu sur sa vie, sa carrière, son œuvre dans un livre d’entretiens rédigé ensuite à la première personne. Émouvant, bouleversant, instructif.

 

Manus, Nel, Danny, Rinus, Cor, Henk et Jordi

La couverture, d’abord. Saturée d’orange, comme le fond de l’image et le maillot de son pays, Johan nous fixe droit dans les yeux. C’est dans le maillot qui l’a rendu célèbre et avec l’aura de trentenaire, au faîte de sa gloire, qu’il nous invite donc à l’écouter encore une dernière fois. Et le récit de Johan par Johan, parsemé de révélations souvent éclairantes sur le mystère Cruyff, vaut le détour. Un récit de fin de vie où Johan se recentre sur l’essentiel : sa famille. La famille au sens large : ses parents, sa femme et ses enfants, ses pères de substitution (Rinus Michels et Cor Coster, son beau-père et agent), le club de l’Ajax et ses supporters. Dans cette famille élargie, où l’on s’aime et on se déchire.

 

L’amour, c’est celui porté à son père, Manus, mort à douze ans et avec lequel Johan poursuivra toute sa vie des dialogues imaginaires afin d’être guidé et conseillé. En passant à vélo devant le cimetière où son père est enterré, Johan lui « parlera » encore et encore. Plus tard, il le « convoquera » dans sa maison, à Barcelone… L’amour, c’est aussi sa mère, Nel, à qui il demandera de cesser de travailler à laver les vestiaires de l’Ajax quand il décrochera ses premiers contrats pros. L’amour, c’est aussi Danny, son épouse de toute une vie, et ses trois enfants, dont Jordi à qui il consacre un long chapitre 17. Comme pour s’excuser de ne pas l’avoir vu grandir, enfant, à cause de son métier de père absent, il lui délivre un hommage admiratif d’avoir su transcender avec brio le handicap de porter un patronyme si lourd à assumer. Johan révèle avec douleur et une pointe de culpabilité l’opération ratée du médecin du Barça qui a laissé le ménisque en vrac de son fils, définitivement. Le chapitre 17 est en fait un passage de témoin à Jordi, successeur et poursuiveur de l’œuvre du père, et notamment la continuation de la Fondation dont il était si fier. La Fondation Cruyff, encore une famille très élargie. Élargie au monde…

Football total, la famille encore…

La famille, c’est aussi celle de l’Ajax. Le club de son papa Manus, de sa mère Petronella qui y bosse à la mort du père et de l’employé Henk Angel, préposé aux pelouses, qui épousera Petronella (Nel) et deviendra son nouveau père adoré. L’entraîneur Rinus Michels sera l’autre père de Johan, celui qui l’emmène chez le médecin en voiture et lui prodigue avec autorité les règles de vie non négociables du footballeur pro. Dans l’ouvrage, Johan confirme, comme on s’en doutait, que c’est à travers les échanges continus et très pointus entre le vieux Rinus et le jeune surdoué de dix-huit ans, que le Football total s’est conçu puis réalisé. À dix-huit ans, déjà, Johan possédait la science du jeu et théorisait d’égal à égal avec son mentor sur la vitesse-mouvement, circulation du ballon, positionnement des joueurs, polyvalence. On est soufflés… Plus intéressant et « totalement » inédit, Johan raconte également comment sa vie de famille, au sens général, a aussi inspiré le Football total : c’est dans le livre, lisez-le... !

Enfin, la famille Ajax, ce sont les supporters. L’amour du public est porté comme une éthique fondamentale définitivement placée au-dessus de ses intérêts pécuniaires (reproche majeur fait à Johan tout au long de sa vie). Le Football total, inauguré par l’Ajax dès les années 60 et magnifié par les Oranje dans les années 70, n’avait pour but unique que de rendre les gens heureux. « Les spectateurs qui avaient travaillé toute la semaine pouvaient profiter le dimanche d’un beau moment de football et nous affichions de bons résultats » , rappelle-t-il au souvenir du grand Ajax naissant de 1965. Quand il deviendra coach de l’Ajax, puis du Barça dans les années 80 et 90, c’est toujours au nom de l’éthique du spectacle que Johan Cruyff proposera du « beau jeu » en guise de divertissement authentiquement populaire. Comme une offrande à tous ceux « d’en bas » …

En 1996, Cruyff n'était pas un grand stratège de la cravate. (Photo Reuters)

En 1996, Cruyff n'était pas un grand stratège de la cravate. (Photo Reuters)

Pardon, réconciliation et héritage

La famille, ce sont aussi les disputes. Au soir de sa vie, voulant recoller les morceaux et partir en paix avec lui-même et avec les autres, surtout ceux avec qui il s’était fâché, Johan s’est fait magnanime. Le chapitre 22 s’étire avec émotion sur l’évocation de ses conflits, parfois très graves, avec Rinus Michels (Rinus s’est opposé à la nomination de Johan comme sélectionneur des Oranje au Mondial 1990), Marco van Basten(opposant à la réforme de l’Ajax dans les années 2010), son coéquipier Piet Keizer (qui l’avait dépossédé en 1973 du brassard de capitaine à la suite d’un vote traumatisant pour Johan qui avait illico quitté Amsterdam pour Barcelone) et son coéquipier et adjoint au BarçaCarles Rexach. Trahi ou incompris par ces personnes, Johan pardonne. Il avait même renoué les fils avec certains d’entre eux, comme il l’avait fait avec Frank Rikjaard, dont la brouille des années 80 s’était muée en partenariat très amical au moment où Johan avait fait nommer Frank comme coach à succès du Barça en 2003.

À la mort d’un individu, sa famille c’est aussi un héritage, la transmission. Pédagogue infatigable, Johan lègue à nouveau et pour la dernière fois ses préceptes du jeu. Les nombreux chapitres 22, 23, 24 et 25 sont une véritable mine, une bible testamentaire sur l’esprit du jeu, décliné avec richesse et simplicité. Des pages absolument passionnantes, car elles fusionnent théorie et pratique : Football total de l’Ajax, organisation de la Hollande 1974, le nouvel Ajax des années 80 quand Johan en devient le coach et l’inspirateur, puis enfin la Dream Team… Textes vivants, truffés d’anecdotes, entre trouvailles tactiques géniales et vacheries incompétentes de ses dirigeants responsables des transferts ratés : Johan voulait Rabah Madjer à l’Ajax bien avant le triomphe de Porto en C1 1987, comme il voulait Zidane en 1995-96 pour le Barça… En rendant hommage à Rijkaard et surtout à Pep Guardiola, Johan est parti apaisé : son héritage, passé entre de bonnes mains, lui survivra comme il se poursuit au Barça, au Bayern, à Manchester City ou à Arsenal.

Et puis il y a le reste... Mais pas tout le reste, au vu des mille vies que Johan a vécues. Dans des pages très éclairantes, il revient sur la Coupe du monde 1974 (il y développe le travers de « l’orgueil qui précède la chute » ), sur la Coupe du monde 1978 qu’il n’a pas disputée (ses regrets sont beaucoup plus forts qu’on pouvait le penser : lisez le livre…), sur son addiction fatale au tabac (et ses penchants quasi suicidaires liés au décès de son père), sur sa folie d’avoir investi dans l’élevage de porcs (80 % de sa fortune y est passée) et comment il a rebondi aux USA, autre chapitre enrichissant de son existence. Vous aimerez cette auto-bio comme vous avez aimé celle de Keith Richards, Life

PAR CHÉRIF GHEMMOUR

 

Johan Cruyff, mémoires – Éditions Solar, 2016 – 426 pages,  18€90.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 18:24

En VO : Il Buono, Il Bruto, Il Cattivo ; The Good, The Bad and The Ugly...

Sortie en France sur les écrans : Mars 1968!

Illustration prise sur senscritique.com

Illustration prise sur senscritique.com

Bande anonce, en VF.

Pour aller plus loin dans cette oeuvre magistrale de Sergio Leone, je vous propose de lire cet article de France Inter sur l'histoire de ce film, et le portrait de chacun des acteurs de cette fabuleuse épopée.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 14:36

Environ 2000 tués côté hongrois dans un carnage que l'Occident a laissé faire, bien plus préoccupé par l'expédition du Canal de Suez

Révolution le 23 octobre, invasion le 4 novembre, rétablissement de l'ordre soviétique le 10 novembre

Pris sur http://estost.photoshelter.com .

Pris sur http://estost.photoshelter.com .

Illustration prise sur http://www.allworldwars.com

Illustration prise sur http://www.allworldwars.com

En complément, je vous propose un article du Bigaro (c'est sûr que ce n'est pas l'Humanité qui allait en parler vu qu'à l'époque, pour le PC et le journal, la révolution était dirigée par des "contre-révolutionnaires", des "hooligans", des "fascistes") qui republie un article du 7 novembre 1956, à la suite de le rencontre entre Pierre Macaigne et deux réfugiés hongrois (des gens que l'on appelait pas encore des "migrants").

La Tragédie Hongroise, Pathé (1956).

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 08:48

Mon Dieu, si tu voyais l'état du Parti Socialiste 20 ans après ton départ...

26 Octobre 2016 : le jour où Dieu serait devenu centenaire

François Mitterrand par Jean-Olivier Hucleux, 1985.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg