Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 12:15

Retrouvez Evan Fournier au All Star Game 2011

 


Réalisation: Décembre 2011 - Janvier 2012

Une création originale de Benoît Dujardin et de Tommy Humbert 

 

Le précédent épisode:

Le bonus: le concours de tir (le off) du All Star Game (sélection France)

 


 

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 10:05

Ruddy-Nelhomme-et-joueurs-PB86-vs-CHOLET-Cdf.JPGLe coach Ruddy Nelhomme et ses joueurs lors du match de Coupe de France (perdu) contre Cholet, Mardi 15 Janvier 2013.

Pour sa 4ème saison en Pro A, le Poitiers Basket vit sans doute sa saison la plus difficile en Pro A. Je ne cherche pas à réécrire l'histoire. Je n'oublie pas qu'à pareille époque, il y a tout juste un an, la situation était...calamiteuse avec une série de neuf défaites en championnat. Hier soir, celle-ci s'est (enfin!) arrêtée à six. Contre Le Havre, un concurrent pour le maintien que le PB86 avait eu la bonne idée de battre lors des matchs aller, ce qui nous permet d'avoir vis-à-vis d'eux l'avantage du point average. Ce qui peut faire la différence au mois de mai prochain à l'heure des comptes.

On le voit cette saison avec le PB86, tout est dur: un nouveau groupe, de fortes individualités, des matchs perdus à pas grand-chose (je n'ai toujours pas digéré la défaite à Limoges). Pourtant, cette équipe peut réaliser de belles choses, et à mon sens, sur les quelques matchs que j'ai vu cette saison, il me semble que le problème soit...dans les têtes. Ce qui est d'autant plus agaçant. Ne pas faire gaffe au compte à rebours du buzzer, manque de prise d'initiative sur des shoots ouverts, panique lorsqu'une équipe menée de 10-12 points revient à 4-5 longueurs, le problème me semble être véritablement là.

Il reste donc 13 matchs à jouer d'ici la fin de saison. Boulazac, bien que la véité de janvier ne soit pas forcément celle de mai, semble occupé une place dans le corbillard pour la Pro B. Donc il reste une place, qui peut être occupée par plusieurs équipes, à savoir Poitiers, Le Havre, Limoges et Nanterre (Nancy devrait se débrouiller pour finir dans le Top 8). Donc le suspense reste intense. 

Pourtant, à l'occasion du match contre Le Havre, on a vu tout et son contraire: solidarité et individualité, abnégation et relâchement, gestion du temps et ballon perdus sur le buzzer (quatre possessions de suite au deuxième quart-temps!). Mais voilà, avec cette victoire, l'espoir est encore permis. Il faudra encore traverser monts et vallée pour arriver à la terre promise du maintien. Moi, j'y crois, tout comme le public venu une fois encore en masse pour pousser son équipe (2.596 spectateurs). Les joueurs ont cette chance de posséder pour le moment encore leur destin entre leurs mains (en fin de saison, avec les point-average, on peut se retrouver dépendant du résultat des adversaires directs pour le maintien...et cela même en cas de victoire). Ils savent que les Poitevins seront derrière eux. Que le staff donne le meilleur pour tenter de sauver le club de la relégation (qui a mon sens ne serait pas fatale, mais bon si on peut s'éviter la descente...). A eux de (bien) jouer.

 

Bonus-vidéo: le résumé de la rencontre Poitiers - Le Havre.

 

 


 

 

 


Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 18:56

Le DVD est en vente à partir de ce soir à Saint Eloi

Et aussi sur Internet via basketstore.fr

Le teaser du DVD 

 

Explications :"Un documentaire intimiste sur la formation du basketteur Evan Fournier, de ses débuts à Charenton, jusqu'à la Draft NBA 2012, en passant par le Poitiers Basket 86. Film produit par Momentum Productions, Compaktproduction, et Hippocampe Studio, réalisé par Tommy Hombert et Benoit Dujardin, et soutenu par un financement participatif via la plateforme KissKissBankBank, et par la Ville de Charenton Le Pont et la Ligue Nationale de Basket."

EVAN FOURNIER A POITIERS:

2010 - 2011 :6.4 pts pour 14 min de jeu en moyenne en ayant joué 29 matchs sur 30. 44,6% au tir (70/157), dont 21.7% au 3 points (10/46). Et 84.1% aux Lancers Francs (37/44).

2011 - 2012: 14.0 pts pour 26 min de jeu en moyenne en ayant joué 30 matchs sur 30. 42.5% au tir (147/346), dont 27.7% au 3 points (38/137). Et 75.4% aux Lancers Francs (89/118).

Sans oublier quelque chose qui n'apparaît dans aucune stats: les applaudissements, les vivas et les hourras qui ont accompagné l'ensemble de ses performances durant ses deux saisons à Poitiers.

Si ma mémoire est bonne, je crois que me souvenir que ses premiers points avec le PB86 doivent remonter lors du mois d'octobre 2010, qui plus est à l'occasion d'un derby comme on les aime, contre nos meilleurs enemis les Limougeauds. Une belle action, qui se concluait légèrement par un marché sur une contre-attaque menée de main de maître. Poitiers, comme le voulait la coutume avait gagné. Et Evan Fournier avait brillé ce soir là sous les caméras de Sport +, sous les yeux de Monsieur Jacques Monclar. Merci Evan.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 12:26

Et comme tous les ans: ALLEZ POITIERS!

Casquette-style-USA-PB86-LNB.JPGPoitiers, Salle des Pas Perdus, Palais de Justice, Mercredi 3 Octobre 2012.


L'équipe
4.Justin Gray (1,88 m, men. arr., US, 28 ans)
5. Kévin Harley (1,98 m, men.-arr. 18 ans)
7. Pape Badiane (2,08 m, interieur, 32 ans) CAPITAINE
8.Boris Dallo (1,95 m, meneur, 18 ans)
9. Lamine Kanté (2,00 m, ailier, 25 ans)*
11.Pierre-Yves Guillard (2,01 m, intérieur, 28 ans)
12. Nivins (2,06 m, pivot, US, 25 ans)
13. Dobbins (1,92 m, m-ar, US, 31 ans)
14. Smith (1,93 m, arr.-ail., US, 26 ans)
16. Moustapha Fall (2,11 m, pivot, 20 ans)

 

En gras, les nouveaux arrivants.

*Lamine Kanté est un "revenant": il avait déjà joué pour le PB86 de 2007 à 2010.

 

Les temps forts de la saison:

-le 14 Octobre, un dimanche, recpetion à St Eloi de Châlons, champion de France en titre

-le 27 Octobre, réception de Gravelines pour le premier des huit matchs aux Arènes

-le 17 Novembre, le derby à Limoges, salle Beaublanc

-les 26 et 28 Décembre, le pseudo "Boxing Day" du basket français, vec un match à Dijon et la réception de Le Mans aux Arènes

- le All Star Game le 30 Décembre

- le 19 Janvier, le début de la phase retour avec un déplacement à Nanterre

- le Disneyland Paris Leaders Cup (on peut rigoler) du 15 au 17 Février

-le 16 Mars, la réception de Limoges aux Arènes

-le 30 Avril, la 30ème et dernière rencontre de la saison avec la venue de Roanne aux Arènes

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 09:45

 

 


 

Retrouvez ICI le précédent épisode de Vis Mon Match. Et le suivant: La guerre des Etoiles (All Star Game 2011).

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 13:10

Un seul mot: BRAVO!

Temps-mort-rudy-nelhomme-vs-le-mans.JPGPoitiers, St Eloi, Samedi 31 Mars 2012, 21H, lors de la défaite contre Le Mans.

 

C'est une saison très paradoxale qui va prendre fin dans trois rencontres pour le PB86. Au terme de cette 27ème journée de la saison 2011/2012, le PB obtient son billet pour trente matchs supplémentaires en Pro A (ce qui signifiera donc qu'en championnat régulier le PB86 franchira le cap des 100 matchs lors de la 10ème journée) et peut-être plus en cas de surprise...Mais cette saison, pour laquelle j'avais fait des pronostics très optimistes a été la plus éprouvante pour les joueurs, la plus dure à suivre pour les supporters.

Comment parvenir à oublier cette série noire de onze matchs sans victoire! Rien. Et on a touché le fond le 12 Décembre dernier lors de la venue du club cousin, à savoir la JSF Nanterre (qui au passage commet une superbe  première saison en Pro A, avec peut-être les play-offs au bout, comme...le PB86 il y a deux ans), où l'on a vu l'Eco + du basket-ball mondial. J'ai même eu peur d'une départ du Coach Rudy Nelhomme.

Et puis, le tournant décisif est venu du Béarn, le 21 Janvier, avec cette première victoire à l'extérieur, première victoire en 2012, première victoire depuis...le 22 Octobre, première victoire depuis le match maîtrisé de bout en bout face à Dijon (66-49). La lumière est venue du pied des Pyrénées. Une seconde partie de saison bien correspondant bien mieux aux possibilités de PB86, et une concurrence qui s'affaisse, sur laquelle le PB revient point après point. On omet pas le cas difficile de Toulon (contre qui le PB a perdu, l'une des deux seules victoires du HTV cette saison), qui était promis à la Pro B d'office. Donc il ne restait plus qu'une seule place dans le corbillard. Le PB86 ayant remporté le point average contre ses adversaires directs (Pau et le Havre), il a su se faciliter la tâche pour entrevoir la route du maintien.

Hélas, hier soir, pour d'autres bonnes raisons, je n'étais pas aux Arènes, qui ont fait le plein (le record d'affluence semble avoir été battu, avec 4500 personnes), ont su s'imposer face à l'ASVEL, elle aussi en pleine déliquescence, sur le score de 73 à 62, obtenant une 9ème victoire cette saison, suffisante pour rester dans l'élite, contre 12 l'an passé tout juste suffisantes pour se maintenir la saison dernière.

Le maintien obtenu, j'espère que les joueurs ne vont pas fausser le championnat et jouer les coups jusqu'au bout. Il reste encore 120 minutes de championnat avant de prendre des vacances Messieurs.

Merci aux joueurs, au staff, à la direction, à toutes celles et tout ceux qui soutiennent, chacun à sa manière, le club, qui le supporte en tout temps. Le PB aura encore davantage besoin de nous l'an prochain, avec notamment une très forte probabilité de retour...du derby contre les Limougeauds, un moment de tension très attendu dans la saison.

Et puis au final,pour sa 4ème saison consécutive, on peut commencer à considérer que le PB86 est en train d'asseoir une certaine légitimité sur sa présence dans l'élite.

ALLEZ POITIERS.

 

POITIERS 73 - 62 ASVEL

SAMEDI 21 AVRIL 2012

LES ARENES

 

 

Et en bonus vidéo, le joueur du Mois de Mars de la ProA: EVAN FOURNIER!

(qui avait inscrit ses premiers points en Pro A un soir d'octobre 2010 dans le derby vs Limoges...)

 

 

La réaction d'Evan Fournier 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 08:46

Starring Joakim Noah, Nicolas Batum,...

 


 
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 13:09

3ème victoire de l'année du PB86 après 15 journées de PRO A!

Le maintien redevient possible!

 

 

 

Logo SUD OUEST 2000


06h00 | Mis à jour 10h47
Par Marc Duthu

 

Un Elan indéfendable

Les Palois ont perdu un duel capital dans l'optique du maintien, face à Poitiers. Atones durant trois quarts-temps, notamment en défense, ils se sont mis à jouer beaucoup trop tard. Ils s'inclinent 84 à 85.

 

LF-Wright-vs-Pau.JPGRasheed Wright au Lancer Franc, Poitiers - Pau-Lacq-Orthez, Les Arènes, Samedi 4 Décembre 2010.

 

Les Palois sont sympas. Pour tous ceux qui avaient manqué le shoot incroyable de Teddy Gipson lors de la victoire contre l'Asvel entre Noël et le Jour de l'An, ils ont joué le remake, hier soir contre Poitiers.Trois secondes à jouer, un point de retard et la remise en jeu au même endroit, le ballon toujours dans les mains du meneur américain et un shoot qui monte droit vers le cercle. Et... le miracle, cette fois, n'aura pas lieu. C'est le propre des miracles de ne pas se répéter. C'est aussi justice que l'équipe qui a le plus désiré la victoire l'emporte et, en l'occurrence, c'était Poitiers.

Quand on dit que les Palois sont sympas, on plaisante, et pourtant, il n'y a pas de quoi. La vérité, c'est qu'on les a trouvés agaçants, irritants et par moments assez irresponsables. Indéfendables en tout cas quand, durant trois quarts-temps, ils refusent de faire le moindre effort en... défense.

 

50 points encaissés à la pause

Au terme de la première mi-temps, les Poitevins avaient atteint la barre des 50 poins marqués. 50 points ! Dans un match capital pour le maintien ? Mauvaise blague. Mais Poitiers n'avait rien volé, juste montré de la précision puisque la défense paloise avait laissé quantité de shoots ouverts, traîné dans les rotations, accumulé les erreurs. Et de l'autre côté du terrain, la zone de Poitiers, elle, avait plutôt bien fonctionné, laissant les locaux sans solution, d'autant qu'il n'y avait pas Slaven Rimac (gastro) pour apporter sa science du jeu.

Mené depuis le début (14-18, 25-36), Pau s'était remis dans le sens de la marche un moment, derrière un contre mahousse d'Elonu sur Badiane, un tir primé de Ray et un panier de Gipson (38-42). Derrière ? La calamité : un tir ouvert pour Guillard, un triple de Fournier avec la faute de Mendy, un rebond oublié dont profite Grant et revoilà les Palois à - 14 (55-69). Puis bientôt à - 16 (55-71, 31e).

 

Gipson ne l'a pas refait

 

Et là, la rédemption subite de l'Elan. Pourquoi ? On ne sait pas. Comment ? Ça, ce fut clair : une défense qui montre enfin de l'agressivité, une attaque plus en rythme (ça va généralement de pair) et l'adresse retrouvée. Après deux tirs à trois points de Florian Lesca et sept points consécutifs d'Allan Ray, il n'y a plus que de deux points d'écart (77-79, 37e). Pau égalise par Gipson, sur la ligne des lancers. Marquis, en force, répond à Fournier, en souplesse (81-81). L'Élan y croit vraiment quand Grant gâche deux lancers à 17 secondes du buzzer. Mais Elonu fait à peine mieux (84-83) et commet une faute bête à 3 secondes de la fin qui envoie Fournier sur la ligne (84-85). Tout est en place pour vivre le remake de l'Asvel. Sauf que Fournier à déjà vu le film et ferme la main gauche de Gipson dont le tir, trop lointain, échoue sur le cercle.

  

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg