Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 08:37

Victoire 103 - 84, avec 28 points de Lamine Kanté, MVP de la rencontre

 

 

LES MARQUEURS POITEVINS : 

Thinon 9 Points, Greer 12, Guillard 7, Ingram 18,

Ekperigin 20, Fall 7, Kanté 28, Michineau 2.


Catch & shoot

 

Poitiers se qualifie pour la finale de Pro B aux dépens de Châlons-Reims (103-84)

Vainqueurs à l’aller sur le parquet de Châlons-Reims, les Poitevins avaient la possibilité de valider leur ticket pour la finale de Pro B dès ce soir à domicile. Mission accomplie pour le PB86 qui aura l’opportunité de retrouver l’élite grâce à ce succès (103-84).

Dès le début de match, le CCRB a mis l’accent sur le jeu intérieur en donnant de très nombreuses munitions à Ron Slay (26 points et 3 rebonds pour 30 d’évaluation) et John Turek (15 points et 7 rebonds pour 16 d’évaluation). Ce duo a posé de très gros problèmes à une défense laxiste du PB86 qui a laissé de trop nombreuses possibilités offensives à son adversaire. Poitiers a répondu par une belle adresse extérieure et de très gros tirs à longue distance, notamment par l’intermédiaire d’un Lamine Kanté intenable (28 points et 6 rebonds pour 30 rebonds). Grâce à ces banderilles, les locaux ont conclu le premier quart-temps avec seulement 2 points de retard (19-21).

Les Champenois ne se sont pas réellement appuyés sur leur star Michel Morandais, un peu juste physiquement. Partis sur de bonnes bases offensives en début de rencontre, le CCRB a vu Rodrigue Mels (15 points et 3 passes pour 14 d’évaluation) prendre le relais de ses intérieurs en attaque. Les deux formations ont fait course commune pendant une grosse partie du deuxième quart-temps et se sont toutes les deux montrées extrêmement adroites à trois-points (8/12 pour le PB86 et 6/11 pour le CCRB à la pause). Poitiers a de son côté tenté d’apporter de la variété dans son jeu en impliquant un Laurence Ekperigin (20 points et 9 rebonds pour 26 d’évaluation) présent des deux côtés du terrain afin de permettre aux siens  prendre les commandes dans ce match au moment de rejoindre les vestiaires (51-42).

Rapidement sanctionné par les fautes au retour sur le parquet, John Turek a été contraint de rejoindre prématurément le banc dans le troisième quart-temps (4e faute après 2 minutes de jeu). Sur une bonne dynamique, Poitiers a véritablement pris l’ascendant en sanctionnant les errements défensifs adverses grâce à son meneur Justin Ingram. Exploitant parfaitement chaque perte de balle champenoise en contre-attaque, les joueurs de Ruddy Nelhomme ont crée un écart encore plus conséquent dans l’avant-dernière période (84-65).

Remarquables d’adresse et cohérents tout au long du match, les joueurs de Poitiers ont bien maitrisé cette manche retour même s’ils se sont légèrement relâchés défensivement dans le quatrième quart-temps. Le CCRB n’a pour sa part pas profité de l’ensemble de ses options offensives, Giffa et Morandais n’ayant notamment pas pu évoluer sur le parquet durant de longues séquences.

Au terme d’un match des plus prolifiques (103-84), les pensionnaires de Saint-Eloi l’ont emporté sans trembler. Grâce à ce treizième succès consécutif, le PB86 rejoint la finale de Pro B et aura la possibilité, face à Bourg-en-Bresse ou Evreux, de décrocher une remontée immédiate en Pro A. Une superbe récompense pour l’équipe de Ruddy Nelhomme qui, rappelons le, végétait à la 15e place du classement le 10 décembre avec déjà 11 défaites en 18 matchs.

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 08:26

Victoire 90 à 76 (49-35)

LES MARQUEURS POITEVINS : 

Souchu 12 Points, Greer 17, Guillard 11, Thinon 8, Ingram 12, Ekperigin 15, Fall 2, Kanté 11, Joseph 2, Harley 2

(les soulignés correspondent au Cinq d'entrée)

 

Catch & shoot

En course pour la remontée, Poitiers domine Fos à domicile (90-76)

Un an après avoir connu la descente en Pro B, le PB 86 de Ruddy Nelhomme recevait les Fosséens de Rémi Giutta en quart de finale aller des Playoffs. Bien en jambes dès le début de la rencontre, les Poitevins se sont facilement imposés contre les Provençaux.

Pour assister à un minimum de suspens à Poitiers, il ne fallait pas être en retard ce mardi, tant les protégés de Ruddy Nelhomme ont su dès les premières minutes prendre la mesure de leurs visiteurs. Après dix minutes, les Provençaux étaient en effet déjà à dix longueurs (25-15). En s’appuyant sur un Jeff Greer (17 points à 6/11, 6 rebonds et 3 passes) décidément en forme ces derniers temps, les joueurs du Poitou ont même aggravé l’écart dans les dix minutes suivantes pour rallier les vestiaires avec quatorze longueurs d’avance (49-35 après vingt minutes).

Performant à l’intérieur grâce à la très efficace doublette Pierre-Yves Guillard (11 points à 4/4, 6 rebonds et 2 passes) – Laurence Ekperigin (15 points à 6/8, 6 rebonds et 2 passes), le PB 86 temporisait malgré tout quelque peu en début de deuxième mi-temps face à un Sherman Gay inarrêtable ce mardi (23 points à 10/10, 2 passes et 1 contre) et un Tanguy Ramassamy inspiré (13 points à 5/8 et 4 rebonds). Pleins de maîtrise, les Poitevins maintenaient pourtant le rythme au début de la dernière période et n’avaient plus qu’à dérouler lors de ce dernier quart pour finalement s’imposer à domicile : 90-76.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 08:37

Hommage à rudy Nelhomme

Salle de Saint-Eloi, Poitiers, Samedi 28 Septembre 2013.

 

Ce fut une longue, très très longue saison de Pro B qui a débuté à la fin du mois de septembre pour le PB86, de retour en Pro B après quatre saisons de Pro A. Cela a commencé par un titre de champion d'Europe décroché par nos Bleus, avec Ruddy Nelhomme comme coach-adjoint. Des doutes, de l'euphorie, des ratés, des exploits: cette saison a été riche en rebondissements.

Mais avec les play-offs, les compteurs sont remis à zéro. L'aventure, débute contre Fos-sur-Mer, qui nous avait battu à domicile en octobre dernier, et que nous avons battu chez eux en avril. Fos-sur-Mer a fait une bonne partie de la saison devant nous au classement, avant de craquer sur la fin. Une raison supplémentaire de se méfier de cette équipe qui va demander à nos joueurs de l'exigence, et au public un soutien indéfectible. Celles et ceux qui étaient déjà de l'aventure en 2008 et en 2009 se souviennent impérativement de la difficulté de cette épreuve.

Mais pour les 10 ans du club, quel plus beau cadeau que celui de croire à la remontée dans l'élite?

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 11:01

Boutique-PB86-fnac-Poitiers.JPG

TRIBUNE-BERCY-PB-86-FINALE-2009.JPG

Dans les Cordeliers à Poitiers, Jeudi 11 Décembre 2013.

Je vous l'avoue: c'est un peu par hasard que je...me suis tombé dessus. Evidemment, j'ai pris le temps de flâner dans la boutique (à quand diable des portes-clés du club?) quand en regardant cette image, je me suis remémoré l'agréable souvenir de la victoire du PB86 le samedi 20 juin 2009 à Bercy, et j'ai soudain aperçu ma binette. J'ai quand même eu le regret que la photo soit coupé car à mes côtés se trouvaient, tout de bleu vêtus, les amis Jules et Clémence.

Sinon, pour la boutique, il vous reste plus que quelques jours pour y trouver votre bonheur, le PB SHOW ROOM faisant partie des "boutiques éphémères".

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 08:03

Entree-de-Karim-Souchu-PB86.JPGLe joli coup du mercato d'été du PB86: l'arrivée en provenance de Cholet de Karim Souchu. Grand joueur, mais petit palmarès.

entree-de-Guillard-PB86.JPG

Le dernier de la génération dorée du PB86: Pierre-Yves Guillard, qui a une revanche à prendre après avoir été victime d'une hernie discale la saison passée.

rEGROUpement-des-joueurs-PB86-AVANT-MATCH.JPG

cinq-majeurs-PB86-Rouen.JPG

Le premier cinq de départ de la saison: Guillard, Ekperigin, Souchu, Fisher et Ingram.

La présentation des joueurs de Poitiers version 2013-2014 par le site catch-and-shoot.

1er-shoot-de-Karim-Souchu-PB86.JPG

Premier shoot conclu par un échec pour Karim Souchu.

fin-1er-quart-temps-PB86.JPG

Assez rapidement, le PB86 a pris la mesure de son adversaire au score en menant 28 à 11 à la fin du 1er quart-temps. Duant la partie, l'écart va enfler jusqu'à 37 points en faveur des Pictaviens.

Avantage-de-20-points-pour-poitiers.JPG

Mi-temps-PB86-rouen.JPG

desarroi-sciarra-et-son-adjoint.JPG

La détresse, l'incompréhension sur les visages du staff des Normands (avec Laurent Sciarra, médaillé d'argent aux J.O. de Sydney en 2000).

fin-du-match-pb-86-rouen.JPG

Apres-match-PB86-Rouen-SPO.JPG

Regroupement-joueurs-Poitiers-apres-victoire.JPGVictoire du PB86 sur le SPO Rouen : 94 à 76. Tout les joueurs de Poitiers ont marqué des points, dont six d'entre eux plus de 10. Le détail sur la fiche technique de la LNB.

De belles choses en perspective, mais pas de relâchement possible au cours de cette saison marathon: encore 43 matchs!

Hommage-a-rudy-Nelhomme.JPG

Apllaudissements-pour-Nelhomme.JPG

Nelhomme-cadeaux-et-joueurs-PB86.JPG

Le triomphe de Saint-Eloi en hommage à Ruddy Nelhomme, adjoint de l'entraîneur de l'équipe de France championne d'Europe le 22 Septembre 2013 en Slovénie, avec en cadeau des agrandissements des Unes du journal l'Equipe.

Saint-Eloi, Poitiers, Samedi 28 Septembre 2013.

Prochain match: Mardi 1er Octobre, 20H à Le Portel (9ème: 1v, 1d)

 En bonus, les meilleurs moments de la rencontre.

.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 08:07

Pour la 10ème saison de l'histoire de club, souhaitons que ce soit le début d'une nouvelle dynamique de succès!Photo-PB86-Rouen-Poitiers.jpg

Avec Kevin Harley et Mustapha Fall. Crédits: pb86.fr

 

PB86: non classé (0 match disputé).

SPO Rouen: 9ème avec 50% de victoire (1v; 1d).

Avec la réforme de la Pro B, ce n'est pas moins de 44 matchs (contre 34 auparavant) qui sont au programme des 18 équipes de l'anti-chambre de la Pro A.

 

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 08:35

4 saisons, 120 matchs, et un quart de finale de Play-offs (2010)

Rasheed Wright (2008-2012)

Kenny Younger (2007-2012)

Tommy Gunn (2007-2088 et 2009-2011)

Pape Badiane (2009- Toujours au club)

Pierre-Yves Guillard (au CEP en 2001 devenu PB86 en 2004 - Toujours au club)

Lamine Kanté (2007-2010 et 2012-2013)

Cédriec Gomez (2005-2012)

Sylvain Maynier (au CEP de 1996 à 1999 puis au PB86 2005-2010)

Guillaume Costentin (CEP 2003-2004, puis au PB86 2004-2011)

Yann Devehat (CEP 1999-2004, puis au PB86 2004-2012)

Ribar Baïkoua (2008-2012)

Mickaël Var (2009-2010)

Jeffrey Dalmat (2007-2012)

Carl Ona Embo (2010-2011)

Evan Fournier (2010-2012)

Antonio Grant (2011-2012 puis 2013)

Robert Conley (2010-2011)

J.J. Miller (2011-2012)

Anthony Dobbins (2011-2013)

Jonathan Aka (2012)

Kevin Harley (2010- Toujours au club)

Moustapha Fall (2010- Toujours au club)

Ahmad Nivins (2012-2013)

Antonhy Smith (2012-2013)

Dominic James (2013)

Justin Gray (2012-2013)

Boris Dallo (2012-2013)

 

Le PB86 en Pro A, c'est donc quatre saisons régulières de Pro A, 46 victoires (38,3%) pour 74 défaites (61,7%). Le club a marqué 8640 points contre 9066 encaissés (on notera une grande régularité sur chaque saison de championnat), soit une moyenne de 72 points par match pour 75.5 encaissés.

Le plus gros scoring du PB86 sur un match: 95, à l'occasion d'une défaite au Mans (106-95) le 26 Novembre 2011.

Le plus petit scoring: 52 points, à deux reprises. Contre Orléans, chez eux, le 2 Janvier 2010 (84-52), et contre Chalons, aussi chez eux (84-52) le 23 Mars 2013. Ces deux résultats sont d'ailleurs les deux plus défaites du PB86, avec un écart de -28.

La plus grosse victoire du PB86 a lieu à Vichy le 27 Mars 2010 (59-87), avec un écart de +28.

Le record personnel de scoring: Rasheed Wright avec 38 points, après prolongation, lors d'une défaite contr Hyères-Toulon le 24 Octobre 2009 87-89. Ce soir-là, avec un 9/14 au trois points, the Sheed a aussi établi le record du club sur cet exercice.

Avec un 11/11 aux lancers-francs, Tommy Gunn détient le record en Pro A (pour le PB86), du meilleur 100% aux LF, établi lors d'un match contre Cholet à Saint-Eloi le 20 Mars 2010 (victoire 76-71).

 

Sources: lnb.fr et pb86.fr

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 08:35

Des accusations très graves qui n'ont fait que peu de bruit en Novembre dernier!

Rappel du contexte: au terme d'un match tendu, le PB86 s'impose sur le score de 70 à 68 face à Nanterre. De plus, un supporter débile s'en prend à Pascal Donnadieu, qui a le tort de lui répondre, mais échaudé par la soirée qu'il vient de vivre, cela peut se comprendre.
Mais voilà que 48 heures plus tard (le 26 Novembre), cette vidéo est publiée: une honte qui vient jeter le discrédit, la suspicion sur le PB86. Car quelqu'un qui ne suit que le basket de très loin, en voyant ce torchon de 9 minutes, peut en toute légitimité se demander, bien que ce ne soit pas dit CLAIREMENT dans la vidéo, si Poitiers n'a tout simplement pas acheté le match.
Je suis outré par cette méthode qui consiste à jouer les pleureuses (oui des erreurs, il y en a, elles sont manifestes) sur des faits allant à l'encontre de son équipe. Mais Monsieur Donnadieu a-t-il pondu des vidéos cette saison pour montrer combien la JSF Nanterre avait été outrageusement bénéficiaire d'erreurs d'arbitrages en sa faveur? De faire des reportages pour s'en prendre à ses joueurs qui auraient commis du flopping? Il me semble que non.
Ce que l'on peut voir dans ce document n'est qu'un réquisitoire à charge de l'arbitrage, ce qui peut se réaliser, mais pour cela, il faut le faire dans les deux sens, et surtout, le plus grave de tout, c'est qu'il ne va pas au bout de son idée dans sa conclusion qui n'en est pas vraiment, puisqu'il sort ue banalité du genre:"j'aimerai que tout le monde bénéficie du même arbitrage".
On suppose, on jette la suspicion, et on joue l'innocent: voilà un comportement qui est très loin d'être professionnel.
Mais pourquoi cette vidéo ressort-elle sur PourquoiPasPoitiers six mois après les faits? Pour faire ressortir l'ironie de la situation. En effet, à l'époque, le PB86, en Pro A pour la quatrième saison consécutive, fait un bon début de saison. Nanterre, de son côté, vit sa deuxième saison de suite en Pro A, et sait que le plus est à faire, l'année N+1 du maintien. Et en voyant ce document à charge, on entend au loin cette petite musique digne de la Ligue 1 de football: "On est les petits, un club qui dérange, on ne veut pas de nous", bref, c'est l'air très classique et très apprécié en France: le complot!
L'ironie de l'histoire, c'est qu'au terme de la saison, le PB86 a fini dernier de Pro A et que la JSF Nanterre, 8ème de l'exercice 2012/2013 est devenue champion de France. Je les félicite pour ce titre inespéré et inattendu, qui prouve qu'un club aux valeurs familiales, de proximité, peut réaliser de grandes choses.
Est-ce de la jalousie? Oui et non. Oui car évidemment j'aurai aimé que mon club puisse connaître le même destin. Non, car je n'oublie que la Pro A pour un club comme Poitiers, ça n'a été qu'un bonus inespéré et imprévisible (imaginez-vous un seul instant de dire à l'ancien maire Jacques Santrot vers 2004/2005 qu'il faudra faire une grande salle de basket à Poitiers car le tut jeune PB86 jouera moins de 10 ans plus tard en Pro A?).
Alors bravo Nanterre. Sachez que désormais, vous serez attendu sur tous les parquets de Pro A. Des injustices, il y en aura d'autres, encore et encore. Mais quitte à en faire, soyez honnêtes: faites les aussi quand ça vous arrange sportivement. Ca vous fera un bonus au DVD de votre saison.
Nous, Poitevins, on va tranquillement retrouver nos anciens collègues pensionnaires de Pro B: Saint-Vallier, Nantes, Bourg-en-Bresse, Le Portel...Mais on finira bien par se retrouver, en Pro A comme en Pro B.
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Poitiers Basket 86
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg