Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 15:50
2008, une année riche en évènements. Tant au niveau mondial, que héxagonal, que local.
C'est entre autres la 1ere année entière de PPP, qui a du au total pour cette année loupé environ entre 10 et 15 jours de publication (sur les 350 écoulés pour cette année), soit par absence (Avril en Auvergne, Aout pour les férias de Bayonne, Octobre pour la grande panne d'internet).
Alors juqu'au 30 décembre prochain, un jour revient sur un mois du blog, mais aussi de l'actualité qui a écrit l'histoire de cette année 2008.

Juillet...:c'est déjà l'été. La desertitude gagne Poitiers lentement mais surement, redonnant aux rues piétonnes le calme d'un dimanche et au campus, la paix d'un cimetière. Le Tour de France n'a pas eu le temps de débuter que la grosse actu du mois est pondu: une heureuse nouvelle avec la libération d'Ingrid Bétancourt. Enormément de buzz sur ce sujet. Tout a été dit et redit(même des conneries, avec Eul Parigo en France) et Holywood a du s'emparer des droits pour faire une film sur le sujet, Al Pacino en FARC et Julia Roberts en Bétancourt: 150millions de $ de budget. Et Luc Besson aux cascades.
Bref l'élan de joie s'est répandu dans tout e pays, même à Poitiers.

L'Hotel de Ville de Poitiers, Vendredi 4 Juillet 2008, peu après 6H.
Une banderole toute fraiche en guise de décoration aux pigeons qui occupent la Place Leclerc à cette heure là: "Ingrid BETANCOURT: Enfin LIBRE".

Du coté des médias: un bon défoulement sur le Parigo qui en remet une couche et qui s'attire quelques critiques (bien qu'ils en n'aient rien à faire de la critique blogguesques), en publiant en Une, un dossier sur le prix de la pêche. Si le papier a bien marché, l'article de PPP a bien circulé. C'est pas grand chose mais raler un coup, ça fait quelque part toujours du bien!
Qui parle de médias évoque...IL Médiatico! Encore une fois le Berlusconi français en remet une couche peu de temps avant d'être interviewé sur le plateau de FR3 National. Rue 89 publie la vidéo pirate de la "pré-émission" et s'attire de nombreux ennuis: l'information en France n'est pas toujours chose facile.
La suppresion de la pub continue de faire débat. Et par le plus grand des hasards, les Inconnus avaient en queqlues sortes anticipées l'idée d'un service public aux faible moyens, avec cette aventure mythique du Chevalier de Pardaillec.
Médias enfin mais au niveau local, de type papier, avec le demi-siècle de Centre-Presse, atteint le 18 juillet dernier. Ce jour là, on aura droit à une édition banale, sans la moindre mention. Dommage. PPP ressort les archives de CP, l'ancien "Grand Quotidien d'Information".
Bien qu'une grande partie de la France soit en vacances (l'éternel débat des juilletistes et des aoutiens), la Bourse continue de vibrer, de pleurer du jour au lendemain:un mois en V à Paris. Descente du CAC à 4000 points pour remonter à 4300, comme au début du mois, le temps d'engrenger quelques bénef pour les plus chanceux. A New York on respire un peu mieux, bien que la stabilité ne soit pas de mise à Wall Street.
Pétrole: un mot que l'on ressort dans une expression lorsqu'une personne aggrave son cas:"A force de creuser, il finira par trouver du pétrole". Mais en ce mois de jullet, le prix du baril part...dans l'autre sens, et bat record sur record de semaine en semaine, pour atteindre les 147$. Les analystes, experts de longue date imagine un pétrole fin 2008 à 200$, forçant les économies occidentales à changer leur mode de fonctionnement.
France: le Parlement réunis à Versailles finit par voter la réforme constitutionnelle. Le texte passe à...1 vix près. Jack Lang achète un gilet par-balle juste au cas où des amis voudraient lui toucher 2 ou 3 mots sur le choix de son  vote.
Avant les vacances parlementaires, Darcos s'illustre le 3 devant la commission des Finances du Sénat, queqlues méprisant à l'égard du corps enseignant, qui n'est pas vraiment sa base électorale non plus. Les membres du Mammouth ont apprécié...ce qui n'était pas une blague!



Coté PPP: une actualité aussi nerveuse que des vacances d'été à Poitiers. Mais s'il y avait un évènement à ne pas louper, c'était le premier mariage de Jules en tant que représentant municipal. Un moment intense, unique et émouvant que PPP se devait d'immortaliser et de raconter. Une info que même Monsieur Echo a reprise dans sa colonne du Centre Presse d'avant! C'était le 9 juillet. 2 ans après la finale perdue de Berlin. Et puis le 9...
Coté personnel: eh ben le 9,c'était le grand jour de toutes les peurs: le permis. Bien que ce jour là le soleil était radieux et que le mercure ne cessait d'aller plus haut, il faisait très froid dans la 206 de la Team Maudet. Ce jour là, une chose était acquise: on a le droit de passer son examen de conduite les sunglasses sur le nez. Vu que l'inspecteur en portait, il n'y a pas de raison: c'est ça l'égalité!
Quelques "OOOOOOnnnn refait le parcours du permis dans sa tête et on flippe comme jamais", 2 étapes du Tour de France et une quarantaine d'heures plus tard le sésame arrive par La Poste: VICTOIRE.
Merci pour la dernière fois pour 2008, à l'auto-école Maudet et à Sabrina pour leurs apprentissages, leurs pédagogies et leurs patiences. L'été, le permis en poche, c'est bien plus agréable que le simple piéton estival et dépendant des bons potes. Et merci à la contribution généreuse du bon camarade Jules qui a transformé intégralement la face de mon joli mois de juillet.
Vendredi 11 Juillet 2008 au matin.

La vignette 1980 sur une Cox, Jeudi 24 Avril 2008 en après-midi, parking privé de la Gare.

C'est tout pour aujourd'hui mais c'est déjà pas mal!

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Le Bilan 2008
commenter cet article
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 12:57
2008, une année riche en évènements. Tant au niveau mondial, que héxagonal, que local.
C'est entre autres la 1ere année entière de PPP, qui a du au total pour cette année loupé environ entre 10 et 15 jours de publication (sur les 350 écoulés pour cette année), soit par absence (Avril en Auvergne, Aout pour les férias de Bayonne, Octobre pour la grande panne d'internet).
Alors juqu'au 30 décembre prochain, un jour revient sur un mois du blog, mais aussi de l'actualité qui a écrit l'histoire de cette année 2008.

Juin...:une odeur de vacances commence à régner sur l'Héxagone. La joie en moins par rapport aux autres années, surtout lorsque l'on doit prendre la route avec de l'essence à 1€50 le litre.
Pour le gouvernement, les vacances signifient aussi le répit social: c'est généralement un moment tant attendu par les ministres. En 2006, Galouzeau de Villepin, attendait juin avec impatience: le Mondial de foot calmera les ardeurs de tout le monde. Manque de pot, Clearstream est passé par là.
En 2008, ça tombe bien, y va y avoir du sport...Tennis, enfin Roland Garros, enfin Nadal quoi, qui au bout d'une Quinzaine parisienne victime quasi-quotidiennement des alés du ciel (autrement dit: il a plu), Nadal a encore une fois mis une corrida, à celui que l'on aurait presque appelé le "pauvre" Federer tant il semblait impuissant face au bourrin espagnol. La K7 de la finale sera plus rapide que les finales d'avant. 3 petits sets express et puis s'en vont.
Euro, enfin Equipe de France, enfin comédie dramatique avec la pathétique prestation des Bleus lors du Championnat d'Europe en Switzerland-Österreich. Jeu bidon et sans saveurs, problèmes internes et Raymond qui a chaque match y va de sa petite analyse ou déclaration. M6 a écolté le gros lot: ce le match en prime-time qui restere sans doute comme la toute meilleure audience de l'année 2008 (13,2 millions en moyenne  soit 47,8% de part de marchés dont un pic à 21H18 à 15,4 millions) et sans doute le plus haut chiffre de M6 depuis sa création, mais surtout la déclaration d'amour et la demande en mariage du coach des Bleus à Estelle Denis, qui récupérait la patate chaude juste après en animant le 100% Euro de l'élimination des Bleus (pour l'info people, elle était plus que furax en plateau); Raymond a brillé au micro du jeune Jean-Philippe Doux.


Pour le sport et l'info de culture générale (le truc qui sert à rien selon André Santini, dit Dédé la Sardinepour les intimes), c'est l'Espagne qui a remporté le tournoi face a l'Allemagne 1 but à 0 (Torres, 33e). C'est le premier trophée remporté par la Seleccion depuis l'EURO 1964.
Europe: les Irlandais font parler d'eux en rejetant assez nettement le traité de Lisbonne par voie référundaire, avec plus de 53%  de NON. Le procéssus est ralenti et moralité de l'histoire, le gouvernement leur redemandera leur avis en 2009. En France, il était ratifié au Parlement début juillet, malgré de nombreuses protestations en faveur d'un retour aux urnes.

Rien à voir sans doute, mais quand on parle de politiques, on est souvent dans l'humour (admirez la transition). Début juin les concurrents en lice pour remporter le Prix de l'humour politique était sélectionnés. Le gentil Xavier Bertrand a gentillement remprté le gentil Prix Spécial pour sa petite phrase sur le PS, tandis que le grand gagnant du concours n'est autre que...Jean-Louis Apéro-Borloo qui est récompensé pour cette composition:"Sarkozy, c'est le seul qui a été obligé de passer par l'Elysée pour devenir premier ministre." Encore une fois François Goulard député UMP aurait mérité mieux. La droite aussi compte ses fines gachettes!
Economies et Finances enfin: tandis que le chomage se maintient en dessous des 2millions de personnes selon les chiffres officiels et de plus en plus critiqués, le CAC 40 baisse lui aussi, avec un deuxième gros gadin en l'espace de moins d'un semestre, une performance à mettre en valeur: descendant lentement mais régulièrement, il passe de 5000 à 4400 points environ, ce qui s'est ressenti sur le porte-feuille des actionnaires: un peu de quoi leurs esquintés leurs vacances. A croire qu'à Paris on avait misé sur une victoire de la France à l'Euro...Outre-Atlantique le Dow Jones dit désormais adieu au cap des 12000points en poursuivant sa chute, au fur et à mesure que les Américains (ou Etats-Uniens?) se font virer de leur maison avec la grande escroquerie des subprimes. Mais les bases de l'économie américaine sont solides...

Crépuscule du 21 juin 2008 sur Poitiers vu du Parking Carnot, 21 H42.
Coté PPP: les aventures du PB atteignet leurs apogées et toucheront à leurs fins quoi qu'il arrive au mieux le 14 juin, au POPB. Et c'est ce qu'il s'est produit. De Lawson-Body à Paris en passant par nos amis de Bourg en Bresse (grâce a une diffusion du match sur Radio Scoop), le PB 86 a régalé de bout en bout. PPP se devait de suivre la grande expédition (Triple Merci à Jules).
L'instant météo est toujours au rendez vous pour ce mois de juin avec une animation orageuse immortalisée sous la pluie: le petit appareil photo ferait presque dans le water-proof!
Voiture: alors que l'automobile subit la crise, les vieilles autos sont de sorties, fin juin à Blossac, PPP s'arrete sur une bonne vieille R 12 avec sa petite fiche technique, vidéo publicitaire et cinématographique.
Pub: ce que FranceTélévisions ne diffusera le soir à partir du 5 janvier 2009. Petit coup de gueule estival face à cette priorité bien étrange de l'Elysée.
Ils l'ont fait!, pourrait-on dire. Et ne se sont pas génés pour montrer en plus leur bonne conscience.
Ils l'ont fait, c'étaient la Une de Sud-Ouest le Lundi 13 Juillet 1998, au lendemain de la victoire des Bleus sur le Brésil 3 à 0. PPP a restitué l'intégralité de l'épopée sportive des bleus, fiche techniques et vidéos des matchs à l'appui, histoire de rever un peu...
Du rêve, l'été, le soleil,la musique voguant danns les rues de Poitiers pour la Fête de la Musique, en sirottant innocemment une bonne mousse, avant l'orage de la plus courte nuit de l'année. C'était la Fête de la Musique à Poitiers qui a connu un très bon succès, une fis de plus, bien que pour l'année prochaine on parte dans l'inconnu et le flou total vu que des...milliers et des milliers de gens risuqent d'être dans l'illégalité.
Coté personnel: banco pour le mémoire et pour la soutenance, bien que la classe exige que l'on fasse une faute d'orthographe dans le titre, en gros caractères gras en première page : ça pète, non? Le jury a été clément ce jour là et je suis sorti de la petite salle de l'oral avec un sourire inespiré, une sorte de décrispation profonde attendue depuis de nombreux mois.
Sinon, coté route les choses se précisent au fil du mois: le permis, enfin la tentative, c'est pour juillet. Les montées excessives de pulsations cardiaques économisés durant l'Euro ne sont que reportées de quelques semaines...Même s'il fait une température caniculaire, ce jour-là, quelque part, j'aurai très froid!

C'est tout pour aujourd'hui mais c'est déjà pas mal!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Le Bilan 2008
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 13:15
2008, une année riche en évènements. Tant au niveau mondial, que héxagonal, que local.
C'est entre autres la 1ere année entière de PPP, qui a du au total pour cette année loupé environ entre 10 et 15 jours de publication (sur les 350 écoulés pour cette année), soit par absence (Avril en Auvergne, Aout pour les férias de Bayonne, Octobre pour la grande panne d'internet).
Alors juqu'au 30 décembre prochain, un jour revient sur un mois du blog, mais aussi de l'actualité qui a écrit l'histoire de cette année 2008.

Mai...: fais ce qu'il te plait...un grand classique.
En France, évidemment on y échappe pas et on y est préparé depuis des mois et des mois: on fête le 40eme anniversaire de mai 68 avec toujours plus de révélations, toujours plus d'analyses, toujours plus de photos, toujours plus de controverses, bref toujours plus de commerces, marketing et de bénéf, soit tout ce que désiraient les piétons de mai pour reprendre le bon mot de Jean-François Sirinelli, historien contemporanéiste au gros melon mais de qualité. Manque de pot, pas de nouveau mai dans la rue: f'ra mieux en 2009!

La FNAC Poitiers, Jeudi 29 Mai 2008, en après-midi.

Pour de bon cette fois ci, Pascal Sevran débranche son micro pour toujours, bien que les médias n'aient plus trop su sur quels pieds ils devaient dansé, après le raté d'avril qui fit du tort à Europe 1, à l'AFP et surtout à Ruquier.
L'Etat d'Israel fête quant à lui ses 60 ans. La paix est fragile, les missiles palestiniens font appel à une contre-attaque israelienne qui se voit répliquer une vengeance palestinienne avec des représailles de l'Etat Hébreu ce qui crée une vendetta coté palestinien...6 décénnies que celà dure...et tout le monde veut avoir le dernier mot: la Paix en Galilée, ce n'est surement pas pour 2008, et pas vraiment pour 2009 non plus.
Coté économies et finances: la Bourse de Paris, en ce mois de révoltes, le CAC 40 évolue avec une certaine stabilité autour de 5000 points: le calme avant la tempete (oui c'est facile de dire ça après coup, mais lorsque l'on voit les courbes, ça décoiffe un chauve!).
Le Dow Jones dit adieu aux 13000 points et débute une descente, lente, qui n'est qu'un léger prémice des festivités à venir...
L'€ vole à son plus au niveau historique depuis sa création face au $: pour avoir 1€, il faut 1,55$ en moyenne en mai. Du jamais vu.
Inconvénients:
les exportations ne sont pas bonnes: économie française pénalisée et augmentation du risque de délocalisation.
Avantages:
le prix d'achat du baril, très élevé, est compensé par notre monnaie. Le choc pétrolier de ce début 2008 est frainé par l'Euro. En effet, grimpe grimpe le prix du baril qui passe à 130$. En France, la facture commence à être élevée, surtout en temps de recul du pouvoir d'achat: les écolos sont contents. Le litre tourne à près de l'équivalent de 10F en province, et les pulvérise à Paris avec des litres à 1€60 selon les stations. Le citoyen lambda se serre la ceinture et ferme les yeux face au compteur qui grimpe.
Eurovision: le grand concours de la chanson européenne, qui avait lieu cette année à Belgrade est remporté par la Russie. Il est étrange de constater que des peuples qui sont sensés se détester se filent des points entre eux à chaqué édition: Turquie avec Grèce, Grèce avec Macédoine, Roumanie avec Hongrie, Albanie et Serbie, Ukraine et Russie, Slovénie et Croatie, et tutti quanti...
Sébastien Tellier, en look Chabal représente la France avec sa chanson "Divine" (reprise par Renault pour sa pub pour la nouvelle Mégane) et tente de sauver les meubles(19 eme avec 47 [Forty-seven] points, mais devant les Anglais!), bien qu'une polémique s'ouvre...à l'Assemblée Nationale: quelques députés de droite sont outrés, scandalisés, effondrés à l'idée que Tellier chante en anglais! Du coup les paroles ont été modifiées pour y introduire une french touch. Merci les gars de la représentaiton nationale: on est passé à coté de la crise!


SPORTS: Lyon est une nouvelle fois champion de France, après un grand multiplex de toute beauté: 79 points au Gones, suivis des Girondins avec 75 points. 43 buts pour cette grande soirée, qui aura hélas vu le naufrage de Lens en L2. Le PB 86 débute bien ses play-offs et restera quoi qu'il arrive comme étant la grande et belle surprise basket-ballistique de cette pro B 2007-2008.

Rue du Marché à Poitiers, le lundi 22 Décembre 2008, vers 15H.

Coté PPP: sous le soleil timide de mai, on n'en profite pour manifester pendant ce mois idéal d'expression de la colère, bien que ces fois là, les choses se passent plus calmement qu'en avril lors des manifs des 6 et 23 Mai.
Durant le joli mois de mai, l'appareil photo est de sorti pour prende les éclairs et la pluie: pas de sécherresse pour l'été 2008 c'est déjà ça de sauver. C'était la partie météo du blog. Mais c'est vrai que d'une certaine façon, la pluie aurait pu venir en aide au pompier lors de l'incendie de la Mie Caline, rue du Marché: les premières photos de l'incident était en ligne la nuit même du grand bucher (ce fut l'article le plus vu durant un bon bout de temps par ailleurs): le hasard faisant qu'habitant à proximité, les choses étaient du coup plus simples...Par ailleurs, le badaud était de sorti ce soir là.
Coté personnel: de l'actu! Au prix d'efforts intensifs sur une période concentrée, le mémoire touche à sa fin au cours d'une belle nuit, d'un dimanche soir calme de printemps: l'acte I est bouclé.
Déménagement aussi (oui tant qu'à faire), avec des kilos de bordel à promener sr un étage et en descente. Bilan: plus d'espaces et tout le monde est arrivée sain et sauf. Le voyage, express car en une après-midi, s'est bien passé.  Maintenant faut ranger...quel est ce mot? Ah oui, mettre en ordre. Je ferais ça plus tard. Et puis agenda surchargé! Et dimanche y a OM Bordeaux!
Conduite: pas de morts, ni de blessés, encore moins d'accidents, mais de l'espoir et des progrès: qui l'eut cru quelques temps auparavant? Une cagette du volant qui fait avancer une voiture sans dégats et avec une certaine logique et dans le respect de code de la route; comme dirait Desproges: "Etonnant non?"

C'est tout pour aujourd'hui mais c'est déjà pas mal!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Le Bilan 2008
commenter cet article
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 15:59
2008, une année riche en évènements. Tant au niveau mondial, que héxagonal, que local.
C'est entre autres la 1ere année entière de PPP, qui a du au total pour cette année loupé environ entre 10 et 15 jours de publication (sur les 350 écoulés pour cette année), soit par absence (Avril en Auvergne, Aout pour les férias de Bayonne, Octobre pour la grande panne d'internet).
Alors juqu'au 30 décembre prochain, un jour revient sur un mois du blog, mais aussi de l'actualité qui a écrit l'histoire de cette année 2008.

Avril...:évidemment le mois commence par les poissons d'avril. Evitemment notre ex stra des Seventies et des Eighties, Raymond la Science, ou Domenech pour les autres y va de son canular, qui plie la France en 2. Le rire avant la rage de juin...

Sports et police: le passage de la flamme olympique à Paris le lundi 7 avril, est plus que mouvementée entre les pros-Tibet qui sèment le trouble sur le passage du flambeau, les petits hommes bleus du BOCOG (police olympique chinoise) qui font la loi et la police qui obéit aux ordres de l'ambassadeur de Chine qui ressort plus que furax de ce bout de journée parisienne, si bien que les festivités sont...raccourcies vis-à-vis du programme initialement prévu. Et en plus le 20 avril, Delanoé élève le Daili-Lama au rang de citoyen d'honneur de la ville de Paris.
Rien à voir sans doute, mais cette nouvelle ne plait pas à tout le monde.
Les grands patrons accumulent sueurs froides, nuits blanches, café,..., craignant les représailles économiques de la Chine en import-export: augmenter le prix du slip de 50% en supermarché en ces temps d'inflation par ce que les chinois refusent de nous les vendre et qu'ils sont payés par un mec qui gagne 1€ par jour et qui s'en satisfait, et tout celà en temps d'inflation en France? Les actionnaires ne vont pas être très content, et à ce rythme là, ça sent l'OPA hostile.
La blague olympique se concluera durant le mis d'avril par le badge du CNOSF, qui les grands discours de Martin Luther King, ouvre la voie à une nouvelle progression de l'amour entre les peuples, d'une croyance heureuse dans l'humanité: oui, en aout, les sportifs français porteront un badge: "POUR UN MONDE MEILLEUR"! Quelle révolution!
La Bourse remonte la pente pour terminer le mois à plus de 5000 points. Autant en profiter car on sait que ça ne sera pas durable. Et puis il y a le problème de l'essence: un dollar qui tourne à 120$ le baril, ça aide pas beaucoup un gouvernement, qui reste sonné par la trempe des municipales.
Le gouvernement du fantomatique ou cadavérique Fillon bat de l'aile, si bien que le mari de Carla menace de renvoi certains ministres, pour leur bourdes qui s'accumulent en un temps concentré. Saussez est chargé de la "coordination" du gouvernement: grosso modo, un ministre de l'information modernisé avec non pas du sparadrap comme arme, mais le bouton de siège éjectable sur lequel de nombreux ministres sont assis.
Dans la rue, les lycéens manifestent contre la suppression du nombre de postes à la rentrée; une fois de plus le gouvernement répond par le mépris qui le caractérise tant: laissons les se fatiguer, en juin ils penseront d'abord aux vacances: Darcos est autant porté dans le coeur des lycéens que De Robien et Ferry en leurs temps.


Une charge de police, Mardi 29 Avril 2008, avenur Victor Hugo.

Coté PPP: un petit trou d'air du 16 au 18, mais bon, un voyage en Auvergne, ça ne se refuse pas. Evidemment, PPP y va aussi de son petit canular de 1er avril, en piquant celui de Rue 89, qui était plutot bien foutu.
Ambiance de commémoration de Mai 68 dans l'Héxagone, on ressort  le 4 avril chez nous les photos de la seconde grande manif du CPE; de nombreux souvenirs qui faisaient chaud au coeur.
Médias: la boulette en direct live de Ruquier, qui annonce avec 15 jours d'avance environ la mort de Pascal Sevran. Le normand, brille par sa lacheté, son incompétence et ses contradictons en cherchant à tout prix à se venger sur l'un de ses collaborateurs. C'est drole dans le triste, ou inversement.
Enfin à Poitiers, les lycéens foulent de nouveau les pavés. Mais le temps "Des bisoux, des calins" est révolu. Le local de l'UMP a pris une corrida que les murs n'oublieront pas de si tot. Les comportments ont changé en 2 ans.
Coté personnel: toujours pas de mort en conduite, et même des résultats surprenants. Dépucelage de l'Auvergne, une terre rustique à visiter et à déguster. Enfin, un déménagement qui se profile, un peu sur un coup de tête pour tout dire.

Avenue Victor Hugo, Mardi 29 Avril 2008.
C'est tout pour aujourd'hui mais c'est déjà pas mal!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Le Bilan 2008
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 15:44
2008, une année riche en évènements. Tant au niveau mondial, que héxagonal, que local.
C'est entre autres la 1ere année entière de PPP, qui a du au total pour cette année loupé environ entre 10 et 15 jours de publication (sur les 350 écoulés pour cette année), soit par absence (avril en Auvergne, Aout pour les férias de Bayonne, Octobre pour la grande panne d'internet).
Alors juqu'au 30 décembre prochain, un jour revient sur un mois du blog, mais aussi de l'actualité qui a écrit l'histoire de cette année 2008.

Mars...:un Bordeaux-Paris pour bien entamer le mois, un triplé de Wendel. Tutto va bene en championnat.
En municipales aussi, c'est plutot pas mal, et ça frôle parfois avec le chaos.
9 mars: la gauche fait passer à la droite, tant surle plan local que sur le plan hexagonal une corrida digne de la vague rose de 77! Au premier tour l'UMP ne semble pas avoir compris le message, Eric Woerth appelle à une accélération des réformes.
16 mars: la gauche sort de nouveau un caramel, un tampon (pour employer des termes rugbystiques, surtout en période de Tournoi des VI Nations) magistral de derrière les fagots. Eric Woeth appelle de nouveau à l'accélération des réformes. Dommage qu'il n'y ait pas eu un troisième tour...
Coté cantonales, la gauche réalise là aussi une belle moisson et controle un peu plus la France des territoires et des municipalités: 20 régions sur 22, plus de la moitié des départements, plus de 2/3 des villes de plus de 30.000 habitants:

Gauche Locale Vs Droite Nationale


Dans le monde, Obama et Clinton sont au coude à coude: c'est l'amour vache entre le deux prétendants à la Maison Blanche. Rien est fait, bien qu'une dynamique commence à se mettre ne place du bcoté du sénateur de l'Illinois.
En Chine pour certains, au Tibet pour d'autres le sang coule sous les matraques des policiers chinois. A Lhassa, capitale du Tibet: une cité à feu et à sang. La communauté internationale s'émeut, la Chine, détient le pouvoir économique: en 2008, on a les Jeux, les armes et les moyens de couler un pays dévelloppé en stoppant nos relations commerciales et militaires. Qui veut encore boyccotter nos Jeux???
Plus grand monde évidémment: la bravitude fraternelle acclamant la justice chinoise comme modèle et parlant du respect du droit des humains en Chine critique le président des Droits de l'Homme jusqu'aux frontières de l'UE qui ira finalement à Beijing, sans sa sercrétaire d'Etat au Droit de l'Homme: c'est un peu comme si l'on inauguré une maison de la Culture sans la ministre de tutelle (bien que Albanel soit un mauvais exemple, tout comme Douste, Toubon...).
Moralité politique et philosophique et  réalités économiques et financières ne font pas bon ménage. Un peu le problème des relations franco-chinoises. Pour info, le baril de pétrole coute entre 100 et 110$ à cette époque: rien à voir sans doute...
L'Hexagone se met à l'heure deul Noord: les millions de spectateurs défilent devant les toiles diffusant Bienvenue chez les Cht'is! Si bien que le monstre cinématographique de 2008, Astérix et Obélix au JO (75 millions d'euros de couts) passent pour l'un des gros bides de 2008, voire même de la décénnie, faisant environ QUE 7 millions d'entrées (au lieu des 10 millions attendus pour atteindre la rentabilité de la bouche des producteurs sur le canapé rouge de Drucker).
Le stades de foot se mettent à l'heure deul Noord, qui est aussi, selon nos tuyaux, la même que celle de Paris.
Le PSG Lens de la finale de la Coupe de la Ligue fera plus de bruit dans les pages faits divers (avec du bon pathos pour le 20H) et permettra à des polémistes incompténts, ignorants et arrogants de faire de l'autopromotion en débitant un flot de conneries, genre Zemmour. Pour une simple banderole...au final toute cette histoire, avec plusieurs mois de recul, ça en deviendrait drôle. Et puis évènement: Paris a gagné, sur un penalty de Bernard Mendy, et ça aussi ça méritait la Une des journaux!


De la Banderole à l'affaire d'étatLa Banderole, Stade de France, Samedi  29 Mars 2008.

Coté PPP: présent sur tout les fronts, comme d'habitude, avec la couverture des municipales, et notamment de résultats fiables de Poitiers dès 20H30 (après, il y avait Lyon Bordeaux sur Canal, donc bon, dans la vie il faut avoir des convictions, non?).
Autrement, toujours dans le cadre des municipales le tout dernier conseil de Jacques Santrot en tant que 1er magistrat de Poitiers: tout avait commencé un...Vendredi 25 Mars 1977, on était sous Giscard, pas d'internet mais une période de crise suite à un choc pétrolier: divergences et convergences de 2 époques.
Un moment...qu'il fallait vivre, bien que ce jour là, la salle du Conseil se soit remplie comme rarement depuis le dernier changement de maire.
Et c'est aussi le changement de stature pour un bon camarade, Jules désormais conseiller municipal et délégué à l'Agence des Temps: c'est le petit poucet de la municipalité.
Conseil Général: Fouché perd son fauteuil de président grâce au complot des prétendants, sous le regard agacé de la gauche, à qui une fois de plus la direction du 8-6 va échapper, à pas grand chose: c'est frustant aurait dit Paul Le Guen après un soir de défaite.
Défaite, un mot que le PB 86 ne connait pas: l'épopée se poursuit au plus grand bonheur des joueurs, du staff, de la direction et des supporters du club.
Enfin, une première sur PPP: une absence de réactualisation; il y a des jours comme ça, on ne pas, on ne peut pas et puis on n'a pas le temps. Promis, ce n'était qu'un simple accident de parcours.
C'est tout pour aujourd'hui mais c'est déjà pas mal!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Le Bilan 2008
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 17:21
2008, une année riche en évènements. Tant au niveau mondial, que héxagonal, que local.
C'est entre autres la 1ere année entière de PPP, qui a du au total pour cette année loupé environ entre 10 et 15 jours de publication (sur les 350 écoulés pour cette année), soit par absence (avril en Auvergne, Aout pour les férias de Bayonne, Octobre pour la grande panne d'internet).
Alors juqu'au 30 décembre prochain, un jour revient sur un mois du blog, mais aussi de l'actualité qui a écrit l'histoire de cette année 2008.

Février...: comme tout les 4 ans, celui si était bissextile, comme 1972,1976,1980 et tutti quanti. Bon ben bravo.undefinedHotel de Ville de Poitiers, Samedi 12 Janvier 2008, vers 13H.

La France vit au rythme de la campagne des municipales bat son plein, sur tout le territoire. Pour la première fois de 1977, Paris laisse un peu de place aux autres agglomérations, où le vent de la déroute, de la piquette, de la trempe commence à souffler plus que fort dans les branches de l'arbre de l'UMP. Concernant Paris, mettre Panafieu tête de liste...ah ah la bonne blague,(on dirait un pari de potes bourrés), la mettre elle s'est vraiment que l'UMP ne veut plus gérer les affaires de la capitale et rester en embuscade pour critiquer Delanoé, et globalement la gauche parisienne et puis Chirac et Tibéry...ça rapelle plus le palais de justice que la grandeur du développement municipal. Quitte à aller dans l'humour, pourquoi pas habiller Rachida Dati à Vet'Affaires et lui laisser à elle même l'honneur de coller ses propres affiches. Rien que pour ça, l'UMP 75 et l'UMP Elysée mériteraient de recevoir le prix de l'humour politique de l'année, voire même de la décénnie!
Vu qu'ils ne s'est pas passé des masses d'évenements en France au cours de ce mois, poursuivons sur les municipales: le psychodrame de Neuilly, avec la trahison de Jean Sarkozy, pardon, le changement d'orientation politique acquis grâce au débat d'idées et en aucun cas en vue d'un quelconque interet personnel (Martinon non non!), le fils du président connait les classiques de papa! Bravo bonhomme. La France a bien ri grâce à vous, les Neuilliens. Et dire qu'ils auraient pu s'insulter à coup de "communistes", "étatistes", "apôtre de l'ISF"!
Municipales à droite encore, avec une ancienne gloire dela Justice: Dominique Perben, l'homme qui changeait ses plaques d'immatriculation pour faire campagne à Lyon (ça fait mieux de venir aux réunions publiques avec un beau 69 plutot qu'un hautain 75). Manque de pot, la cité de Raymond Barre restera dans les mains du braviteur socialiste fraternel Gérard Colomb. Mais cette campagne a pris de la hauteur, le débat intellectuel s'est élevé grâce à ce message de sympathie de Perben, qui n'est pas un propos volé (c'est pas de bol, hein...):


Autre grosse info mondiale: le Kosovo a proclamé unilatéralement son indépendance le 17 février dernier. Une décision qui fait peu d'heureux et beaucoup de jaloux, d'énervés, de revanchards, hélas.
Et vu qu'il était écrit quelque part que ce jour demeurerait dans l'Histoire, les Girondins de Bordeaux signèrent ce jour là leur plus grosse victoire de leur histoire, en allant vaincre l'AS Monaco à Louis II 6 buts à 0, et celà en une mi-temps!
Enfin quelques jours plutot et coté USA, l'espoir était relancé grâce au surprenant Super Tuesday coté démocrate, où Obama ne lachait pas le morceau malgré son retard sur Hillary Clinton tandis que Mc Cain prenait une envergure nouvelle au vu de ses succés tout aussi étonnant: on gardera aussi en mémoire la crypto-campagne de Rudy Giuliani (pas de campagne en fait, le nom devait suffire à faire la réputation du bonhomme et l'adhésion à ses idées).
Tout les espoirs étaient permis tandis que le second mandat Bush se termine en eau de boudin. Le Dow Jones se lisait encore à 5 chiffres à ce moment là: ouvrant 2008 avec 13200 points, il attaque février à 12400 points: t'inquiètes billette, le pire est à venir.
En France, le CAC 40 ouvrait le second mois de l'année à 4860 points: tient, il en manque déjà...près de 800 au compteur: bien joué les gars. Sans doute rien à voir quand on sait que l'autre tube de 2008 était pondu par le petit porteur de Ray-Ban: "Casse-toi pov'con"!


Coté PPP: évidemment une telle info aussi croustillante ne pouvait pas passer inaperçu, bravant la censure de Dailymotion qui a fait très fort ce jour là dans la destruction de fichiers vidéos.
Evidemment, la campagne des municipales se poursuivait, bien que la seule véritable question qui se posait à l'époque, c'était: la gauche passera-t-elle au premier ou au second tour? L'histoire locale, depuis 1971 penchait pour un scrutin rapide en Pictavie. Février égraine au fil des dimanches les victoires de Santrot Jacques, les victoires par KO en 1983 et 19995, et les victoires de second tour en 1989 et 2001: la droite est contente, car elle pense que sa victoire se rapproche défaites après défaites, et la gauche est contente car elle conserve la mairie. Bref, Poitiers, la ville des gens heureux.
Enfin, coté animation, pas mal d'évenements:
-CULTURE: avec sous un magnifique soleil de février, la journée portes ouvertes du TAP, avec un franc succès tout au long du samedi 9 février.
-CARNAVAL: à cause du mauvais temps, Monsieur Carnaval n'est pas passé au bucher et a vu son espérance de vie augmenter comme jamais. Jeanne d'Arc est jalouse.
-AGITATIONS ETUDIANTES: en un rien de temps, étudiants, lycéens, personnes engagées se mobilisent contre la venue de Benoit Fleury à l'Université de Poitiers. Une mobilisation rapide qui eut même des échos dans la presse nationale, comme dans Libé, entre autres. Une pétition fut d'ailleurs lancée. Bref les vacances de février furent animées et ensoleillées.
Coté personnel: les cours de conduite ont commencé. Alerte vigilance citoyenne: ça sent le carton voire même le sapin à ce moment là!

C'est tout pour aujourd'hui mais c'est déjà pas mal!


Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Le Bilan 2008
commenter cet article
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 11:11
2008, une année riche en évènements. Tant au niveau mondial, que héxagonal, que local.
C'est entre autres la 1ere année entière de PPP, qui a du au total pour cette année loupé environ entre 10 et 15 jours de publication (sur les 350 écoulés pour cette année), soit par absence (avril en Auvergne, Aout pour les férias de Bayonne, Octobre pour la grande panne d'internet).
Alors juqu'au 30 décembre prochain, un jour revient sur un mois du blog, mais aussi de l'actualité qui a écrit l'histoire de cette année 2008.


Janvier...: l'ouverture de la 9eme année de la décénnie 2000. L'année nouvelle s'annonce d'ores et déjà difficile avec un baril de pétrole qui pour la première fois de son histoire dépasse la barre symbolique des 100$ (il est à ce jour autour de 36$).  Le spectre de la crise des subprimes commence à effrayer outre-atlantique, contraignant le gouvernement US à mettre la main à la poche (quelle horreur pour les héritiers de Reagan et de Milton Friedmann!) pour tenter de replatrer les fissures d'un systeme arrivé à bout de souffle.

"Tout augmente, sauf le pouvoir d'achat":
le tube de l'année 2008 cartonne dans l'Hexagone!


Ainsi, le lundi 21 janvier est le premier "lundi noir" de 2008. Pour les boursiers, tous les jours de la semaine seront noirs, les week end eux aussi seront obscures et moroses. C'est l'anniversaire de l'execution de Louis XVI, 1793. Sans doute rien à voir, bien que ce jour là, des têtes soient tombées 215 ans après la guillotine en moins.
Le CAC 40 avait ouvert son année à 5614 points. 11 mois et quelques krachs plus tard, il végète à 3300 points. Bonjour aux cocus du capitalisme! Lénine, par le hasard du calendrier est aussi mort un 21 janvier...1924!
Sans doute rien à voir....
De leur coté, en France, les Lambertistes se trouvent orphelins: Pierre Boussel, dit Lambert, candidat aux présidentielles de 1988, casse sa pipe à 87 ans, suivi le lendemain par Carlos (le fils de Dolto, pas le terroriste des Sevnties). Sans doute pas de liens...
Quelques jours de deuil plus, l'un des soldats du capitalisme se transforme en félon du systeme: Jérome Kerviel l'Homme qui valait 5 milliards, version XXIe siècle. Le breton est rapidement devenu une superstar, tout le monde en France connaissait sa vie, son oeuvre...et se divisait en 2 camps: les pro et les anti, comme au temps des stars des seventies. Sur ce coup là, La Société Géniale l'avait dans le baba: ceux qui on souhaité une bonne année à ce groupe bancaire doivent être des oiseaux de mauvaises augures... Cette année 2008 colle bien avec les différentes pub de la Soc. Gén.: mais si le pouce...qui pour le coup s'est transformé en majeur: et un fuck supplémentaire, voire plus pour les intimes aux cocus du capitalisme!
Enfin, le petit speedy de Neuilly, nous sortait de son sac la réforme du service public de l'audiovisuel, avec une bataille qui va faire beaucoup de dégats place Henri de France, dans les bâtiments de FranceTélévisions. Albanel n'était pas au courant;: c'est normal pour la ministre de la Culture. Bouygues et Paolini était prévenu faisant péter un Dom Pérignon cru 87 pour feter la bonne nouvelle, 21 ans après la privatisation de TF1, par Balladur, ministre des privatisations sous le gouvernement Chirac II (1986-1988), lui-même mentor du jeune Sarkozy.
La boucle est bouclée.

La Nouvelle République du Centre Ouest, seconde quinzaine de Janvier 1977.

Coté PPP: actualité avec le suivi de la campagne des municipales, surtout du coté gauche, mais aussi le début de l'historique des résultats des municipales sur Poitiers (en janvier, lépisodes 1971 et 1977).
Bien entendu, l'esprit seventies a soufflé sur PPP avec les petites perles des archives de la NR et de Centre Presse. Une récurente tout au long de l'année.
Enfin, sur une idée qui passait par là, une rapide petite histoire des débuts de la pornographie made in the Seventies, avec les 4 épisodes du Cinéma du Mercredi, en opérant aussi un petit retour sur le mythique Gorge Profonde(1972).
Entre autres, of course.
Sur le plan personnel, une victoire: le code de la route est acquis le jeudi 24 Janvier au petit matin. En route pour l'aventure.
C'est tout pour aujourd'hui mais c'est déjà pas mal!
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud Alexandre Lafrechoux - dans Le Bilan 2008
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg