Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 12:40
La Une de Centre Presse, Edition Mercredi 2 Novembre 1983.

Quelques petits changements dans le quotidien: tout d'abord, le logo du journal. L'ancien, a traversé les années 1970 mais ne collait plus vraiment avec la nouvelle forme du journal. Le logo arrondi tiendra jusqu'à la fin des années 1990, que l'on peut encore apercevoir sur certaines boites à lettres d'abonnés traversant fidèlement les décennies avec Centre Presse.
Le prix lui aussi grimpe: au début des années 1980, c'est dans l'air du temps. Le journal augmente de 20 centimes passant à 2 Francs 80, soit une augmentation de 8%, la première depuis le 1er avril 1982. Un texte explique cette hausse par les moyens habituels: hausse du prix du papier, des salaires tout ça tout ça, mais aussi par une augmentation de ses ventes, et que cette hausse est une façon de remercier son fidèle lectorat (si si, it's not a joke!).
Enfin, remarquez deux détails sur la Une: tout d'abord, il n'y a qu'une toute petite réclame, qui se trouve juste au dessus des résultats du quarté. Enfin, cette édition date de la veille de la venue du président Mitterrand dans la Vienne. Un faible espace y est consacré, bien que méler au annonces des spectacles: est-ce lié?

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 15:52
Le 11 Octobre 2008, Sur la Place de l'Hotel de Ville de Tours.

Un jour banal à Tours, quand soudain, un homme tire sur les passants armé d'un fusil. 4 morts au final, que l'on retiendra sous le nom de  la "Tuerie de Tours".
Un bien triste évenement, qui précédé de quelques mois la tuerie de la mairie de Nanterre en mars 2002, donnant du pain béni au candidat Chirac pour son unique theme de campagne : l'insécurité.
Une tragédie à ne pas oublier.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 23:07
Un extrait du journal télévisé de 20H de TF1 du 9 Octobre...1983

Tout commence par un intermède d'écran publicitaire plutot sympa, qui sent la vieille école, la meilleure. Et puis tout s'emballe.
Un générique punchy un peu à l'image de la démesure des années 80, l'éternel Jean-Claude Bourret à la présentation, lui qui a écrit tant de livres sur les OVNI et autres phénomènes para-normaux, Bruno Masure en envoyé spécial en direct d'Antony, et enfin, un tacle de Lionel Jospin alors 1er secrétaire du PS (1981-1988) au vieux Georges Marchais. Hélas, on n'a pas la suite du JT...
Une toute autre époque...le bon temps où TF1 était une chaîne publique!

 

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 16:24
Samedi 6 Octobre 2007...
La France est en quart de finale de son mondial Pour avoir perdu son match d'ouverture contre l'Argentine a lasurprise générale, le XV Bleu doit allez affronter les All Blacks à Cardiff.
Les coéquipiers de Dan Carter sont alors archi favori de ce mondial, eux qui ont tout écrasées jusque la sur leur passage, tandis que la France était en pleine Chabalmania.
Et ce soir là, le miracle se produisit, avec un leger en avant pour Michalak.
En France, cris de joie et bieres coulerent à flot; en Nouvelle-Zélande les critiquent tombèrent de toutes part sur les Blacks. Les Bleus ont au plaisir des nation restantes dans la compétition, virés le grand favori.
L'Equipe s'était enflammé en titrant le lendemain: "TELLEMENT FRANCAIS".
On se prennait alors a rever pour la demi-finale de vaincre la perfide Albion.Une lecon de French flair. Ah, qu'il est loin le temps ou l'on se sentait comme étant les maîtres du monde de l'Ovalie...

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 15:57

Le Général de Gaulle présentant la nouvelle Constitution à Paris, Septembre 1958.

Approuvée par référendum le Dimanche 28 Septembre, la V ème République voit officiellement le jour le Samedi 4 Octobre 1958. C'est le plus long des régimes  de l'Hexagone depuis la Révolution Française, juste derrière la III ème République, qui a vécu près de 70 ans (Sept.1870-Juil. 1940).
Née dans la contestation (Algérie, crainte de la dictature,...), elle a réussi à s'imposer, après la IVème qui n'a pas eu le temps de grandir (Oct. 1946 - Oct. 1958), embourbée en permanence dans des crises politiques (décolonisation et instabilité des ministères).
6 présidents, de nombreux gouvernements, quinze années de prospérité. Malgré les crises politiques ou économiques, la Veme a traversé les années tant bien que mal.
C'est dommage que rien ne soit organisé pour fêter cela dignement, mais ce n'est pas vraiment la priorité de l'Etat en ce moment à vrai dire...
De là à dire que l'on se rattrapera pour son centenaire, cela reviendrait à être un peu trop visionnaire.
On verra peut être cela le...Vendredi 4 Octobre 2058!

Longue vie à la V ème!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 20:16
C'était il y a un an, le 23 Septembre 2007. Mon premier match au Parc des Princes l'un des temples du football. Une expérience à vivre. Pour ce "dépucelage" du Parc, Bordeaux a régalé devant une équipe parisienne qui n'en était qu'au début d'une saison moisie, la pire de son histoire dans l'élite française depuis 1974. Cout du voyage: 60€, essence, autoroute et place comprise. Mais ça valait le coup.
Mes deux compagnons du jour, supporters parisiens tiraient la gueule, ce qui est bien normale: 600 bornes en une journée pour voir le numéro de clowns de leur équipe, forcément ça pique. Le retour était calme, enfin les décibels volaient bien bas ce soir là. Mais pour ma part, une joire intérieure immense.

La Une de l'Equipe du 24 Septembre 2007.

Bordeaux s'est, comme la saison précedente, imposé 2 à 0, grâce à des réalisations de Johan Micoud et de David Bellion.

Le résumé du match date d'il y a un an. Style un peu beauf pour le coup, mais il n'y avait pas mieux sur la toile.
Allez les Girondins: une belle saison nous attend!

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 22:49
Bien évidemment, dans les 11 septembre il y a celui de 2001, il y aussi le crime du Chili en 1973 avec Pinochet.
En voici un autre, moins connu, celui de la mort du dissident bulgare Georgi Markov(1929-1978). Homme de lettres il fuit la dictature de Todor Jivkov en 1969, en passant à l'Ouest, et en luttant contre ce régime. Ces critiques répétées vont pousser les services secrets bulgares, soutenus par le KGB, à l'assassiner., d'une manière peu banale.
L'attentat se produira le 7 septembre et Markov décèdera le 11 septembre: les services secrets ont alors réussi leur coup. Explications de Wikipédia.


Des agents de la police secrète bulgare assistés du KGB avaient déjà tenté deux fois de se débarrasser de Markov. La troisième fut fructueuse.

Le 7 septembre 1978 (jour de l'anniversaire de Todor Jivkov), il marchait le long du pont Waterloo qui enjambe la Tamise ; il attendait à un arrêt de bus, de l'autre côté de la rue, lorsqu'il fut heurté à la jambe par un homme portant un « parapluie bulgare ». L'homme s'excusa et partit. Markov dit plus tard aux médecins que l'homme avait parlé avec un accent étranger. Il se rappela également avoir senti une piqûre douloureuse lorsque la pointe du parapluie l'avait touché. Lorsqu'il arriva à son bureau de la BBC World Service, il remarqua qu'une petite boursouflure rouge s'était formée, alors que la douleur du coup n'était pas résorbée. Il parla de cet incident à au moins un de ses collègues. Le soir-même il eut une importante fièvre et fut admis à l'hôpital, où il mourut trois jours plus tard.

 

Après sa mort, les docteurs trouvèrent un petit morceau de platine, d'environ 1,5 millimètre dans son mollet. Deux minuscules trous percés contenaient des traces du poison utilisé (de la ricine.)

Markov ayant exprimé aux médecins la suspicion d'avoir été empoisonné, et vu les conditions mystérieuses de la mort, Scotland Yard ordonna l'autopsie. Les médecins légistes découvrirent un petit projectile sphérique et métallique, de la taille d'une tête d'épingle, niché dans son mollet. Il mesurait exactement 1,52 mm de diamètre et était composé de 90% de platine et de 10% d'iridium. Deux orifices de 0,35 mm de diamètre y étaient percés, formant une cavité en forme de X. Des experts de Porton Down trouvèrent dans l'objet des traces de ricine toxique. Une substance mielleuse empâtait les trous pour former une bulle qui maintenait la ricine dans les cavités. Cet enrobage inédit était créé pour fondre à 37 °C, soit la température d'un corps humain. Quand le projectile fut introduit dans la jambe de Markov, c'est ce qui se produisit, et la ricine fut absorbée dans les vaisseaux sanguins. Même si les médecins qui traitaient Markov à l'hôpital avaient su qu'il avait été empoisonné à la ricine, ils n'auraient rien pu faire car il n'y avait et il n'y a toujours aucun antidote connu à ce poison.

Dix jours avant le meurtre on tenta de tuer un autre dissident bulgare, Vladimir Kostov, de la même manière, dans une station de métro parisienne. Les médecins ont trouvé la même sorte d'objet dans sa peau. Cependant l'enrobage semble avoir été endommagé avant ou pendant l'injection, et seule une infime portion du poison infiltra le sang, ce qui ne provoqua que la fièvre. Kostov rapporta que le coup venait d'un homme qui portait un petit sac, mais pas de parapluie. Cela suggère que le "parapluie" serait une pure invention des médias britanniques. La raison principale est que Markov a vu le parapluie, mais n'a jamais dit que c'est du parapluie que venait le coup. Toutefois les experts légaux confirmèrent que la supposée catapulte devait être très perfectionnée ; une autre raison de croire en un ordre de l'Etat.


Croquis de l'arme utilisée pour assassiner Georgi Markov.

Un article pour compléter l'histoire, trouvé sur sur le site du JDD. Par ailleurs, la loi bulgare classe sans suite les affaires remontant à plus de 30 ans. Il y a donc peu de chances de connaitre un jour l'entière vérité sur ce que l'on peut appeler un crime d'Etat.

Affaire du "parapluie bulgare": Pas de preuve

Trente ans après les faits, la Bulgarie estime qu'il n'existe aucune preuve que l'ancien dissident Georgi Markov a été tué à Londres à l'aide d'un parapluie contenant du poison. Son assassinat le 11 septembre 1978 est resté célèbre sous le nom d'affaire du "parapluie bulgare". Ecrivain, journaliste et opposant au régime communiste, Markov avait quitté la Bulgarie pour passer à l'Ouest en 1969 et aurait été assassiné par les services secrets de son pays.

Pour Luchezar Penev, chef de l'unité des enquêtes criminelles majeures en Bulgarie, aucune preuve ne vient confirmer cette version des faits. Le quotidien bulgare Dnevnik a publié lundi des dossiers de l'ancienne police secrète communiste dans lesquels l'assassin de Markov est identifié sous le nom de code "Picadilly". Ils montrent que l'agent, qui avait suivi un "entraînement spécial", s'est vu décerner deux médailles, a reçu 30 000 dollars et bénéficié de plusieurs congés payés après la mort de Markov.


PS: pour info, le procédé de l'assassinat du dissident bulgare inspirera en 1980 un film de Gérard Oury , Le coup du Parapluie, avec Pierre Richard Gérard Jugnot et Valérie Mairesse. L'arme du crime (qui pour l'affaire Markov, ne sera sans doute jamais retrouvée) sera la même que celle de l'assassinat de Markov: un parapluie noir basique mais avec une seringue à sa pointe remplie de cyanure.
Comme quoi en Bulgarie, il n'y a que des yaourts...
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 20:52
Affiche Munich 1972
Affiche des J.O. de Munich de 1972.

Septembre 1972: alors que l'Allemagne, du moins la RFA, tente de montrer un visage nouvau au monde entier, surtout après la mascarade honteuse des J.O. de Berlin en 1936, la fête olympique vire au cauchemard par la prise d'otages effectuée par le groupe terroriste Septembre Noir.

"The show must go on". Les Jeux se poursuivent donc tandis que les athlètes Israliens sont plongés dans la frayeur victimes de mécanisme géopolitique contre lequel ils ne peuvent absolument rien. Plus de 700 millions de personnes suivent les J.O de Munich en moyenne, grâce à la Mondovision.
En coulisses tout le monde s'active pour gagner du temps, les Allemands souhaitant éviter un bain de sang sur leur territoire.
Et puis le drame se produit au bout de 21 longues heures d'attentes, d'espoir et de désespoir. L'amateurisme des forces allemandes (comme les tireurs d'élites en survet...rouges sur les toits) gravera cette tragédie comme un tournant dans l'histoire de l'Allemagne, d'Israel, de la Palestine et des J.O. : il n'y a dès lors plus aucun temps de paix "moral" sur la planète. La barbarie ne recule devant rien.
A la suite de ce cranage, Israel mettra tout en oeuvre pour retrouver toute personne liée de près ou de loin à ce complot tout au long des années 1970, une sorte de vendetta à long terme, malgré les changements de gouvernements.

Le documentaire qui suit (en 3 parties) retrace les évènements de ce Mardi 5 Septembre 1972. Certaines images d'archives proviennent du film "Les 21 Heures de Munich" (1976), dont le DVD se trouve à la Médiathèque. Un film basculant un peu trop dans le pathos de bas étage, mais qui se trouve néanmoins irréprochable sur les décors et les tenues vestimentaires.

Quelques infos complémentaires:
BONN: capitale de la RFA de 1949 à 1990.
WILLY BRANDT: Chancelier SPD de la RFA d'octobre 1969 à mai 1974.
GOLDA MEIR: Premier Ministre d'Israel de mars 1969 à juin 1974.
SADATE: Président de l'Egypte de 1970 à 1981.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg