Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 09:05

Plaque-la-fin-du-monde.JPG

Dans la commune de Montsalvy, Cantal, Jeudi 3 Janvier 2013.

 

Il y a un an : c’était la fin du monde

Une prophétie maya annonçant la fin du monde pour le 21 décembre 2012 dominait l’actualité il y a très exactement un an. Des Etats-Unis à Bugarach en passant par les livres ou le cinéma, retour sur une catastrophe annoncée quasiment oubliée aujourd'hui.

 

Souvenez-vous, l’année dernière à la même période un événement majeur pour l’humanité devait se produire. Le 21 décembre 2012 très exactement, suivant une mystérieuse prophétie, le monde tel que nous le connaissons allait disparaître.

À l’origine de toute cette agitation un calendrier maya débuté en 3114 avant Jésus Christ et se terminant le 21 décembre 2012. Cette date, qui marque la fin d'un cycle de 5.200 ans, a été interprétée par certains comme une prophétie de la fin du monde. 

 

Des sociétés angoissées

La prophétie maya a médiatisé le phénomène "survivaliste" : partout dans le monde des individus se sont préparés à une éventuelle catastrophe.  

Aux Etats-Unis des gens n’ont pas hésité à débourser des milliers de dollars pour passer le jour J dans des bunkers ou des abris antiatomiques. Aux Pays-Bas, un Néerlandais a fait l’étonnante acquisition d’un bateau de survie pouvant contenir jusqu’à 50 personnes.

Pour calmer les plus angoissés, une hotline spéciale Apocalypse est créée en Suisse. En France, le président François Hollande, interrogé sur la prédiction, déclare que la France n’est pas "un pays fini", et qu’au contraire, "tout commence".

 

Impact artistique et technologique

La fin du monde a inspiré le monde de la culture et de nombreux artistes dans tous les domaines.

Tandis, que les Mayas s’exposent au musée du quai Branly à Paris, le cinéaste Abel Ferrara, avec son film 4h44, dernier jour sur Terre, plonge le spectateur dans l’intimité d’un couple New-Yorkais vivant ses derniers instants avant la fin des temps.

Plusieurs ouvrages, comme le livre de Jean-Noël Lafargue, 5.000 ans de fins du monde, s'inspirent également de la prophétie maya.

Les derniers outils technologiques ne sont pas en reste  : Plusieurs applications spéciales fin du monde pour smartphones voient le jour et une chaîne de télévision éphémère entièrement dédiée à l’Apocalypse est lancée. 

 

Le phénomène Bugarach

En France, le village de Bugarach (Aude) connait un tapage médiatique sans précédent et devient célèbre dans le monde entier du jour au lendemain.  

La rumeur veut que la montagne voisine du pic de Bugarach serait épargnée par l’Apocalypse. Des personnes affirment y avoir vu des phénomènes inexpliqués comme des soucoupes volantes ou des lumières nocturnes émanant de celle-ci.

 

Les fins du monde : une histoire ancienne

Selon l’historien Luc Mary, cité par le site slate.fr, il y aurait eu 182 annonces de fin du monde avant celle du 21 décembre 2012.

Régulièrement, de nouvelles prédictions sont annoncées. Des scientifiques russes ont ainsi récemment identifié un objet céleste de très grandes dimensions dont le chemin pourrait croiser celui de la Terre.

 

Direct Matin
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 09:04
Produit à partir de 1950, les derniers Combi Volkswagen ont été construit au Brésil cette année
"Combi", le doux nom mondialisé du "Kombinationenwagen"
COMBI VW
Sarrebrucken, Allemagne, Jeudi 16 Août 2012. Un "Campingbus" Lego à 99€99.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 08:43

 

Sans Presseurop ?

2 décembre 2013

 

 

 

Le 20 décembre, Presseurop devrait s’arrêter. Notre contrat avec la Commission européenne, qui finance notre site, s’arrête à ce moment là et la Direction générale de la Communication, qui dépend de la vice-présidente Viviane Reding, nous a fait savoir qu’elle ne compte pas poursuivre le projet. Elle invoque des raisons budgétaires.

Le Parlement européen a pourtant voté une augmentation du budget de l’UE pour 2014 afin d’attribuer à la Commission des ressources financières supplémentaires pour les projets médias, dont Presseurop fait partie. La Commission semble préférer les consacrer à d’autres initiatives. Privés de ce financement, nous serons contraints de cesser notre travail.

Depuis son lancement en 2009, à l’initiative de la Commission, Presseurop s’est imposé comme l’un des tous premiers sites d’information indépendants sur l’Union européenne. Chaque jour, ses lecteurs peuvent lire le meilleur de la presse européenne et internationale, traduit en dix langues, partager et commenter ses contenus. Une communauté s’est ainsi créée, véritable embryon de citoyenneté européenne, qui a fait vivre le débat d’opinion autour de l’Europe grâce à sa plateforme de discussion multilingue unique. Pour les titres de presse et les journalistes, les intellectuels et les spécialistes — plus de 1 700 à ce jour — dont nous avons publié les articles, Presseurop a représenté un moyen d’élargir leur audience au-delà de leurs frontières linguistiques.

Nous regrettons que la Commission européenne, à quelques mois des prochaines élections européennes, qui s’annoncent cruciales pour l’avenir de l’UE, souhaite clore cette expérience, même si elle est très appréciée à la fois des lecteurs, des spécialistes des affaires européennes et des journalistes. Elle avait pourtant été encouragée à la poursuivre par une évalution indépendante. Elle a préféré suivre une autre voie, quitte à priver les citoyens européens d’un précieux outil de participation à la vie démocratique de l’Union.

Cet espace commun ne doit pas disparaître. Vous, sans lesquels nous n’aurions pas pu accomplir ce travail, pouvez nous soutenir en relayant cet appel, afin que la Commission européenne continue de soutenir Presseurop en 2014.

Si vous voulez que Presseurop continue, faites-le savoir : signez la pétition en ligne.

Suivez le mot-dièse #SavePE sur Twitter.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:06

L'art et la manière de traiter d'un sujet grave en rajoutant de multiples couches pour que ce soit encore plus grave. Bref, Paulo de Domoy, chanteur engagé qui contribue à une bonne déprime collective et qui associe sa fille Suzy pour traumatiser la pauvre gosse.

Pris sur horreursmusicales.over-blog.com  


On remercie (ou pas) Madame Caillou pour cette découverte...à laquelle on ne donnera aucun qualificatif.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 09:26

Le Billet politique d'Hubert Huertas

Actualité Le Billet politique d'Hubert Huertas

Sondages : des élections trois fois par jour

 

Et si François Hollande battait encore ses records d’impopularité ? Que se passerait-il ? C’est la question qui se pose partout, même si tout le monde en connaît la réponse. Sauf insurrection, il ne se passerait rien du tout. Pourquoi ? Parce qu’au-delà du rejet que subit le Président, et qui est très profond, une autre vérité commence à affleurer : elle rappelle que les sondages ne sont pas des élections.

       On dirait une évidence, mais elle n’est pas partagée. Car une idée subreptice s’est progressivement imposée à la Science politique officielle, et aux commentateurs. Elle évoque, sans le dire, une autre légitimité.

       Prenez les derniers sondages en date : Le Chef de l’Etat étant dans les troisièmes dessous, les enquêtes d’opinion ont déjà pris sa place. Un sondage du Journal du dimanche a désigné hier le nouveau Premier Ministre. Il s’agit de Martine Aubry, qui devance Manuel Valls, et tant pis si la veille, Opinionway pour RTL,  faisait savoir que les Français, repoussaient le remaniement et optaient pour la dissolution, même si, selon une troisième enquête, les électeurs estimeraient que l’UMP ne feraient pas mieux que les socialistes, et que le Front National ferait encore moins bien.

         Ainsi, selon ces statistiques scientifiques, en cas de vote les français ne voteraient pour personne…

       Tout cela serait anecdotique, si les sondages étaient présentés pour ce qu’ils sont, c’est à dire des baromètres et pas des élections, ni des référendums.

       Or le chœur des politologues n’accrédite pas cette différence fondamentale. Il a tendance à comparer à longueur de journées les réponses livrées au téléphone ou via Internet par des échantillons de mille personnes et l’acte électoral accompli par des millions de Français, dans le secret de l’isoloir.  

        Ainsi le score sondagier de l’actuel président, quand il n’annonce pas carrément sa mise hors jeu immédiate, est projeté sur la prochaine présidentielle, pour prédire non pas sa défaite mais son naufrage absolu, comme on a comparé le résultat de son prédécesseur en 2012, et ses sondages de 2011, pour en déduire une remontée fantastique.

       Si on ajoute à cette confusion permanente les questions quotidiennes, dans le genre référendum, sur tous les sujets possibles, fraude fiscale qui serait pratiquée par 25% des français, taxe à 75% pour le foot professionnel, Immigration qui ne serait pas une chance pour la majorité, Réforme des rythmes scolaires rejetée par 69%, écotaxe qu’il faudrait abolir, inégalités qu’il faudrait réduire, chaque sujet politique est arbitré par un pourcentage.

       On glose en vain sur l’accélération du calendrier provoqué par le quinquennat, puisqu’on omet un phénomène encore plus évident : la montée en puissance des sondages impose un changement beaucoup plus radical, qui établit le principe d’une élection trois fois par jour, et crée pour ainsi dire le « semanat », c’est à dire le mandat d’une semaine. 

 

France Culture, Lundi 18 Novembre 2013.Billet politique à retrouver quotidiennement à 7h15 du lundi au vendredi.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 09:22

Logo SUD OUEST 2000

Les As girondins de la blogosphère

Trois sites tenus par des Girondins ont été récompensés aux Golden Blog Awards à Paris
Alexandre Vendé, Mélanie Cronel et l’équipe du Talkfoot ont été primés

Alexandre Vendé, Mélanie Cronel et l’équipe du Talkfoot ont été primés (Photo David Sahli)

Leur terrain de jeu est leur clavier. Souvent le soir, après le travail. Derrière l’écran, ils partagent leurs passions, leurs idées, leurs envies avec les internautes à travers leur blog. « Nous avons commencé en 2009, raconte Alexandre Bernadas. Nous sommes fans de foot. Au départ, nous avions envie de partager ça entre amis. »
Mercredi dernier, l’équipe du Talkfoot a eu du mal à y croire quand elle a été appelée sur le podium de la cérémonie des Golden Blog Awards, dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris. Le blog créé par trois Pessacais et un Cestadais a été élu meilleur blog de l’année dans la catégorie sports.

200 blogueurs en finale

Deux autres Girondins sont montés sur scène ce même soir pour recevoir un Golden Blog : Alexandre Vendé pour son site Bons plans voyage New York, primé dans la catégorie tourisme/voyages, et Mélanie Cronel, qui tient depuis mars 2012 Mouchtique, un blog beauté. Les 200 blogueurs arrivés en finale avaient été sélectionnés grâce au vote des internautes. Les gagnants du département ont fêté ça ensemble lundi soir au Node, espace de coworking, à Bordeaux. Ils ne se connaissaient pas. Mais leurs histoires respectives se ressemblent.

« Je lisais de nombreux blogs de beauté, raconte Mélanie Cronel. J’avais moi aussi envie de m’exprimer. Alors je me suis lancée. » Déléguée pharmaceutique, blogueuse durant presque tout son temps libre, la jeune femme, 26 ans, manie le second degré avec brio et un brin d’autodérision dans ses billets où elle donne son avis sur des rouges à lèvres, donne des astuces pour réussir son vernis ou prendre soin de ses cheveux.

Alexandre Vendé, 37 ans, a lui aussi commencé après le boulot. Professeur d’éducation physique, il adore la ville de New York et lance son blog pour partager sa passion avec les touristes se rendant là-bas en racontant à la première personne ses coups de cœur dans la Grosse Pomme. Cinq ans plus tard, il a mis entre parenthèses son poste d’enseignant pendant un an pour essayer de vivre de son blog. Il s’apprête à la fin de l’année à lancer un réseau social « New York French Connection » pour créer du lien entre les francophones séjournant pour quelques jours dans la ville américaine. Son blog est désormais traduit en anglais et en espagnol.

« Nous n’avons jamais cherché à faire le buzz », dit Jérémy Castan, le webmaster du Talkfoot. Pourtant, avec 180 000 visiteurs uniques par mois, le blog des quatre copains est devenu une référence. « Nous ne cherchons pas à être journalistes. On ne donne pas d’informations, mais notre point de vue sur tous les clubs et joueurs, même ceux dont on ne parle pas », explique Tony De Lemos. Depuis deux ans, la petite équipe anime aussi une émission de radio sur RIG. « Je crois qu’on a en commun la spontanéité, le fait d’être proches de nos lecteurs, de leur répondre souvent en les tutoyant », disent-ils. Qu’attendent-ils de cette récompense ? « Une reconnaissance ! Et pourquoi pas de nouveaux partenariats publicitaires », lancent-ils. Les Pessacais n’espèrent pas vivre de leur passion, Mélanie, alias Mouchtique, non plus. Mais depuis mercredi dernier, ils répondent aux nombreux coups de téléphone leur proposant des partenariats.

 

Publié le 20/11/2013 à 06h00 | Mise à jour : 20/11/2013 à 08h51
Par Laurie Bosdecher

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 08:08

mail-arnaque-sfr.JPG

Capture d'écran d'un mail reçu le 21 Octobre 2013.

J'ai tout de suite grillé l'affaire...car je ne suis en rien client de SFR. Donc, ils ne peuvent pas m'écrire pour me demander de payer un truc, vu que je n'ai rien chez eux.

J'ai quand même ouvert le mail pour en voir le contenu: la banière graphique n'était pas très nette. Tout comme le reste du courriel qui à une apparence de capture d'écran, sans en être une totalement.

Et puis enfin, le dernier détail: l'orthographe qui part en free style dès le début avec "Chère client(e)" (pourquoi "chère" si on laisse le choix du sexe du "client(e)". On poursuit avec le "virement mensuelle" que notre banque a "rejetée".

Et enfin dans un français d'un niveau de 6ème: "nous procèderons à suspendre définitivement".

Avec la signature du Directeur Dominique Rémond, ça peut donner du crédit à la magouille. Mais cette arnaque fonctionne depuis au moins deux ans, comme le prouve ce lien, toujours avec SFR et Dominique Remond.

Il y a quelques mois, j'avais publié un article d'arnaque à la suite d'un mail de gruge envoyé ce coup-ci avec le prétexte de l'électricité, donc EDF.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 09:25

L'affiche anglophone du film, prise sur cineheroes.net

 

Les Anglais savent nous faire rire, et une fois encore, le cinéma français devrait en prendre de la graine, pour faire des comédies qui font rire (oui la comédie à la française doit être "sociale", "dramatique", "familiale", bref chiante).

On retrouve donc à nouveau aux manettes le duo Simon Pegg et Nick Frost dans ce film de 1h49, qui avaient déjà rassemblé leurs talents pour Shaun of the Dead (2004) et Hot Fuzz (2007).

Pour commencer, le titre français du film est raté. Mais c'est avec le résumé de l'histoire que vous allez piger: Gary King (Simon Pegg), un alcoolique, décide de réunir ses amis d'enfance pour parvenir à réaliser ce qu'ils n'ont pas réussi à faire à la sortie du lycée en 1990: le barathon de la ville de Newton Heaven, à savoir 12 pintes dans 12 bars, dont le dernier s'appelle...The World's End. D'où le ratage du titre français dans la mesure où ils doivent atteindre le bar "La fin du monde" pour achever leur quête.

Gary est le seul "raté" de la bande: ses quatre amis sont des cadres dans leurs boîtes respectives, et mène une vie très calme, une vie de quadra rangé. Plus de vingt ans après leur dernière soirée ensemble, ils commencent dont leur périple dans cette cité très tranquille.

Mais c'est dans l'un des bars que les choses vont s'aggraver: en effet, ils vont découvrir que les gens ne sont pas des humains mais des extraterrestres qui ont la capacité de se reconstituer...et qui ont du sang bleu. Je ne vous en dit pas plus, je ne suis pas un Jean-Michel qui pète la fin des films tout fraîchement sortis.

Pour ma part, j'ai bien ri, ce qui était l'idée de base. On retrouve l'Angleterre que nous impose notre imaginaire: la campagne verdoyante anglaise, les pubs, bref, la cité de la bonne harmonie. Toutefois, j'ai quand même une préférence pour Shaun Of The Dead: en effet, je trouve qu'il y a comme un goût de réchauffé avec les gags de Simon Pegg (le tocard, les pubs, les bières, le ratage permanent avec les filles,...). J'ajoute que n'ayant pas vu Hot Fuzz, je ne ferais donc pas de comparaison avec ce long-métrage.

Un goût de répétiton donc, bien qu'il y ait une part de sérieux. Vous allez dire que je suis timbré, ce à quoi je répondrai: pas faux. Il me semble donc qu'il y a une critique de l'évolution de l'Angleterre depuis la fin des années 1980 que ce soit par la musique, les habitudes comportementales, le rapport aux pubs (entre 2007 et 2009, sept pubs par jour fermaient leur boutique en Grande-Bretagne): ainsi à plusieurs reprises on peut entendre des critiques contre la "starbukisation", les bars perdant leur identité pour devenir de fades commerces sans goût et sans saveur. Oui, il y a comme une sorte de nostalgie des pubs triomphants, une période qui semble s'être achevée au début des années 1990.

Par ailleurs, j'ai trouvé que la fin était un peu capillo-tractée. J'avoue que j'ai eu l'impression que le duo Pegg-Frost cherchait une porte de sortie, différente de Shaun of the Dead, qui à mon sens ressemble plus à une porte de secours. Un peu comme dans Calmos (Bertrand Blier, 1974-1975), ou face à l'emballement permanent du film, il devient impossible de faire machine arrière.

Est-ce que ça vaut le coup d'être vu au cinéma? Oui, mais en VO évidemment. Doit-on espérer une suite du cycle zombies-extraterrestres de la team Peeg-Frost? Non, sauf s'il y a un apport de nouveauté dans les rôles qu'ils proposeront à l'avenir.

Et enfin une confirmation: voir des mecs au cinéma qui boivent des bières pendant tout le film, ben ça donne une soif de houblon.

 

La Bande annonce en VOSTFR de The World's End


 
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg