Spirit of the 1970's

Sunglasses Cigare cravate et gilet
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
  au bar de tours Sept 2008

Sachez que...

RESULTATS DE POITIERS:

FRANCOIS HOLLANDE: 65,15%

NICOLAS SARKOZY: 34,85%

 

 

badge2.png 

 

 


La population de Charentes-Poitou au 1er Janvier 2009 s'élève selon l'INSEE à 1.760.575 personnes. Poitiers est la plus grosse ville (88.795). La Vienne compte 426.066 habitant(e)s.

 

 

Sur le classement OverBlog, PourquoiPasPoitiers est classé en

1161 ème position de l'ensemble des blogs de la plate-forme: Bravo PPP!

 

 

Le cap des 200000 pages vues a été franchi le 15 Mai 2010.

Le cap des 300000 pages vues a été franchi le 06 Février 2011.

Le cap des 400000 pages vues a été franchi le 11 Novembre 2011.

Le cap des 500000 pages vues a été franchi le 19 Juin 2012.

Le cap des 600000 pages vues a été franchi le 05 Février 2013. 

Le cap des 700000 pages vues a été franchi le 23 Octobre 2013. 

Le cap des 800000 pages vues a été franchi le 27 Juin 2014.

Merci à toutes et à tous!

 

   

Sur Terre, il y a en ce début de décennie 2010 (au 1er janvier) environ 6,833 milliards d'habitant(e)s, puis 6,915 milliards de Terrien(ne)s le 1er Janvier 2011, puis 7,014 milliards au 1er Janvier 2012 selon PopulationMondiale.com. 

 


http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

PPP soutient eul' PB86!

  

Par ailleurs, sur Facebook, le PB86 compte 22000 fans.
Le PB86 est 4ème de ProB dans cette saison 2013-2014 (26v, 18d).Retrouvez ICI le classement de la Pro B, sur le site de la LNB.

 

Présentation

Le PourquoiPasPédia

PPP en langues étrangères

Flux Soviétique

  • Flux RSS des articles
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 08:53

Un Pass Education, illustration prise sur le site du ministère de l'Eduction Nationale.

 

Qu'est ce que le "Pass Education"?

Lancé en avril 2009, le pass éducation permet à tous les enseignants en activité dans les écoles et les établissements du second degré publics et privés sous contrat (école, collège, lycée) d'accéder gratuitement aux collections permanentes des musées et monuments nationaux.

Le pass éducation en pratique

Les cartes seront distribuées aux enseignants par les directeurs d'école et les chefs d'établissement dans les collèges et les lycées dans le courant du mois de janvier 2012.

Ce nouveau pass éducation sera valable pour la période 2012-2015

+ 30 % : c’est la hausse de fréquentation des musées par les enseignants entre 2009 et 2011 grâce au pass éducation 

Plus de 150 : c’est le nombre de lieux de culture auxquels les enseignants peuvent accéder gratuitement avec le pass éducation 

850 000 : c’est le nombre d’enseignants qui seront dotés du pass éducation 

2,3 milliards d'euros : c’est l’investissement de l'État en faveur de l’éducation artistique et culturelle

 

Source: Education Nationale.

 

Pourquoi c'est injuste?

Les enseignants, corps évidemment majoritaire de l'Education Nationale, représentent plus de 80% de l'ensemble de ce ministère. Les 20% restants n'y ont pas droit, soit près de 200.000 personnes qui sont laissés de côté au titre qu'elles n'enseignent pas. Pourquoi cette honteuse discrimination? Pourquoi ces personnes, dont une grande partie gagne un plus faible traitement que le corps enseignant ne pourraient-elles pas avoir un accès favorisé à la culture? En quoi par exemple, un administratif, un personnel d'accueil, les CPE et ASSEDU, les infirmières scolaires, les agents d'entretien, de cuisine et de maintenance les membres des établissements publics tels que le CNED, CANOPE et son réseau, les agents des rectorats ainsi que ceux que j'oublie, seraient ils moins "légitimes" de bénéficier de cet avantage que le prof de sport, de mathématiques, de langues mais aussi de restauration, de menuiserie, de comptabilité, de mécanique auto pour bénéficier d'un accès gratuit à certains musées? Ne rend-on pas compte du tort qui est fait à l'ensemble de ces personnels, comme si le message était de leur dire: "Oui enfin bon, vous les musées, professionnellement parlant cela ne vous apporte rien"?

 

L'Education Nationale: 1039900 agents dont 839700 enseignants, dont ceux du privé sous contrat, pour l'année scoalire 2013-2014, chiffres du Ministère.

 

Proposition

Voilà une mesure qui permettrait au gouvernement de faire bonne figure auprès de ses personnels, qui eux aussi, contribuent au bon fonctionnement de l'ensemble des services de l'Education Nationale, et qui vivent en permanence dans l'ombre du corps majoritaire. Avec le gel du point d'indice en place depuis 2010, pour les bas salaires, très souvent, c'est le budget culture qui est le premier à être réduit. Je propose donc sans condition la généralisation à l'ensemble des personnels membres de la communauté éducative du Pass Education. Alors que l'on a fait inscrire sur l'ensemble des mairies la devise de la République, voilà qui permettrait de mettre en valeur la notion "d'égalité".

Par Ludovic Bonneaud - Publié dans : Les Gens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 20 novembre 2014 4 20 /11 /Nov /2014 08:58

Dernier vainqueur à Poitiers: l'Irlandais Sean Kelly

 

TF1 ou Antenne 2, Mercredi 5 Juillet 1978.

Arrivée de la 6ème étape Avenue Salvador Allende.

Logo NR 21 Mars 1975

Vienne - La question

Le Tour de France cycliste pourrait-il faire étape à Poitiers en 2016 ?

19/11/2014 05:26

La probabilité est bien réelle puisque, selon nos informations, la ville de Poitiers étudie le dossier en toute discrétion. « Il ne s'agit que d'une rumeur, tente de tempérer Aurélien Tricot. Nous avons déjà des manifestations sportives importantes comme le meeting d'athlétisme, le marathon ou encore l'Urban PB en basket. Ces rendez-vous attirent des spectateurs et mobilisent aussi beaucoup de monde. » Mais l'adjoint aux sports à la mairie de Poitiers précise aussi : « Lors de la dernière campagne pour les élections municipales, Alain Claeys a fait part de sa volonté d'accueillir des compétitions majeures comme les Masters de patinage, des tours de Fed Cup ou de Coupe Davis en tennis mais aussi une étape du Tour de France. Nous travaillons sur ces dossiers avec les différents acteurs en étudiant les cahiers des charges. Nous n'en sommes pas au stade des annonces. »
Dans le sillage du succès populaire des championnats de France organisés au Futuroscope en 2014, Poitiers serait très intéressé pour être une ville-étape en 2016. Toujours d'après nos informations, le projet d'une arrivée serait à l'étude sachant qu'il faut remonter à 1978 pour retrouver trace d'un tel événement intra-muros (NDLR : Le Tour avait fait étape pour la dernière fois au Futuroscope en 2000). Cette arrivée pourrait être celle de l'avant-dernière étape, les organisateurs pouvant ensuite effectuer un transfert rapide dès le soir même vers Paris. À noter qu'une autre ville de la région, Bressuire, dans les Deux-Sèvres, a aussi fait acte de candidature. ASO, la société organisatrice du Tour de France, établit une ébauche du tracé au mois de juin de l'année qui précède l'édition et connaît les villes-étapes en aôut. Il en coûte aux alentours de 120.000 euros aux cités choisies sans compter d'éventuels travaux d'aménagement.

P.S.
La Nouvelle République, Mercredi 19 Novembre 2014.
Par Ludovic Bonneaud - Publié dans : Café des Sports
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 19 novembre 2014 3 19 /11 /Nov /2014 08:27

Déjà en 1984 cette volonté de faire "de la politique autrement"

Chamard 1979

Jean-Yves Chamard dans sa profession de foi pour les élections cantonales 1979.

 

L'Express publie le palmarès des "espoirs"

 

Pour le Poitou-Charentes: JP. Abelin, JY. Chamard, JP. Raffarin, D. Bussereau, R. Beix, JM. Boucheron

et à suivre: A. Claeys, P. Arnaud, J. Lambert

Dans son numéro du 16 au 22 novembre, l'Express consacre sous le titre: "Année 90, La nouvelle vague politique", une analyse région par région à ceux qui vont secouer la France. Indiquant l'esprit qui a présidé à cette enquête, l'Express écrit: "Un souffle favorable à la jeunesse agite le monde politique. Dans l'opposition, l'échec de 1981 a destabilisé les ancens, et leur a ôté une partie de leur légitimité. Dans la majorité, les vieux schémas militants, mis à l'épreuve de la réalité, ont fabriqués les déçus du socialisme". Parallèlement, la crise économique a engendré la crise politique, qui, à sont tour génère quelques chose de nouveau. Et quoi de neuf que la jeunesse? Consciente du caractère favorable de la conjoncture, celle-ci, compte bien profiter des bouleversements attendus lors des prochaines échéances électorales.

"Quels sont donc ces jeunes, qui se préparent à prendre peu à peu les rênes du pouvoir politique à travers la France? L'Express les a repérés, après avoir mené l'enquête région par région. Et a cherché à savoir s'ils se sentaient différents de leurs aînés. Pour la grande majorité d'entre eux, la réponse est "oui". Oui, ils veulent "faire de la politique autrement".

Claeys-1983.jpg

Alain Claeys, La Nouvelle République, Novembre 1983.

300 responsables départementaux et régionaux des partis politiques ont reçu un questionnaire, demandant de signaler les jeunes susceptibles de jouer un rôle d'importance régionale ou nationale. Nous avons, dit "l'Express", éprouvé la qualité de ces candidats aurpès de dizaines d'interlocuteurs: élus locaux et responsables des fédérations ou des élections à l'état-major des partis.

Indiquant ensuite les règles qui ont présidé aux choix qui ont été faits. En premier l'âge, une fourchette de 30 à 35 ans, et un maximum de 40, en second: le seuil de la notoriété... "L'Express" constate avec quelle régularité les mêmes thèmes reviennent dans les professions de foi des Espoirs avec les mêmes mots clefs: présence sur le terrain, gestion concrète, esprit d'ouverture, associer les socio-professionnels, non cumul des mandats. Cette enquête a été menée par Anne Beaujourt, Geneviève Lamoureux et Marie-Anne Lescourret, qui précisent à propos de ce palmarès des "espors" région par région.

JP-Abelin-1982.JPG

Jean-Pierre Abelin, Centre Presse, Juin 1982.

Ils ont parfois moins de 30 ans, rarement plus de 40. Ils ont déjà entamé leur carrière politique, soit parce qu'ils ont conquis leurs premiers mandats électoraux - conseillers municipaux, maires, conseillers généraux ou régionaux - soit parce qu'ils exercent des responsabilités au sein de leur parti. Ils ont l'espoir de briguer des mandats plus prestigieux, et ils sont favoris dans la course aux responsabilités locales ou nationales. Ils font partie de la "nouvelle vague" politique qui, région par région, gouvernera la France des années 90 et au-delà.

JP-Raffarin-1986.JPG

Jean-Pierre Raffarin, La Nouvelle République, Mars 1986.

L'Express, sur les centaines de nom qui lui ont été cités, en a sélectionné plus de 120. Un choix parfois difficile, effectué après recoupement de dizaines de témoignants, dans chaque région, et après une analyse attentive de la carte électorale.

Nous avons distingué deux catégories d'espoir: en tête de liste, ceux dont les ambitions électorales peuvent se réaliser prochainement ou qui, malgré leurs faibles chances de se présenter à des élections, s'imposent déjà par leur charisme et par leur expérience. En second lieu, précédés de la mention à suivre, les espoirs qui devront attendre peut-être plus longtemps avant de voir leurs projets se réaliser. Parce que leur horizon est bouché par des personnalités bien installées ou bien parce que leur grande jeunesse a besoin d'être soumise à l'epreuve des échéances électorales.

Bussereau-1979.JPG

Dominique Bussereau, Centre Presse, Novembre 1979.

Et pour le Poitou-Charentes, cela donne done les constatations suivantes: "Poitou-Charentes": région de tradition centriste, sur laquelle a déferlé en 1981, un raz de marée socialiste. Du côté de l'opposition, les personnalités en place se maintiennent...C'est le cas de Jean-Pierre Abelin, 34 ans, président des Jeunes Démocrates sociaux, de Jean-Pierre Raffarin, membre du bureau politique du PR et conseiller municipal de Poitiers, de Dominique Bussereau, 32 ans, chargé des Fédérations au PR adjoint au maire de Royan, de Jean-Yves Chamard, universitaire du RPR, conseiller municipal de Poitiers, dont la photographie orne la page de couverture et sous le titre Poitou-Charentes est la seule qui soit publiée pour notre région, il est indiqué qu'il sera candidat à la députation contre le maire de la ville, le socialiste Jacques Santrot, valeur sûre du département. Le Parti socialiste compte aussi sur deux jeunes déjà confirmés: Roland Beix, 35 ans, député de Charente-Maritime depuis 1978 et Jean-Michel Boucheron, 38 ans, député de la Charente et maire d'Angoulême.

Jean-Michel Boucheron en 1981, pris sur le site de l'Assemblée Nationale.

Ceux qui sont à suivre sont: Alain Claeys, 36 ans, PS conseiller général de la Vienne, Philippe Arnaud 35 ans, Cds maire de Blanchac Porcheresse (Charente), conseiller général, Jérôme Lambert, 27 ans PS conseiller municipal de Jarnac (Charente).

 

Centre Presse, Samedi 17 Novembre 1984.

Par Ludovic Bonneaud - Publié dans : Archives en tout genres
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 18 novembre 2014 2 18 /11 /Nov /2014 09:06

De Gaulle bras levés et croix de Lorraine Le général de Gaulle en visite dans la région Poitou-Charentes, en Une de Centre Presse, Samedi 15 Juin 1963.

Le Billet politique de Frédéric Métézeau

par Frédéric Métézeau

 

Les illusions du mythe gaulliste

Il y a 44 ans, pour reprendre la formule de son successeur, la France se réveillait « veuve » du Général de Gaulle. Et 44 ans après, le grand Charles est bien plus consensuel de son vivant. Hier par exemple, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo  s’est recueillie à Colombey tout comme Florian Philippot, vice-président du FN et une délégation de son parti. De Gaulle fleuri, De Gaulle encensé, De Gaulle magnifié ! Alors que ses présumés héritiers de l’UMP se vautrent dans des affaires qu’il aurait volontiers qualifiées de cornecul, il serait une sorte d’anti-bling bling, figure d’autorité et de grandeur pour la droite, de résistance aux marchés et au libre-échangisme anglo-saxon pour la gauche. Une référence pour tous : le résistant de 1940, le sauveur d’une République ébranlée en 1958, un érudit qui savait écrire.

 

Mais précisément, ses grands fait d’armes expliquent aussi, en partie, la crise morale et politique que traverse la France. Car De Gaulle, c’est aussi le déni et l’illusion. En 1945, De Gaulle réussit ce tour de force de faire de la France un vainqueur de la seconde Guerre mondiale. Soixante-neuf ans plus tard, la France fait toujours partie des « 5 grands ». Arc-boutés sur une coûteuse dissuasion nucléaire et un siège permanent au conseil de sécurité, persuadés qu’ils dirigent une grande puissance écoutée par le monde entier, les dirigeants français, trop souvent, proclament leur vision et leur morale sans vouloir comprendre et analyser la situation du monde d’aujourd’hui.

 

En 1958, à la faveur d’une opération résurrection qui avait tout d’un coup d’état rampant, De Gaulle conforte la République en la dotant la France d’institutions solides et extraordinairement souples. Mais à l’époque, nous sommes en guerre : guerre d’Algérie et guerre froide. Les institutions épousent la vision d’un militaire déjà consacré par l’Histoire

 

En 2014, sans onction historique mais adoubé par le peuple, le Président de la République française se comporte toujours en monarque, il n’a de comptes à rendre à personne pendant 5 ans, ni au parlement,  ni au conseil constitutionnel, ni à la justice.

 

Comme son frère d’armes et frère-ennemi Churchill, De Gaulle a surjoué la grandeur de la France car il savait qu’elle devenait une puissance relative.

 

Parce qu’il était lucide sur la situation il avait choisi d’aveugler les français et le monde.

 

Parce qu’ils sont incapables d’inventer un nouveau modèle, les hommes et les femmes politiques de 2014 font dans la captation d’héritage.

 

A s’accrocher au mythe gaulliste et à n’en retenir que les aspects positifs, ils se bercent d’illusions.

 

France Culture, Lundi 10 Novembre 2014.

Par Ludovic Bonneaud - Publié dans : Les petites infos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 17 novembre 2014 1 17 /11 /Nov /2014 08:48

"En France encore, une nouvelle qui ne fera pas plaisir à ceux qui empruntent les autoroutes: les autoroutes gratuites ne sont pas pour demain, je vous le dis tout de suite. En principe elles devaient devenir gratuites en 92; eh bien la gratuité totale est reportée à 2010. Et pour faire bonne mesure, les péages augmenteront cette année de 2,5% en moyenne".

 

A partir de 26'52"

 

Hervé Claude, JT 20H, Antenne 2, Lundi 2 Janvier 1989.

 

Raisonnement simple de base: l'Etat, par le biais de l'impôt et de l'emprunt, finance les infrastructures autoroutières, en crééant des sociétés d'exploitations publiques prélevant de l'argent aux usagers souhaitant utiliser l'équipement pendant une durée d'une vingtaine d'années, le temps de se rembourser et de financer l'entretien, les emplois, et les nouveaux projets autoroutiers. Une fois rentré dans ses frais, l'Etat ne fait plus payer l'usager, qui est aussi contribuable.

Sauf que les choses ne sont pas passées comme prévues. La crise des années 1970, la dette, les déficits budgétaires, ont poussé l'Etat à proroger ce système, avant tout bonnement, dans les années 2000, de transmettre les concessions pour environ trois décennies à des exploitants privés, qui ne se privent pas de faire de colossaux bénéfices.

Le contribuable/usager paiera encore et encore. Car vu qu'il est désormais impensable de voir la gratuité des autoroutes en France (mais devrait-on vraiment s'en réjouir?), ne vaut-il tout simplement éviter d'utiliser les autoroutes et ainsi de cesser de payer pour quelque chose qui serait censé nous appartenir en tant que citoyen, plutôt que de financer des entreprises qui ne savent plus trop quoi faire de leurs bénéfices?

Par Ludovic Bonneaud - Publié dans : Les petites infos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

POITIERS

Le 19 Octobre 2014,
PPP a reçu
depuis sa création
476804 visites.
MAIRIE DE POITIERS

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL
Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

THE CRUSADERS
I Felt The Love
Album:
FREE AS THE WIND 
(1976)

 
Le prix du pétrole à New York: 103$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1984

Vignette-1983.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg

Les dossiers d'antan...

Le temps qui passe

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés