Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PourquoiPasPoitiers
  • PourquoiPasPoitiers
  • : PPP, le blog intégral: tout sur tout et un peu plus que tout, d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui et peut-être de demain!
  • Contact

Spirit of the 1970's

Sunglasses-Cigare-cravate-et-gilet.JPG
Articles, Photographies de Ludovic Bonneaud.
Sur une idée originale de Alexandre Lafréchoux.
"Je m'intéresse au passé
car c'est là que j'aurais aimé vivre."
1930961_30625904006_410_n.jpg

Le Pourquoipaspédia

Sachez que...

http://img40.xooimage.com/files/6/e/8/logopb86-1176646.png

En Pro A comme en Pro B, PPP soutient eul' PB86!

 

23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 08:00

Incroyable de constater qu'en 1984, certains pensaient que le jeu vidéo, c'était le passé!

La Une de la revue britannique "Computer and Video Games", Juillet 1984. Pris sur le site retrogamingclub.net.

 

LES JEUX VIDEO NE FONT PLUS RECETTE

 

CANNES - La passion pour les consoles de jeux vidéo s'est éteinte aussi rapidement qu'elle avait contaminé le marché: après quatre and de performances exceptionnelles les ventes sont retombées en raison de la concurrence des micro-ordinateurs.

Les fabricants de consoles se comptent sur les doigts de la main au Vidcom de Cannes alors que l'année dernière un salon à part leur était encore consacré.

De nombreux constructeurs ont disparu, vaincu par la guerre des prix qui fait rage depuis deux ans, ou se sont diversifiés vers la micro-informatique.

"Dans cinq ans ce marché aura disparu", prévoit M. Patrick Fauquette, responsable de ce département chez Philips. "Nous avons cessé les recherches sur de nouvelles consoles, mais nous continuons de travailler sur des programmes" ajoute-t-il.

Selon les industriels, les ventes mondiales de consoles sont passées de 9,5 millions d'unités en 1972 à 7,3 millions en 1984 5,6 millions cette année et probablement 3,5 millions en 85, tandis que celles de micro-ordinateurs se sont propulsées de 3,6 millions en 82 à 12 millions cette année?

En France, les ventes de micro-ordinateurs ont rattrapé cette anée celles des consoles (300.000 unités) et l'effondrement du marché devrait se produire l'année prochaine: 180.000 consoles vendues contre 500.000 micro-ordinateurs.

Néanmoins, les fabricants restent relativement confiants. Les consoles vidéo "ont été ravalées au rang de jouet dont les enfants de 8 à 14 ans continueront de raffoler", affirme M. Jean Millant, PDG d'Atari-France. La chute de prix, qui a divisé par trois le coût des consoles depuis deux ans pour atteindre 700 francs environ*, devrait continuer à soutenir le marché, estime-t-il.

 

Centre Presse, 17 Octobre 1984.

 

*NdPPP: le pouvoir d'achat de 700 Francs de 1984 correspondent à 193€97 de 2013.

Bonus: une liste exhaustive des jeux vidéo sortis en 1984.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 07:44

La Région Poitou-Charentes n'a plu vu le Tour de France emprunter ses routes depuis 2008

 

 

Carte supposée des étapes du 102ème Tour de France, prise sur le twitter de lagrosseboucle.com, Mardi 21 Octobre 2014.

Les rumeurs vont bon train depuis quelques jours sur Internet, mais toutes abondent dans le même sens: le Tour de France ne s'arrêtera pas encore cette année dans notre région, et ne la traversera pas non plus. De manière exhaustive, voici un petit aperçu des trois derniers passages et arrêts du Tour de France pour chacun des départements.

 

VIENNE (86)

2008

Traversée du nord de la Vienne lors de la 5ème étape Cholet-Châteauroux (232 bornes).

 

2000

Départ au Futuroscope avec un prologue de 16.5 km

1ère étape: Futuroscope - Loudun (194km)

2ème étape: Loudun - Nantes (161.5km)

 

1999

Arrivée de la 18ème au Futuroscope, après un départ de Jonzac (187 bornes)

Contre-la-montre Futuroscope - Futuroscope de 57 km pour le compte de la 19 étape.

 

DEUX-SEVRES (79)

2003

Arrivée de la 18ème étape à Saint-Maixent l'Ecole, après un départ de Bordeaux (203.5km)

 

2000

Passage dans le nord du département lors de la 3ème étape Loudun - Nantes (161.5km)

 

1999

Passage dans le sud du département lors de 18ème étape Bordeaux - Futuroscope (203.5km)

 

CHARENTE (16)

2007

Arrivée de la 18ème étape à Angoulême, après un départ de Cahors (211km)

Contre-la-montre Cognac - Angoulême de 55.5km pour le compte de la 19ème étape.

 

1997

Traversée du nord du département lors de la 6ème étape Le Blanc - Marennes (215.5km)

 

1995

Incertitude quant au passage du Tour à l'extrême sud du département, lors de la 18ème étape Montpon-Ménestérol - Limoges (166.5km)

 

1994

Traversée du nord au sud de la Charente lors de la 8ème étape Poitiers - Trélissac (218.5km)

 

CHARENTE-MARITIME (17)

2003

Traversée verticale du département lors de la 18ème étape Bordeaux - Saint-Maixent l'Ecole (203.5km)

 

1999

Départ de Jonzac de la 18ème étape arrivant au Futuroscope (187km)

 

1997

Arrivée de la 6ème étape à Marennes, après un départ de Le Blanc (215.5km)

 

Constat factuel: très empruntée dans les années 1990, la région Poitou-Charentes est soit survolée, soit contournée au profit du Limousin. Il est vrai que notre territoire offre un terrain de jeu qui n'est guère passionnant (du plat, pas la Bauce non plus, mais pas vraiment de difficultés dignes de ce nom). C'est dommage. Certes, les championnats de France cycliste se sont déroulées dans la Vienne, mais cette épreuve ne revêt pas le même attrait que la Grande Boucle. Alors qui sait, peut-être qu'en 2016...

 

Complément du Jeudi 20 Novembre 2014. La presse locale fait état "d'informations" selon lesquelles la municipalité de Poitiers pourrait se mobiliser pour que le Tour de France fasse un crochet par la future ex-capitale de région en 2016. En effet, la dernière arrivée d'étape du Tour de France s'est déroulée...en Juillet 1978!

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Café des Sports
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 08:15

Alignement de vélo anjou vélo vintage

Alignement de vélos lors de la 3ème édition de l'Anjou Vélo Vintage, Dimanche 23 Juin 2013.

 

C'est avec tristesse et consternation que j'ai appris en fin de semaine dernière l'annulation de cet évènement d'un genre nouveau dans le Centre-Ouest, manifestation sportive, culturelle et populaire qui avait un écho international, vu que parmi les 3500 participants de l'édition 2014, il n'y avait pas moins de 17 nations représentées, selon Angers Mag.

 

SORTIE DE ROUTES BUDGETAIRES


L'argent, le nerf de la guerre, a une fois encore fait une victime, et c'est bien dommage. J'avoue avoir été étonné par le coût de l'évènement: en 2014, cela représente la coquette semaine somme de 1.390.000 million d'euros, selon le président du CG 49, M. Gillet, coût supporté en grande partie par le département. Les retombées quant à elles sont difficiles à chiffrer, bien qu'elles doivent être assez élevées: 20€ en moyenne par participant minimum, sans compter l'hébergement, la restauration, les achats de souvenirs, les retombées pour les partenaires, les surplus de ventes pour les vignerons participant à la manifestation, et j'en oublie, sans oublier le plus important: la publicité pour ce beau territoire.

Ainsi, jeudi soir (j'avoue ne l'avoir vu qu'après), c'est par un communiqué laconique que le site de l'Anjou Vélo Vintage a annoncé la "non-reconduction" de l'épreuve, au grand dam de l'ensemble des amoureux du vélo, qui ce jour là, se trouveront un petit circuit à faire autour de chez eux, où regarderont les championnats de France à la télévision. C'est fort dommage, et j'avoue pour ma part, que j'attendais avec hâte le dévoilement de l'épreuve 2015.

 

UN RELAIS GAGNANT AVEC LA FÊTE DU VELO?


Toutefois, selon les bruits qui circulent, il se pourrait que l'on n'assite pas à un enterrement sans classe de la manifestation, mais plutôt à la mise en place d'une alternance, entre le Fête du Vélo dans le Maine-et-Loire, et l'Anjou Vélo Vintage. Peut-être qu'en 2016 alors...

Une interrogation: sur le budget primitif 2014 du CG 49, on peut constater dans les prévisions une nette augmentation de l'épargne brute entre 2013 et 2014, passant de 52,5 à 60,2 millions d'euros, et pour 2015, une prévision s'établissant à 63,3 millions d'euros. Pourquoi dans ce cas-là faire porter indirectement la responsabilité à l'Etat (le Conseil Général du Maine-et-Loire est à droite) en incriminant la baisse des Dotations Globales de Fonctionnement, et dans le même temps se réjouir de l'augmentation de l'épargne brute, tout en affirmant ne pas reconduire l'évènement parce qu'il coûte trop cher à ce département? En plus de la tristesse, c'est l'incompréhesion totale. Les regrets sont profonds.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Les petites infos
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 09:50

LUNDI AU "DIETRICH"

AFFICHE-CINema-le-dietrich-ouverture-1984.JPG

La première séance avec Bernadette Lafont

Pour 4 jeunes Poitevins, mordus de cinéma, ce ne sera pas la "dernière séance" mais plutôt la première le 8 octobre, d'un cycle que nous espérons de lingue durée.

Reprenant en effet l'idée du "vieux Eddy" (Mitchell bien sûr!) et de son copain Gérard Jourd'hui, François Doré, François Henry, Jean-Pierre et Christophe Casaban ont non seulement voulu faire revivre de vieux films, mais aussi un cinéma. "Le Dietrich" remplacera désormais le Ciné U du quartier Dalesmes, si cher aux étudiants, et dont les séances avaient cessé il y a environ deux ans.

C'est l'inauguration de ce cinéma entièrement rénové par leurs soins qui aura lieu le 8 octobre en présence de la comédienne Bernadette Lafont, la nouvelle marraine du cinéma.

Leurs idées, à tous les quatre, c'est de remonter le temps pour revivre quelques pages de l'histoire du cinéma, celles d'avant les 60; de donner aux nstalgiques mais aussi aux plus jeunes, l'occasion de voir ou revoir tous ces films d'aventures, de capes et d'épées, tous ces westerns et leurs héros, toutes ces stars, Errol Flynn, Garry Cooper, James Stewart, Cary Grant, John Wayne, Kirk Douglas, pour n'en citer que quelques uns; de proposer aussi des projections thématiques ("Les femmes" en novemebre par exemple) ou évènementielles comme "This is the army" de Michael Curtis avec Ronald Reagan, à l'occasion des élections présidentielles américaines en décembre!

 

DEUX FILMS PAR JOUR ACTUALITES...ET VIDEO CLIPS

Autres idées originales: deux films différents par jour, à 19h et 21h, le tout agrémenté d'actualités Pathé des années 60. Quant aux "variétés", elles feront place aux désormais irremplaçables vidéo clips. Les tout premiers seront "Amazonia" d'Yves Simon et "Pull Marine" d'Isabelle Adjani.

En réalité, c'est à l'intérieur de l'association "Cinéma et Culture" que les Poitevins connaissent bien, que "Le Dietrich" va fonctionner non sans difficulté d'ailleurs, certains estimant que commercial et culturel ne vont pas de paire.

Nos jeunes cinéphiles tiennent quant à eux le pari contraire même si l'objectif du Dietrich n'est pas de faire de l'argent avec le cinéma mais plutôt du cinéma grâce à l'argent.

 

HALL PIANO BAR

De l'argent, justement, ils en ont obtenu un peu, 250.000 F*, dont 180.000F ont servi au réaménagement de la salle (accessible aux handicapés), à l'achat d'un nouveau matériel de projection (le plus performant de la place poitevine soulignent-ils fièrementà, d'un écran...

Le reste servira en quelque sorte à créer une ambiance. Côté "extérieur nuit", le Dietrich jaillira de sa sombre ruelle grâce à quelques spots bien placés, tandis que le hall entièrement remodelé, se transformera en piano-bar, histoire de prendre un pot entre deux séances ou de se raconter "son" avis sur le film en buvant un verre.

Une possibilité de détente d'autant plus appréciée que le quartier est éloignée du centre-ville et que les bars se font rares dans le secteur.

 

BILLETS A 20 ET 17F

Enfin, côté tarif, nos "quatre mousquetaires" écrasent les prix en proposant des billets à 20F* (17 F pour les tarifs réduits).

 

ON DEMANDE DES BENEVOLES

Mais, si pour combattre les agents du Cardinal, le Gascon et ses compagnons s'estimaient en nombre suffisant, François (X2), Jean-Pierre et Christophe aimeraient bien qu'il y en ait d'autres pour leur doner un coup de main, à la caisse, dans la salle et au bar...Les bénévoles intéressés (pour le cinéma) peuvent téléphoner au 88.04.87.

Ah! J'allais oublier : à vous de deviner pourquoile cinéma s'appelle "Dietrich".

CATHERINE PELLETIER

Centre Presse, Mercredi 3 Octobre 1984.

 

*NdPPP: 20F de 1984 correspondent, en prenant en compte l'inflation et l'érosion monétaire, à 5€54 de 2013. La place, tarif normal de 2014 étant de 7€, il n'y pas eu d'envolée des prix. Par ailleurs, la subvention de 250.000F de 1984 vaut 69276€ de 2013.

La toute première séance du Dietrich

1ER-FILM-AU-DIETRICH-POITIERS.JPG

Centre Presse, Mercredi 10 Octobre 1984.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Pourquoi Poitiers
commenter cet article
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 11:00

Blog-PourquoiPasPoitiers-7-ans.JPG

Poitiers, Samedi 18 Octobre 2014, vers 15h30, secteur d'Abboville. Je remercie Demoiselle R. pour son travail photographique, ainsi que pour son exceptionnelle patience.

Le bilan 2007 - 2014

- 479252 visiteurs uniques

- 851013 pages vues

- Plusieurs mentions par Monsieur Echo

- Un entretien Radio Pulsar

- Un article dans Centre Presse

- Deux articles dans 7àPoitiers

- Une interview de la bloggueuse 86andCo

- 365 personnes qui aiment la page Facebook

- Des milliers de likes répartis sur 2932 articles.

- Des milliers de photos, des articles de la presse locale recopiés à foison, à qui j'offre une seconde vie.

- Beaucoup de choses que j'oublie.

 

"C'est long, un septennat", disait François Mitterrand, avant de finir par se convaincre que ce n'était pas si mal une fois que l'on est assis sur le trône de l'Etat. Eh bien, en ce jour du 7ème anniversaire de PourquoiPasPoitiers, Dimanche 19 Octobre 2014, je vous annonce que je souhaite accomplir un nouveau septennat à la tête de PourquoiPasPoitiers.

Pourquoi? Depuis 7 ans, j'ai beaucoup appris, j'ai multiplié les échanges, et il se trouve que j'ai encore beaucoup de choses à partager. Ce ne sera pas facile, la plus précieuse des denrées, me manquera toujours, mais je trouverai toujours des solutions "justes et efficaces" comme disait quelqu'un, pour le mettre à votre service: le Temps! Certes, je reconnais que tout n'a pas marché, mais beaucoup de choses ont fonctionné. Conscient de mes échecs et de mes réussites, je souhaite mettre en oeuvre mon expérience afin que ce "petit blog d'informations générales" traverse les années et les décennies.

Un présent qui s'appuie sur le passé pour construire l'avenir: c'est l'ambition de PourquoiPasPoitiers. Né dans la décade qui a vu l'émergence d'Internet et du smartphone, je souhaite poursuivre ce projet jusqu'à franchir les portes de la décennie qui verra peut-être des humains voyager sur Mars!

Plus encore qu'hier, j'ai besoin de votre confiance pour cette nouvelle aventure partagée. Et plus que jamais, je vous remercie de votre fidélité, de vos appréciations, de vos critiques, et surtout de votre soutien.

 

Pictaviennement,

 

Ludovic Bonneaud,

Co-fondateur de PourquoiPasPoitiers

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Et nous dans tout ça !
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 09:47

Logo Centre Presse 1982

Querelle de gourmets...sur le sexe des crabes

 

Quatre clients d'un restaurant de Singapour ont porté plainte contre l'établissement qui aurait eu l'audace de leur servir des crabes mâles alors qu'ils avaient commandé...des femelles, relève samedi un quotidien de la ville, le Monitor.

Selon les clients, - quatre gourmets, rapporte le Monitor - le plat choisi, du crabe cuit à la vapeur, était composé de crabe mâle au lieu du crabe femelle désiré. "Vous n'avez pas manifesté de préférence pour un sexe plutôt que pour un autre", a rétorqué le restaurateur.

Le Monitor se fait un plaisir d'expliquer à ses lecteurs que certains connaisseurs préfèrent la saveur des crabes mâles à cause de la sécrétion de leurs organes sexuels tandis que d'autre ont un faible pour la chair et la laitance des femelles.

 

Centre Presse, Octobre 1984.

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Archives en tout genres
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 08:52

SORTIE-MARCHE-a-l-ombre-1984.JPG

Centre Presse, 17 Octobre 1984.

 

La bande annonce de "Marche à l'ombre"


 
Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans C'est arrivé ce jour là
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 08:33

Les médias du monde entier suivent, jour après jour - heure après heure -, la progression des djihadistes de l’Etat islamique (EI) au Moyen-Orient.

Emmenés par leur chef Al-Baghdadi, ces derniers ont proclamé fin juin un « califat » à cheval entre l’Irak et la Syrie ; et ne cessent, depuis, de grignoter du terrain. La première semaine d’octobre a-t-elle ainsi vu leur entrée dans Kobané, troisième ville kurde de Syrie, située à moins d’une dizaine de kilomètres de la Turquie. A l’heure qu’il est, les combats entre les islamistes et les combattants kurdes, appuyés par les frappes aériennes de la coalition occidentalo-arabe conduite par les Etats-Unis, s’y poursuivent.

Cette percée de l’EI ammène les médias à soulever plusieurs questions.

Le président syrien est et reste un interlocuteur non fiable

Parmi lesquelles, en premier lieu, la stratégie du groupe islamiste. Ce dernier n’a-il pas piégé les Américains et leurs alliés, en les « obligeant » à réintervenir militairement en Irak ? Sa conquête territoriale foudroyante, accompagnée d’actes barbares mises en scène sur les réseaux sociaux (rapts, viols, décapitations, etc), ne contribue-t-elle pas, au sein de la mouvance djihadiste, à une dangereuse surenchère ?

Par ailleurs, les chances de réussite bien minces de la coalition internationale, tant que celle-ci se cantonnera à des raids aériens, et que l’Iran, principal allié du régime syrien, n’y apportera pas sa contribution.

Enfin, la position attentiste, voire ambigüe, d’Ankara, qui tergiverse à apporter son aide aux Kurdes syriens de Kobané, de peur, ce faisant, de renforcer l’audience du PKK, indépendantistes kurdes de Turquie, avec qui Ankara est en conflit depuis trente ans.

Dans ce déluge de questions que soulève l’avancée de l’EI, aux JT, sur les ondes, dans les colonnes des journaux, un grand absent semble-t-il : Bachar al-Assad.

Que devient le président syrien, lequel doit en ce moment se frotter les mains à voir la progression des islamistes focaliser l’attention des Américains et de leurs alliés ? Bachar al-Assad, dans la brutale répression qu’il mène depuis quatre ans contre la rébellion, a toujours pris soin de ne pas frapper l’EI, afin de pouvoir brandir sous les yeux des Occidentaux la menace islamiste, prétendumment plus grande que celle qu’il représente lui-même. Entre « deux maux », la coalition internationale a choisi...

Or, le président syrien est et reste un interlocuteur non fiable.

Damas vient ainsi de révéler l'existence de trois sites qu'il n'avait jamais mentionnés jusqu'à présent à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), comme l'a annoncé ce mardi 7 octobre le Sécrétaire général des Nations unies. Ces trois installations sont un laboratoire de recherche sur la ricine, un poison ultra-toxique, une usine de fabrication de ricine, et un équipement de recherche et développement sur les armes chimiques.

Le président syrien avait pourtant accepté, en 2013, que l'OIAC supervise la destruction des 1300 tonnes d'armes chimiques déclarées, afin d’éviter une intervention militaire américaine, après que Damas eût été accusé d’avoir utilisé du gaz sarin dans une attaque ayant fait 1 400 morts l’été 2013. Bachar al-Assad dissimule-t-il d’autres stocks d’armes ? 

Le régime syrien aurait par ailleurs également violé l'accord international sur l'élimination de son arsenal chimique en larguant des barils contenant des bonbonnes de chlore par hélicoptère sur des populations civiles et des rebelles, comme l’en a accusé le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le 18 septembre.

Le chlore ? Un gaz dit suffocant qui inflige des lésions respiratoires sévères voire mortelles, notamment chez les enfants.

« Dans cette campagne, il ne s'agit pas d'aider le président syrien Bachar el-Assad », a indiqué John Kerry ce 27 septembre. Officiellement, la stratégie de la Maison Blanche consiste à entraîner et équiper les rebelles syriens modérés, qui luttent à la fois contre l'EI et Bachar al-Assad.

 

 

Pris sur www.jolpress.com

Repost 0
Publié par Ludovic Bonneaud - dans Le reste du monde
commenter cet article

POITIERS

Le 7 Janvier 2015,
PPP a reçu
depuis sa création
500095 visites.062.JPG

Radio Old School

 RADIO OLD SCHOOL

Une rubrique exclusivement consacrée à de la musique "à l'ancienne" type Disco Soul Funk Electro 1990's et autres perles auditives.
Histoire pour les amateurs de découvrir un genre musical de qualité hélas disparu.
A l'écoute:
 

DEODATO
Skyscrappers
Album:
OS CATEDRATICOS/73 
(1972)

 

 
Le prix du pétrole à New York: 108$13

Pétrol Pop, Jean Yanne & Michel Magne, B.O. de Moi Y'en A Vouloir Des Sous (1972)

Vignette 1985

Vignette auto 1985

Vignette 1983

http://images.forum-auto.com/mesimages/518416/vignette81B.jpg

http://images.forum-auto.com/mesimages/64646/80.JPG
http://www.forum-auto.com/uploads/200511/vignet_1133117787_1979.jpg

http://www.forum-auto.com/uploads/200504/vignet_1114629809_78fa.jpg
http://www.forum-auto.com/uploads/200512/vignet_1133556357_77.jpg