Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

Les Dossiers D'antan...

25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 09:38

Vengeance-Alcoolisee-VOITURE-CONTRE-BAR.JPG

Pour se venger de Mme Ricard, une commerçante installée 14, rue de Rivoli, qui lui avait refusé à boire, un homme, pris de boisson, est venu défoncer la devanture d'un café en lançant son véhicule sur le trottoir.

 

"Il était 23 h 45, l'autre soir, quand un homme très excité, parlant très fort et agitant une liasse de billets, est entré dans mon établissement, me demandant à boire. Par trois fois, aidée du garçon, j'ai fait sortir l'individu. Au moment de la fermeture, alors que je le croyais parti, il est revenu avec sa voiture qu'il a placé sur le trottoir, juste en face de ma devanture. Gesticulant toujours, il a soudain embrayé et a défoncé la porte vitrée du café".

C'est alors, au bruit des vitres brisées, que M. Ricard, le patron de l'établissement, est venu prêter main-forte à sa femme. Il essaya d'arrêter le conducteur irascible, mais celui-ci parvint à prendre la fuite, mais non sans dommage. En effet, pour tenter de l'arrêter, Julion, le garçon de l'établissement, cassa le pare-brise de l'automobile avec un balai. Mais en vain, l'homme disparut en direction de la place du Châtelet. Seul le numéro de son véhicule a pu être relevé et transmis aux enquêteurs.

 

Centre Presse, Janvier 1965.

Partager cet article
Repost0
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 08:28

Panneau-ALAIN-CLESSE-POITIERS.JPG

Au croisement du Viaduc Léon-Blum et de l'Avenue de Nantes, Poitiers, Jeudi 6 Février 2014.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 08:43

Chat-sut-comptoir-bar-fromentine.JPG

Petit-chat-bar-fromentine.JPG

Fromentine (85), Lundi 28 Octobre 2013.

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 09:21
FRANCE
A la télé française, un réveillon qui passe mal
Au soir du 31 décembre, un Suédois qui fête le nouvel an en France tombe sur le programme de la télévision publique. Témoin du traitement réservé aux femmes sur le petit écran, il regagne son pays... troublé.

En France aussi, c'était le réveillon du 31. Nous bûmes donc du cognac (nous étions à Cognac), avalâmes quelques douzaines d'huîtres et nous installâmes devant la télévision en attendant les douze coups de minuit.

A en croire les chiffres publiés le lendemain, près d'un téléspectateur français sur trois fit de même et suivit un spectacle de cabaret de quatre heures agrémenté de numéros d'acrobatie, de magie et de danse.

Diffusée sur France 2, une chaîne du service public, l'émission en question était animée par Patrick Sébastien, un amuseur de 60 ans reconnaissable à sa longue crinière grise, à sa veste de smoking blanche et à la place d'honneur qu'il s'attribue, reflet d'un narcissisme débordant.

"Mon épouse veut changer de chaîne"

Fidèle à son goût de la chair fraîche, Patrick Sébastien – qui dit de son cabaret qu'il est "le plus grand du monde" – ouvre le spectacle au milieu d'un cortège de filles aux seins nus arborant bas résille, plumes au derrière et panache écarlate sur la tête. L'émission est dédiée à toutes les femmes.

Mon épouse veut changer de chaîne, mais je la convaincs de tenir bon. Il faut s'imprégner de tous les détails si l'on veut pouvoir prendre du recul.

Patrick Sébastien a été condamné pour avoir tenu des propos racistes et insulté des agents de la force publique en service, ce qui ne semble pas avoir entamé sa popularité. Il anime régulièrement ses cabarets sur France 2, et le directeur de la chaîne en personne est intervenu dans l'émission pour souhaiter une bonne année à tout le monde.

Après son discours d'ouverture au milieu de filles dénudées, Patrick Sébastien s'installe à une table située devant la scène, pour y présenter les différents numéros. A ses côtés, un éventail de personnalités féminines, toutes tirées à quatre épingles. Pour les remercier de lui servir d'otages et de le laisser les appeler "mes filles !", lesdites invitées ont droit à une promotion en bonne et due forme de leurs activités respectives, qu'il s'agisse de la publication d'un ouvrage ou de la participation à une autre émission.

Un spectacle lamentable

Sur scène, les meilleurs numéros sont ceux d'un cirque de Pékin. Les pires sont le fait de personnages qui, à en croire la présentation qui en est faite, semblent être de proches amis de Patrick Sébastien, lequel qualifie chaque prestation d'un : "C'est magnifique !"

Oui, je sais que la chaîne publique danoise DR2 a diffusé, voilà quelque temps, une émission dans laquelle deux hommes s'amusaient à juger l'anatomie de femmes en tenue d'Eve qui se tenaient debout devant eux sur le plateau. Mais l'émission n'était pas conçue pour durer et pouvait d'une certaine manière être qualifiée de culturelle – il ne s'agissait pas, comme ici, d'une émission de divertissement récurrente et grand public.

Pour le Suédois que je suis, ce réveillon du nouvel an fut donc une expérience troublante. Et le spectacle lamentable qui a ce soir-là captivé tant de Français – et nous-mêmes – permet de tirer deux conclusions simples : la première est que la Suède est en comparaison un pays égalitaire, comme en témoignent nos émissions de télévision, respectueuses des deux sexes.

La seconde est que ce que l'on appelle le "service public" est un concept fourre-tout qui n'oblige à rien et dans lequel on met ce que l'on veut.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 09:21

 

 


Ce qu'ils sont devenus 20 ans après

Devin Ratray : "Buzz"

home_alone_cast_then_now_07 

 

John Heard : "Peter McCallister"

home_alone_cast_then_now_08

 

Catherin O'Hara: "Kate McCallister"

home_alone_cast_then_now_09

 

Macaulay Culkin : "Kevin McCallister"

home_alone_cast_then_now_01

 

Daniel Stern : "Marvin Merchants"

home_alone_cast_then_now_02

 

Michael C. Maronna : "Jeff"

home_alone_cast_then_now_03

 

Roberts Blossom :  "Marley" (mort en 2011)

home_alone_cast_then_now_06

 

Joe Pesci : "Harry Lime"

home_alone_cast_then_now_05

 

Gerry Bamman : "Oncle Frank"

home_alone_cast_then_now_04

 

Photos empruntées sur le site nerdalors.fr

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 07:33
Le Billet politique d'Hubert Huertas
Actualité Le Billet politique d'Hubert Huertas

Syndiquer le contenu par Hubert Huertas

 


Niort, Poitiers, Limoges, Châlons en Champagne, Vitry-le-François, Saint-Quentin, Tulle, c’est l’histoire d’une rumeur qui se répand dans les campagnes électorales. Elle raconte que les maires, ou les candidats, auraient reçu de l’argent en échange « de noirs venus de Seine-Saint-Denis »…

       C’est le journal Le Monde dans son édition d’aujourd’hui qui rapporte cette affaire emblématique. Elle court depuis deux ans, sous des formes voisines mais variables, dès que se profile une élection. Le Maire PS de Niort, Geneviève Gaillard vient ainsi de porter plainte pour « Préjudice causé à l’autorité publique par des assertions mensongères constitutives d’injures ».

       Chez elle, la « Rumeur du 9-3 », comme on l’appelle, raconte que le Conseil municipal a accepté le transfert de populations de couleur en échange de subventions…

       A Châlons-en-Champagne, au moment des législatives de 2012, c’est l’UMP Benoist Apparu qui avait été accusé de profiter du Ministère du Logement qu’il occupait alors pour installer des familles venues du même département. La rumeur a disparu après les élections, mais elle est revenue quand Apparu a annoncé sa candidature à la Mairie, elle se développe, et se fait plus précise. L’ancien Ministre aurait obtenu une délibération pour offrir des permis de conduire gratuits aux nouveaux arrivants, un immeuble entier serait bientôt construit, un train rempli de 400 noirs serait sur le point d’entrer en gare.

       Benoist Apparu a porté plainte, lui aussi, comme le socialiste Alain Clayes, à Poitiers, accusé d’avoir financé un viaduc vers Paris en échange d’étrangers, toujours venus de Seine-Saint-Denis.

       A Limoges, Alain Rodet, maire PS, a été soupçonné de bâtir un centre aquatique selon le même procédé. A Tulle, le maire PS Bernard Combes se prêterait à un transfert de population pour rester au niveau des quinze mille habitants, et ne pas perdre ses dotations. Il aurait même touché 3000 euros par tête de la part de l’Etat.

       Partout le même fantasme, des étrangers avantagés, des noirs de préférence, amenés en douce sur le dos des honnêtes gens. Qui colporte ce récit, et l’entretient, et l’embellit, à coups de tags, ou de révélations promises à la presse locale ? Nul ne le sait, mais le fait est là, et il doit alerter.

       Il est admis que les politiques, surtout de gauche, ont souvent joué les autruches en niant les problèmes d’intégration, ou en les criminalisant, à coups d’accusations morales contre ceux qui les subissent au quotidien.

       Mais cette histoire démontre aussi que cette vérité officielle, selon laquelle le racisme au fond n’existe pas, peut en cacher une autre, qui prouve hélas qu’il a de beaux restes, ou de belles résurgences, et que si le débat délicat sur l’immigration exige de ne pas fermer les yeux, ses dérives, ses fantasmes, ses préjugés, ses haines, imposent de les garder ouvert…     

 

France Culture, Le Billet Politique d'Hubert Huertas, Mercredi 16 Octobre 2013.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 08:24

Mireille-Mathieu-Brejnev-Giscard-1977.JPG

Légende: Parmi les invités du grand dîner de cent cinquante couverts donné par le président Giscard d'Estaing à son hôte soviétique, il n'y avait pas que des personnages de la diplomatie et du monde des affaires. Il y avait aussi des artistes et, en particulier la chanteuse Mireille Mathieu, dont tout le monde sait qu'elle est très populaire en Union soviétique.

Notre photo: M. Leonid Brejnev serre la main de notre chanteuse nationale. (Photo A.F.P.)

Centre Presse, Juin 1977.

Le colonel Kadhafi et le premier ministre Vladimir Poutine, Moscou, Lundi 3 Novembre 2008.

Mireille Mathieu reçoit des mains du président Medvedev l'Ordre de l'Amitié, à Moscou, le 4 novembre 2010 (Source: purepeople.com)

 

Bonus vidéo:

Mireille Mathieu qui interprète l'Hymne de Moscou (2013).


 
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 08:11

Scoop-Beckham-pomme.JPG

Dans Public (ou Closer), Eté 2013.

Partager cet article
Repost0

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg