Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 09:31
Samedi, le Cluricaume fête ses 20 ans

Le programme de samedi, pris sur la page facebook de l'évènement (tout comme l'illustration)

 

Bon alors, le planning de l'anniversaire ce samedi est:

14h00 - Ouverture du clu, avec des animations et jeux pour les enfants: déguisements, bonbons, concours de puzzle en moufles, pinata, etc. Venez avec vos enfants concus grace a l'ambiance unique du Clu... :)

18h00 : Apero diniatoire offert pour tous (merci la Brasserie du Marché !)

21h00 : Concerts XxX, & Les Cluri-Brothers (le groupe unit qu'une seule fois il y a 5 ans pour la dernière soirée de Mohsieuh Papail :)

Plus tard : DJ Korto & Johnny Bionic nous feront danser jusqu'a tard (et oui, on fermera plus tard que d'habitude)...

Invités-speciaux : les anciens serveurs du clu vous serviront des bieres pendant la soirée (avec quelques surprises)

VOILA !
A samedi !

Le Cluri, Février 2012.

Le Cluri, Février 2012.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 18:33

Plus vieux jeu radiophonique de France, populaire et gratuit, le Jeu des 1000 euros vous attend durant ces deux jours dans notre département!

Loudun, Espace René Monory, 11 Octobre 2012.

Loudun, Espace René Monory, 11 Octobre 2012.

Mercredi 7 Décembre

MIGNE-AUXANCES

Salle Jean Ferrat

Sélection et enregistrement à partir de 18h30

Jeudi 8 Décembre

VOUNEUIL SUR VIENNE

Salle Georges Angéli

Sélection et enregistrement à partir de 18h30

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 10:28

Où comment le maître du suspens s'essaie, avec succès, au très difficile exercice du voyage dans le temps

22/11/63 de Stephen King : forcément le livre du jour

Le pitch :

22 novembre 1963: 3 coups de feu à Dallas.
Le président Kennedy s'écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous si vous pouviez changer le cours de l'Histoire?

2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d'une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d'un cancer. Une "fissure dans le temps" au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d'empêcher l'assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d'un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d'une jolie bibliothécaire qui va devenir l'amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu'altérer l'Histoire peut avoir de lourdes conséquences...
Une formidable reconstitution des années 60, qui s'appuie sur un travail de documentation phénoménal. Comme toujours, mais sans doute ici plus que jamais, King embrasse la totalité de la culture populaire américaine.

(Résumé pris sur Babelio.fr)

 

Certes c'est un gros morceau (plus de 900 pages pour l'édition Albin Michel), mais à la lecture de cette oeuvre, on peut imaginer l'énorme quantité de travail, de recherches qui fut nécessaire à l'auteur pour parvenir à nous proposer ce voyage hors du commun, avec le souci du détail de cette Amérique au tournant des années 1950-1960. Pour tout vous dire, à un moment de la lecture, j'ai eu envie de rendre dans un dinner (et j'y suis allé)!

Parfois agrémenté de passages redondants, voire cul-cul la praline, Stephen King (aka Stéphane Roi pour les ultras francophones) nous offre une véritable aventure qui me donne particulièrement envie de découvrir la série éponyme tirée du livre (un film eut été bien trop court pour développer les époques, les relations entre les personnages,...).

Le passé est tenace, il ne veut pas être changé.

22/11/63

Le but de Jake, qui tout en vieillissant de ses voyages dans le temps, dans la mesure où son horloge naturelle continue de tourner, est d'empêcher l'assassinat du président Kennedy. Mais, tout au long du livre, revient en permanence cette interrogation: l'Histoire accepte-t-elle d'être modifiée?

Les amateurs de la trilogie de Back To The Future n'en douteront pas. D'ailleurs, le Doc détruit, pour notre plus grande tristesse, la DeLorean car il sait à quel point les conséquences de la moindre modification du passé peuvent être dramatiques (sans parler de la fameuse et non moins fumeuse "rupture du continuum espace-temps").

Toutefois, quelque part dans cet ouvrage, on retrouve cette petite musique, que l'on commence à entendre depuis un certain temps et de plus en plus fort, du "c'était mieux avant". Il n'est pas très dur de se rendre compte que Stephen King, apprécie par certains côtés, le crépuscule des fifties, sans pour autant omettre de parler discriminations raciales,environnement,..., et qu'il a un gros faible, pour le président Kennedy, qui est surtout rentré dans l'Histoire pour avoir été un bon communicant et avoir fini avec deux bastos dans le corps, image connue dans le monde entier, ou presque.

Une fois encore, c'est du très grand King: faites vous plaisir et jetez vous à corps perdu dans cette lecture!

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 12:28
Twitter de FR3 Poitou-Charentes, 21 Novembre 2016.

Twitter de FR3 Poitou-Charentes, 21 Novembre 2016.

"Enorme incendie": non non et non. Certes la fumée était épaisse, cela pouvait être impressionnant, mais en aucun cas, et heureusement, on pouvait le qualifier d'énorme. Parce que les mots ont un sens. Et que s'il avait été "énorme", alors là, d'une part le TAP (Théâtre Auditorium de Poitiers) aurait véritablement été en sale état, et surtout, l'air aurait été véritablement irrespirable en ville.

Mais bon, dans la course aux clics, c'est quand même plus vendeur que de titrer simplement: "Poitiers: un incendie embrase le TAP"

Définition du mot  ENORME

Qui a des dimensions, une importance impressionnantes, qui est en quantité colossale ; gigantesque

Larousse

Twitter de Sud Ouest La Rochelle, 21 Novembre 2016.

Twitter de Sud Ouest La Rochelle, 21 Novembre 2016.

Alors non, le TAP n'est pas "ravagé". Voici ce qu'en dit le compte twitter du TAP ce lundi matin.

Le bâtiment n'est pas touché, l'équipe est en sécurité, les pompiers font leur travail. On vous tient au courant.

Une fois encore, l'incendie, qui n'était pas énorme, était impression par la fumée qu'il dégageait, certes la façade est noircie, oui, il y a un cratère causé par l'explosion, mais non, le bâtiment n'est pas en ruine, et il pourra de nouveau être utilisé très prochainement. D'ailleurs la rédac' de Sud Ouest La Rochelle devrait savoir faire la part des choses, car je n'imagine pas un seul instant qu'on y ait oublié l'incendie, qui lui était "énorme", qui a "ravagé" l'Hôtel de Ville...de La Rochelle en juin 2013.

Tout cela pour dire que dans le fait divers, la course aux gros titres plus alléchants les uns que les autres ne rendent service à personne, et ne grandissent absolument pas celles et ceux qui s'en servent sans retenue.

Critiquer le "journaliste-citoyen" parce qu'il fait la même chose: cela peut s'entendre. Mais qu'une structure d'informations professionnelle tombe elle aussi dans le panneau, cela n'a pas lieu d'être.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 09:12
The Economist, Décembre 2015.

The Economist, Décembre 2015.

Qu’est-ce que le populisme ?

Béatrice Bouniol, le 11/11/2016 à 15h47

JOURNAL DE LA PRIMAIRE J-9. Après l’élection de Donald Trump et les réactions des candidats, retour sur le sens historique et politique d’un terme ambigu.

 

 

« Un mot épouvantable » qu’utilisent les élites pour désigner de manière péjorative le vote de la « majorité silencieuse » dont il se veut le porte-parole. Mercredi 9 novembre, Nicolas Sarkozy a fait de l’élection du candidat républicain à la Maison-Blanche l’occasion d’une nouvelle confrontation avec son principal adversaire, Alain Juppé, qui de son côté a alerté les Français contre « la démagogie, l’extrémisme et le populisme ».

Devenu omniprésent dans les analyses des experts comme dans les médias, le terme « populisme » est d’autant plus difficile à définir qu’il est parfois employé pour signifier des réalités radicalement différentes.

Un mot-valise

« Le populisme, c’est l’expression d’un peuple à l’inconditionnel, résume l’historien Jean-Pierre Rioux. Selon ses partisans, le peuple est inné, premier, ne se trompe jamais et a toujours vocation à devenir un martyr des dominants et des élites. C’est la cause du peuple à l’état brut ».

Désignant une attente excessive, qui viserait une action politique instantanée, presque magique, le mot est aussi régulièrement employé par les hommes politiques pour dénoncer un comportement, disqualifier leurs adversaires ou les opinions qui ne leur sont pas favorables.

« Le terme sous-tend une manière très connotée de dépeindre le peuple comme une multitude, une populace, qui "veut tout et tout de suite", d’autant que les nouvelles technologies permettent de donner son avis en permanence, analyse Olivier Ihl, historien des idées politiques, et s’opposent aux élites politiques, qui feraient, elles, preuve de patience et de sagesse. »

Une origine déjà ambiguë

Au XIXe siècle, il émerge au sein de deux mouvements que tout semble opposer : d’un côté, en Russie, dans les années 1860, les narodniki, en « allant au peuple », rêvent de restaurer une communauté perdue. « Ce sont des intellectuels, plus tard à leur tour vilipendés par les populistes, qui appellent à sauver le peuple affamé par le tsar », poursuit Jean-Pierre Rioux.

De l’autre, aux États-Unis, dans les années 1890, « des farmers qui se sentent dépossédés et ne joignent plus les deux bouts, ne comprennent pas le rôle que l’État fédéral veut jouer dans leurs affaires. C’est un populisme social, qui s’éteint dès que le système apporte les bonnes réponses économiques ».

Populisme à la française

Tout au long du XXe siècle, le populisme à la française est l’héritier d’une difficulté politique spécifique, venue de la Révolution française : exprimer le peuple. L’article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme affirme en effet que la souveraineté ne lui revient pas mais relève intrinsèquement de la Nation, transformée en République.

« Les formes de démocratie représentative que nous avons inventées, malgré l’instauration du suffrage universel, n’ont pas permis de fonder une politique du peuple », conclut Jean-Pierre Rioux, au sens de réaliser l’idée d’égalité inscrite dans les textes fondateurs ». D’autant que la dérégulation mondiale comme la crise économique ont laminé les conditions d’existence de pans entiers de population, terreau social d’un regain populiste.

Pathologies de la démocratie

C’est la première « pathologie contemporaine de la démocratie », d’ordre social, dont profitent ces mouvements, selon Olivier Ihl. L’égalité proclamée, une voix un vote, est utilisée dans les urnes par ceux qui sont en grande souffrance, qu’elle soit réelle ou fantasmatique. Ce moment du vote, « de grand recueillement où personne n’a de compte à rendre et où chacun peut être tout-puissant », représente finalement la dernière manière d’exprimer cette égalité théorique en renversant la table.

La seconde pathologie de la démocratie, à l’origine du regain populiste, est institutionnelle, marquée par la clôture d’une classe politique professionnelle, « se conduisant de manière parfois amorale et illégale, rechignant à voter contre ses intérêts comme le montre l’échec de la réforme du non-cumul des mandats en France, menant des relations souvent troubles avec les élites médiatiques. »

 

La Croix, Vendredi 11 Novembre 2016.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 12:48
J'ai eu la chance d'aller au Musée de Louis (de Funès)

C'est un peu paradoxal ce que je vais vous dire, mais si vous aimez Louis de Funès, je vous recommande d'aller dans la Loire-Atlantique pour y visiter son musée. Quoi de paradoxal à exprimer une recommandation de visite d'un musée? Eh bien tout simplement que le problème, car c'en est bien un, c'est que dans quelques jours, le 30 octobre, ses portes, en l'état actuel, vont définitivement fermer.

Non pas par manque de visiteurs, non pas à cause d'une mauvaise gestion, mais simplement car le propriétaire des lieux (la famille de Funès a vendu en 1986 le château de Clermont, acquis en 1967, après le décès de l'acteur) , souhaite mettre un terme à la location de l'espace. N'étant pas possible pour l'association de réunir l'ensemble des fonds, elle se voit dans l'obligation de déménager. Et c'est bien triste.

Je suis, depuis ma petite enfance, fan de l'acteur. J'avoue que je connaissais moins l'homme, qui y gagnerait beaucoup cela dit, étant à l'opposé de ses rôles. La visite de ce lieu est divisé en plusieurs espaces chronologiques. Une première partie de sa naissance aux années 1950, une seconde sur les années 1690, et enfin la dernière sur les années 1970 et 1980. Une dernière pièce propose la diffusion en boucle de personnes ayant cotoyé l'homme au Cellier, en Loire-Atlantique.

Peut-être que le musée aura une seconde vie, ailleurs. Mais dans le château, reconverti en logements dont l'exceptionnelle roseraie a hélas disparu, c'était un plus: on se trouve véritablement sur les terres de Louis de Funès, celles dont il fut le propriétaire pendant un peu plus de 15 ans.

Enfin, vous ne verrez pas de photos du musée sur le blog car les photos y sont interdites. Et j'ai lutté contre moi-même pour résister à la tentation. On y voit des affiches, des vidéos, des objets, des lettres, des médailles, des récompenses, des photos, des archives de presse, bref, au fond, c'est un véritable voyage à travers les 30 glorieuses que l'on effectue.

Alors de grâce, si vous y allez, surtout ne traînez pas. Et allez-y dès l'ouverture sous peine de rester à la porte.

Je remercie Demoiselle R. pour la qualité exceptionnelle de son tarin pour cette fine trouvaille.

Le Cellier, Vendredi 21 Octobre 2016.

Le Cellier, Vendredi 21 Octobre 2016.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 10:03

Fondée par Colbert du Terron sur ordre de Louis XIV en 1666, la cité rochefortaise a aussi fêté les 50 ans du film de Jacques Demy, Les Demoiselles de Rochefort

Les festivités des 350 ans de Rochefort sur Mer (17)

Mercredi 24 août

18h30 : Conférence de Frédérick Anquetil, Aunis 1757 : l'Expédition Secrète, un épisode de la guerre de Sept Ans (ou comment une menace britannique a failli détruire Rochefort)" à l'Ancienne Ecole de Médecine Navale

 

Jeudi 25 août

18h30 : Conférence de Adam Hodges-Claire :"Reconstituer l'habit du marin au XVIIIe siècle", à l'Ancienne Ecole de Médecine Navale

​Vendredi 26 août

Campements sur le site de la Corderie Royale

17h : Déambulation 1900

Parcours : départ place Colbert, rue de la République, Corderie Royale, Hermione, retour place Colbert

18h30 - 20h : Spectacle musical de Frédéric La Verde et de Bilout autour de Pierre Loti

20h30 - 21h : Défilé des vêtements de nuit 1900 par l’association Royan Belle Epoque

21h - 23h : Spectacle de danse orientale

 

Samedi 27 août
Matin

10h - 20h : Ouverture des campements au public, patrouilles Napoléoniennes

11h : Défilé sur l’évolution du costume sur le Radeau de la Méduse

11h30 : Spectacle d’escrime devant la Corderie Royale

 

Après-midi

14h30 : Spectacle équestre écuyers de l’Histoire devant la Corderie Royale

17h : Mise aux fers des bagnards de Brouage Costume Passion devant le musée de la Marine

18h - 20 h : Grande Parade chronologique

Parcours : départ Porte de l'Arsenal, avenue Charles de Gaulle, cours Roy Bris, rue Audry, place Colbert

21h30-22h30 : Bal baroque Résonnez Musettes à la Corderie Royale

De 9h à 19h place Colbert: Marché des Rochefort d'Ici & d'Ailleurs

Dégustation et vente de produits gastronomiques (bières, vins, fromages...).

Organisé par l'association Les Rochefort d'Ici & d'Ailleurs

Dimanche 28 août
Matin

10h - 18h : Ouverture des campements au public

11h : Spectacle équestre écuyers de l’Histoire devant la Corderie Royale

12h - 14h Grand pique-nique costumé multi-époques  ouvert à tous

Toutes les époques sont les bienvenues pour les costumes: du 17ème au 20ème siècles

Après-midi 

14 h : Spectacle de danse de Brouage Costume Passion à la Corderie Royale

14h30 : Démonstrations d'escrime

15h : Concert Résonnez Musettes au Musée national de la Marine

15h : Démonstrations militaires napoléoniennes

16h30 - 18h : Spectacle Batégails de Saintonge

Samedi 27 août et dimanche 28 août à partir de 10h Jardin de la Marine

L’Amicale Philatélique Rochefortaise propose des souvenirs spécialement édités pour commémorer l’évènement, carte, enveloppe, timbre et collector.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 09:26
Plaisir estival en Poitou-Charentes : le marché d'été de Châtelaillon
Plaisir estival en Poitou-Charentes : le marché d'été de Châtelaillon
Châtelaillon, 29 Juillet 2008.

Châtelaillon, 29 Juillet 2008.

L'été, chaque mardi et vendredi, le marché de Châtelaillon réunit sur les boulevards Foch et Libération, sur la rue du marché et sous les halles des commerçants en tous genres (alimentaires, couteaux, vêtements, objets de vacances,...). Ca vaut le coup d'y aller. Comme le lieu est très fréquenté, mieux vaut vous garer aux abords de la gare et de marché un peu. Et surtout, après le marché, l'incontournable godet sur le front de mer, pour le plaisir des yeux, et des cheveux dans le vent.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg