Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

Les Dossiers D'antan...

3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 11:36
Mercredi 2 Juillet 1998.
La France retrouve les Italiens en coupe du Monde pour la première fois depuis 1986, lors d'un huitième de finale remporté 2 à 0 au Mexique. Entre temps, les Italiens furent vice champion du monde 94.
En quete d'un titre depuis le Mundial 1982 la Squadra Azzura compte bien  franchir l'obstacle Bleu qui se dresse devant elle, tandis que les Bleus ont eu  à faire face à queqlues carrences offensives face au Paraguay.
La rencontre entre deux "meilleurs ennemis" promettait d'etre serrée, et elle le fut.
Les deux équipes durent en venir au tirs-au but:  malgré un échec de Lizarazu, la Nazzionale est une nouvelle fois victime de cet exercice (la transversale fatale de Di Biaggio), comme lors de la finale du mondial 94 chez les Yankees.
Rendez vous le 8 juillet en demi, face à la Croatie, pays très jeune mais qui se révèle comme LA SURPRISE de ce Mondial 98, avec son attaquant jouant à Madrid, Davor Suker.







Partager cet article
Repost0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 13:03
28 JUIN 1998
A Lens France Paraguay, 8 eme de finale du Mondial 1998.
Comme lors de sa dernière coupe du monde (Mexique 1986), la France atteint les huitèmes de finale, en rencontrant cette fois le Paraguay de Chilavert (son gardien emblématique), qui a terminé deuxième de son groupe.
Ce match inaugure aussi le principe du but en or, qui, dans le cas d'une prolongation, donne la victoire a la première équipe qui marque, quel que soit le score.
La ferveur populaire s'amplifie chaque jour dans le pays le rêve de victoire finale commençant a prendre forme.
Au cours de match qui se joue sous le soleil (à Lens c'est quand même notable) les Bleus ont du mal à concrétiser leur occasion, entre manque de réussité et vis à vis avec un grand gardien.
De plus Zidane est contraint d'etre sur le banc purgeant son deuxième match de suspension, pour avoir comis une faute volontaire sur un saoudien lors des match de poule.
Il a fallut des prolongations et un coup magistral du Président, alias Laurent Blanc (défenseur central), pour mettre la balle au fond des filets à la 114 eme minute et ainsi évitée soit les tirs aux buts soit une défaite.
Rendez vous en quartpour un match contre l'Italie les Transalpins n'ayant alors plus battu la France depuis le Mondial 1978,à Mar del Plata.
Un quart au Stade de France qui promet d'être serré...




Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 13:07
Mercredi 24 Juin 1998 en après-midi.
Pour le seul match de la France à Lyon c'est une équipe B (qui n'est pas moche non plus) que Gerland a le plaisir de voir jouer sur son terrain.
En face le Danemark de Schmeichel, des frères Laudrup, pays qui reste le champion d'Europe surprise de l'Euro 1992.
Mais rien y fait: la France s'impose meme pur le match des coiffeurs, sous un très beau soleil rhodanien, dans un stade archi comble.
La France termine première de son groupe avec 9 points , 9 buts marqués, 1 encaissé.
Tout le monde a alors les yeux rivés sur le 8 eme qui opposera la France au Paraguay, à Bollaert, à Lens. Tout les rêves sont permis...




Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 13:57
C'était le Mardi 20 Juin 2006 à l'Assemblée Nationale, lors des questions au gouvernement.
Alors que le Premier ministre a vécu un premier semestre 2006 catastrophique avec le CPE, l'affaire Clearstream (qui est toujours en cours) tout comme les délits d'initiés d'EADS, voici que le premier ministre s'emporte envers Hollande, et plus globalement envers la gauche dans son ensemble, avec cette phrase qui va mettre le feu aux poudres au sein de l'Hémicycle:


"Je dénonce la facilité et je dirais même en vous regardant, la lâcheté la lâcheté qu'il y a dans votre attitude".

L'UMP se trouvait alors dans un contexte de tensions profondes, bien que la plupart des regards soient tournés vers les présidentielles de 2007, en ces mois de crépuscule des années Chirac.
On retrouve comme acteur de l'époque le chiraquien (canal historique) Jean-Louis Debré dans le role du modérateur.
Villepin sera alors critiqué à droite et à gauche pour cette déclaration, beaucoup de monde lui conseillent de prendre des vacances...


Libération, Mercredi 21 Juin 2006.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 14:03
Non ce n'est pas un scoop. C'est dans le passé qu'ils sont venus.
C'est arrivé à deux reprises, en 1973 et le 19 juin 1974, aux Arènes de Poitiers. A l'époque, le groupe était en pleine ascension (l'album Dark Side of the Moon était déjà sorti), si bien que plus de 12000 personnes ont alors payé la modique somme de...26 Francs pour assister à cette représentation.
Inimaginable aujourd'hui...
Ca a tellement bien marché que leur imprésario a terminé au Tribunal de Poitiers en novembre 1976 pour fraude fiscale...
La Nouvelle République, Vendredi 21 Juin 1974.

Centre Presse, Novembre 1976.
Partager cet article
Repost0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 20:15
10 ans. Les temps changent. Que dire de plus...par rapport à aujourd'hui...
Ce qui est sur c'est que Thuram ne jouera plus pour la France, lui qui avait commencé arrière droit.
Retour sur le deuxième match de la poule C de 98 (qui a mieux tourné pour nous) avec le premier match des Bleus au Stade de France au cours de cette compétition.



Partager cet article
Repost0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 21:28
Vendredi 12 Juin 1998: l'Equipe de France s'apprete à débuter le premier de ses trois matches de poule, au cours du Mondial 1998. La France entame la Coupe du Monde à domicile.
Inventée en 1930 par Jules Rimet (qui a eu le droit à sa mascotte avec Footix), la coupe du monde se déroule en France pour la seconde fois de son histoire (la fois précédente, ce fut en 1938, trophée remporté par l'Italie) se déroule en France. Donnée à la France en 1992, une semaine après le bide de la France à l'Euro 92 l'organisation du mondial a été à l'origine de la construction du Stade de France, et de la modernisation de plusieurs stades.
Après des polémiques sur la sélection de Aimé Jacquet (notamment avec L'Equipe), la France entre dans la danse de la compétition qui s'était ouverte au Stade de France, avec une défaite de l'Ecosse face au Brésil 1 à 2, alors champion du monde en titre.
Et puis, au Vélodrome de Marseille, les Bleus partent à l'aventure face à l'Afrique du Sud:
FRANCE 3 - 0 AFRIQUE DU SUD  




Partager cet article
Repost0
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 16:43
C'était il y a trois ans: le texte Giscard (pour une fois qu'on ne parle pas de lui pour les Seventies...) était rejeté 55%.

 

LE TCE , envoyé à tous les Français, que Groland proposait de recycler comme papier à cheminée, écrase mouche, cale à meuble. Peu nombreux sont ceux qu'ils l'ont lu en entier...

 

Le référendum Chirac sur le TCE a pris du plomb dans l'aile au fur et à mesure que les mois de campagne s'écoulait. Le PS, par référendum interne avait opté pour le OUI à environ 60% des suffrages. Mais les 40% ne se sont pas tus pour autant à l'instar des Mélenchon, Emmanuelli et et et surtout Lolo Fabius, avec notamment son fameux plan B. Hollande, alors élu homme politique de l'année 2004 pour ses victoires électorales successives (régionales, européennes et interne) ne pouvait que constater les dégâts, à l'intérieur d'un parti profondément divisée sur ce texte: avancées, compromis, néolibéral, chaque leader politique avait son adjectif pour qualifier ce texte.
A droite, les souverainistes type Dupont-Aignant y étaient opposés, même si la chute du OUI dans les sondages a étrangement coïncidé avec l'entrée en campagne de JPR avec son fameux:

 


 

Propos pour l'Histoire:
"WIN THE YES, NEED THE NO TO WIN, AGAINST THE NO!"
Jean-Pierre Raffarin, Premier Ministre,16 Avril 2005
 
Et puis la campagne s'est accélérée, les courbes se sont renversées, les tenants du non sentant la victoire se rapprocher: dans les NONISTES, figuraient (pour des raisons différentes bien entendu) l'extrême gauche, les communistes, une part des socialistes, les souverainistes, et l'extrême droite.
Ainsi, le 29 Mai 2005 à 22H sur France 2:
   
A 55%, les Francais rejettent le TCE, les Pays Bas faisant de même 3 jours plus tard: le projet Giscard devait à son tour rejoindre les grands vaincus de l'Histoire, tout étant à recommencer.
Les OUI tiraient la gueule ce soir là, les NON sentaient venir des lendemains qui auraient du chanter, mais quelle chanson: celle du FN ou celle de la LCR???
C'est finalement un fado (oui bon d'accord, mais c'est le Traité de Lisbonne qu'on a eu finalement ), plutôt qu'une musette souverainiste ou qu'un chant révolutionnaire et populaire.


La Une de Libé, le 30 Mai 2005

Pour conclure cet article (le mot post ne passe pas), voici l'analyse intéressante de Serge July, dans l'édito du lendemain du référendum perdu ou gagné selon les points de vue.

 

"Chef-d'oeuvre masochiste
 
    Ce sont des cris de douleur, de peur, d’angoisse et de colère que l’électorat de gauche a poussés dans les urnes, à l’occasion du référendum, face à la course folle du monde et face à l’incurie des hommes qui nous dirigent depuis plus de deux décennies. Comme en pareil cas, il fallait des leaders d’occasion qui nourrissent ce désarroi national. Les uns ont surenchéri dans la maladresse, les autres dans les mensonges éhontés. A l’arrivée, un désastre général et une épidémie de populisme qui emportent tout sur leur passage, la construction européenne, l’élargissement, les élites, la régulation du libéralisme, le réformisme, l’internationalisme, même la générosité.
    Tous les référendums emboîtés les uns dans les autres ont été perdus par l’Europe. Référendum sur l’élargissement. Entre le spectre turc qui désignait sans ambages les musulmans, et le malheureux plombier polonais, les étrangers ont été invités à rester chez eux. Le Pen xénophobe, c’est son fonds de commerce, mais que des dirigeants de gauche fassent campagne sur ce terrain comme Chirac en 2002 sur l’insécurité, on croyait cette xénophobie-là impensable...
    Référendum sur les élites. Les élites gouvernementales, les élites bruxelloises, les médias sans exception, et tous ceux qui plaidaient pour un système de décision autorisant l’émergence d’une Europe politique : ce sont tous des partisans de la France d’en haut, que la France d’en bas entend évidemment corriger, sinon raccourcir. La France d’en haut et la France d’en bas, c’est le duo bien connu de toutes les périodes populistes. Référendum sur le libéralisme. Que des dirigeants de gauche, et à peu près toute la classe politique, aient accepté de délayer à longueur d’argumentaires les tracts d’Attac, à la manière de François Mitterrand plaidant pour la rupture avec le capitalisme dans les années 70, on est en plein délire, plus de trente ans après et après les succès que l’on sait.
  Cette année, on ne parlait plus de capitalisme mais d’un mot qui s’en voulait le synonyme absolu : le libéralisme. Cette fois, il fallait se prononcer pour ou contre la concurrence, pour ou contre la mondialisation. Référendum sur la France. La France existe puisqu’elle est capable toute seule de renverser la table européenne ! À genoux les Européens devant notre non ! Ce mensonge sur la renégociation à laquelle toute l’Europe devrait se prêter, il y a eu des responsables politiques pour le faire croire. Ou la France revotera ou l’Europe politique, c’est fini, parce que le risque au renoncement de l’ambition politique européenne est en plein essor. Référendum sur le social. Le socialisme dans un seul pays est pour bientôt ! L’Europe est pourtant le seul espace social de la planète que la charte des droits sociaux devait renforcer. Foutaises ! A en croire certains, c’était en réalité le quartier général de l’ultralibéralisme, et il est démasqué.
    Il fallait pour faire ce chef-d’oeuvre masochiste, outre les habituels souverainistes, une classe politique élevée par des autruches, portée aux mensonges depuis de nombreuses années, des incompétents notoires à la manoeuvre dont un Président en exercice, et des cyniques en acier trempé dont un ancien Premier ministre socialiste.
    Les Français savent d’expérience que notre pays va mal. Malheureusement, il va encore plus mal ce matin."
Partager cet article
Repost0

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg